Un départ en fanfare

- 18 mai 2017 - Par Flegmatic

Vous êtes nombreux, vous êtes à l'heure

Foule
Deux faits sont incontestables à Marrakech alors que s'achève cette journée du mercredi 17 mai. D'une part, jamais la température n'est montée aussi haut pour le coup d'envoi du Main Event de notre festival poker/fiesta (littéralement : le thermomètre a frôlé les cinquante degrés). D'autre part, jamais la première journée de départ de l'épreuve reine de la semaine n'a regroupé autant d'inscriptions. Coïncidence ? Probablement pas. Car après les 192 entrées de 2015 et les 179 de 2016, ce ne sont pas moins de 217 tickets à 6 000 Dirhams qui ont été compostés aujourd'hui, par 180 joueurs différents. Quelques semaines seulement après une Finale du Winamax Poker Tour elle aussi record, ce début de SISMIX prouve encore, si besoin était, que les tournois à prix d'entrée accessible - comprenez, autour de 500 euros - font le sel du poker francophone depuis plusieurs années et font mieux que simplement faire vivre notre jeu de cartes préféré.

Une frénésie pokeristique qui s'est étendue bien au-delà du Main Event. Sur le satellite programmé à 20 heures, l'organisation a ainsi dû arrêter prématurément d'enregistrer des inscriptions, afin de pouvoir terminer à un horaire respectacle et de laisser un peu de place aux autres gourmandises annexes au programme. Voilà ce qui s'appelle être victime de son succès. Vous l'avez compris, on ne compte clairement pas en rester là, et c'est avec une joie et une excitation non dissimulée que l'on se projette déjà sur les deux journées à venir (Day 1B et 1C) qui promettent d'être dantesques, au vu de l'affluence observée à la pool party aujourd'hui, remplie de joueurs affûtant leurs couteaux en prévision du début de leur tournoi. Mais ne plaçons pas la charrue avant les chameaux, et concentrons-nous sur ceux qui ont su tirer leur épingle du jeu en cette journée caniculaire.

Les WIP reçus 3/3

WIP
Si le Team Winamax focalise essentiellement ses efforts sur le High-Roller (quatre membres dans l'argent, trois en table finale !), le club informel des Winamax Important Person font de leur côté parler la poudre sur le Main Event ! Trois étaient sur la ligne de départ, trois sont à l'arrivée de ce Day 1A. « Du pur bonheur » s'enthousiasme Xari qui a connu une journée particulièrement compliquée. Amputé d'une partie de son tapis à cause d'une paire de Dames craquée, le streamer est revenu dans la course en réalisant un bluff énorme avec 4-5 sur un turn 8-7-7-8... Une fin de journée tonitruante marquée par un coin flip gagné avec As-Roi contre paire de Dix lui a permis d'emballer 198 500 jetons. « Maintenant, l'objectif est de briller sur les évènements majeurs : le blind test et le grand quiz ! » se marre-t-il, bien décidé à profiter des deux prochaines journées off devant lui avant le Day 2.

Autre WIP dans le coup : Mike d'Inca. L'amoureux du 4-max s'est trouvé à son aise sur ces tables accueillant un maximum de six joueurs et s'est rapidement placé parmi les chipleaders. « Je viens sur un festival pour travailler et en même temps je peux jouer au poker, quel pied ! » glissait alors le chanteur de Sinsémilia qui sera aux commandes de la pool party reggae de vendredi en compagnie de Riké, son acolyte de toujours. Une fin de journée plus contrastée a vu son tapis fondre à quinze blindes. Mike a terminé la journée en compagnie d'un Moundir décidément en forme sur ce SISMIX. Déjà 26e (sur 257) du Starter, l'aventurier a monté son tapis à la force du poignet, éliminant Aladin Reskallah avant de réaliser un gros call contre Quentin Roussey. Sa fin de journée a également été heureuse avec l'élimination d'un petit tapis avec 10-7 de pique contre une paire de 8. Bilan : 317 000 jetons emballés, soit plus de 60BB pour entamer le Day 2 !

Il connaît le chemin

Jérôme Sgorrano
Parce que l'histoire du poker aime parfois à se répéter - n'est-ce pas Matt 'Mike McDermott' Damon ? - celui qui a réussi à empaqueter le plus de jetons aujourd'hui est un joueur à qui le SISMIX a déjà souri, et même plutôt bien. Pour preuve, toute personne entrant par la porte principale du Casino de Marrakech passe immanquablement sous son portrait, qui s'affiche en grand entre ceux de Davidi Kitai et Kool Shen, en sa qualité de vainqueur de l'édition 2015, monsieur Jérôme Sgorrano, heureux détenteur ce soir de 550 500 jetons.

