Side Events : les principaux résultats

- 21 mai 2017 - Par Flegmatic

En parallèle du Main Event, le programme des side-events du SISMIX 2017 était particulièrement riche pour cette quatrième édition. Rendons hommage à ceux qui ont brillé dans l'ombre et sont repartis du Maroc les poches mieux remplies.

Résultats - La Fièvre 3 200 MAD (294 €)
353 entrées (Re-entry inclus) - Prizepool 982 500 MAD

Cyril Fabre

Vainqueur : Cyril Fabre 200 000 MAD
Runner-up : Anas Tadini 140 000 MAD

3e : Thomas Bonnefous 101 000 MAD
4e : Florian Zapata 75 000 MAD
5e : Christian Ly 57 000 MAD
6e : David Tavernier 45 000 MAD

Forte affluence pour la Fièvre. 353 inscriptions ont - presque - permis d'atteindre le million de dirhams marocains de prizepool et ont promis 200 000 MAD au vainqueur. C'est sans surprise que nous avons retrouvé Anas Tadini en grand animateur du tournoi qu'il avait remporté l'année dernière. Le sympathique trash-talker avec lequel on ne s'ennuie jamais à table a cette fois échoué à l'ultime marche du tournoi et termine deuxième pour 140 000 MAD. C'est le jeune français Cyril Fabre qui a terrassé le lion, remportant les 200 000 dirhams de la première place du plus beau side-event du festival (hors High Roller).

Résultats - Sunday Surprise 2 000 MAD (185€)
207 entrées (Re-entry inclus) - Prizepool 360 200 MAD

Gildas Hulain

Vainqueur : Gildas Hulain 81 000 MAD (après deal)
Runner-up : Al Hassane Iatarne 70 000 MAD (après deal)

3e : Ugo Lionel Lemarchand 44 000 MAD
4e : Jocelyn Parraton 32 000 MAD
5e : Nicolas Lecoeur 24 000 MAD
6e : Hugo Boucenna 18 000 MAD

207 joueurs se sont retrouvés pour le dernier jour du festival autour des tables du Sunday Surprise. C'est Gildas Hulain qui remporté l'épreuve, empochant 81 000 MAD après un arrangement avec son adversaire Al Hassane Iatarne, qui gagne 70 000 MAD. Gildas a choisi sa surprise et a donc remporté en supplément son entrée pour le Main Event du SISMIX 2018. Souhaitons-lui la même réussite l'an prochain.

Résultats - Le Totem 1 600 MAD (147 €)
219 entrées (Re-entry inclus) - Prizepool 306 250 MAD

Vainqueur : Dost Ghrabie 72 000 MAD (après deal)
Runner-up : Vincent Mathieu 47 000 MAD (après deal)

3e : Thierry Gil 43 950 MAD (après deal)
4e : Bruno Biganzoli 24 600 MAD
5e : Raymond Domenech (WIP) 18 500 MAD
6e : Stéphane Verdier 14 600 MAD

Résultats - Classic NLHE 1 400 MAD (130 €)
184 entrées (re-entry inclus) - Prizepool 224 100 MAD

Classic 9

Vainqueur : Adil Zitouni 53 000 MAD (après deal)
Runner-up : Lucas Di Nicolantonio 47 000 MAD
(après deal)
3e : Christophe Maindron 27 000 MAD
4e : Henri Dupont 19 000 MAD
5e : Fabrice Pellegrini 13 500 MAD
6e : Romain Albert Bastries 9 700 MAD

Arrangement en heads-up pour cette classique épreuve de Hold'em. Le tournoi du mardi 16 mai s'est conclu sur un deal entre Adil Zitouni, qui termine vainqueur et remporte 53 000 MAD, et Lucas Di Nicolantonio qui récupère 47 000 MAD et la médaille d'argent.

