masquer le menu

João Vieira runner-up, le titre pour Parham Ahoor

- 18 mars 2019 - Par Rootsah

João Vieira termine son festival par une deuxième place à 129 200 €
Le titre et les 200 000 € pour Parham Ahoor, au bout de la nuit
Highroller 5 300 € (Finale)

João Vieira

Au bout de la nuit et d'un heads up interminable, João Vieira s'est finalement incliné face à Parham Ahoor dans le Highroller du WPT Barcelone. Le Portugais a tout essayé, mais il n'a pas pu battre le Franco-Iranien. Alors que le casino était en train de fermer ses portes, notre pro a tout de même empoché 129 200 €.

Arrivé autour de la dernière table en tant que chipleader, Naza, très concentré et observant le moindre détail à table, a fait plier un à un des adversaires pourtant redoutables tels que Julien Martini ou Juha Helppi, tous deux tombés des mains du Madérois.

Matheu-Vieira
Pendant la table finale, Joao profitait des breaks pour faire le point et discuter avec le coach du Team Stéphane Matheu

Malgré cette efficacité, l'horloge a rapidement joué contre João et son dernier adversaire. Contrairement aux journées précédentes, le Casino Barcelona n'avait pas l'autorisation de rester ouvert 24 heures sur 24 entre dimanche et lundi et devait donc fermer ses portes au public sur les coups de 5 heures.

Casino Vide

Un casino complètement vide...

Heads-up
...à l'exception d'une seule table, où l'on continue de jouer pour quelques dizaines de milliers d'euros.

Peu avant l'horaire fatidique, alors que les deux joueurs disposaient de tapis équilibrés, Parham a offert à plusieurs reprises un deal à João, sans qu'un accord ne soit trouvé. Raccourcis à vingt minutes, les niveaux défilaient, les blindes augmentaient, les stacks se resserraient et, sur la fin, il devait être plus question de réussite qu'autre chose.

Malheureusement pour lui, c'est justement à ce moment que la chance a fui le Portugais, après plus de deux heures de duel. Card dead, Joao parvenait cependant à doubler son tapis à quelques reprises, faisant croire qu'il pouvait renverser la vapeur, même s'il restait toujours shortstack. "Il a la peau dure", commentait alors Parham Ahoor... Le pro Winamax a finalement attendu que son tapis tombe à quatre blindes avant de tout envoyer avec J-4, sans trouver d'aide sur le board. Une ultime river plus loin, ce highroller était enfin terminé, et avec lui cette édition barcelonaise du World Poker Tour. GG Naza !

Quant à Parham Ahoor, spécialiste des tournois Highrollers sur le circuit européen, il remporte enfin un premier titre : "J'ai déjà fait deux fois runner-up sur des Highrollers WPT Deepstacks et une fois au BPT Namur en novembre dernier, où j'ai laissé le titre à mon adversaire, expliquait le Franco-iranien. Alors j'étais vraiment déterminé à gagner celui-là ! Durant tout le tournoi, j'ai fait face à d'excellents joueurs, j'ai eu des tables de malade avec Davidi Kitai, Maxim Lykov, Juha Helppi, il y avait quelques-uns des meilleurs joueurs européens qui étaient là. Ce n'était que du plaisir !"

Parham voyait surtout ce titre comme une récompense des efforts fournis depuis plusieurs mois : "J'ai beaucoup travaillé mon jeu ces temps-ci. Mon premier objectif de l'année, c'était ce WPT Barcelone, et je l'ai atteint. J'ai travaillé le physique avec mon coach Romain Morin, j'ai beaucoup travaillé mon jeu individuellement."

Vieira-Ahoor
Et alors, comment a t-il finalement géré le duel ultime ? "Tu as bien vu, je dois terminer le tournoi quatre fois, et quatre fois Joao a eu la chance avec lui, répondait Parham. A ce niveau-là, ça se joue à pas grand-chose. Je pense que mon agressivité en heads up a fait la différence. Attention, c'est un excellent joueur, je le respecte énormément, mais à chaud c'est mon analyse."  Le sympathique amateur réussit en tout cas la plus belle perf' de sa carrière !

