masquer le menu

327 joueurs au départ du Day 2

- 17 octobre 2011 - Par Benjo DiMeo

Voici un aperçu du classement au départ de la journée...

Top 10

Lari Sihvo (Finlande) 144,725
Tommy Vedes (USA) 142,775
Jamie Rosen (USA) 142,700
Alexander Kostritsyn (Russie) 126,200
Antonio Palma (Portugal) 125,000
Dermot Blain (Irlande) 123,500
Chris Moorman (UK) 121,775
Constant Rijkenberg (Pays-Bas) 121,500
Laurent Polito (France) 120,200
Mustapha Kanit (Italie) 117,700

Le reste du field (sélection)

Erik Friberg (Suède) 117,000
Robert Mizrachi (USA) 117,000
Antony Lellouche (Team Winamax) 117,000

Johnny Chan (USA) 108,350
Ramzi Jelassi (Suède) 107,100
Ben Lamb (USA) 105,900
Carlos Mortensen (Espagne) 104,450
Rémi Le Meur (France) 102,350
Tony G (Lithuanie) 101,325
Philippe Gellman (France) 101,025
Joe Cassidy (USA) 99,500
Arnaud Mattern (France) 99,375
Marc Le Campion (France) 97,500
Maxim Lykov (Russie) 95,900
Martin Jacobson (Suède) 91,725
Nicolas Levi (Team Winamax) 91,250
Stéphane Gérin (France) 87,750
Marc Inizan (Team Winamax) 87,475

Sandra Naujoks (Allemagne) 83,050
James Akenhead (UK) 78,975
Willy Korchia (France) 78,200
Shannon Shorr (USA) 77,650
Jake Cody (UK) 75,475
Pierre Neuville (Belgique) 75,250
Sam Chartier (Canada) 75,225
Gabrielle Nassif (France) 73,625
Jean-Paul Pasqualini (France) 72,175
David Jaoui (France) 71,900
Vanessa Rousso (USA) 71,600
Olivier Busquet (USA) 71,450
Benny Spindler (Allemagne) 69,000
Mesbah Guerfi (France) 66,250
Sam Holden (UK) 62,875
Dave Ulliot (UK) 62,000
Matthew Waxman (USA) 61,975
Patrik Antonius (Finlande) 60,625
James Bord (UK) 60,000
Philippe Ktorza (France) 57,300
Bruno Benveniste (USA) 57,000
Freddy Deeb (USA) 54,475
Jeff Lisandro (Italie) 50,825
Erik Seidel (USA) 50,625
David Vamplew (UK) 46,600
Tristan Wade (USA) 45,525
Eric Haik (France) 44,900
Benjamin Pollak (France) 44,150
Emile Petit (France) 43,275
Melanie Weisner (USA) 43,225
Jennifer Harman (USA) 41,925
Remy Biechel (France) 41,200
Antonin Teisseire (France) 38,575
Fabrice Soulier (France) 38,500
Xuan Liu (Canada) 35,350
Steven Moreau (France) 34,750
Hugo Lemaire (France) 34,075
Ilan Boujenah (France) 33,975
Liv Boeree (UK) 29,975
Fabien Perrot (France) 25,900
Maria Ho (USA) 23,800
Bruno Launais (France) 22,650
Barry Greenstein (USA) 20,350
Cliff Josephy (USA) 18,575
Barbara Martinez (France) 18,300
Bruno Lopes (France) 16,075
Raphael Kroll (France) 15,025
Stéphane Albertini (France) 14,500
Bruno Fitoussi (France) 12,300
Pierre Canali (France) 14,450
Nicolas Cardyn (France) 11,700

Bref. On a assisté au Day 1B

- 16 octobre 2011 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

Y'avait :

- des joueurs qui jouaient
- des couvreurs qui couvraient
- des croupiers qui croupissaient, euh, qui distribuaient
- des jetons qui volaient
- des mecs qui sautaient
- des mecs qui sautaient pas

Ils ont joué, on a regardé, ils ont joué, on a regardé, ils ont joué, on a regardé, ils ont fini de jouer, on s'est cassé. Bref, on a assisté au Day 1B.

