masquer le menu

Manu et Yann ont rendu une copie (très) solide

- 19 décembre 2013 - Par Kinshu

Deux joueurs du Team Winamax seront présents au Day 3

On rentrait aujourd'hui dans le vif du sujet avec le Day 2 de ce WPT Prague. Et on est bien rentré dedans. Plus de cent joueurs ont chuté dans cette journée où deux joueurs du Team Winamax ont brillé : Manuel Bevand et Yann Del Rey. Résumé de cette journée où 63 survivants ont été récensés.

Avec les 35 joueurs ayant utilisé la possibilité de Re-Entry avant le coup d'envoi du Day 2, le tournoi a finalement dépassé les 300 inscriptions. Les organisateurs respirent. Le chiffre officiel d'entrants est donc de 306. On est quand même bien loin des 567 inscriptions générées l'an dernier à la même époque....

Quatre joueurs du Team Winamax étaient sur la ligne de départ de ce Day 2 : Manuel Bevand, Sylvain Loosli, Davidi Kitai et Yann Del Rey. Forcément, avec la valse de sortants qui a eu lieu au cours des cinq niveaux de 90 minutes disputés, ils n'ont pas tous réussi à rallier le Day 3. Davidi Kitai tout d'abord : notre Belge préféré a grillé son joker (Re-Entry) en jouant son tournoi sur un tirage couleur qui n'est jamais rentré. Sylvain Loosli par la suite, la faute à un coinflip perdu contre un autre Français - David Susigan, après une journée plombée par une première heure où son tapis a fondu à vitesse grand V. La bonne nouvelle, c'est que les deux autres membres de l'équipe ont eux survécu à cet écrémage massif. Mieux encore : ils ont chacun réussi à leur manière une journée pleine avec à la clé des tapis au-dessus de la moyenne.



Jamais à tapis avant le flop durant les 450 minutes de poker jouées aujourd'hui, et donc jamais réellement en danger, Yann Del Rey a bien grindé dans ce Day 2. Parti avec un peu plus de 40,000, notre Top Shark a ensaché plus de trois fois et demi plus, 151,000 pour être précis. Un tapis situé juste au dessus de la moyenne bâti à coups de bons calls et en évitant les batailles d'égo préflop. Le coach appréciera.



C'est un bel épisode de la série Dans la tête d'un pro qui devrait être réalisé à Prague. Filmé par notre équipe vidéo, Manuel Bevand a sans doute joué son meilleur poker aujourd'hui, transformant son tapis initial de 65,000 en 303,000. Une fortune à ce stade du tournoi qui le place tout simplement dans le Top 5 du classement provisoire. Manuel a débuté idéalement la partie en éliminant un shortstack avec deux As contre As-Valet. Puis il a adopté un jeu agressif tout en contrôle qui lui a permis d'enfiler les pions comme des perles. Quelques coups clés ont bien entendu émaillé sa journée : une paire de Rois à tapis préflop contre le As-10 d'un shortstack, un brelan de 2 floppé bien rentabilisé face à Max Lykov ou encore un Roi-Dame gagné à tapis préflop contre As-Dame en toute fin de partie. Au final, Manuel reprendra son ascension avec plus de deux fois la moyenne.



D'autres tricolores ont également franchi avec brio cette journée charnière : Roger Hairabedian (photo), énorme avec 290,000 jetons, Davidi Susigan, Erwann Pecheux, Manuel Bevand, Stéphane Bénadiba, Marc Trijaud, Maxence Dupont, Benjamin Pollak ou encore Nazim Guillaud.



En haut du classement, deux visages familiers du circuit : le récent finaliste du dernier Main Event des Championnats du monde Marc-Etienne McLaughlin qui a conclu la journée avec 410,800. Ceci grâce à une donation de dernière minute effectuée par Alexander Lakhov qui a offert son gros tapis sur un plateau avec une simple top paire alors que le Canadien avait lui un brelan. Et la charmante Kara Scott qui a remporté l'un des plus gros pots de la journée avec une couleur floppée face à un adversaire qui avait lui trouvé un brelan de 9. La journaliste-présentatrice-joueuse anglaise s'est qualifié pour le Day 3 avec 375,100.

Tout ce petit monde reprendra la bataille ce jeudi avec le Day 3 de l'épreuve qui débutera à 14 heures sur des blindes à 1,200 et 2,400. Bonne fin de soirée !

Kinshu

Del Rey torpille

- 18 décembre 2013 - Par Kinshu

Un joli coup réalisé par Yann Del Rey va permettre à notre Top Shark de rallier le Day 3 de la compétition avec un tapis supérieur à la moyenne.

Yann défend sa grosse blinde avec une paire de 8 après une attaque à 4,000 du cutoff. Le pro Winamax paye ensuite trois belles banderilles (5,600, 9,800 et 16,400) au cours d'un tableau 7Trèfle6Trèfle4Pique2Trèfle4Carreau et attrape le bluff de son adversaire qui ne peut montrer mieux que QPique5Pique.

La menace Lykov éliminée

- 18 décembre 2013 - Par Kinshu

Coverage par Winamax

Lykov lors d'un tournoi du circuit EPT, il était doux comme un agneau à cette époque, ou pas.

La problématique Lykov a été résolue ! Pas à l'aide d'une kalash, non bien sûr, mais grâce à un brelan de 2 (c'est tout de même beaucoup plus efficace comme arme). C'est Manuel Bevand, qui avec une paire de 2, a quasiment décavé l'agressif Russe au cours d'un tableau KTrèfleJTrèfle2Pique8Carreau6Coeur. Maxim a ensuite perdu ses derniers pions en perdant un coup à tapis préflop avec deux Valets contre As-5. La bonne nouvelle, c'est quand même que notre pro Winamax a désormais une montagne de jetons devant lui - 251,000 pour être précis.

Dernier acte

- 18 décembre 2013 - Par Kinshu



Ah zut, j'ai failli omettre de vous dire qu'on était dans le dernier niveau de la journée. Ça fait presque une heure quand même que les protagonistes s'affrontent sur des blindes à 1,000 et 2,000.

C'est Kara Scott qui mène actuellement la danse ce Day 2 avec près de 400,000 jetons. La joueuse anglaise en est arrivé là en trouvant une couleur avec KPiqueJPique sur un flop 9Pique4PiqueQPique alors que l'un de ses adversaires avec lui touché un brelan avec 9Trèfle9Carreau. Tout est parti au milieu et Kara a empoché ce pot de plus de 300,000 jetons en évitant les doublettes turn et river.

Ah ce tit Pecheux

- 18 décembre 2013 - Par Kinshu



Erwann Pecheux s'est bien remis en selle dans ce Day 2 aux dépens de Mustapha Kanit (qui est n'est d'ailleurs plus de la fête). 'lOrDy' est désormais installé au dessus du tapis moyen avec environ 130,000.

Le grinder de poche a tout d'abord doublé à 60,000 à l'aide d'une confrontation à tapis préflop entre son As-Dame et le As-Valet de l'Italien. Un peu plus tard, il a carrément mis fin au tournoi de Kanit (plus Ka que Nit d'ailleurs) en prenant ses derniers jetons (environ 40,000), avec As-Roi contre As-8, au cours d'un tableau As-10-2-6.

#un-carambar-offert-à-celui-qui-comprend-la-blague-dans-le-titre-de-cet-article