Plein à ras bord

- 19 mai 2017 - Par Benjo DiMeo

Le SISMIX 2017 est en passe de battre des records

Pool Party
Au terme d'une journée aussi longue qu'intense, le tournis nous guette. Avec 369 inscriptions sur le Day 1B du Main Event, re-entry inclus, l'augmentation est nette par rapport à l'édition 2016 du SISMIX (+25% !), et laisse présager que la participation totale va battre tous les records précédemment établis pour un tournoi à Marrakech. Aux tables aujourd'hui : un niveau de jeu très relevé, avec tout ce que la France compte de online grinders présents pour en découdre face aux joueurs locaux et aux qualifiés par satellite. Loin des tables : une pool party ensoleillée (animée entre autres par l'un de ces online grinders, par ailleurs talentueux DJ et qu'on ne pouvait donc pas se priver d'inviter : Victor "Choop" Choupeaux) et une compétition de beer pong qui en aura laissé plus d'un sur le carreau.

Gredy - Saderne
Taux d'éliminations aujourd'hui : 75%, rien que ça, mais c'est un petit peu moins qu'hier. Parmi les 90 qui se sont distingués aujourd'hui : Jérémy Saderne (photo, à droite), dernier champion couronné sur un Main Event Winamax (c'était au CCM en mars dernier, lors de la sixième édition du WiPT) et quasi chip-leader. Aussi : Jean-Pierre "Mike Betteur" Besançon, Bruno Soutavong ou encore Rakesh Lalwani, tous figurent en bonne place au classement au moment du gong. Au milieu des jeunes pousses, un ancien, un vrai de vrai de la première heure, "quand tu allais, il revenait" : David Tavernier, runner-up de l'étape EPT de Dublin en 2006, et septième au classement final du jour. Au chapitre du Team Winamax : Michel Abécassis, au dessus de la moyenne, et second qualifié au sein des pros après Alexandre Luneau hier. Vous les connaissez bien si vous êtes un lecteur fidèle : Erwann Pecheux, Corentin Ropert, Maxime Chilaud, Sylvain alias "Zerodcuix", Vincent alias "ZozoLeClown"... Bref, du beau monde, à foison. Et ce n'est pas fini. Le SISMIX vient à peine de commencer qu'il est déjà grand. On vous mentirait si on vous disait qu'on n'est pas fatigués. Mais on est impatients de découvrir la suite. Et la suite, c'est tout de suite : direction le Theatro pour aller écouter le Choop cité en début d'article : notre poto ouvre la boîte ce soir avec son collègue du collectif Bonne Nouvelle, et on s'en voudrait de ne pas aller écouter les pépites qu'il nous réserve derrière les platines.

Pour eux, ce sera demain ou jamais

Eliminés une ou deux fois aujourd'hui, les joueurs suivants vont devoir redoubler d'efforts vendredi au départ du Day 1C (s'ils choisissent de le jouer !) car passé ce délai, il leur sera trop tard pour espérer aller au Day 2 du SISMIX : Sylleo, Mercedes Osti, Flavien Guénan, ShiShi, Bernard Mendy, Aladin Reskallah, Alexandre « Skip » Crouan, Florence Mazet, Mikael Fisbein, Pierre Calamusa, Léo Margets, Aurélien Guiglini, Fred Chau, Marie-Lise Picard, Romain Nardin, Paul Guichard, Jonathan Therme, Maxime « BadAssBite » Sueur, Sylvain Loosli, Gaëlle Baumann, Vincent « LeCapoteur » Dupuy, Alexandre Réard, Antoine Dugast, Davidi Kitai...

Cette nuit, c'est Urban Sounds au Theatro

Theatro jeudi
Derrière ce nom un tantinet galvaudé se cache en fait trois artistes qui se chargeront d'assurer l'ambiance à partir d'une heure du matin au Theatro. Après avoir ouvert la pool party de cet après-midi avec un set résolument chill, le collectif Bonne Nouvelle, représenté cette semaine à Marrakech par les deux acolytes Victor 'Choop' Choupeaux et Repas Complet - ne nous regardez pas comme ça, c'est vraiment son pseudo - seront une nouvelle fois préposés au chauffage de salle, avant d'être relayés par Livoo et Ted Fee, qui auront la tâche de faire vibrer nos festivaliers jusqu'au petit matin. D'ailleurs, l'heure est venue pour nous d'aller tendre l'oreille. Bonne nuit et à demain !

