masquer le menu

Konstantinos Nanos remporte le WPT Vienne

- 17 mars 2015 - Par Harper

Emballez, c'est pesé ! La finale du WPT Vienne aura été pliée en quatre petites heures, un record à en croire le directeur du tournoi Christian Scalzi. L'Autrichien Vladimir Krastev aura été le grand animateur de cette table, mais c'est finalement Konstantinos Nanos qui décroche la timbale.

Les hostilités ont été déclenchées très rapidement avec l'élimination de Sotirios Koutoupas (6ème) qui a livré son tapis de cinquante blindes en vingt minutes à peine. On a alors flairé le bon coup venir pour Gaëlle Baumann lorsqu'elle a doublé son tapis pour revenir à trente blindes mais une rencontre en bataille de blindes entre son As-Dix et le As-Dame de Vladimir ont mis fin à ses espoirs en cinquième position. Autre shortstack, Andras Freund a suivi en ne parvenant pas à doubler avec Roi-Neuf contre le Roi-Valet de Krastev. C'est à nouveau l'Autrichien qui scellera le sort de Bichon avec As-Huit contre Roi-Neuf. Vladimir aura donc éliminé tout le monde sur la finale excepté un joueur, le vainqueur de l'épreuve !

Konstantinos se sera montré particulièrement actif avant le flop mais également rigoureux dans le choix de ses spots. C'est finalement à la faveur d'un tapis avant le flop avec sa paire d'As contre le Roi-Dame de Vladimir qu'il a fait la différence avant d'achever l'Autrichien sur un flop Q97. Vladimir avait As-Dame, Konstantinos Valet-Dix pour un tirage quinte. Un huit sur le turn a conclu ce WPT Vienne : Konstantinos remporte 150 000 euros et une entrée pour la finale du WPT à 15 400$. C'est son premier titre sur un Main Event après notamment une troisième place de l'EPT, déjà à Vienne, en 2010 !

Résultats

WPT Vienne - 3 300€ - 220 entrants

1er : Konstantinos Nanos (Allemagne) 150 000€
2ème : Vladimir Krastev (Autriche) 103 000€
3ème : Thomas Bichon (France) 65 000€
4ème : Andreas Freund (Autriche) 49 000€
5ème : Gaëlle Baumann (France/Team Winamax) 35 500€
6ème : Sotirios Koutoupas (Grèce) 29 500€

Prochain rendez-vous pour le Team Winamax : le festival de l'EPT Malte avec notamment les Global Poker Masters ! La Coupe du Monde de poker sera à suivre à partir de samedi grâce aux commentaires en live de Benjo. Bonne soirée à tous et bonne chance si vous êtes à la recherche d'une qualification sur le King5 ce soir !

La France privée de titre

- 17 mars 2015 - Par Harper

Thomas Bichon ne réalisera pas le doublé WPT. Au coeur d'une finale particulièrement rythmée où les violentes batailles se sont multipliées, le vainqueur du WPT Chypre 2009 a poussé son tapis de 22 blindes au bouton avec K9. Qui s'est chargé de l'achever ? Vladimir Krastev, qui a éliminé les quatre sortants du jour en finale ! Muni de A8, sa simple hauteur lui a permis de venir à bout du Français qui remporte 65 000 euros pour sa troisième place.

Krastev doit donc être énorme pour le heads up, me direz-vous ? Non ! Car l'Autrichien a joué un pot complètement fou où il a investi plus de 80 blindes avant le flop avec KQ alors que Konstantinos Nanos avait deux As. Avec deux tiers des jetons, c'est donc l'Allemand qui est favori pour aller chercher le titre et les 150 000 euros de la victoire.

Bravo Gaëlle !

- 17 mars 2015 - Par Harper

Patatras ! Après avoir doublé son tapis sur Vladimir Kratsev, Gaëlle Baumann a été victime de l'Autrichien.

On pensait la joueuse du Team Winamax sortie d'affaire lorsqu'elle a 4-bet à tapis Vladimir avec AQ. L'Autrichien a payé avec A8 et a permis à Gaëlle de tranquillement doubler sur un tableau Q32K5. Mais Gaëlle ne s'est pas satisfait d'être revenue à un tapis d'environ trente blindes. La victoire en tête, elle a une nouvelle fois 4-bet à tapis face à Vladimir, cette fois avec AT. Mauvais timing : l'Autrichien a payé avec AQ et est resté en tête à l'issue d'un tableau Q25AT prédestiné à l'action. C'est le pot qui lui aurait permis de passer pour la première fois depuis le Day 2 au dessus du tapis moyen. Mais Gaëlle Baumann doit se contenter de la cinquième place et de 35 500 euros mais ne nourrit aucun regret.