Résultats - Super High Roller 25 000 MAD (2 285 €)
8 entrées (re-entry inclus) - Prizepool 190 000 MAD

Romain Nardin

Vainqueur : Romain Nardin 90 000 MAD (après deal)
Runner-up : Matthieu Lamagnère 79 000 MAD (après deal)
3e : Leonardo Gonzales 25 000 MAD

Ca vous dit un petit sit-and-go entre copains ? Il suffit de payer le billet de 25 000 MAD d'inscription et de s'asseoir autour de la table avec les sharks qui sont déjà inscrits. Dans ce tournoi très relevé, seulement trois joueurs sont rentrés dans leurs frais, au détriment de Pierre Calamusa qui a fini quatrième, et c'est Romain Nardin et Matthieu Lamagnère qui se sont taillé la plus belle part du gâteau. Les deux joueurs ont choisi de deal en heads-up, permettant à Romain de remporter 90 000 MAD pour sa victoire (après sa place payée au High Roller) et à Matthieu, aka Sixcoups, d'ajouter 79 000 MAD à sa semaine, quelques jours après avoir remporté le High Roller devant Kool Shen. Pas le pire séjour à Marrakech, donc.

Résultats - Bounty Kill Them All 1 500 MAD (138 €)
200 entrées (re-entry inclus) - Prizepool 174 000 MAD

Vainqueur : Quentin Brochard 41 000 MAD (après deal)
Runner-up : Guillaume Blanchi 36 000 MAD
(après deal)
3e : Arthur Veerman 22 000 MAD
4e : Chantal Biganzoli 15 200 MAD
5e : Alan Leboulenger 11 000 MAD
6e : Franck Verdelet 7 800 MAD

Joli succès pour le premier tournoi Bounty Kill Them All du festival, 200 inscriptions ont permis de construire un prizepool de 174 000 euros. Quentin Brochard a pris le meilleur sur Guillaume Blanchi après un deal en tête-à-tête. Le vainqueur remporte 41 000 MAD, et Guillaume Blanchi gagne 36 000 MAD, le début de son excellent séjour marocain, puisqu'il va également ITM le Sunday Surprise et finir... runner-up du tout dernier tournoi, l'Irish Poker.

Résultats - Pot-Limit Omaha 2 000 MAD (185 €)
89 entrées (re-entry inclus) - Prizepool 154 800 MAD

Stephan Gérin

Vainqueur : Stephan Gerin 41 000 MAD (après deal)
Runner-up : Rudy Vernaudon 37 000 MAD (après deal)

3e : Kevin Marecaux 21 000 MAD
4e : Cheng-Wei Yin 15 500 MAD
5e : Quentin Roussey 11 200 MAD
6e : Kamel Chbani 8 300 MAD

C'est avec plaisir que nous avons remis son trophée à un habitué très apprécié des tables de poker françaises et marocaines. Félicitations à Stephan Gerin qui ajoute 41 000 MAD à son Hendon Mob longue comme mon bras, après s'être arrangé avec Rudy Vernaudon (37 000 MAD).

Résultats - Classic NLHE 2 000 MAD (185 €)
89 entrées (re-entry inclus) - Prizepool 154 800 MAD

Vainqueur : Clément Guillemart 36 400 MAD (après deal)
Runner-up : Ali Benazzouz 27 300 MAD (après deal)
3e : Yannick Dupont 27 300 MAD (après deal)
4e : Tayeb Ouldji 16 800 MAD
5e : Nicolas Lecoeur 12 700 MAD
6e : Nathanaël Iclicki 9 600 MAD

Avec ses 89 entrées et son prizepool de plus de 150 000 dirhams marocain, ce tournoi Classic NLHE était un bon choix pour se mettre dans les meilleures conditions pour profiter du reste du séjour. Le tournoi s'est joué en nocturne (dimanche 14 mai à 22h00) et c'est Clément Guillemart qui s'est imposé, empochant 36 400 MAD pour son premier résultat en live après son deal avec Ali Benazzouz (27 300 MAD) et Yannick Dupont (27 300 MAD).

Résultats - Bounty Progressif 2 000 MAD (185 €)
175 entrées (re-entry inclus) - Prizepool 152 300 MAD

Sammy Berrehail

Vainqueur : Sammy Berrehail 35 400 MAD (après deal)
Runner-up : Arnaud Enselme 30 000 MAD (après deal)

3e : Nicolas Torossian 18 000 MAD
4e : Bruno Biganzoli 12 800 MAD
5e : Mohamed El Bakkouri 9 900 MAD
6e : Mouad Benharmach 7 900 MAD

Les deux derniers finalistes du tournoi Bounty Progressif sont également rentrés dans l'argent sur le Main Event du festival. Encore un deal en heads-up, sans doute pour réduire le palier de gain entre les deux premières places, souvent important dans un tournoi KO progressif. Sammy Berrehail sort vainqueur pour 35 400 MAD, tandis qu'Arnaud Enselme ajoute une jolie ligne marocaine avec ses 30 000 MAD de gains à son palmarès local déjà fourni, lui qui avait fait runner-up du Sunday Surprise au SISMIX 2016.