WPT Barcelona Highroller - 5 300 € l'entrée
172 inscriptions - Prizepool : 834 200 €

Parham-Ahoor3

Place Joueur Prix
1 Parham Ahoor 200 000 €
2 João Vieira 129 200 €
3 Govert Jan Metaal 90 000 €
4 Helge Rahbek Pedersen 71 000 €
5 Denys Shafikov 54 000 €
6 Mikolaj Zawadzki 41 000 €
7 Julien Martini 32 000 €
8 Mario Llapi 25 000 €

Mais aussi...

9e : Juha Helppi 20 000 €
10e : Chanracy Khun 20 000 €
11e : Anton Wigg 16 000 €
12e : David Peters 16 000 €
13e : Firoz Mangroe 13 500 €
14e : Jonathan Concepcion 13 500 €
15e : Mustapha Kanit (Team Winamax) 11 500 €
16e : Ali Alami Mechiche 11 500 €
17e : Ioannis Konskas 10 000 €
18e : Alexandros Kolonias 10 000 €
19e : Benjamin Pollak 10 000 €

20e : Joris Ruijs 10 000 €
21e : Ryan Riess 10 000 €
22e : Ludovic Geilich 10 000 €
23e : Tommie Janssen 10 000 €

Traduit de l'espagnol à partir d'un article d'Álex Hernando publié sur Winamax.es

Simon Brändström triomphe des pros

- 18 mars 2019 - Par Rootsah

Frederik Jensen termine second
Un deal à quatre a été effectué
WPT Deepstacks 1 500 € (Day 3 et finale)

Simon-Brandstrom
Un pro confirmé contre un amateur complet : tel était le casting du heads up opposant le vainqueur de l'EPT Madrid 2012 Frederik Jensen et Simon Brändström, qui affichait une fiche Hendon Mob à 7 630 $ de gains avant ce tournoi, contre plus de 4,5 millions chez son adversaire. Parti devant en jetons, Simon a su dompter le Danois, 12ème du Main Event WSOP l'an passé, qui ne semblait même pas déçu après sa seconde place...

Il faut dire qu'un deal ICM à quatre a été effectué, laissant 27 000 € au futur vainqueur. Juan Marta Esmoris, 4e mais largement en tête au moment des négociations, s'adjuge la plus grosse part du gâteau (194 170 €) et Frederik Jensen la plus petite (128 419 €). Le Belge Christophe de Meulder finit sur le podium (151 135 €, son plus gros gain en carrière). Au final, Brändström, qui avait assuré 160 880 € au moment du deal, repart avec 187 880 €, alors que le pro PokerStars Ramon Colillas termine 5e. Rappelons qu'Antonin Teisseire (11e) finit meilleur Français de cette épreuve qui a comptabilisé 1 232 entrées.

Les résultats de la table finale :

Vainqueur : Simon Brändström 187 880 €*
Runner up : Frederik Jensen 128 419 €*
3e : Christophe de Meulder 151 135 €*
4e : Juan Marta Esmoris 194 170 €*
5e : Vlado Banicevic 68 000 €
6e : Ramon Colillas 56 000 €
7e : Patrik Ciklamini 46 000 €
8e : Alessandro Righetti 36 000 €
9e : Anatoly Filatov 27 000 €

11e : Antonin Teisseire 20 600 €

* après un deal à quatre

Joao Vieira sur la voie royale

- 18 mars 2019 - Par Rootsah

Le Portugais est large chipleader de la table finale
Highroller 5 300 € (Day 2 et finale)

Joao-Vieira-5
Joao Vieira a connu un gros rush durant la dernière heure de jeu : il a notamment sorti Anton Wigg et Tobias Peters sur la même main, rien que ça ! Le Portugais a trouvé un full contre une top paire et une quinte. Le pro Winamax est maintenant chipleader pour la table finale à huit joueurs.

Joao, qui possède 1 600 000, fait notamment face à Parham Ahoor (1M), Govert Metaal, Julien Martini (shortstack), Juha Helppi et Denys Shafikov, dans l'ordre des sièges.