"Je n'ai fait que monter aujourd'hui, rembobine le Belge, qui nous a gratifié durant toute la journée de têtes impayables qui ont fait le bonheur de l'objectif de notre photographe Caroline Darcourt. Ma première table était assez facile, j'ai passé toutes mes values et un 4-bet light, pour grimper rapidement à 113 000 au premier break. J'ai touché pas mal de jeux ensuite, avec plusieurs cold 4-bet réussis." Revenu de la pause dîner avec 187 000 pions, Jérôme a connu deux dernières heures de folie, remportant notamment un énorme coin flip avec une paire de Dames contre As-Roi - what else? - pour 215 000 jetons. Sa fin de journée ? "J'ai joué pour la bouteille," avoue-t-il sans détour, à savoir celle offerte au chipleader de chaque Day 1, à savourer au Theatro quand cela lui chante. "Dès que j'ai vu que mon voisin de gauche avait plus de jetons que moi, j'ai tout tenter pour le dépasser ! " Avec succès, donc.

Quant aux deux jours qui lui restent à combler avant de reprendre les armes sur le Main Event, Jérôme a déjà sa petite idée : "Demain, pool party et puis à côté, sûrement un petit side event ou deux." Pas franchement de day off donc. "Je fais du volume moi !," conclut dans un sourire celui qui compte déjà 22 ITM depuis le début de l'année 2017 ! À titre indicatif, le record de l'année 2016 est à mettre à l'actif d'un certain John Holley, rentré à 52 reprises dans les places payées. L'histoire est en marche.

Ces gens sont dangereux

Quentin Roussey
D'autres têtes bien connues de nos services se sont constitué un joli pactole en cette première journée de départ, s'offrant par la même occasion deux journées de congé (ou de tournois annexes), comme l'ancien candidat Top Shark Quentin Roussey (sur le podium avec plus de 500,000 - photo), le décidément épatant Romain Lewis (417,000), ou l'animateur historique de la radio Club Poker Olivier Piechaczyk (310,500). Unique représentant du Team a avoir franchi le Day 1A (il faut dire que nombre de ses coéquipiers ont été occupés par le Highroller aujourd'hui), Alexandre Luneau se place pile dans la moyenne avec 240,000.

Elle n'est plus dans le Team mais elle reste dans nos coeurs : Aurélie Réard (vous l'avez connue lorsqu'elle portait encore son nom de jeune fille, Quélain) termine avec 183,500. Au chapitre des perfeurs immanquables sur les MTT de Winamax (live comme online), on retrouve Timothée Marlin, qui ne disposera cependant que d'une quinzaine de blindes pour entamer le Day 2.

Ils vont devoir retenter leur chance

Au chapitre des joueurs éliminés aujourd'hui (par deux fois pour ceux passés par la case re-entry), citons Erwann Pecheux, Alexandre Réard, Sonny Franco, Jonathan Therme, François Pirault, Slimane Mameche, Paul Guichard, Saber Hazzazin Guillaume Giraudeau, Alexis Fleur ou encore Aurélien Guiglini. L'aventure n'est pas véritablement terminée pour eux, puisque si le soleil de Marrakech ne suffit pas à les combler de bonheur cette semaine, le Main Event leur reste accessible jeudi et/ou vendredi, avec des Day 1B et 1C offrant chacun une possibilité de re-entry. Malicieux que nous sommes, nous ne manquerons pas d'ici là de dénoncer ceux ayant réussi l'exploit de re-entry le maximum de fois sans pour autant parvenir à se qualifier pour le Day 2 (oui, il y en aura.)

Ce soir au Theatro : soirée rouge et blanche !

Theatro mercredi
Pour être dans le ton ce soir au Theatro, il va falloir s'habiller aux couleurs de Winamax, le titre de cette soirée faisant référence au dress code suggéré par les organisateurs. Rien d'obligatoire bien sûr, mais si vous avez choisi aujourd'hui pour porter votre maillot des Verts, vous risquez de jurer un peu au milieu des participants. Ne boudez cependant pas votre plaisir : les DJ que nous avons sélectionnés vont pousser les watts jusque l'aube !
 

Un vainqueur du SISMIX termine en tête du Day 1A

- 18 mai 2017 - Par Benjo DiMeo

46 joueurs sont déjà qualifiés pour le Day 2

Jérome Sgorrano
Mémorable vainqueur de l'édition 2015 du SISMIX face à Sylvain Loosli, le belge Jérôme Sgorrano a montré les muscles aujourd'hui : il s'adjuge le titre honorifique mais enviable de chip-leader officiel de la première journée de départ. A sa gauche avec un stack de 502,500, soit 100BB pour entamer le Day 2 samedi, Benjamin Truzman n'est pas mécontent non plus de sa journée.

