Simon Brändström triomphe des pros

- 18 mars 2019 - Par Rootsah

Frederik Jensen termine second
Un deal à quatre a été effectué
WPT Deepstacks 1 500 € (Day 3 et finale)

Simon-Brandstrom
Un pro confirmé contre un amateur complet : tel était le casting du heads up opposant le vainqueur de l'EPT Madrid 2012 Frederik Jensen et Simon Brändström, qui affichait une fiche Hendon Mob à 7 630 $ de gains avant ce tournoi, contre plus de 4,5 millions chez son adversaire. Parti devant en jetons, Simon a su dompter le Danois, 12ème du Main Event WSOP l'an passé, qui ne semblait même pas déçu après sa seconde place...

Il faut dire qu'un deal ICM à quatre a été effectué, laissant 27 000 € au futur vainqueur. Juan Marta Esmoris, 4e mais largement en tête au moment des négociations, s'adjuge la plus grosse part du gâteau (194 170 €) et Frederik Jensen la plus petite (128 419 €). Le Belge Christophe de Meulder finit sur le podium (151 135 €, son plus gros gain en carrière). Au final, Brändström, qui avait assuré 160 880 € au moment du deal, repart avec 187 880 €, alors que le pro PokerStars Ramon Colillas termine 5e. Rappelons qu'Antonin Teisseire (11e) finit meilleur Français de cette épreuve qui a comptabilisé 1 232 entrées.

Les résultats de la table finale :

Vainqueur : Simon Brändström 187 880 €*
Runner up : Frederik Jensen 128 419 €*
3e : Christophe de Meulder 151 135 €*
4e : Juan Marta Esmoris 194 170 €*
5e : Vlado Banicevic 68 000 €
6e : Ramon Colillas 56 000 €
7e : Patrik Ciklamini 46 000 €
8e : Alessandro Righetti 36 000 €
9e : Anatoly Filatov 27 000 €

11e : Antonin Teisseire 20 600 €

* après un deal à quatre