masquer le menu
Jours :421
Affichage : Plus ancienPlus récent

Toujours à quatre, Waxman domine largement

- 10 septembre 2011 - Par Benjo DiMeo

Excusez pour le manque de nouvelles, je sors de deux heures à huis clos dans la régie World Poker Tour, où j'ai commenté en (quasi) direct l'action avec Nesrine Kourdourli puis Guillaume Cescut. J'ai eu l'occasion de commenter une bonne quarantaine de finales à l'EPT, mais seulement la seconde fois que je bénéficiais du dispositif pour voir les cartes en temps réel.

Je suis arrivé juste au moment de l'élimination de Mikko Sundell, élimination surprise car le finlandais possédait beaucoup de jetons. C'est Matt Waxman qui en a bénéficié, remportant un pot énorme avec sa couleur floppée – Sundell était juste à tirage avec l'As « sec ».

Ce coup a propulsé Waxman en position dominante : l'américain a passé les deux heures suivantes à combiner agression et bonnes cartes pour s'emparer de plus la moitié des jetons en circulation autour de la table.

Hugo Lemaire a fait les frais de ce rush de folie, perdant plusieurs coups d'affilée contre Waxman (brelan floppé contre quinte runner-runner, par exemple), tandis que Byron Kaverman a réussi à se maintenir en doublant avec As-Roi contre As-Dame. Cependant, la tendance semble être en train de s'inverser pour notre français.

De son côté, Frédéric Magen reste patient et conservateur, préférant slowplayer ses grosses mains que de tenter de jouer un gros pot.

L'état des stacks :

Matt Waxman 5,2 millions
Hugo Lemaire 2 m.
Byron Kaverman 1,5 m.
Frédéric Magen 675,000

Sinon, la production refuse catégoriquement d'envisager une pause-dîner : « On jouera jusqu'au bout ». Argumentaire : « On a commencé à 16 heures, pas besoin de manger. » Je me demande ce qu'ils diront à deux heures du matin : à ce moment là, on y sera probablement encore...