masquer le menu

Moins de 300 inscrits pour ce WPT Prague

- 17 décembre 2013 - Par Kinshu

Le Day 1C du WPT Prague a tenu toutes ses promesses, tout du moins plus qu'un circuit qui semble perdre de plus en plus de crédibilité auprès des joueurs. Après un Day 1A et 1B complètement désertés (seulement 113 inscrits sur l'ensemble des deux journées), le Day 1C a (enfin) attiré les joueurs. Avec 158 entrants aujourd'hui, le nombre d’inscriptions est passé à 271, un chiffre qui devrait augmenter un peu plus encore avec la possibilité de Re-Entry en début de Day 2. Pas de quoi s’enflammer non plus, en comparaison à l'EPT à 5,300 euros l'entrée qui vient d'attirer 1,007 joueurs dans ses filets, et dans une autre mesure à la dernière édition du WPT Prague qui avait enregistré 567 inscriptions en décembre 2012. L'avenir du circuit phare de ces onze dernières années semble de plus en plus sombre...

Concernant ce Day 1C, que dire ? On est dans le classique : des mecs ont joué aux cartes pendant huit heures et plus d'un tiers d'entre-eux ont connu le goût amer de l'élimination. Dans le lot, deux joueurs du Team Winamax : Ludovic Lacay et Davidi Kitai. Si Cuts n'a joué qu'une quinzaine de minutes en perdant vite tous ses jetons au terme d'un coup où sa paire d'As s'est retrouvée dominée par une paire de Dames, Kitbul a lui chuté à trente minutes de la fin, avec un As-Dame qui n'a pas tenu le choc contre le Roi-Dame d'un JC Alvarado plutôt chanceux. Soit. On reverra sans doute les deux pros Winamax ce mercredi grâce à la possibilité de Re-Entry à l'entame du Day 2.



Yann Del Rey, tout comme le Belge Anthony Rodrigues (au premier plan) a réussi à rallier le Day 2

Également en lice dans ce Day 1C, Yann Del Rey a lui survécu aux huit premiers chapitres de la compétition : le Top Shark a connu un début de journée fructueux - il avait le double du capital initial à la pause dîner - avant de dégringoler durant les deux dernières heures de jeu. Il s'est finalement qualifié avec 41,800, un tapis légèrement en deçà de la moyenne.

Parmi les joueurs tricolores ayant aussi franchi ce Day 1C : Sonny Franco, Brian Benhamou, Philippe Ktorza, Maxence Dupont, Nicolas Le Floch, Marc Trijaud, Fabrice Soulier, Stéphane Bénadiba, Erwann Pecheux ou encore Nazim Guillaud. A contrario, on peut déplorer les éliminations de Rémi Castaignon, David Susigan, Alban Juen et Florian Gazquez.

En tête à l'issue de ce Day 1C qui a recensé 92 survivants : Kuljinder Sidhu, un Anglais plutôt anonyme qui a parachevé la journée avec 133,200, soit près de 4,5 fois le tapis de départ.

On se retrouve ce mercredi pour le Day 2 du tournoi qui débutera à 14 heures sur des blindes à 400 et 800. Bonne soirée à tous !

Kinshu

Un dernier pour la route

- 17 décembre 2013 - Par Kinshu



Dans les dernières minutes du Day 1C, Yann Del Rey a gagné un petit pot. Rien d'extraordinaire mais toujours bon pour le moral avant de ré-attaquer demain le Day 2 de la compétition.

Premier de parole, le joueur Winamax ouvre à 1,300. Sur-relancé à 3,100 par un joueur en milieu de position, DaProd choisit de payer. Il check-call ensuite 3,200 sur le flop 2CarreauTTrèfleATrèfle. Puis check de nouveau sur un 4Carreau turn, son adversaire fait de même. Rebelote sur un 7Carreau river. « Je voulais qu'il mise rivière » peste après coup Yann qui révèle ACarreauKCoeur et empoche logiquement le pot. Il reviendra en Day 2 avec un peu plus de 40,000.

Kitbul de suif

- 17 décembre 2013 - Par Kinshu



Davidi Kitai n'avait sans doute pas imaginé ça dans ses prédictions : le pro Winamax a joué de malchance face à l'une de ses bêtes noires du circuit, Juan Carlos Alvarado (non, ce n'est pas l'un des hôtes de la Fistinière) et a rejoint la sortie par la même occasion.

Le Mexicain (Juan Carlos au cas où vous n'auriez pas compris) relance UTG+2 à 1,500 (blindes 300/600/75) et entraine dans son sillage Nicolas Le Floch en petite blinde. Posté en grosse blinde, Kitbul squeeze à 4,900 et génère un 4-bet d Alvarado qui engage son tapis (environ 30,000). Derrière un fold de son voisin français, Davidi tank-call avec As-Dame. Face à Roi-Dame, le pro Winamax est en excellente posture pour doubler son tapis.

Mais c'était sans compter sur l'irruption d'un Roi rivière qui vient tout gâcher. Très légèrement couvert, Davidi est donc éliminé et devra effectuer un Re-Entry en début de Day 2 dans le cas où il souhaiterait retenter sa chance dans ce tournoi.

Kanit à bord !

- 17 décembre 2013 - Par Kinshu



Sacocheur en chef du clan transalpin depuis 2009, Mustapha Kanit fait comme à son habitude bouger les masses. Le cousin italien de mon confrère 'Tapis_Volant' a 3-bet à 3,600, puis 5-bet à 13,800 depuis le bouton après une ouverture à 1,200 et un 4-bet à 8,050 du joueur UTG+1. Ce dernier s'est alors avoué vaincu en envoyant sa main dans le muck. Satisfait, ce bon vieux Mustapha a esquissé un sourire et encaissé ce pot qui le propulse à 65,000.

Bon à savoir

- 17 décembre 2013 - Par Kinshu



- Rémi Castaignon n'est plus à son siège et est introuvable dans la salle. A t-il été exclu pour faute de gout vestimentaire ? A t-il été éliminé ? Je penche pour la deuxième option (hey, moi aussi je porte des t-shirts roses).

- Davidi se croit dans le jeu « deal or not deal ». « Je vais finir soit à 27,000, soit à 45,000 » a confié le pro Winamax.

- Philippe Ktorza fait la gueule : il a perdu 9,000 avec un brelan contre Anthony Rodrigues qui a trouvé une couleur runner-runner face à lui. Le joueur de l'écurie PMU n'a plus que 12,000 de tapis.

- On m'a appris que le nom d'un mec en finale d'un side-event EPT était Ante, ça m'a fait marrer au moins trois secondes et demie.