Près de 40% des 593 et quelque participants au Main Event des WSOP-E sont passés à la moulinette durant les deux journées de départ de l'épreuve. Parmi les 320 et quelque survivants, on retrouvera pêle-mêle Chris Moorman, Carlos Mortensen, Arnaud Mattern, Samuel Chartier, Gabriel Nassif, Erik Seidel, Hugo Lemaire, Joe Cassidy, Patrick Antonius, Antonin Teisseire, Bruno « Kool Shen » Lopes, Fabrice Soulier, et bien d'autres grands noms du poker mondial. A suivre sur Winamax, bien entendu : début des hostilités à midi.

Benjo & Harper

Antony Lellouche et Marc Inizan emmènent un beau tapis au Day 2

- 16 octobre 2011 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

Quatre joueurs du Team Winamax étaient au départ du Day 1B. Seuls deux ont survécu (on a dit au revoir à Davidi Kitai et Manuel Bevand), mais ils l'ont fait avec brio, se construisant de jolies piles de jetons au cours des neuf heures de jeu disputées en ce dimanche.

Antony Lellouche termine ainsi la journée avec un stack de 117,100, plus de deux fois la moyenne. « Le coup clé de la journée : celui où j'ai deux Rois contre deux 10 [On vous l'a raconté un peu plus tôt, NDLR], après j'ai déroulé », a expliqué Antony. « J'ai notamment passé deux gros bluffs dont un 3-barrel contre Mickael Azoulay ! »

Marc Inizan, lui, a éliminé un adversaire d'entrée de jeu avec un full. Son tapis a ensuite fluctué de manière assez violente durant la deuxième partie de la journée, et l'on a bien failli perdre LocSta_ durant les dernières minutes du Day 1B. Mais son As-Valet a réussi à s'améliorer contre les deux Dames d'Alexander Kostrytsin. Marc aurait pu sauter ce soir : à la place, il reviendra lundi pour le Day 2 avec un tapis de 87,475.

Les deux rejoignent Nicolas Levi, déjà qualifié lors du Day 1A avec un tapis de 90,000.

Collision Inizan / Kostrytsin

- 16 octobre 2011 - Par Benjo DiMeo

On vous relatait à l'instant l'affrontement en cours entre Marc Inizan et Alexander Kostrytsin, à coups de 3-bet et 4-bets préflop. La bataille a culminé durant les dernières mains du Day 1B avec un coup joué à tapis avant le flop.

Muni de APiqueJCoeur, Marc relance à 1,200, comme il se doit, et Alexander le 3-bet à 3,200, « comme il a fait à chaque fois que j'ai relancé », explique Marc, ajoutant qu'il se préparait déjà à 4-bet à 9,000 puis à payer le tapis du Russe.

« Mais au lieu de ça, il m'envoie 18,000, un min-raise, ce qui me met dans une position délicate. » Marc envoie tout de même son tapis pour 44,000, et Kostrytsin le paie aussitôt avec deux Dames.

Le joueur du Team Winamax est au bord de l'élimination, mais trouver un board 9CarreauJCarreauJTrèfle4PiqueACarreau pour le rattraper aux branches, et lui permettre de doubler à 90,000. Un joli coup du destin qui emmène Marc dans les hauteurs du classement...

Patriiiiiiiick !

- 16 octobre 2011 - Par Harper

Il est toujours intéressant de se poster à la table de Patrick Antonius. Le finlandais est très souvent en action. Il ne lui faut d’ailleurs qu’une minute avant de relancer en début de parole. Deux joueurs paient : le bouton et la grosse blinde.

3CoeurQCoeurKCarreau

Bon, là, c’est pas le moment le plus intéressant : tout le monde checke. On s’apprête à remballer quand tombe le turn, un 7Trèfle. Patrick a l’initiative et envoie 2,300. Seule la grosse blinde paie. La rivière est un ACoeur et tout va très vite : 4,700 chez la BB, snap call chez Patrick, qui a 7Carreau7Pique pour un brelan. La grosse blinde pensait value bet APiqueQCarreau. C’est rapé. Antonius possède un tapis de 50,000.