masquer le menu

Marcin Wydrowski vainqueur du WPT Prague

- 9 décembre 2012 - Par Kinshu

Le World Poker Prague 2012 s'est achevé avec la victoire de Marcin Wydrowski. Le joueur polonais remporte 325,000€ pour avoir dominé ce tournoi Re-Entry à 3,300€ qui a enregistré 467 inscriptions.

Coverage par Winamax

Vierge de tout représentant tricolore depuis l'élimination en 28ème position de Lucille Cailly (9,360€), l'étape tchèque du WPT s'est finalement soldée par le succès de Marcin Wydrowski. Âgé de 26 ans, ce joueur polonais gagne 325,000€ et réalise dans la même temps sa meilleure performance en live, lui qui ne comptait jusqu'à maintenant qu'une petite place payée dans une épreuve mineure en Angleterre. Mais ne vous fiez pas aux apparences, Wydrowski est loin d'être un poisson, au contraire : cet ancien entraineur de natation vit du poker en ligne depuis quatre ans et a fortement impressionné ses adversaires dans ce WPT, notamment Manuel Bevand qui a joué avec lui plusieurs heures durant le Day 3. Nul doute qu'on entendra à nouveau parler de ce joueur dans les mois à venir.

Coverage par Winamax

Mais on retiendra surtout dans ce tournoi le beau parcours de trois joueurs du Team Winamax : si Nicolas Levi a malheureusement chuté à une poignée de places de la bulle, Ludovic Riehl et Manuel Bevand ont eux conclu leurs deep-run dans l'argent, en terminant respectivement en 40ème et 36ème position, pour 8,060€ et 9,360€.

Prochain rendez-vous du Team Winamax : dès demain avec le Day 1B de l'European Poker Tour qui a d'ores et déjà débuté à l'hôtel-casino Hilton de Prague ! Michel Abécassis, Davidi Kitai, Ludovic Riehl, Manuel Bevand, Nicolas Levi et Bruno Lopes feront leur entrée dans ce tournoi à 5,300€ que vous pourrez suivre en direct grâce au reportage d'Harper !

World Poker Tour Prague - 3,300€ Re-Entry - 567 entrants
Vainqueur : Marcin Wydrowski (Pologne) 325,000€
Runner-up : Alexander Lahkov (Russie) 213,775€
3e : Bodo Sbrzesny (Allemagne) 137,470€
4e : Tony Chang (Chine) 101,800€
5e : Michael Gagliano (Etats-Unis) 76,315€
6e : Alin Grasu (Roumanie) 61,150€

Kinshu

Une marche de trop

- 9 décembre 2012 - Par Kinshu

Le Russe Lahkov termine runner-up

Coverage par Winamax

La face-à-face final aura tourné court : suite à une relance à 200,00 d'Alexander, Marcin 3-bet à 500,000, avant que le Russe ne tente son va-tout en plaçant un 4-bet shove. Le Polonais n'attendait que ça et call avec 7Carreau7Trèfle. Muni de 7Pique6Pique, Alexander trouve bien un tirage quinte par les deux bouts au flop, mais la fête s'arrête ici pour lui.

Bourreau de Manuel Bevand lors du Day 3, Alexander Lahkov termine donc runner-up du World Poker Prague. Une très belle place pour le joueur russe qui touche 213,775€, soit 65 fois le montant du prix d'entrée !

Kinshu

Heads-up !

- 9 décembre 2012 - Par Kinshu

Avantage Wydrowski

Coverage par Winamax

Le tête-à-tête oppose donc le Polonais Marcin Wydrowski au Russe Alexander Lahkov. Avantage à Wydrowski qui est large chipleader avec plus de trois-quarts des jetons en circulation.

Marcin Wydrowski : environ 13 millions
Alexander Lahkov : environ 4 millions



Tableau de bord
2 joueurs restants (sur 567 entrants)
Prix assuré : 213,775€
Blindes 50,000/100,000 ante 10,000
Tapis moyen : 8,505,000

Kinshu

Bodo le clown

- 9 décembre 2012 - Par Kinshu

Le joueur allemand s'incline sur un flip

Coverage par Winamax

Bodo Sbrzesny commençait à montrer des signes d'agacement, eh bien il a sauté ! Shortstack depuis un moment, l'Allemand a enfin pris un flip : all-in avec 6Coeur6Carreau contre le ACarreauJCarreau du chipleader Marcin Wydrowski, Bodo y croit dur comme fer jusqu'à l'apparition d'un As river. Résultat : Bodo termine troisième de l'épreuve et empoche 137,470€.

Tableau de bord
2 joueurs restants (sur 567 entrants)
Prix assuré : 213,775€
Blindes 50,000/100,000 ante 10,000
Tapis moyen : 8,505,000

Kinshu

Peur de gagner ?

- 9 décembre 2012 - Par Kinshu

Personne ne bouge

Après une première partie de finale tonitruante, l'action s'est considérablement calmée depuis que le jeu est passé en 3-handed. Bodo Sbrzesny, le shortstack de la bande, ne semble pas décidé à aller au tapis tandis que ses deux autres adversaires prennent un minimum de risques. Allez les gars, on se réveille !

Kinshu