90 joueurs franchissent le Day 1B

- 19 mai 2017 - Par Benjo DiMeo

Christophe Beyer

Christophe Beyer 687 000
Jérémy Saderne 623 000
Kamel Atoui 575 000
Jean-Pierre Besancon 485 000
Bruno Soutavong 445 000
Sylvain Meriguet 415 000
David Tavernier 385 000
Quentin Descotte 364 500
Frédéric Degoutte 357 000
Rakesh Lalwani 356 500

Jean Archibald Delafontaine 328 000
Mathieu Papineau 325 500
Mounim Kaddouri 322 000
Michael Kha 310 000
Florian Prex 305 000
Aurélien Busnel 292 000
Carl Watts 290 000
Romain Meyer 286 500
Vincent Poignant 283 000
Harry Afriat 281 500

Jose Luis Spartan 277 500
Stephanie Agostinetti 268 500
Yaniv Dayan 268 000
Mohamed Elberrak 265 500
Cano 255 000
Jean-Michel Vella 251 000
Remi Ducat 247 500
Erwann Pecheux 245 000
Ali Mechiche Alami 243 000
Corentin Ropert 236 500

Michel Abécassis

Michel Abecassis 235 000
Pierre Nieto 231 500
Lionel Vidal 231 000
Sami Fraiji 225 000
Guillaume Dupuy 209 000
Henri Dupont  208 000
Tsunamy 206 500
Reda Benhaddou 201 000
Laurent Robert 198 000
Alexandre Locatelli 197 000

Maxime Chilaud

Nicolas Sebastien Ribeiro 193 000
Luc Machecourt 187 000
Gwendal Le Foll 180 000
Vincent Pissocher 177 500
David Vergnes 171 500
Imad Derwiche 170 000
David NC 169 500
Clément Genon-Catalot 169 000
Mickael Muselli 168 500
Maxime Chilaud 168 000

Thibault Piqueret 165 000
Matthew Michel 163 000
Benjamin Palut 162 500
Yacir Erradi 162 000
Pirania 161 000
Pierre Zerbib 159 000
Houcine El-Otmani 155 000
Nicolas Gredy 151 500
Benjamin Pontie 141 500
Florian Fabre de Roussac 141 500

Jérôme Launay

Jérôme Launay 136 000
Vanessa Sardin 129 000
Julien Warmoeskerk 124 000
Catalin Gabor 121 000
Nicolas Compinet 118 500
Yannick Autaa 118 500
Ferhat Negri 114 500
Pierre-Antoine Quignard 114 500
Pamela Graffouillere 107 500
Silman Taghzouit 102 000

Alexis Fleur

Mehdi Berrehail 101 000
Heinrich Pauker 99 500
Jules Sciare 99 000
Kevin Leroy 94 500
Vincent Bosc 94 500
Idir Haiche 90 000
Alexis Fleur 89 000
Mostafa Boukri 86 000
Mickael Bayarassou 85 000
Quentin Belaizoud 84 500

Akim Aouine  83 500
Sergio Da Silva 79 000
Gerard Mata 69 500
Laurent Azincot 66 500
Miguel Couceiro 66 000
Francisco Fernandez 59 000
Sébastian Proust 52 500
Yannick Dupont 46 000
Jean-Paul Baumet 41 000
Émile Carette 36 000

Tableau de bord
90 joueurs restants sur 369 inscriptions (re-entry inclus)
Tapis moyen : 205 000
Blindes au départ du Day 2 : 2 500 / 5 000 ante 500

Cliquez ici pour retrouver la liste des 46 survivants du Day 1A

Dug'ouste

- 18 mai 2017 - Par PonceP

Main Event (Day 1B)

VanessaSardin
Vanessa Sardin fait les montagnes russes depuis le dinner break. Après avoir muck dans gros pot de 200 000 contre le full de Steven Prouteau qui détenait KK sur KQQ97 et qui a doublé sur ce coup, elle vient d'éliminer Antoine "XmoussX" Dugast dans une drôle de rencontre préflop. Le joueur était franchement écoeuré de sa fin de tournoi et faisait grise mine en quittant la salle de jeu. "Bust comme ça à une heure du day 2, c'est vraiment débile. Je crois que je me suis level, je vais aller me cacher quelquepart." Pas franchement d'humeur à rejoindre les joyeux drilles qui terminent un beer-pong endiablé du côté de la piscine, Antoine hésite à re-entry demain. 

Le coup se déroule donc préflop : depuis le bouton, Antoine relance 6 000 sur ses 122 000 avec T8 et voit Vanessa le 3-bet à 18 000 en small blind. Antoine annonce immédiatement all-in, persuadé que Vanessa le 3-bet light dans ce spot évident. Sauf que la joueuse ne tank pas trop longtemps avant de call, et pour cause elle est en possession de deux beaux barbus, KK et couvre légèrement le membre du ClubPoker. Un board T7344 plus tard et la voilà titulaire de près de 280 000 jetons. Un joli tapis qui devrait lui assurer une bonne moyenne en fin de Day 1.