Le classement complet :

Jérôme Sgorrano 550 500
Daniel Cervan 523 500
Quentin Roussey 504 000
Benjamin Truzman 502 500
Romain Lewis 417 000
Hugo Larachiche 388 500
Alexis Tailhardat 386 500

Jordy Colliot
Jordy Colliot (photo) 385 000


Robin Visconti 335 000
Fabien Masson 352 500

Ferran Estruga Pont 335 000
Franck Lelong 324 000
Moundir (WIP) 315 000
Olivier Piechaczyk 310 500
Said Abhiti 302 500
Hector Gonzales 284 500
Hélène Gros 276 000
Matthieu Rodriguez 268 000
Steeve Richard 255 500
Sammy Berrehail 261 500

Fabrice Couilleaud 260 000
Alexandre Luneau (Team Winamax) 240 500
Antoine Deslandes 207 500
Moetan El Sayer 207 000

Xari
Xari (WIP) 198 500


Arnaud Enselme 195 500
Hugues Caunille 186 000
Aurélie Réard 183 500
Alain Marty 169 500
Nicolas Vareille 168 500

Bruno Biganzoli 165 000
William Picard 162 500
Lucas Di 162 000
Ignacio Molina 151 500
Mathieu Maroccini 125 000
Salem Sahed 110 000
Geoffroy Combette 109 000
Karim Benanrouche 107 000
Yann Bouzanie 90 500
Mike d'Inca (WIP) 87 000

Laivys Aurimas 82 000
Thierry Gil 77 000
Benoit Meric 72 000

Marlin & Pecheux
Timothée Marlin 72 000 (Erwann Pecheux n'a pas franchi ce Day 1A)


Mathilde Sangins 52 500
Garry Bigand 44 500

Tableau de bord
46 joueurs franchissent le Day 1A (217 inscriptions au total, re-entry inclus)
Tapis moyen 236 000
Blindes au départ du Day 2 : 2 500 / 5 000 ante 500
Coup d'envoi du Day 2 : samedi à midi (13h en France)

Xari revit

- 17 mai 2017 - Par Harper

Main Event (Day 1A)

xari

Xari est passé en mode XARI_GOD ! Le streamer a connu une sacré embellie pour passer de 17 000 jetons à... 150 000 ! « Je me sens mieux ! » sourit-il alors qu'il envoie une photo à ses abonnés sur Snapchat. Alors, que s'est-il passé ? « Plein de choses ! J'ai gagné avec Dame-Valet contre As-Roi, j'ai ensuite fait un 4-bet à tapis et puis un joli carré de neuf ! » C'est bien le poker quand c'est comme ça, hein ? Le voilà désormais proche de la moyenne alors qu'il reste une quarantaine de minutes à jouer sur ce Day 1A.

Rien pour maman

- 17 mai 2017 - Par Harper

Main Event (Day 1A)

maman

Sur la tête des joueurs du Team Winamax est mis un sympathique bounty : une bouteille offerte au Theatro. Et comme les joueurs de l'équipe ne sont pas les derniers pour s'hydrater le gosier, il arrive qu'ils se cherchent des nouilles jusqu'à partir à tapis pour gratter le précieux cadeau. C'est ce qui s'est produit lorsqu'Alex Luneau a relancé à 5 000 (un poil plus de deux blindes), qu'un joueur a payé et que Gaëlle Baumann a complété depuis la petite blinde, imitée par son voisin de gauche quelques secondes plus tard. Quatre joueurs ont ainsi découvert le flop.

J4T

Alex mise 10 000, est payé une fois et Gaëlle pousse alors son tapis pour 60 000. « Je ne suis pas vraiment content mais bon... » dit Alex, seul payeur avec une main pourtant bien légitime : QQ. La récente finaliste du Winamax Poker Tour retourne AJ et s'incline après un turn T et une river K. Dur, il faudra remettre le couvert sur le Day 1B et la voilà privée de pool party ! Alex gagne une bouteille et voit son tapis grimper à plus de 150 000.

Le Pirault est à venir

- 17 mai 2017 - Par Flegmatic

Main Event (Day 1A)

François Pirault

C'en est terminé de ce Day 1A pour François Pirault, victime du syndrome dit de la digestion difficile. En clair, celui que nous avions découvert l'été dernier du côté de Vegas, où il s'était qualifié pour le Main Event des WSOP, a pris la porte quelques minutes après le retour du dinner break, et ce alors qu'il menait sa barque jusque-là plutôt sereinement. Cela ne l'a pas empêché de perdre l'intégralité de ses quelques 115 000 jetons sur une seule et unique main.

Tout débute par un jeu de surrelances préflop face à Matthieu Rodriguez. Ouverture à 5 000 de ce dernier, 13 000 chez François, retour de bâton pour 32 000 et c'est payé. Le flop s'il vous plait : J310. Matthieu refuse le continuation bet, ce qui incite François, après mûre réflexion, à faire grossir le pot de 28 000. Le grinder maltais avance alors une pile de jetons représentant le tapis de son adversaire, qui paie dans la foulée. KK chez François, AJ pour Matthieu, qui est donc derrière mais rattrape son retard dès le turn où un A fait son apparition. La rivière est un 5 qui scelle le sort de François.

"Est-ce que je peux re-entry ?, se demande-t-il alors en regardant la clock du tournoi, avant de constater rapidement que la période impartie est dépassée. Eh bien alors ce sera pour demain !" Très bien François, faisons comme ça. Et surtout bonne soirée !