Tu multiplies les bons résultats. Qu'est-ce qui a changé ton jeu ?

Gaëlle Baumann : "Mon jeu n'a pas spécialement changé, j'ai simplement sûrement un peu plus de réussite. On joue au final peu de tournois en live et la variance est importante. De mon côté, j'ai gardé la même approche, avec plus d'expérience également, c'est vrai. Mais rien n'a changé radicalement, je suis toujours aussi concentrée et patiente dans mon jeu."

Raconte-nous cette dernière main...

"L'Autrichien venait de me faire doubler et je sais qu'il aime beaucoup 3-bet, très souvent avec des mains marginales. Il n'hésite pas non plus à payer des tapis avec des mains bancales. Quand j'ai relancé dans cette bataille de blindes, le plan était clair : pousser mon tapis sur un 3-bet. C'est ce que j'ai fait, car je jouais pour gagner le tournoi, terminer 5ème ou 3ème ne changeait pas grand-chose par rapport à mon objectif. Je voulais dominer la table et passer au-dessus du million m'aurait permis de le faire. Je pense ne pas avoir eu de chance qu'il ait une main à ce moment-là."

C'est pas trop dur de jouer avec un bébé dans le ventre ?

"C'est parfois fatiguant ! J'étais nerveuse à l'approche de la finale et elle a dû le ressentir car elle mettait des coups de pied sans cesse. C'est assez étrange d'avoir un alien qui bouge dans son ventre quand tu as besoin d'être vraiment concentrée ! Je crois qu'elle aime bien les cartes et elle va encore en voir : je pars demain pour Malte afin de disputer l'IPT et l'EPT avant de prendre une pause le temps d'accoucher. Je reviendrai ensuite pour aller chercher un titre !"

Bravo Gaëlle, et rendez-vous à Malte !

Sotirios sort

- 17 mars 2015 - Par Harper

Quelle mouche a piqué Sotirios Koutoupas ? Ayant débuté la partie avec 1,3 million de jetons, le Grec a dilapidé son tapis en deux mains ! C'est que l'heure n'est pas à l'observation à table : les six finalistes ont déjà longuement joué ensemble lors du Day 4, l'ultime table étant regroupée au passage à neuf survivants.

L'historique, c'est la seule excuse qu'on peut trouver à Sotirios sur cet improbable call ayant profité au Français Thomas Bichon. Après avoir défendu sa grosse blinde avec Q9, Thomas check-call une première mise de 57 000 sur un flop Q59, puis 88 000 sur une Q au turn. A la rivière, un 6, Sotirios envoie une dernière salve à 185 000 sur laquelle Thomas Bichon place un check-raise à tapis pour un peu plus de 100 000 jetons de plus. Que peut avoir Thomas ici ? Un full le plus souvent, l'as de trèfle de temps en temps, mais certainement pas un bluff. Sotirios a tout de même engagé la somme avec K3 et a vu son tapis fondre à 25 blindes.

Plutôt que de se calmer, le Grec a décidé de 4-bet à tapis quelques mains plus tard avec 99 face au chipleader Vladimir Kratsev qu'on a connu très serré jusque-là dans le tournoi. L'Autrichien paie avec une paire de dix et élimine Sotirios en sixième place. Il remporte 29 500 euros.

Allez Gaëlle !

- 17 mars 2015 - Par Harper

13h17. C'est l'heure à laquelle la présentation de la table finale a débuté. Ce qui veut dire qu'à 13h47, le streaming commencera sur cette page ! Pour le récit par écrit et connaître les émotions et impressions de la joueuse du Team Winamax, vous êtes sur la bonne page. Allez Gaëlle !

La pression est sur ses adversaires

- 17 mars 2015 - Par Harper

Dans quel état d'esprit est-on quand on débute une finale avec le plus petit tapis ? "Avec beaucoup moins de pression que le chipleader !", sourit Gaëlle Baumann, qui se présente au coup d'envoi de l'ultime table du WPT Vienne avec seize blindes. C'est qu'elle n'a rien à perdre. Avec un tapis de cent blindes, Vladimir Kratsev a dû longuement rêver du trophée. Gaëlle, elle, aborde la finale avec plus de simplicité : "j'ai étudié la table et sais ce que j'ai à faire". Et en cas de double up ? "Tout sera alors possible", confie la joueuse du Team Winamax, déterminée.