Résultats - Iron Man 1 500 MAD (138 €)
102 entrées (Freezout) - Prizepool 133 100 MAD

Esteban Corde

Vainqueur : Esteban Corde 40 000 MAD
Runner-up : Geoffroy Combette 27 000 MAD

3e : Arnaud Catherine 18 000 MAD
4e : Amine Tazi 12 000 MAD
5e : Fish (pseudo) 9 000 MAD
6e : Jonathan Firetto 6 500 MAD

Esteban Corde s'adjuge l'Iron Man sans deal (il faut le noter). Il remporte la somme rondelette de 40 000 MAD pour son parcours. De quoi siroter quelques cocktails au bord de la piscine. Geoffroy Combette pourra participer à la tournée avec les 27 000 MAD de sa deuxième place.

Résultats - Classic NLHE 1 000 MAD (92 €)
121 entrées (re-entry inclus) - Prizepool 105 200 MAD

Vainqueur : Timothée Colcher 23 550 MAD (après deal)
Runner-up : Karim Benamrouche 18 150 MAD (après deal)
3e : David Sacksick 14 250 MAD (après deal)
4e : Fabrice Pellegrini 16 050 MAD (après deal)
5e : Bernard Graffouillere 7 300 MAD
6e : Yohan Courtin 5 700 MAD

Jolie victoire de Timothée Colcher sur le dernier tournoi Classic du festival. Il remporte 23 550 MAD après un deal à quatre. Il devance Karim Benamrouche qui gagne 18 150 MAD, en plus de son ITM sur le Main Event, un an après sa sixième place sur le même Main Event. Le régulier de Marrakech doit apprécier l'événement.

Résultats - Irish Poker 1 500 MAD (138 €)
71 entrées (re-entry inclus) - Prizepool 92 600 MAD

Florian Fabre de Roussac

Vainqueur : Florian Fabre De Roussac 28 100 MAD (après deal)
Runner-up : Guillaume Blanchi 24 900 MAD (après deal)
3e : Matthew Michel 13 200 MAD
4e : Quentin Roussey 8 700 MAD
5e : William Viennet 6 200 MAD
6e : Nicolas Morel 4 500 MAD

Traditionnel rendez-vous de clôture du festival, l'Irish Poker s'est lancé dimanche à 20h00, avec 71 participants sur la ligne de départ. C'est finalement Florian Fabre De Roussac qui est le dernier vainqueur de la quatrième édition du SISMIX. Il remporte 28 100 MAD après avoir deal avec Guillaume Blanchi (souvenez-vous, runner-up du Bounty Kill Them All) qui repart avec 24 900 MAD de Marrakech.

Résultats - Ladies Event 1 500 MAD (138 €)
35 entrées (Freezout) - Prizepool 43 000 MAD

Vainqueur : Sophie Devred 17 000 MAD
Runner-up : Marie-Lise Picard 11 000 MAD

3e : Aurélie Réard 7 000 MAD
4e : Monique Akaouch 5 000 MAD
5e : Julie Labouyrie 3 000 MAD

Petit succès et grand plaisir de retrouver le rendez-vous des dames pour le tournoi Ladies Event du SISMIX. C'est Sophie Devred qui s'est imposée et qui ajoute 17 000 MAD et une victoire à son palmarès déjà bien fourni au Maroc. Marie-Lise Picard, qui avait deep-run la finale du WiPT Paris termine deuxième pour 11 000 MAD, juste devant Aurélie Réard, qui avait remporté le tournoi de l'édition précédente (3e, 7 000 MAD).

Il n'y a pas que les pool parties et le Main Event au SISMIX de Winamax, si vous avez faim de tournois, l'offre de side-events est là pour vous repaître, et elle augmente chaque année. Et vous savez quoi ? Je vous parie que l'an prochain, il y en aura encore plus, et pour tous les goûts !

Retrouvez les résultats complets de tous les Side Events par ici.

