masquer le menu

25 joueurs, 18 places payées

- 30 novembre 2012 - Par Harper

Clément Beauvois 461 000
Jeremy Nock 298 000
Victor Choupeaux 291 500
Fred Brunet 271 000
Sergey Vasilyev 262 000
Sébastien Compte 248 000
Giacomo Fundaro 246 000
Achille Voltolina 240 000
Paul François Tedeschi 225 500
Bruno Lopes (Team Winamax) 222 000

Davidi Kitai (Team Winamax) 220 000

Saadi Mbarek 207 000
Bruno Fitoussi 190 500
Nicolas Dervaux 109 500
Léo Truche 124 500
Omar Karib 123 000
Guillaume Darcourt 104 000
Charles Harvey 103 500
Bruno Louy 99 000
David Chekroun 95 500

Fabrice Soulier 93 000
Pascal Babiche 57 500
Jean-Philippe Rohr 43 000
Eric Botella 33 000
Gaëlle Baumann (Team Winamax) 16 500

Tableau de bord
25 joueurs restants (sur 146 entrées)
18 places payées
Blindes 1 500/3 000 ante 300
Tapis moyen : 175 200

Le Team Winamax vers les sommets

- 30 novembre 2012 - Par Harper

3 représentants de l'équipe W parmi les 25 survivants

Si chaque journée de tournoi devait être comparée à une étape du Tour de France, les Days 1 seraient des contre-la-montre, les Days 2 des étapes de montagne et les ultimes journées des sprints. En ce Day 2 du WPT Mazagan, c'est donc bien un col qu'il fallait franchir. Des 81 joueurs au départ (sur les 146 entrées recensées au Day 1), ils ne sont plus que 25 en course au sommet.

Le Team Winamax a effectué une belle course d'équipe pour placer trois coureurs sur le sprint final. On s'attendait à ce qu'il ne soit qu'un simple porteur de bidons avec ses dix blindes en début de journée, Ludovic Riehl aura fait bien mieux. Grimpant à une quarantaine de blindes au virage du troisième niveau, 'mikedou' a subi une fringale et a fini par voir sa paire de Dames se heurter à deux Rois, scellant son élimination.

Manuel Bevand a lui subi une crevaison lorsque son As-Roi est tombé contre une paire de Sept sur un flop K73. Lâché par le peloton, il n'a jamais réussi à revenir et s'est fait ramasser par la voiture-balai. Nicolas Levi a lui tenté une attaque sur une membre de son équipe, Gaëlle Baumann, mais a vu son tirage couleur tomber contre le brelan de 'O RLY'.



Le maillot à pois revient à Bruno Lopes. Toujours aussi appliqué dans son jeu, 'Kool Shen' est resté en permanence à l'avant du peloton sans jamais tenter d'attaques sur les leaders de l'étape. Son objectif : le maillot jaune à l'issue du World Poker Tour. Avec un tapis de 222,000 (moyenne : 175,200), Bruno sera dans les bonnes roues à l'heure de débuter le sprint.

Même topo pour Davidi Kitai, discret mais efficace tout au long de la journée, même s'il a subi la loi de l'entrepreneur italien Achille Voltolina, dont ils sont nombreux à demander un contrôle anti-dopage à l'issue de cette journée. Avec 220,000 jetons, le belge de l'équipe a les ressources nécessaires pour réaliser une échappée lors de la troisième journée.

Elle a bien failli terminer hors délai mais s'est accrochée, passant la ligne avec seulement cinq blindes : Gaëlle Baumann sera au départ du Day 3 avec un tapis de 16,500. Privée de cartes durant trois heures, Gaëlle a rejoint un gruppetto pour terminer dans les temps. L'essentiel est assuré, reste maintenant à réaliser une énorme remontée.

Portant le maillot jaune ce soir, Clément Beauvois débutera le Day 3 avec 461,000 jetons. Parmi les échappés, nous comptons également Victor Choupeaux. Le peloton est lui composé de coureurs comme Guillaume Darcourt, Nicolas Dervaux, Fabrice Soulier, Fred Brunet, Jean-Philippe Rohr ou encore Paul Tedeschi.

Pour le sprint intermédiaire vers la table finale, rendez-vous vendredi à partir de 13 heures (14 heures en France). Bonne nuit à tous !

Harper

Il n'est pas sorti de l'étau

- 29 novembre 2012 - Par Harper



Invité du Multiplex Poker dimanche dernier, Brian Benhamou nous faisait part de ses intentions sur ce World Poker Tour Mazagan : « Je ne viens pas faire de la figuration ! » déclarait le récent vainqueur du Marrakech Poker Open. La perte d'un coin flip décisif vient néanmoins de le sortir du tournoi. Le coup est classique : paire de Dames chez Brian, As-Roi chez Fred Brunet. Un As au flop scelle le sort de Brian, éliminé en 29ème place du tournoi. Fred Brunet grimpe de son côté à 150,000.

Du côté du Team Winamax, les tapis de Davidi Kitai et Bruno Lopes n'ont pas évolué. La partie devient en revanche compliquée pour Gaëlle Baumann, shortstack avec un tapis de 36,000 sur des blindes 1,200/2,400 ante 400.

Aux talons d'Achille

- 29 novembre 2012 - Par Harper



Un joueur empêche Davidi Kitai et Gaëlle Baumann de poursuivre leur ascension au classement : Achille Voltolina. Le fantasque italien bénéficie d'une incroyable réussite et parvient à la mettre à profit : son tapis est proche des 250,000 unités ! PDG de Beton Engineering, Achille est présent au Maroc depuis près de 30 ans. Et il ne se cache pas sur les raisons de sa présence, comme dans cet entretien accordé à Maghress : « il y a un maximum d'avantages : les exonérations d'impôts et un engagement de l'Etat en matière d'embauche. C'est un enjeu politique et social car il nous arrivait d'embaucher jusqu'à 1,200 personnes. »

Vous l'avez compris, ce n'est pas une victoire au WPT qui changera la vie de notre entrepreneur. « Changez-le de table ! » demande Davidi Kitai, un brin blasé par la réussite de l'italien. « T'as d'autres bonnes idées comme ça ? » rétorque Gaëlle Baumann, bien décidée à exploiter les faiblesses de son adversaire. Une nouvelle pause de quinze minutes vient de débuter. Il reste 29 joueurs en course et la partie se poursuivra jusqu'à ce qu'ils ne soient plus que 24.

Au rappeur !

- 29 novembre 2012 - Par Harper



Une seule élimination est à recenser depuis la reprise, celle d'Alexandra Petitjean, shortstack à la reprise, qui a perdu un flip avec une paire de Huit contre le As-Valet de Clément Beauvois. Bruno Lopes poursuit lui son ascension au classement. En milieu de parole, 'Kool Shen' relance à 4,200 sur 1,000/2,000 ante 300. Guillaume Darcourt paie en position et Fabrice Musset s'invite à la fête depuis la petite blinde. On va faire comme s'il n'était pas là hein, car il a check, puis abandonné dès que l'occasion lui a été donnée.

APique8TrèfleJCoeur

Check général. Le turn est un 9Trèfle. Bruno décide de miser 6,500 et Guillaume opte pour une relance à 14,400. C'est rapidement payé par le dernier arrivé du Team Winamax. Un KPique à la rivière est alors checké par les deux joueurs. « J'ai perdu… » confie Guillaume en montrant ACoeurTCarreau. Et effectivement, Bruno retourne 8Pique9Pique pour deux paires. 'Kool Shen' grimpe à 190,000.