masquer le menu

Le WPT Prague fait tomber les records

- 3 décembre 2011 - Par Harper

Tristan Clémençon, Manuel Bevand et Paul Pirès-Trigo bien placés après le Day 1



C'est une journée particulière à laquelle nous venons d'assister au WPT Prague. En effet, le principe du re-entry nous a permis de retrouver des joueurs ayant sauté lors du Day 1A. En s'acquittant de nouveau du prix d'entrée de 3,200€+300€, ils ont pu reprendre le départ. C'est ainsi que certains ont connu la terrible épreuve du « double bust » : deux sorties en deux jours. C'est le cas de Guillaume Darcourt et des pros Winamax Nico Levi et Michel Abécassis.

Avec 568 joueurs au compteur, le World Poker Tour peut se satisfaire d'avoir battu le record de participation d'un WPT en Europe. Ce n'était pas gagné : il s'agit du premier passage du tour du côté de Prague, mais sa programmation quelques jours avant l'EPT a fait la différence.

La journée reste somme toute assez bonne pour les français : le Local Hero Winamax Paul Pirès-Trigo figure parmi les chipleaders avec un tapis plus de deux fois supérieur à la moyenne (196,400). Il a notamment réalisé un 4-bet/call sur un tapis adversaire avec As-Quatre : sa lecture était parfaite, son opposant avait Roi-Valet. Les deux joueurs du Team Winamax Tristan Clémençon (118,000) et Manuel Bevand (108,000) sont également bien placés, avec près de cent blindes chacun à exploiter en seconde journée. Nous retrouverons également Christophe Benzimra avec un gros tapis, ainsi que Hugo Lemaire (102,000) et Basil Yaiche en embuscade.

Moins de 200 joueurs seront présents à 14 heures samedi pour attaquer le Day 2. Nous devrions nous approcher un peu plus des 63 places payées… Bonne nuit à tous !

Harper

Le flip fait le bonheur

- 3 décembre 2011 - Par Harper

Derrière une relance de Paul Pirès-Trigo à 2,300 (sur blindes 500/1,000 ante 100), Manuel Bevand ouvre As-Roi et se contente de payer. Au bouton, un joueur place alors un squeeze à 6,600. Et l'action n'est pas terminée : la petite blinde pousse son tapis pour 60,000 ! Si PPT passe rapidement, ce n'est pas le cas de ManuB, qui décide d'engager son tournoi. Le bouton s'éclipse et la petite blinde peut alors montrer sa main : une paire de Dix. Le flop… QCoeurATrèfleQTrèfle. Sans souffrir. Un turn 3Coeur et une river JPique plus tard, Manu grimpe à plus de 100,000. Il reste quinze minutes à jouer dans ce Day 1B.

Coup de tonnerre

- 3 décembre 2011 - Par Harper

Michel Abécassis est éliminé



Pourtant monté à un tapis de 77,000 (soit plus que l'actuelle moyenne), Michel Abécassis ne connaitra pas les joies du Day 2. « C'est dur… » soupire MIK.22. « Disputer deux journées de presque dix heures (ndlr : il avait déjà sauté en fin de Day 1A hier, avant de re-entry aujourd'hui) et sauter juste avant d'emballer les jetons, c'est frustrant. » C'est une véritable descente aux enfers qu'a connu le Professeur, perdant successivement avec ATrèfleKTrèfle contre ACarreauKCarreau trouvant une couleur, puis se prenant une gutshot river dans un pot où il était favori avec As-Valet contre Roi-Dix, avant de perdre un coin flip pour ses vingt dernières blindes avec une paire de Sept contre Neuf-Dix. Fin de l'aventure dans ce WPT pour Michel, qu'on retrouvera dès lundi au départ de l'European Poker Tour.

Où en sont nos poulains ?

- 3 décembre 2011 - Par Harper



A une heure du terme de ce Day 1B du WPT Prague, faisons un point sur les représentants Winamax. C'est plutôt simple à faire : trois évoluent à la même table. D'ailleurs, Manuel Bevand et Paul Pirès-Trigo se sont retrouvés dans un coup. Manu relance en début de parole et est payé par PPT. Le flop 8Carreau8Coeur7Pique est checké par les deux joueurs, et Manu décide de miser 2,500 sur le turn 9Coeur. Payé par le Local Hero, Manu envoie une dernière banderille à 4,000 sur un 6Coeur à la rivière. « Je passe une grosse main » prévient Paul, en jetant ses cartes à la défausse. Allez, regardons les tapis.

Team Winamax
Tristan Clémençon 105,000
Manuel Bevand 57,000
Michel Abécassis 48,000

Local Hero Winamax
Paul Pirès-Trigo 130,000

Privé de Teisseire

- 3 décembre 2011 - Par Harper

Pourtant monté à plus de 70,000, Antonin Teisseire vient de rejoindre la sortie. Tout a commencé par une terrible rencontre, où sa paire de Six trouve un flop 677. En face : une paire de Sept pour un carré floppé ! Pourtant, Antonin va réussir à limiter la casse, se contentant de payer le donk 3-barrel de son adversaire. Quelques mains plus tard, Antonin pense se refaire, muni d'une paire de Rois. Engageant l'intégralité de son tapis sur un flop en apparence sans danger, il se fait payer par un brelan de Cinq. Et rejoint la sortie.