"Ma synergologie a fonctionné !"

- 18 mai 2017 - Par Benjo DiMeo

Main Event (Day 1B)

Michel Abécassis
Michel Abécassis est le seul joueur du Team Pro pouvant encore espérer rejoindre son coéquipier Alexandre Luneau au Day 2. A en juger par son confortable tapis de 170,000, le dernier niveau de la journée (2000/4000) ne devrait pas être bien compliqué à passer. C'est en table 9 que j'ai retrouvé MIK.22, plongé dans une conversation avec ses camarades de table à propos d'un coup fumant venant tout juste d'arriver.

"... C'était un très beau coup..."
" Extraordinaire, oui !"
"Il faut le raconter à Benjo."
"Ah oui, ah oui oui oui."

Que s'est-il passé, bon sang ?

(MIK.22) "Le monsieur qui est là... Enfin, qui était là [MIK.22 désigne le siège 3, vide à l'heure actuelle]. Il avait plus de 100,000..."
(Le siège 2) "135,000, même..."
(MIK.22) "Il relance, je paie au bouton, on se retrouve à quatre dans le coup."
(Le siège 2) "Si vous racontez tout, il aurez de quoi écrire un roman."
(Moi) "Je peux faire deux tomes s'il le faut."
(MIK.22) "Bref, on est quatre, le flop tombe Roi-Dame-4 avec deux carreaux... Check/check, du coup je mise 10,000, et là il me check/raise à 25,000. Je paie, turn un 7 de pique. Il fait tapis pour 102,000. Je paie. Il a Roi-Dame, et j'ai une paire de 4 pour brelan, je gagne."
(Le siège 2, qui s'appelle Michael Kha) "Du coup, il ne lui reste plus que 3,000..."
(MIK.22) "Et à force de double-ups sucessifs, le voilà qui remonte à 25,000, quand arrive le coup fatal..."
(Michael Kha) "Je relance au cut-off à 6,500."
(MIK.22) "Et là, le monsieur fait tapis pour 25,000."
(Michael Kha) "Michel avance une pile de jetons, mais il n'a pas remarqué que moi j'ai relancé en premier ! La parole me revient, je fais tapis aussi."
(MIK.22) "Tapis pour 140,000, oui."
(Michael) "Michel passe As-Roi."
(Moi) "Beau fold !"
(Michael) "Je montre deux Rois, le monsieur a As-5, et le flop tombe Roi-9-5, et c'est terminé."
(MIK.22, triomphal) "Ma synergologie a fonctionné !"
(Michael, interloqué) "Hein ?"
(Moi) "C'est l'étude de la communication non-verbale. Le Team a étudié le sujet lors de son dernier séminaire, Harper en a écrit un super compte-rendu. En gros, Michel est en train de dire que ça se voyait sur ta tête que tu avais un gros jeu."
(Michael) "Ah bon !"
(MIK.22) "Oui, mais quand bien même, cela n'aurait pas forcément été une bonne idée de payer avec As-Roi. Ce qui est marrant, c'est que le coup aurait pu se passer différement si j'avais remarqué que le mec avait fait tapis ! Peut-être que j'aurais relancé pour isoler, j'aurais perdu plus..."

Passe d'armes entre jeunes loups

- 18 mai 2017 - Par PonceP

Main Event (Day 1B)

Fowan
Se prendre un vilain setup des familles au retour du dinner break n'aide pas franchement la digestion. Et c'est Corentin Ropert qui risque les aigreurs d'estomac au terme du gros pot qu'il vient de disputer face à Guillaume "Fowan" Dupuy. Premier de parole, Guillaume ouvre 5 500 avec un joli AK et entend 16 000 chez Corentin au bouton. Alors que Mercedes Osti n'a plus que 11 000 jetons et se couche en small blind, Guillaume choisit l'option agressive en pensant que Corentin veut isoler la short-stack et décide de 4-bet 41 000 jetons sur ses 140 000 jetons au départ de ce coup. C'est payé par Corentin.

Le flop apporte un délicieux K2K plutôt agréable pour le grinder. Il c-bet tout petit, 21 000 jetons. Corentin paye. Tout part sur la turn 7, Guillaume pousse ses 86 000 restants et est snap-call par Corentin qui montre... AA, du mauvais côté du setup malgré la meilleure main possible pré-flop. Guillaume se propulse au dessus des 300 000 jetons et se paye le luxe d'éliminer Mercedes Osti un peu plus tard avec deux belles dames contre Q4.