La composition de la table finale :

Siège 1 : Parham Ahoor 1 000 000
Siège 2 : Govert Metaal 340 000
Siège 3 : Rhabek Pedersen 710 000
Siège 4 : Julien Martini 200 000
Siège 5 : Mario Llapi
Siège 6 : Juha Helppi 500 000
Siège 7 : Denys Shafikov 200 000
Siège 8 : Joao Vieira (Team Winamax) 1 600 000 (chipleader)
Siège 9 : Mikolaj Zawadzki 400 000

Le payout restant :

Vainqueur : 200 000 €
Runner-up : 129 200 €
3e : 90 000 €
4e : 71 000 €
5e : 54 000 €
6e : 41 000 €
7e : 32 000 €
8e : 25 000 €

Les joueurs ITM :

10e : Chanracy Khun 20 000 €
11e : Anton Wigg 16 000 €
12e : David Peters 16 000 €
13e : Firoz Mangroe 13 500 €
14e : Jonathan Concepcion 13 500 €
15e : Mustapha Kanit (Team Winamax) 11 500 €
16e : Ali Alami Mechiche 11 500 €
17e : Ioannis Konskas 10 000 €
18e : Alexandros Kolonias 10 000 €
19e : Benjamin Pollak 10 000 €

20e : Joris Ruijs 10 000 €
21e : Ryan Riess 10 000 €
22e : Ludovic Geilich 10 000 €
23e : Tommie Janssen 10 000 €

Tableau de bord
8 joueurs restants (sur 172 entrées)
18 minutes à jouer au level 24 (blindes 10 000/20 000 BB Ante 20 000)
Tapis moyen : 645 000
Gain assuré : 25 000 €


EDIT 2h41 : les niveaux sont réduits à 30 minutes pour pouvoir finir cette finale avant la fermeture du casino à 4h30.

Muss a fait ce qu'il a pu

- 18 mars 2019 - Par Rootsah

L'Italien termine 15e tandis que Joao Vieira grind sans relâche
Highroller 5 300 € (Day 2 et finale)

Kanit-Highroller
Mustapha Kanit a résisté longtemps, mais l'Italien a fini par sauter du Highroller en 15e place pour un gain de 11 500 €. "Je n'ai pas de regrets, j'étais shortstack toute la journée, je ne pouvais rien faire de plus," conclut Muss, qui avait buy-in deux fois dans le Main Event. "Je termine ce festival even."

Muss laisse Joao Vieira seul Team Pro Winamax encore en lice dans une partie qui pourrait s'éterniser jusqu'au bout de la nuit. Le Portugais se positionne maintenant parmi les gros tapis, avec un stack de 500 000.

Benjamin Pollak a été éliminé, tandis que Parham Ahoor et Julien Martini tournent autour des 300 000 jetons. A noter qu'un redraw a été effectué pour les deux dernières tables.

Tableau de bord
15 joueurs restants (sur 172 entrées)
9 minutes à jouer au level 22 (blindes 6000/12 000 BB Ante 12 000)
Gain assuré : 13 500 €

Davidi refroidi, trois Bleus encore chauds

- 17 mars 2019 - Par Rootsah

Davidi Kitai saute avant les places payées
Trois Français ont passé la bulle
Highroller 5 300 € (Day 2 et finale)

Bien représenté dans ce dernier jour du Highroller, le Team Winamax a malheureusement perdu l'un de ses trois soldats : il s'agit de Davidi Kitai, éliminé juste avant l'argent. En revanche, Mustapha Kanit (160 000) et Joao Vieira (280 000) ont passé la bulle sans emcombre et sont maintenant assurés d'un gain de 10 000 €, tout comme Ryan Riess, Juha Helppi et Tobias Peters. Julien Martini est lui compté à 280 000.

Deux Français nous ont échappé quand nous sommes passés tout à l'heure :

Parham-Ahoor2
Parham Ahoor (150 000) est un habitué des tournois Highrollers

Pollak-Benjamin
Benjamin Pollak ne pouvait décemment pas manquer le tournoi le plus cher du festival... Cinq de ses dix plus gros gains en tournoi live ont été encaissés à Barcelone !

Anton-Wigg-2
Anton Wigg, 34e du Main Event pour 14 750 €, a réinvesti une partie de ses gains dans ce Highroller

Tableau de bord
21 joueurs restants (sur 172 entrées)
Début du levet 18 (blindes 2500/5000 BB Ante 5000)
Tapis moyen : 245 714
Gain assuré : 10 000 €