masquer le menu

On plie les gaules

- 27 novembre 2011 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

Une très sympathique semaine de poker se termine à Marrakech. J'ai eu grand plaisir à suivre le tournoi, depuis le coup d'envoi jusqu'à la table finale au casting prestigieux et où le suspens fut préservé jusqu'au bout. Je tiens à remercier les équipes du WPT et du casino Es Saadi pour leur accueil chaleureux dans leurs locaux : ils ont tout fait pour nous rendre la vie agréable tout au long des quatre jours de l'épreuve, ce qui a grandement facilité notre travail. Big up, comme disent les jeunes.

Prochain destination de notre inlassable périple sur le circuit pro des joueurs de cartes : Prague. C'est Harper qui s'y colle, et il aura du boulot plein les bras avec non pas une, mais deux étapes successives à couvrir dans la capitale Tchèque : d'abord un WPT, puis ensuite un EPT. Départ du marathon le jeudi 1er décembre... A très bientôt, chers gens.

Benjo

Le titre restera au Maroc

- 27 novembre 2011 - Par Benjo DiMeo

Ils n'étaient que deux joueurs du cru assis autour de la table finale du WPT marocain.... Et six heures après le coup d'envoi, ces deux joueurs se faisaient face pour l'ultime duel du tournoi. Entre temps, on avait dit au revoir aux trois poids lourds du circuit international venus faire valoir leur rang : ElkY (8ème), Jonathan Duhamel (7e) et Arnaud Mattern (4e).

Question style, Toufic Ourini et Mohamed Oussam ne pouvaient être plus différents l'un de l'autre. D'un côté, Toufic, un joueur amateur préférant la frime au fric, un avocat du poker panache tendance « gambler fou » jouant pour prendre du plaisir avant tout, et du plaisir, il en a pris tout au long du tournoi. De l'autre côté, Mohamed, un joueur expérimenté déjà titré à Marrakech dans le passé, calme et calculateur, concentré et appliqué.

Entre les deux, notre cœur balançait. On avait autant envie de voir la bonne humeur que la stratégie triompher, et au final, la logique a été respectée avec la victoire de Mohamed le pro. Ce duel 100% marocain nous a permis d'assister à un vrai beau moment de fair play, les deux joueurs savourant l'instant ensemble, bras dessus bras dessous : le Maroc, petite nation du poker, avait vaincu sur son terrain face à quelques uns des meilleurs joueurs du circuit pro ! C'est l'image qu'on retiendra du WPT Marrakech.

Résultats du World Poker Tour Marrakech
24 – 27 novembre 2011
274 joueurs – 33,000 dirhams l'entrée (3,000 euros environ)


Coverage par Winamax

A gauche, Mohamed, à droite, Toufic – en compagnie de Mme Bauchet, emblématique patronne du casino Es Saadi

Vainqueur : Mohamed Houssam (Maroc) 1,798,425 dirhams (+ tickets à 25,000$ pour la finale WPT au Bellagio)

2. Toufic Ourini (Maroc) 1,238,915 dirhams
3. Maxsims Martinov (Lettonie) 799,300 dirhams
4. Arnaud Mattern (France) 519,545 dirhams
5. Hassan Fares (France) 379,667 dirhams
6. Rodney Assous (France) 307,730 dirhams
7. Jonathan Duhamel (Canada) 251,779 dirhams
8. Bertrand « ElkY » Grospellier (France) 228,599 dirhams
9. Sébastien Ta (France) 208,617 dirhams

Note : Les prix listés ci-dessus correspondent à l'échelle des prix officielle. Officieusement, un deal a été conclu entre les trois derniers joueurs pour se partager la cagnotte restante en trois parts égales, le vainqueur recevant le ticket pour la finale du WPT organisée au Bellagio de Las Vegas au printemps.

L'expérience a primé

- 27 novembre 2011 - Par Benjo DiMeo

Mohamed Houssam remporte le WPT Marrakech

Après avoir porté un premier coup clé avec son brelan de 10, le pro Houssam a définitivement assommé l'amateur Toufic avec... un autre brelan. Étonnamment, la dernière main du tournoi s'est jouée sans relance préflop. Il faut dire, cependant, que les deux joueurs n'avaient pas fait montre de beaucoup d'agressivité jusque là dans ce duel.

Le flop KTrèfle8Carreau3Pique a été checké, et c'est sur le turn, une QCarreau, que s'est jouée l'ultime action de l'épreuve :

Bet de Toufic pour 370,000.
Relance à 800,000 de Mohamed.

Tapis chez Toufic ! Mohamed paie en une demi-seconde et retourne un brelan de 8 intelligemment slowplayé. Pas que le coup aurait pu se terminer autrement, cependant : Toufic possédait lui aussi une très belle main avec KPiqueJCoeur. Une belle main, oui, mais qui n'avait plus aucune chance de gagner.

Les supporters de Mohamed étaient donc déjà en train de célébrer la victoire de leur poulain quand le croupier a retourné la rivière, un inutile 6Coeur.

S'en sont suivies des scènes de liesse en français et en arabe et des accolades de bon aloi entre les deux joueurs : pour la première fois dans l'histoire du WPT de Marrakech, c'est un marocain qui remporte le titre !

Coverage par Winamax

Toufic vacille

- 27 novembre 2011 - Par Benjo DiMeo

Après trente minutes assez calmes, on vient d'assez au premier pot véritablement important du duel : il fut remporté par Mohamed, qui a montré au showdown un brelan avec Valet-10.

Au terme de cette main, le pro a pris un avantage assez net face à l'amateur Toufic, avec 5,5 millions environ contre 2,5 millions. Évidemment, il suffirait que Toufic double pour que les deux joueurs reviennent à égalité.

Duel entre marocains

- 27 novembre 2011 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

L'ultime duel du WPT Marrakech va opposer deux joueurs du coin : c'est la première fois que cela arrive depuis l'arrivée du Tour au Maroc en 2009.

Les deux joueurs possèdent des styles assez différents, c'est le moins que l'on puisse dire. Mohamed Houssam est considéré comme l'un des meilleurs joueurs de poker du Maroc, tandis que Toufic Ourini est un amateur aux tendances fantasques abusant volontiers de l'overbet.

Les deux joueurs entament le duel à égalité parfaite : 4 millions chacun aux blindes 30,000/60,000, ante 10,000.