masquer le menu

3 questions à Paul alias 'R.SIGURDSSON'

- 10 mai 2018 - Par Flegmatic

Main Event (Day 1B)

Paul Patouillart

Grand habitué du Winamax Poker Open, qu'il a déjà joué à plusieurs reprises, Paul dispute aujourd'hui son tout premier SISMIX. Joueur régulier sur nos tables online, avec plusieurs titres de prestige à son actif, dont un tournoi Winamax Series remporté en avril dernier, celui qui s'est longtemps fait appeller "lapatouille" officie désormais sous le pseudo "R.SIGURDSSON", du nom du défenseur international de l'équipe de football d'Islande. L'occasion était donc parfaite de lui poser nos fameuses trois questions sous un angle très nordique.

Au vu de la température très fraîche qui règne à Marrakech depuis une semaine, est-ce qu'il ne vaudrait pas mieux délocaliser le SISMIX en Islande ?

C'est sûr que ça ne pourra que difficilement être pire ! Plus sérieusement, il y a quand même un petit problème : le poker live est interdit là-bas. Je le sais parce que j'ai habité pendant six mois dans la capitale Reykjavik, dans le cadre d'un échange Erasmus. C'était vraiment sympa, je recommande.

Tes potes ont préparé leur plus beau clapping pour te rail en finale ?

J'espère bien ! Même si là, je ne suis pas très bien parti, je n'ai pas gagné un coup. Mais bon, je suis qualifié via mon club, et j'avais prévu de venir de toute façon. Au total, j'ai prévu jusqu'à trois re-entry. En tout cas, c'est vrai qu'on est venu à plusieurs de Montpellier donc ça pourrait se faire. D'ailleurs, on est allés pour la première fois au Theatro hier soir. Ça devait bien faire quatre ans que je n'avais pas mis les pieds dans une boîte. Eh bien je crois que je vais attendre quatre ans pour y retourner !

Viktor Blom et Patrik Antonius sont revenus sur le devant de la scène live ces derniers mois. Est-ce que les Scandinaves n'auraient pas trouvé le secret de l'immortalité ?

Le truc qu'il ont en plus, c'est qu'ils sont beaucoup plus rigoureux que la moyenne des joueurs, ce qui est pour moi la qualité numéro 1 à avoir. C'est notamment vrai par rapport à ceux du sud de l'Europe, où l'ego joue une place plus importante. Et puis Blom, c'est vraiment un génie du poker. Les gens ont voulu lui coller une image de degen, alors qu'il ne fait jamais n'importe quoi.

Une source d'inspiration, à n'en pas douter. Bonne chance Paul !