masquer le menu

Un accident industriel ?

- 13 mai 2018 - Par PonceP

Adrián Mateos élimine Corentin Ropert en 4e position dans le plus gros pot du tournoi (32 218 €)
Main Event (Finale)

Corentin Ropert
L'ambiance de la Cour des Lions vient de prendre un sacré coup dans l'aile. Car le rail Français vient de perdre son chouchou après l'élimination en quatrième position de Corentin Ropert. Le grinder français n'a pas à rougir de sa finale. "C'était vraiment top, j'ai vécu un Day 3 de folie. J'ai fait les montagnes russes toute la journée et je n'ai rien à regretter, à part peut-être ce dernier coup..."

Si un joueur de la trempe de Corentin s'interroge sur un coup, n'allez pas croire que c'est parce qu'il a le sentiment d'avoir spew. Simplement, en bon perfectionniste, Coco veut être sûr d'avoir pris la meilleure décision dans un spot qui coûte cher en ICM contre Adrián Mateos Diaz. Pour la 5 689e fois, Adrián relance depuis le cut-off, à hauteur de 500 000. Corentin ouvre A K et décide de sur-relancer la maquina à 1,6 millions. Tout le monde s'écarte pour laisser la place à Adrián de placer le tout premier 4-bet de cette finale, pour un montant de 3,9 millions. "C'était le premier 4-bet d'Adrián, tout simplement parce que personne n'avait osé le 3-bet." Avec 14 millions de jetons au départ de ce coup, soit 55 blindes, Coco opte pour le 5-bet à tapis et se voit immédiatement payé par le Team Pro, armé d'une monstrueuse paire de Rois.

Corentin Ropert éliminé
Les hurlements du rail n'ont pas suffi à faire apparaître un As salvateur. Corentin Ropert cède sa place en quatrième position, encaissant 32 218 € pour son impressionnant parcours. Il laisse Henrique Pinho, Mehdi Merai et Adrián Mateos se disputer le trio de tête. L'espagnol fait la course en tête avec désormais près de 40 millions de jetons, soit presque 2/3 tiers du total en circulation. Tous les trois sont asurés de remporter un minimum 45 643 €, mais à ce stade, c'est bien entendu le titre qui est dans toutes les têtes.