masquer le menu

Chanracy Khun remporte le WPT Barcelone

- 11 avril 2013 - Par Kinshu



Chanracy Khun (photo / crédit : WPT) a remporté l'édition 2013 du World Poker Tour Barcelone pour un gain de 181,400€. Le Français Benjamin Pollak a lui terminé runner-up du de l'épreuve.

Le WPT Barcelone 2013, dont le nombre d'inscriptions s'est élevé à 249, a finalement débouché sur la victoire de Chanracy Khun. Impérial à une table finale où il est resté de bout en bout devant au classement en jetons, le Canadien a logiquement remporté le titre et la bagatelle de 181,400€.



Un seul adversaire aurait pu le contrarier, et a d'ailleurs bien failli le faire : Benjamin Pollak. Le Français, hissé en finale avec le second plus gros tapis, a adopté une stratégie solide, tout en profitant des nombreuses erreurs faites par ses opposants. Mais un coup clé perdu contre Antonio Alfaia sur un 60/40 est venu réfréner ses ardeurs. Le joueur Betclic s'est cependant bien accroché et a réussi à rallier le heads-up final, face à un Khun ultra favori muni de plus de trois-quarts des jetons en circulation. Benjamin n'a alors rien pu faire et a du se contenter de la seconde place et d'un prix de 126,000€, sa meilleure performance à ce jour, lui qui avait déjà atteint la table finale d'un WPT en 2011 à Prague (4ème).



On retiendra également de ce tournoi la nouvelle place d'honneur d'un pro du Team Winamax, en l'occurrence Manuel Bevand, qui s'est encore distingué en se frayant un chemin dans les places payées, comme il l'avait dernièrement fait à Prague à l'occasion du WPT et de l'EPT. ManuB a achevé son parcours catalan en 17ème position et a empoché 9,600€. Deux autres joueurs tricolores ont terminé dans l'argent ici : Yannick Bonnet, 16ème, et Paul Testud, 8ème.

WPT Barcelone - 3,500€ - 249 inscrits
Chanracy Khun (Canada) 181,400€
Benjamin Pollak (France) 126,000€
Antonio Alfaia (Portugal) 83,000€
Najib Tahiri Hassani (Maroc) 62,000€
Bruno Garcia Cortelo (Espagne) 46,000€
Sergio Fernandez (Espagne) 37,000€

Kinshu

Pollak n'a rien pu faire

- 10 avril 2013 - Par Kinshu

Le Français termine runner-up



La logique mathématique l'a finalement emportée : Benjamin Pollak a du s'incliner face à Chanracy Khun.

La main finale ? Un coup à tapis préflop, évidemment. Avec KCarreau7Carreau contre les 8Trèfle8Coeur du Canadien, Benjamin trouve un flop ACarreau9Carreau9Pique prometteur. Mais ni le turn JPique, ni la river 7Trèfle n'améliorent sa main.

Benjamin Pollak termine donc runner-up du tournoi : le joueur tricolore réalise la plus belle performance de sa carrière et empoche au passage un gain de 126,000€ !

Heads-up final

- 10 avril 2013 - Par Kinshu



Ce sont sans doute les deux meilleurs joueurs de cette finale qui se retrouvent ensemble en heads-up, et on ne va pas s'en plaindre. Chanracy Khun et Benjamin Pollak vont désormais se battre pour le titre et un premier prix de 181,400€. Avantage au jeune canadien qui possède presque quatre fois plus de jetons que le Français.

Chanracy Khun (Canada) 5,85 millions
Benjamin Pollak (France) 1,65 million

Tableau de bord
2 joueurs restants (sur 249 entrants)
Prix assuré : 126,000€
Blindes 30,000/60,000 ante 10,000
Tapis moyen : 3,735 million

Macchabée Alfaia

- 10 avril 2013 - Par Kinshu



Et non, Antonio Alfaia n'aura finalement pas réussi à doubler une quatrième fois lors de cette finale. Le joueur portugais a échoué sur la troisième du podium.

C'est une nouvelle fois Charancy Khun qui a joué le rôle de fossoyeur ! All-in pour à peine 15 blindes avec paire de 9, Antonio est payé par le Canadien muni d'un As et d'un 5. Un As river vient crucifier le Portugais qui empoche 83,000€ pour son beau parcours.

Hassani mal

- 10 avril 2013 - Par Kinshu




En tilt depuis le coup à tapis perdu contre Antonio Alfaia, Najib Tahiri Hassani a concédé pot sur pot, avant de finalement perdre l'intégralité de ses jetons.

Après une relance du chipleader Chanracy Khun, le Marocain 3-bet shove avec un As et un 6. Payé par le Canadien en possession de Roi et 10 assortis, Najib est anéanti en voyant le croupier révéler un flop Q-J-9. Deux briques plus tard, il est invité à quitter la partie, non sans encaisser un joli chèque de 62,000 € au passage !