masquer le menu

WPT Prague, Day 1B : le chipcount

- 5 décembre 2012 - Par Kinshu

Manuel Bevand dans le Top 10

Coverage par Winamax

Top 10
Mikhail Mazunin 203,600
Alexander Staengle 157,500
Brian Lemke 155,400
Vladimir Velikov 147,800
Wojciech Lozowski 143,700
Fabian Quoss 134,900
Denys Drobyna 128,900
Elio Fox 123,200
Rasmus Lund Vogt 118,400
Manuel Bevand (Team Winamax) 115,600

Coverage par Winamax

Le reste du field (sélection)
JC Alvadaro 114,600
Tome Gomila 95,400
Ionel Anton 91,500
Simon Ravnsbaek 89,200
Morten Mortensen 75,200
Mohsin Charania 62,600
Jonathan Duhamel 62,500
John Eames 60,800
Elisabeth Hille 56,700
Faraz Jaka 56,100

Stephen O'Dwyer 52,300
Gilbert Diaz (en photo) 50,000
Ana Marquez 45,100
Kara Scott 42,600
Paul Guichard 42,500
Eugene Katchalov 40,000
Anton Wigg 35,000
Roger Hairabedian 30,600
Jason Mercier 18,900
Celine Bastian 14,900

Tableau de bord du Day 1B
90 joueurs restants (sur 179 entrants)
Blindes 500/1,000 ante 100 (au début du Day 2)
Tapis moyen : 63,700

Kinshu

ManuB porte haut les couleurs du Team Winamax

- 5 décembre 2012 - Par Kinshu

Manuel Bevand a complètement déroulé dans le Day 1B du WPT Prague

Coverage par Winamax

Journée en demi-teinte pour le Team Winamax. Tous les joueurs de l'équipe engagés aujourd'hui ont chuté les uns après les autres, tous sauf un, Manuel Bevand, qui a conclu le Day 1B dans les hauteurs du classement avec un peu plus de 115,000 au finish.

Le Day 1B de ce WPT Prague ne restera sans doute pas dans les annales du Team Winamax. Il faut dire que la journée a très mal commencé avec Gaëlle se voyant amputer d'entrée de jeu de la moitié de son tapis initial, à la suite d'un setup difficile à avaler, A-Q contre K-K sur un tableau A-A-K-8-6. En parallèle, Davidi n'arrive pas à imposer son jeu et s'enlise tandis que les autres stagnent. Au bout de deux heures de jeu, 'ManuB' est finalement le seul à avoir décollé.

Coverage par Winamax

Dans la foulée, l'équipe enregistre une première victime : Gaëlle, qui a vu ses 25 dernières blindes s'envoler à l'issue d'un squeeze à tapis ayant mal tourné (paire de 9 dominée par paire de 10). 'O RLY' ne reste pas longtemps seule dans le rail, vite rejoint par Davidi. Le génie belge a pourtant pris la bonne décision en effectuant un énorme call à tapis avec hauteur As. Mais la hauteur 7 de son adversaire s'est alors transformée en paire sur la river.

En fin d'après midi, pendant que Michel résiste aux assauts répétés de ses adversaires, Nicolas est lui en plein cauchemar : éliminé lors du Day 1A avec A-K contre K-K, 'CrocMonsieur' se retrouve exactement dans la même configuration, mais en étant cette fois en possession de la meilleure main. Dame variance en décide toutefois autrement, offrant un As à l'adversaire de Nicolas qui tombe à moins de 20 blindes. Quelques orbites plus tard, l'homme au chapeau est éjecté alors qu'il était une nouvelle fois devant au moment d'engager son tapis.