Matthieu Lamagnère vient troubler la fête du Team

- 18 mai 2017 - Par Benjo DiMeo

Sixcoups remporte le Highroller du SISMIX face à Kool Shen, Pierre Calamusa et Sylvain Loosli

Highroller
Photo : Mounir Mahroug / Es Saadi

Le vainqueur du Highroller n'est pas un membre du Team Winamax, et pour une fois, nous pouvons amplement nous permettre de nous en étonner sans que l'on nous accuse de favoritisme. En effet : au moment où il ne restait plus que quatre joueurs en course (sur un total de 185 inscriptions), le nombre de pros W pouvant encore prétendre au titre s'élevait à... trois ! Une chose qui ne sera en revanche pas surprenante : l'homme qui a réussi à se défaire d'une telle adversité n'est pas un perdreau de l'année, loin s'en faut. Professionnel des cartes depuis aussi longtemps, voire plus, que ses adversaires "logotisés", Matthieu Lamagnère fréquente avec succès nos tournois live depuis les tout débuts, ayant accumulé au cours des sept dernières années une jolie collection de finales et victoires sur les side events organisés en marge des Main Event de Dublin et Marrakech. "Je me rappelle, sur le premier WPO à Dublin, en 2010, je portais le logo Team Pro car beaucoup de joueurs de l'équipe n'avaient pas pu venir", s'est d'ailleurs remémoré le bordelais dans un éclat de rire. A l'époque, celui que l'on connaît depuis toujours sous le pseudo "Sixcoups" (même si cela fait longtemps qu'il a changé de sobriquet sur les tables de Winamax - ne nous demandez pas son nouveau nick, l'intéressé préfère le garder secret) faisait partie de l'écurie des "Local Heroes", sorte de Team Winamax bis regroupant les grinders online les plus acharnés du site. Une époque que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître. Bref, notre vainqueur du jour fait quasiment partie de la famille.

Après l'élimination de Sylvain Loosli en quatrième place hier soir, la partie avait été mise en pause pour cause d'horaire tardif, et donc de fatigue palpable chez les trois joueurs restants. Une douzaine d'heures plus tard, les prétendants étaient de retour dans la salle Jean Bauchet, tandis que le Day 1B du Main Event avait débuté depuis une heure. Ils semblaient frais, dispos et prêts à en découdre une dernière fois : au vu des enjeux considérables (53 000€ à la gagne, tout de même), aucun d'entre eux n'avait commis l'imprudence d'aller faire un tour au Theatro à deux heures du matin. Et c'est d'ailleurs le plus fêtard d'entre eux qui fit parler la poudre en premier : très vite, Pierre Calamusa s'empara du chip-lead, se montrant agressif dès les premières mains avant de trouver une quinte bien rentabilisée face à un Kool Shen pris en flagrant délit de bluff. Après 45 minutes de partie, le relatif équilibre observé en début de match (entre 30 et 45BB pour chaque joueur) était chamboulé : LeVietF0u détenait la moitié des jetons en circulation, et semblait bien parti pour un nouveau sacre.

Highroller
Ou pas. Quelques minutes plus tard, Kool Shen et Pierrot s'engagaient dans une guerre de relances préflop : relance, 3-bet, 4-bet, tapis, c'est payé, les jeux messieurs ! Forcément, les deux joueurs ont retourné du lourd : As-Roi du côté de Pierre, et As-Dame chez un Bruno qui était donc au bord de l'élimination. Le tenant du titre sur ce SISMIX sera sauvé par l'apparition d'une Dame sur le turn : il était de nouveau chip-leader, tandis que LeVietF0u chutait brutalement à une douzaine de blindes. Philosophe jusqu'au bout, Pierre se contentera d'un rapide calcul à voix haute afin de savoir si le coup était bien joué de part et d'autre. Verdict : "Rien à faire, c'était un setup."

Highroller
On pourrait argumenter que ce bad beat a indirectement permis à Matthieu Lamagnère, jusque là plutôt discret, de s'emparer du titre un peu plus tard. "Si Bruno avait été éliminé sur ce coup", raisonnera t-il peu après avoir soulevé le trophée, "j'aurais entamé le heads up avec peu de jetons contre un Pierre énorme chip-leader, et ça aurait été assez compliqué." Au lieu de ça, Sixcoups a pu profiter de la relative neutralisation de Pierre, qui ne pouvait plus jouer qu'en "push or fold", pour attaquer à son tour, et se refaire une santé avec deux paires bien rentabilisées contre Kool Shen, puis en payant un bluff de notre rappeur quelques minutes plus tard. Après avoir gratté quelques blindes en envoyant deux fois son tapis sans trouver de payeur, Pierre subira l'épreuve du showdown sur sa troisième tentative : son Valet-10 ne s'améliorera pas contre le As-Dame de Sixcoups, le privant d'un nouveau titre trois jours après sa victoire sur l'XTASE en direct sur Twitch.