Le coup d'envoi de la finale était initialement prévu à 12h30 mais ici, dans le casino Montesino niché au dernier étage d'un centre commercial, personne ne semble encore être affolé. J'aurais peut-être pu m'épargner ce sprint depuis l'aéroport pour arriver dans les temps. Nous serons sur le pont pour vous faire vivre l'évènement tout au long de la journée mais ne vous inquiétez pas, nous laisserons l'exclusivité au streaming live, qui diffusera la finale avec trente minutes de décalage afin que vous puissiez voir les cartes.

WPT Vienne : Gaëlle Baumann est en finale !

- 17 mars 2015 - Par Harper


Photo : World Poker Tour

Des articles à son nom, Gaëlle Baumann en a vu passer des dizaines. Et inlassablement, tous continuent de mettre en avant sa dixième place sur le Main Event des World Series of Poker, obtenue durant l'été 2012. Gratifiant, mais réducteur devant la régularité actuelle de la joueuse du Team Winamax. C'est qu'il manquait encore une performance d'envergure à Gaëlle. Certes, durant l'année écoulée, il y a eu l'épopée sur le Winamax Poker Tour, la table finale d'un side event de l'EPT Londres, la demi-finale obtenue aux Bahamas ou encore la récente neuvième place du High-Roller du WiPT. Mais il manquait encore à son palmarès l'accession à l'ultime table d'un Main Event du circuit majeur. C'est désormais chose faite. Mardi, à 13 heures, Gaëlle Baumann sera au départ de la finale du World Poker Tour Vienne. Avec le plus petit tapis, mais non sans ambition.

Un combat de tous les instants

Le parcours de Gaëlle Baumann sur ce WPT Vienne a été tumultueux. C'est bien simple : la pro Winamax n'a jamais eu la moyenne depuis le coup d'envoi de la troisième journée ! C'est à la force du poignet, à coup de vols de blindes, de squeezes et autres bagarres préflop que Gaëlle a réussi à se maintenir à flot. C'est à douze joueurs restants qu'elle a commencé à trembler, à la suite d'un mauvais call ayant touché son moral et son tapis, tombé à douze blindes. Mais une paire d'as l'a sorti du guêpier et lui a permis de revenir dans la course. Elle a par la suite continué de maitriser le jeu shortstack, déterminée à rester en vie et à atteindre la finale. Elle débutera avec seize blindes mais en grande confiance : "c'est pour moi", assure-t-elle.

Qui sont ses adversaires ?

220 entrants, 6 survivants

Siège 1 : Vladimir Kratsev (Autriche) 2 379 000
Le chipleader est inconnu de nos services : une dizaine de places payées sur des tournois autrichiens de 20 à 500 euros, et le voilà en tête du WPT ! Pas le plus technique, certes, mais Vladimir est sur un nuage et compte bien y rester.

Siège 2 : Thomas Bichon (France) 593 000
Le deuxième frenchie de la finale ! Discret ces derniers temps sur le circuit des tournois, Thomas a déjà gagné un World Poker Tour. C'était à Chypre, en 2009, où il a gagné la moitié du 1,2 million de dollars glané durant sa carrière en tournois.

Siège 3 : Konstantinos Nanos (Allemagne) 1 386 000
L'Allemand, puisqu'il ne semble plus assumer d'être Grec, aime Vienne : Konstantinos a déjà terminé troisième de l'EPT organisé dans la capitale autrichienne en 2010.

Siège 4 : Andreas Freund (Autriche) 521 000
De nombreuses jolies performances à domicile pour l'Autrichien, dont une deuxième place de l'Eureka Poker Tour 2014 pour plus de 170 000 euros.

Siège 5 : Sotirios Koutoupas (Grèce) 1 327 000 
La France n'a pas oublié Sotirios, vainqueur de l'EPT Deauville en 2014. Il s'agit de sa deuxième finale sur le circuit WPT après Venise (6ème).

Siège 6 : Gaëlle Baumann (France/Team Winamax) 382 000 

Blindes 12 000/24 000 ante 4 000

Les prix

Vainqueur : 150 000€
Runner-up : 103 000€
3ème : 65 000€
4ème : 49 000€
5ème : 35 500€
6ème : 29 500€

Le dispositif

Notre équipe de reportage prendra le premier avion pour rallier Vienne afin de vous faire vivre un reportage en direct de cette finale du WPT. Un streaming sera également proposé avec un délai de 30 minutes et cartes révélées. Le coup d'envoi sera donné mardi 17 mars à 12h30 !