Pendant que ses camarades de jeu tombent un par un, Manuel arrive de son côté à tirer son épingle du jeu. Le pro du Team Winamax attrape un bluff adverse, en payant trois barrels avec A-T sur Q-9-3-9-A pour finalement faire face à 6-4. Un coup clé dans la journée de Manuel qui confie à postériori « avoir eu un déclic avec cette main ». « J'ai enfin osé suivre mon instinct après ce coup » explique 'ManuB' qui a clairement pris confiance au cours de ce Day 1B. « Tous les spots tendus que j'ai eu, je les ai gérés parfaitement » assure-t-il. Et ce n'est pas moi qui vais le contredire : à une heure de la fin de la journée, alors que Michel chute à son tour (paire de 10 dominée par paire de Rois), Manuel affiche une confiance inébranlable et comptabilise plus de 140,000 devant lui.

Manuel, euphorique, tient sereinement les rênes du tournoi et accepte volontiers les shots de Tequila gracieusement offert par son voisin JC Alvarado. Quelques verres d'alcool qui lui permettent de bénéficier d'une mauvaise image à la table alors que la journée touche à sa fin. Et cela paye, ou plutôt aurait dû payer : le joueur Winamax 4-bet avec une paire de Dames l'un de ses adversaires qui 3-bet call à tapis avec sa paire de 10. Mais un 10 apparait au flop et vient gâcher la fête pour 'ManuB' qui laisse malgré lui filer un chiplead qui lui semblait promis. Rien de très grave : si le pro du Team Winamax perd une trentaine de blindes, il reviendra au jour 2 avec plus de 115 blindes en guise de tapis.

Coverage par Winamax

Outre les membres de l'équipe la plus titrée d'Europe, de nombreux français ont été à la peine aujourd'hui : Ilan Boujenah, éliminé avant même la fin du premier niveau, Philippe Ktorza, Jean-Philippe Rohr, Lucille Cailly, Mikaël Fisbein ou encore ElkY, pourtant arrivé très tardivement, ont tous connu le gout amer de l'élimination. Au final, parmi les 91 survivants de la journée qui a enregistré 179 inscriptions, rares sont les joueurs hexagonaux à avoir subsisté : citons entre autres Gilbert Diaz, Paul Guichard, Roger Hairabedian, Céline Bastian et bien entendu Manuel Bevand, chef de file incontesté du clan tricolore.

Demain, ou plutôt tout à l'heure, la plupart des joueurs éliminés aujourd'hui retenteront leur chance dans le Day 1C, profitant du joker Re-Entry. On se fixe donc rendez-vous aux alentours de 13 heures pour le reportage en direct de la dernière journée de départ de ce WPT Prague.

Kinshu

Les cinq coups de minuit

- 5 décembre 2012 - Par Kinshu

Coverage par Winamax

« Five more hands » annonce l'un des responsables du tournoi. Il est bientôt minuit et les derniers acteurs de ce Day 1B se dirigent vers la fin d'une longue journée de poker. Ils retrouveront le chemin de la salle de tournoi jeudi pour disputer le Day 2 de la compétition.

Kinshu

Roger rabbit

- 4 décembre 2012 - Par Kinshu

Coverage par Winamax

Tombé à 10,000 dès la fin du premier niveau de la journée, Roger Hairabedian a cravaché toute la journée pour rattraper son retard. Sa persévérance a payé : Roger aborde les dernières minutes du Day 1A avec 35,000, après s'être payé le luxe de grimper à plus de 50,000. Le dinosaure du poker français devrait donc se qualifier tranquillement pour le Day 2 de l'épreuve sans avoir eu à débourser 3,300€ supplémentaires.

Kinshu

Dernière ligne droite

- 4 décembre 2012 - Par Kinshu

'ManuB' veut finir au sommet

Dernier joueur du Team Winamax en course dans ce Day 1B, Manuel Bevand a un objectif simple pour le dernier niveau de la journée : conserver sa confortable avance et éventuellement conclure la journée dans le fauteuil de chipleader. Avec 140,000 à 45 minutes de l'échéance, 'ManuB' a toutes les cartes en mains pour parachever sa journée au sommet du classement.

Tableau de bord
105 joueurs restants (sur 179 entrants)
Blindes 400/800 ante 75
Tapis moyen : 51,100

Kinshu