masquer le menu
Jours :421
Affichage : Plus ancienPlus récent

Un Américain à Paris

- 10 septembre 2011 - Par Benjo DiMeo

Matthew Waxman écrase le Grand Prix de Paris



Il était tout simplement trop fort, trop précis, trop méthodique... Matthew Waxman, joueur professionnel Yankee encore peu connu avant ce soir, a dominé la table finale du World Poker Tour parisien de la tête et des épaules, ne laissant aucune chance à ses cinq adversaires au cours d'une partie qui s'est pliée beaucoup plus rapidement que d'ordinaire.

Waxman avait entamé la finale avec l'un des plus gros tapis, et n'a jamais eu à relâcher la pédale d'accélérateur. Après la logique élimination d'un Martin Jacobson short-stack en sixième position, Waxman a floppé une couleur pour disputer le plus gros pot du tournoi contre Mikko Sundell, qui n'était qu'à tirage.

Après à peine deux heures de partie, Waxman était désormais en position archi dominante : le reste du tournoi ne fut qu'une formalité. Le vaillant Fred Magen, seul amateur de la finale et qualifié par satellite (chaque jour, il arrivait à l'Aviation tout de suite après avoir quitté son travail !) réussit à se débarrasser de Byron Kaverman en quatrième place, avant de lui-même succomber face à Waxman.

Ne restait donc plus qu'un seul adversaire pour se dresser entre Waxman et le titre : Hugo Lemaire. Mais le jeune français avait cruellement besoin d'un double-up, possédant cinq fois moins de jetons que l'américain. Dès la troisième main du duel, Hugo s'engageait sur le flop avec la top-paire, mais le tirage de Waxman allait rentrer sur la rivière.



Hugo Lemaire échoue à une marche du titre mais encaisse le plus gros chèque de sa jeune carrière. Avant le prochain...



Coup de chapeau à Fred Magen, l'amateur s'est battu comme un lion face à un field majoritairement composé de pros