masquer le menu

WPT Amnéville : pari réussi

- 3 novembre 2010 - Par Harper

Nicolas Levi et Marc Inizan reçus haut la main

En délocalisant le World Poker Tour à Amnéville, l'organisation de ce prestigieux circuit a tenté de relever un audacieux défi. Car si la commune possède de modernes infrastructures, elle ne compte que 10,000 habitants. Comment attirer les réguliers du circuit en Lorraine ? Le TGV-Est a forcément bien aidé : en seulement une heure et demi, les parisiens peuvent fouler la terre messine. L'aéroport du Luxembourg a pour sa part permis aux internationaux de débarquer. Au final, c'est tout de même une majorité de français qui a pris part au tournoi. Notons néanmoins son immense réussite : Alors que seuls 166 joueurs avaient pris part au WPT Londres à la fin du mois d'Aout (au prix d'entrée de 5,000£), ils sont d'ores et déjà 260 à avoir pris part au Day 1A du WPT Amnéville (où le prix d'entrée est un poil moins cher : 3,500 euros) !

Coverage par Winamax

Avec une structure très profonde (600 blindes au départ !), le début de la partie fut évidemment très calme : on a dénombré une unique sortie durant la première heure ! Pendant le reste de la journée, quelques têtes de série nous ont quittés, comme David Jaoui, Bruno Launais, Jeff Williams, Jake Cody ou encore Vikash Dhorasoo. Après avoir perdu la moitié de son tapis sur un bluff, le joueur du Team Winamax a su se montrer patient pour revenir dans la course. Ce n'est qu'à la suite d'une mauvaise rencontre (quinte contre quinte supérieure) qu'il s'est incliné.

Ses deux camarades du Team engagés aujourd'hui se sont mieux comporté. Bénéficiant d'heureuses rencontres et pratiquant un poker très agressif, Nicolas Levi a su rentabiliser au mieux les nombreux jeux qu'il a touché. Profitant ensuite de son image de joueur « déglingué », le pro Winamax a pu monter un tapis qui sera intéressant à manier en seconde journée : 95,700. Même constat pour Marc Inizan. Après des débuts calmes, « LocSta » s'est mis en action après la pause repas. Insaississable, il a mis une pression phénoménale sur sa table et reviendra jeudi avec un tapis de 102,000.

Coverage par Winamax

Du côté de nos Local Heroes, le verre est à moitié plein. Car si nous avons enregistré l'élimination de Loic Sa, Paul Pirès-Trigo sera de retour en seconde journée avec un tapis supérieur à la moyenne. Parmi les autres joueurs ayant passés cette première journée avec un tapis confortable, mais pas trop (sauf accident de dernière minute) : Sylvain Mazza, Michael Sebban, Per Linde, Kenny Hallaert, Sylvain Lanternier, Nicolas Babel, Ronan Collet, Yann Brosolo, Thibaut Durand ou encore Alain Roy.

D'autres joueurs ont réussi à sortir leur épingle du jeu : c'est le cas d'Adrien Allain, qui sera de retour avec un tapis supérieur à 160,000 après avoir notamment éliminé Anthony Lorieu, ou encore de Jean-Paul Pasqualini, qui est sans doute notre chipleader à l'issue de ce Day 1A. Profitant d'un coup de chance pour prématurément doubler son tapis, le corse n'a ensuite pu laisser respirer sa table et termine avec plus de 210,000 jetons.

Sur les 260 joueurs ayant pris part à cette journée, ils sont environ 112 à avoir survécu au cap du Day 1. A l'occasion de la deuxième journée d'introduction, au moins autant de joueurs sont attendus, si ce n'est plus. Du côté du Team Winamax, Antony Lellouche, Ludovic Lacay, Tristan Clémençon et Davidi Kitai participeront à ce WPT Amnéville. Rendez-vous ici même à partir de 14 heures pour suivre leurs exploits ! Bonne nuit à tous, jeunes gens.

Harper

Ronan, c'est non

- 3 novembre 2010 - Par Harper

L'ami Ronan Monfort vient de nous quitter. Je n'ai pas exactement vu ce qu'il s'est passé mais selon un collègue, tout l'argent est parti sur un turn APiqueJPique3CoeurTTrèfle. Ronan possédait QPiqueTPique et son adversaire ATrèfleJTrèfle. Rien n'est venu aider « Roroflush » qui est donc éliminé de ce WPT Amnéville.

Un pot à 130,000

- 3 novembre 2010 - Par Harper

Mario Cordero et Yohan Azoulay font parler la poudre

Coverage par Winamax

En début de parole, Yohan Azoulay relance à 3,600 sur des blindes 600/1,200 ante 100. La parole arrive à Mario Cordero (photo) qui ouvre ACarreauKCoeur et place un 3-bet à 9,100. Yohan ne voit très certainement pas « Lacorde » aussi fort et place une nouvelle relance à 18,200. Mario n'en reste évidemment pas là et annonce « All-in », réclamant 45,000 de plus à Yohan. Ce dernier va alors entrer dans une réflexion de près de trois minutes, puis engager la somme avec JCarreauJPique. Au terme d'un tableau 9Carreau6Trèfle7Pique4CarreauJCoeur, la pièce tombe du côté de Yohan, qui lâche un énorme « OUI ! » à travers la salle. Il s'empare de ce pot de 130,000. Mario Cordero tombe à 38,000 à une table où figurent aussi Joel Benzinou (120,000) et Ben Pollak (58,000).

Une sortie sexy

- 3 novembre 2010 - Par Harper

Vikash Dhorasoo quitte le tournoi

Est-ce la vue de cette main qui l'a amusée ? Toujours est-il que, premier de parole, Vikash Dhorasoo relance avec 6Coeur9Coeur à 2,300. Il trouve un payeur. Le flop QPiqueTCarreau8Coeur est checké par les deux joueurs. C'est sur le turn JTrèfle que l'action s'emballe : avec sa quinte, Vikash envoie 4,300. Son adversaire le relance et le joueur du Team Winamax envoie son tapis pour 25,000. Il est malheureusement payé par ATrèfleKPique et n'a plus la moindre chance d'améliorer. Vikash est ainsi le premier joueur du Team Winamax éliminé aujourd'hui. Il remporte... Euh, ben, rien en fait.

Une formidable machine de guerre

- 3 novembre 2010 - Par Harper

Coverage par Winamax

Dans les yeux de Marc Inizan

Quand « LocSta » possède des jetons, il devient très, très difficile de l'arrêter. Relançant dans toutes les positions, avec tout type de mains, le joueur du Team Winamax devient illisible. Au coeur du neuvième niveau, Marc fait partie du peloton de tête avec un tapis de 111,000. « Il faut dire que j'ai éliminé un joueur » précise le breton. « Un joueur place une mini-relance à 2,000 et le bouton fait tapis pour 19,000. J'ouvre APiqueQPique en petite blinde... Il a été très agressif et je décide donc de payer. Le relanceur s'éclipse et le bouton montre Roi-Dame. Ma main tient ! »