masquer le menu

Fin du Day 2 : puissance quatre

- 15 mars 2019 - Par Rootsah

Bruno Lopes, Davidi Kitai, Joao Vieira et Michel Abécassis seront au Day 3 !
Plus que 31 éliminations avant les places payées
Main Event 3 300 € (Fin du Day 2)

Team-WinamaxHuit joueurs Winamax avaient pris le départ du Day 2 de ce WPT Barcelone. Au bout de neuf niveaux de 60 minutes, la moitié d'entre eux sont encore présents, alors que nous avons perdu 375 joueurs ce jeudi ! Clairement, on préfère voir le verre à moitié plein : la performance est déjà belle.

Pourtant, ceux qui ne sont plus là n'ont pas ménagé leurs efforts : on pense notamment à Mustapha Kanit et Adrian Mateos Diaz, qui sont chacun passés par la case re-entry aujourd'hui (deux fois pour Amadi_17). Mais cela n'a pas suffit pour les deux shortstacks du Team... L'Espagnol, parti avec une bonne vingtaine de blindes, n'est jamais parvenu à monter un stack. L'Italien, en revanche, avait presque atteint les 100 000, avant de déchanter. Leo Margets et Pierre Calamusa ont en revanche tenu plus longtemps, et au retour du dinner-break on s'imaginait déjà que le Team W finirait cette journée à six... Mais, après être partis à tapis couvert avec la moins bonne main au showdown, il n'ont pas eu la chance nécessaire pour survivre et ont sauté presque simultanément.

Et les quatre rescapés alors ? Pour eux non plus, rien n'a été simple. Commençons par Davidi Kitai, qui possédait pas loin de 300 000 en milieu de Day : "J'ai gagné tous les coups durant les quatre premiers niveaux, avant de les perdre tous pendant les trois derniers. Je me suis notamment pris les Rois contre les As, j'ai foldé As-Dame préflop quand un adversaire avait shove 30 blindes avec As-Valet... Bref, j'avais perdu le mood. Mais on y croit !" Avec 28 blindes à la reprise demain, Kitbul est prêt à mordre à pleines dents dans ce Day 3.

Le scénario est un peu similaire pour l'ami du Team Michel Abécassis, qui pointait à plus de 200 000 au dinner-break. "Franchement, je n'ai pas grand-chose à dire, soufflait MIK.22. Je n'ai vraiment pas vu de jeu durant les deux dernières heures, alors je n'ai pas pu faire grand-chose. Mai j'ai joué mon jeu, je n'ai pas fait de grosses erreurs." Visiblement fatigué, Michel pourra néanmoins prétendre à mieux après une bonne nuit de sommeil, fort d'un stack de 130 000 jetons.

Chez Joao Vieira, on était également content que la journée se termine :"J'ai eu de la chance en début de journée, et après j'ai pris les spots. Ça a été long..." Le Portugais reviendra avec 108 000.

Quant à Kool Shen, il finit en tête du clan Winamax avec 262 500 et est sans doute celui qui a connu la journée la plus tranquille, puisqu'il a multiplié son stack par 5 ! De quoi voir plus loin...

Joni-Jouhkimainen
Mais tous sont loin, très loin du Finlandais Joni Jouhkimainen (photo), qui finit avec un incroyable stack de 611 000 jetons après une journée passée à la table d'ElkY (124 000). Le plus gros gagnant français en tournois live termine d'ailleurs dans les derniers wagons du train bleu, que conduisent Roger Taieb (478 000) et Paul-François Tedeschi (407 500). Au final, au moins 30 Tricolores passent au Day 3.

En revanche, on ne reverra plus Jonathan Therme, Alexandre Reard, Kalidou Sow, Isabel Baltazar ou Chino Rheem, qui peuvent encore se concentrer sur le WPT Deepstacks qui a débuté aujourd'hui, ou sur le Highroller qui démarrera samedi.

Pour les 182 joueurs encore en lice dans le Main Event (sur 1 227 inscriptions), le rendez-vous est fixé demain à midi au Casino Barcelona, alors que les places payées s'approchent à grand pas (151 joueurs ITM). La pression se fera sentir d'entrée... Le jeu reprend au level 19 (blindes 2 500/5 000 BB Ante 5 000) pour un average à 198 972. Nos quatre protégés passeront-ils le premier cap vraiment important de ce Main Event ? Pour le savoir, rendez-vous demain sur notre coverage ! Bonne nuit à tous !

Les Français encore en course :

Paul-Tedeschi
Roger Taieb : 478 000
Paul-François Tedeschi : 407 500 (photo prise au Day 1 C)
Thomas Cazayoux : 317 500
Anas Belatik : 310 000
Bruno Lopes (Team Winamax) : 262 500
Laurent Michot : 256 000
Paul Testud : 220 000
Nicolas Noguera : 204 000
Hassan Fares : 194 000
Lucas Sfez : 193 000
Florian Ribouchon : 191 000

Cyril Bremond : 171 000
Nicolas Dumont : 163 000
Jeremy Saderne : 156 000
Jimmy Kebe : 156 000
Arnaud Enselme : 137 000
Michel Abécassis (ami du Team Winamax) : 131 000
Pierre Merlin : 130 500
Yehoram Houri : 130 000
Rabah Ait Abdelmalek : 125 000
ElkY : 124 000

Jose Astima : 120 000
Eric Sfez : 105 500
Antonin Teisseire : 102 300
Sébastien Guinand : 85 000
Alexandre Viard : 80 000
Albert Sebag : 78 500
Arthur Conan : 61 000
Jean-Pierre Peyratoux : 61 000
Antoine Labat : 54 500

Les têtes d'affiche :

Joni Jouhkimainen : 611 000
Marcin Wydrowski : 360 000
Arne Coulier : 347 100
Anton Wigg : 291 000
Fernando Pons : 273 000
Dominik Panka : 269 500
Guianluca Speranza : 259 500
Bart Lybaert : 161 000
Davidi Kitai (Team Winamax) : 139 000
Joao Vieira (Team Winamax) : 108 000

Maria Lambropoulos : 102 000

Maria-Lambropoulos3