masquer le menu

WPT Prague, Day 1C : le chipcount

- 6 décembre 2012 - Par Kinshu

Le Français Yannick Bonnet aux commandes

Coverage par Winamax

Top 10
Yannick Bonnet (photo) 197,200
Kevin MacPhee 190,200
Mike McDonald 160,000
Daniel Ospina 159,000
Pierre Christensen 153,500
Prezemyslaw Piotrowski 151,000
Gianluca Mattia 129,200
Keven Stammen 127,200
Jonathan Driscoll 126,900
Leo Margets 125,000

Coverage par Winamax

Le reste du field (sélection)
Nicolas Levi (Team Winamax) 92,600
Dermot Blain 84,000
Jeremy Nock 83,800
Bernard Guigon 66,500
Vadzim Kursevich 65,200
Fabrice Soulier 55,700
Lucille Cailly 53,700
Giacomo Fundaro 49,500
Vitaly Lunkin 43,700

Olivier Busquet 35,900
Salvatore Bonavena 28,800
Michel Abecassis (Team Winamax) 23,700
Martin Jacobson 19,100
Martin Kabrhel 19,000
Alain Roy 17,800
Ludovic Riehl (Team Winamax) 14,400
Bertrand Grospellier 14,200
Gaelle Baumann (Team Winamax) 7,000

Tableau de bord du Day 1C
141 joueurs restants (sur 273 entrants)
Blindes 500/1,000 ante 100 (au début du Day 2)
Tapis moyen : 58,100

Kinshu

Une journée presque sans accroc

- 6 décembre 2012 - Par Kinshu

Quatre joueurs du Team Winamax subsistent au Day 1C

Coverage par Winamax

Le Day 1C venait aujourd'hui clôturer les journées de départ du World Poker Tour Prague, épreuve qui a finalement enregistré un total de 567 inscriptions (soit seulement 4 de moins que l'édition 2011). Cette ultime chance, les joueurs du Team Winamax présents en République Tchèque voulaient la saisir à tout prix pour espérer entrevoir la suite de la compétition, et ainsi rejoindre leur compère Manuel Bevand, qualifié mardi à l'occasion du Day 1B.

Au final, l'objectif aura été partiellement rempli, car si Michel Abécassis, Ludovic Riehl, Gaelle Baumann et Nicolas Lévi ont pu valider leur billet pour le Day 2 de la compétition, Davidi Kitai a lui échoué dans sa quête. Déjà malmené durant le Day 1B, le génie belge a encore souffert aujourd'hui : rapidement descendu à 7,000, 'Kitbul' a su redresser la barre, rentabilisant au maximum une paire d'As face à deux adversaires. Mais il est ensuite retombé petit à petit dans les tréfonds du classement, avant de définitivement céder, avec deux Dames sur un flop 9-9-7 face à une paire d'As et surtout la paire de 9 de Philippe Narboni, plutôt chanceux dans ce coup !

Coverage par Winamax

S'ils sont qualifiés pour le Day 2, 'MIK.22' et sa bande n'ont toutefois pas eu une journée de tout repos, et cela s'est forcément ressenti au moment de faire les comptes : en concluant la journée avec 7,000, Gaëlle devra improviser avec 7 blindes lors de la reprise des hostilités. Scénario quasi-identique pour Ludovic qui a terminé son Day 1C derrière 14,000. Du côté de Michel, la situation est un peu moins critique : avec près de 24,000, le sage du Team Winamax peut dormir sur ses deux oreilles.

Mais c'est néanmoins pour Nicolas que la nuit sera la plus douce. Mal embarqué dans ce Day 1C en tombant à 15,000 à la suite d'un bluff raté, 'CrocMonsieur' a sorti les rames et s'est accroché de longues heures durant. C'est après la pause dîner, intervenue au bout de six heures de jeu, que Nicolas a vu sa journée prendre une toute autre dimension : changé de table, le pro Winamax a grignoté ses nouveaux compagnons de jeu avant d'en éliminer un plus tenace que les autres, grâce à une rencontre bienvenue (paire d'As et la paire de Valets). Nico a ensuite complètement asphyxié ses adversaires dans les trente dernières minutes et a ainsi achevé son parcours du combattant avec près de 93,000.

Coverage par Winamax

En parallèle, un tricolore s'est distingué tout au long de la journée en jouant les premiers rôles : le discret mais redoutable Yannick Bonnet. À tel point que l'amateur toulousain s'est sans doute hissé en tête du classement du Day 1C en finissant à plus de 195,000 ! Il sera évidemment l'un des joueurs à suivre de près lors du Day 2 de l'épreuve.

Ce Day 2, il débutera tout à l'heure à 13 heures avec sur la ligne de départ pas loin de 280 joueurs. Parmi eux, nous retrouverons donc cinq membres du Team Winamax : Manuel Bevand, Nicolas Levi, Michel Abécassis, Ludovic Riehl et Gaëlle Baumann, à suivre en direct par l'intermédiaire de ce reportage !

Kinshu

Léo mûre

- 6 décembre 2012 - Par Kinshu

Coverage par Winamax

Alors que la fin de journée se dessine, un petit bout de femme fait régner la terreur à sa table. Mais oui, je fais bien sûr référence à Léo Margets ! La joueuse espagnole, qui a notamment éliminé Guillaume Darcourt, culmine à 125,000 ! Voilà qui devrait faire plaisir à '2balla2lose', l'un de ses plus grand admirateurs.

Kinshu

Levi attend

- 6 décembre 2012 - Par Kinshu

Son adversaire tombe dans le panneau

Coverage par Winamax

Revenu de nulle part, Nicolas Levi est désormais bien parti pour rejoindre son compère Manuel Bevand dans les hauteurs du classement !

Après une relance à 1,000 payée une fois, Nicolas 3-bet à 3,000 depuis le bouton. Son voisin en petite blinde 4-bet alors à 7,200, ce qui a le mérite de faire fuir les deux premiers joueurs engagés. Le joueur du Team Winamax tank un moment puis dépose une pile de jetons de 5,000 devant lui. Snapcall de son adversaire pour 27,000 qui retourne deux Valets. Une belle main qui ne fait cependant pas le poids face aux deux As de 'CrocMonsieur'. Aucun vélo ne vient pointer le bout de son nez et Nicolas grimpe d'un coup à 80,000 !

Kinshu

Les quatre fantastiques

- 5 décembre 2012 - Par Kinshu

60 minutes chrono

On rentre dans le dernier niveau de la journée : après l'éviction de Davidi Kitai, seuls quatre joueurs du Team Winamax demeurent en lice : Michel Abécassis, Gaëlle Baumann, Ludovic Riehl et Nicolas Levi. Leur mission : rejoindre Manuel Bevand en se qualifiant pour le Day 2 !

Nicolas Levi : 46,000
Michel Abécassis : 34,000
Ludovic Riehl : 25,000
Gaëlle Baumann : 11,000

Tableau de bord
155 joueurs restants (sur 273 entrants)
Blindes 400/800 ante 100
Tapis moyen : 52,800

Kinshu