masquer le menu

L'écrémage a eu lieu

- 11 mai 2010 - Par Harper

Quatre pros Winamax, dont Patrick Bruel, atteignent le Day 3

C'est un fait : les Day 2 sont trépidants. Les joueurs n'ayant pas réussi à décoller lors de la première journée sautent, des chipleaders sortent du lot en remportant des pots énormes riches en intensité et, souvent, quelques frictions ajoutent un côté palpitant à la journée. En moins de cinq petits niveaux, nous sommes aujourd'hui passés de 127 à 48 joueurs.

Dix représentants Winamax étaient en course et, malheureusement, six d'entre eux ont rendu les armes. Antoine Junillon fut le premier, à la défaveur d'une rencontre entre deux valets et deux rois. Le Local Hero Cyril André allait le suivre dans un scénario similaire, voyant ses deux dames se heurter à deux as. Puis, successivement, Michel Abecassis (sur un coin flip), Vikash Dhorasoo (deux valets contre deux rois) et Manuel Bevand (une vilaine horreur) allaient nous quitter. Ils sont également sortis aujourd'hui : Valentin Messina, Rémy Biéchel, Pierre Canali, Marc Le Campion, Samlane Phomveha, Antoine Saout, Andrew Feldman ou encore Bruno Benveniste.

Coverage par Winamax

A l'opposé de ses déboires, notons les magnifiques parcours d'Antoine Amourette (photo) et Arnaud Mattern. Solody aura parfaitement mené sa barque, pratiquant le jeu agressif qu'on lui connait jusqu'à trouver la rencontre idéale : une couleur floppée contre le brelan de Jérôme Zerbib, qui n'allait pas se relever. Antoine termine ainsi la journée en position de chipleader avec 489,400. « Pour une fois », Arnaud a vu le petit coup du sort nécessaire en tournoi pencher de son côté. A tapis dans un pot énorme avec une paire et un tirage couleur contre une overpair, l'apparition d'un brelan au tournant lui a permis de prendre un avantage définitif : il reviendra demain avec un tapis le plaçant sur le podium.

Coverage par Winamax

Et nos pros Winamax alors, où en sont-ils ? La journée d'Antony Lellouche fut laborieuse. S'il a sorti non moins de quatre joueurs, Anto aura perdu tous les autres pots importants dans lesquels il se sera impliqué. Il termine avec 92,000, un tapis en dessous de la moyenne. Almira Skripchenko aura livré le poker sérieux qu'on lui connait. Un coin flip remporté en début de journée lui a permis de se donner de l'air. Par la suite, ChessBaby s'est attelé à conserver son tapis, sans jamais ne prendre trop de risques. Elle termine à 78,000. Guillaume de la Gorce, après une première heure faste, aura connu deux niveaux où ses adversaires ne lui ont donné aucun respect. Heureusement, le dernier niveau fut plus profitable et Johny001 a pu rentabiliser au mieux une couleur dans les dernières minutes pour terminer à 145,000. Terminons enfin par Patrick Bruel. Notre P14B aura réalisé un petit récital. Débutant la journée parmi les plus faibles tapis, Patrick a su alterner jeu agressif et patience pour continuellement monter des jetons : il termine à 132,000.

Ils seront également sur la ligne de départ mardi : Alain Roy, Bruno Lopes, Gabriel Nassif, Nicolas Babel, Kevin Eyster, Stéphane Cohen, Ilan Boujenah ou encore Kristoffer Thorsson. Rendez-vous à partir de 15 heures afin de suivre le Day 3 de ce WPT Paris : nos quatre membres du Team Winamax tenteront de rallier l'une des 27 places payées. Bonne nuit à tous !

Telex

- 10 mai 2010 - Par Harper

Trois éliminés de plus : Stefan Matsson, Paul Testud (qui aura bien résisté après avoir débuté la journée avec six blindes) et Guiseppe Zarbo. Il reste 50 joueurs : dans 2 sorties, ce Day 2 s'achèvera.

Tout chez papa

- 10 mai 2010 - Par Harper

Arnaud Mattern prend un pot énorme

Coverage par Winamax

Tout part d'une relance de Mikhail Smirnov pour 4,500. Nicolas Dervaux paie en position et Arnaud Mattern fait de même, avec TPique8Pique. C'est un flop de rêve que trouve FrenchKiss : 8Carreau4Pique9Pique. Mikhail effectue un c-bet pour 15,000, sur lequel Nicolas Dervaux envoie son tapis pour 41,000. Avec sa paire et son tirage couleur, Arnaud décide d'envoyer son tapis à son tour, pour 117,000 de plus. Mikhail va alors entrer dans une longue, très longue réflexion. Au bout de quatre minutes, le time est demandé : le russe décide alors d'engager son tapis avec KTrèfleKCoeur. Nicolas Dervaux est mal en point : il possède JTrèfleJPique.

Le temps s'arrête à l'Aviation Club de France. Les autres tables se sont massées autour de ce pot pour en voir le dénouement. Le croupier retourne délicatement le tournant... C'est un 8Coeur ! Arnaud reprend l'avantage en touchant un brelan ! Il doit désormais éviter un roi ou un valet à la rivière. Et il y parvient : une bonne brique, le 2Carreau, sort, et permet à Arnaud d'exulter : il brandit le poing et nous gratifie d'un « Yes ! » auquel on était peu habitué. Il grimpe à 375,000, l'actuel deuxième plus important tapis.

Minus 20K

- 10 mai 2010 - Par Harper

Guillaume de la Gorce vient de perdre un quart de son or en partant à tapis avant le flop contre un short avec As-Roi contre deux as. Notre Johny tombe à 65,000 après ce coup inévitable.

Une horreur, une

- 10 mai 2010 - Par Harper

Manuel Bevand est éliminé

Au bouton, ManuB trouve une paire de dames. Il passe. Non, c'est pas vrai. Il relance bien sûr, pour 4,100. C'est alors qu'un randompapa s'excite en grosse blinde et envoie son tapis, réclamant 38,000 de plus à Manu. Ce dernier paie dans la seconde et fait face à 7Carreau8Carreau. Le flop ? 6Pique9Pique5Trèfle ! Oui, oui, la quinte monsieur. « Oui ! » lâche alors notre randompapa. Tournant et rivière ne changent rien : Manu nous quitte sur ce triste coup du sort à trente places de l'argent. Cruel.