masquer le menu

Allo Houston ? On a un problème !

- 8 décembre 2012 - Par Kinshu

Il n'y aura aucun joueur français au Day 4 du WPT Prague

Ce Day 3 aura été un véritable calvaire pour le contingent tricolore, à commencer par les trois joueurs du Team Winamax qui ont trop rapidement mordu la poussière, faisant ainsi une croix sur ce World Poker Tour Prague. Pire encore : au coup de sifflet final, aucun représentant hexagonal ne figure au sein de la liste des 23 survivants.

Le Team Winamax nourrissait beaucoup d'ambitions aujourd’hui : avec trois joueurs engagés au Day 3 chacun munis de tapis conséquents, tous les espoirs étaient logiquement permis, d'autant plus que les dernières sorties de l'équipe se sont à chaque fois soldées par des tables finales, voire des victoires... Mais ce coup-ci, la fête tant espérée a vite tourné au fiasco.

Coverage par Winamax

À commencer par l'élimination de Nicolas Levi juste avant que la bulle éclate : 'CrocMonsieur' s'est retrouvé dans une situation inextricable, où avec As-Dame, il 3-bet puis 5-bet all-in l'un de ses adversaires qui se fait un malin plaisir de payer avec deux As.

Quelques heures plus tard, c'est au tour de Ludovic Riehl, dont le tapis n'a jamais décollé aujourd'hui, de rejoindre le rail, éliminé par son comparse Manuel Bevand à la suite d'un coup qui ne dépassera pas le stade de l'anecdote.

Coverage par Winamax

Portant alors seul les espoirs du Team Winamax, 'ManuB' a vite déchanté : en trente minutes, il perd trois énormes pots - deux avec les Rois et un en se faisant bluffer - et quitte la salle de tournoi agacé par la tournures qu'ont pris les événements. Il faut dire qu'au début de la journée, Manuel entamait la partie avec le quatrième plus gros capital. Une fortune qui se sera finalement transformée en simple « min-cash » (9,360€).

Le Team Winamax aura toutefois vite l'occasion de prendre sa revanche en prenant part d'ici une poignée de jours à l'European Poker Tour de Prague, dont le reportage sera assuré par Harper.

Coverage par Winamax

La WPT Prague, lui, reprendra ce samedi à 13 heures avec le Day 4 du tournoi qui comptera donc 23 joueurs au départ, dont les redoutables américains Elio Fox, Kevin MacPhee et Jason Mercier. C'est cependant le Hongkongais Tony Chang (photo) qui débutera ces « demi-finales » chipleader avec près de 2,5 millions en jetons. Rendez-vous aux alentours de 13 heures pour la suite de la compétition !

Kinshu

U.S. Army

- 7 décembre 2012 - Par Kinshu

Coverage par Winamax

Les américains MacPhee, Mercier et Fox, sont sans doute les meilleurs joueurs du field restant

En cette fin de Day 3, quelques stars du circuit international peuvent encore caresser l'espoir de décrocher le titre dans ce World Poker Tour Prague : Kevin MacPhee (Vainqueur de l'EPT Berlin 2010), Jason Mercier (Vainqueur de l'EPT San Remo 2008 et détenteur de deux bracelets WSOP) et Elio Fox (Vainqueur du Main Event des WSOP-E 2011) qui tient actuellement les rênes du tournoi avec près de 2 millions en jetons.

Tableau de bord
26 joueurs restants (sur 567 entrants)
Prix assuré : 10,810€
Blindes 6,000/12,000 ante 2,000
Tapis moyen : 654,000

Kinshu

Oh no Lulu !

- 7 décembre 2012 - Par Kinshu

C'en est fini des tricolores dans le WPT Prague

Coverage par Winamax

Lucille Cailly a résisté un moment avant de définitivement céder, à la suite d'un coup à tapis préflop où son As-Dame n'est pas parvenu à renverser la vapeur contre deux Dames. Sa sortie, accompagnée d'un prix de 9,360€, marque également la fin des forces françaises dans la compétition, qui désormais, et on ne va pas s'en cacher, perd cruellement de son intérêt.

Tableau de bord
27 joueurs restants (sur 567 entrants)
Prix assuré : 10,810€
Blindes 5,000/10,000 ante 1,000
Tapis moyen : 630,000

Kinshu

Yannick n'est plus dans la vibe

- 7 décembre 2012 - Par Kinshu

Coverage par Winamax

Une petite mésaventure a couté très cher à Yannick Bonnet. De retour à sa table, le Français s'aperçoit que la partie a repris depuis une quinzaine de minutes. Eh oui, en alternant la longueur des pauses dîner selon les jours, les organisateurs ont semé la confusion chez certaines joueurs.

Au final, le Français s'assoit en vitesse et découvre une paire 7, une main avec laquelle il s'empresse de shove ses 15 blindes alors que le joueur à sa droite a relancé UTG avant lui. La parole revient à son voisin qui call avec deux Valets et élimine le joueur tricolore.

Tableau de bord
31 joueurs restants (sur 567 entrants)
Prix assuré : 9,360€
Blindes 5,000/10,000 ante 1,000
Tapis moyen : 549,000

Kinshu

Dîner aux chandelles

- 7 décembre 2012 - Par Kinshu

Yannick et Lucille sont en pause

Coverage par Winamax

Le tableau de bord du tournoi affiche 33 joueurs. Parmi eux ne figurent plus que deux français : Yannick Bonnet et Lucille Cailly qui atteignent la pause dîner avec une vingtaine de blindes chacun.

Blindes après la pause dîner : 5,000/10,000 ante 1,000

Kinshu