Highroller
Kool Shen et Matthieu Lamagnère entamaient le dernier duel avec des tapis similaires : seuls quatre blindes les séparaient. Logique, donc, que les deux joueurs renégocient l'échelle des prix. Celle-ci prévoyait 580 000 dirhams pour la victoire, et 408 000 dirhams pour la seconde place. Après une rapide discussion, il sera convenu que le vainqueur se "contenterait" de 523 000 dirhams, avec 465 000 dirhams assurés pour le vainqueur.

Une fois la négociation terminée, et la "clock" relancée, Matthieu prendra rapidement l'avantage, avec un As-8 trouvant la top paire sur le flop, puis le brelan sur le turn, et une paire d'As se transformant elle aussi en brelan dans un pot 3-bet. Le rush allait se poursuivre avec un 52 trouvant deux paires. En quelques minutes, Kool Shen venait de perdre les deux tiers de son tapis, mais l'humeur restait cordiale. "Pourtant, ta femme est encore derrière toi ! Non, parce qu'il y aurait de quoi s'inquiéter, là..." Eclat de rire général. Bruno restera combattif jusqu'au bout, reprenant des couleurs avec un joli call hauteur As, avant d'oser un "triple barrel" avec 97 sur un board A4Q2A, culminant avec une mise à tapis sur la rivière. Décontenancé, Matthieu hésitera tout de même un instant avant de payer avec AJ : on venait d'assister à la dernière main de ce Highroller. "J'espérais pouvoir te faire passer une Dame", dira Bruno alors que les amis de Matthieu se massaient autour de leur champion. "C'était bien de terminer ce heads-up avec Kool Shen, car on était tous les deux en difficulté en demi-finales.", réagira le bordelais, qui remporte-là son plus gros succès en live, qui plus est dans une configuration inédite, ayant du se défaire de trois pros du Team Winamax sur la dernière ligne droite. Avec l'art et la manière, en somme.

Résultats - Highroller 15 000 MAD (1 375€)
185 entrées (re-entry inclus)

Vainqueur : Matthieu Lamagnère 523 000 MAD (après deal)
Runner-up : Kool Shen (Team Winamax) 465 000 MAD (après deal)
3e : Pierre Calamusa (Team Winamax) 282 000 MAD
4e : Sylvain Loosli (Team Winamax) 205 000 MAD
5e : Jérémy Saderne 150 000 MAD
6e : Houssine El Otmani 108 000 MAD

Sleeping break

- 18 mai 2017 - Par Benjo DiMeo

Le Highroller est mis en pause avec trois joueurs restants
Reprise à 13h (14h en France)


Finalistes Highroller
Comme cela avait été convenu entre les finalistes, le Highroller a été mis en pause peu avant deux heures du matin et, vous l'aurez probablement constaté, il manque quelqu'un sur la photo ci-dessus, prise quelques instants après le comptage et l'emballage des jetons : Sylvain Loosli a rendu les armes sur l'une des toutes dernières mains de la soirée, son As-8 n'ayant pas trouvé d'amélioration face au As-Dame de Pierre Calamusa. Ce dernier venait tout juste d'annoncer "Sylvain, l'un de nous deux va sauter sur cette main !" Sauf que bien entendu, seul le joueur possédant le moins de jetons pouvait techniquement être éliminé, et il s'agissait dans le cas présent du November Nine 2013. Peu avant, le seul non-pro du Team Winamax encore en course, Matthieu Lamagnère, remportait un coin-flip crucial contre Pierre Calamusa : une paire de 10 tenant bon contre As-Valet assortis.

A voir la profondeur des tapis des derniers prétendants au titre (entre 30 et 45BB chacun), et surtout les cernes soulignant leurs regards, il était clair qu'en arrêter là était la bonne option. Jovials et bavards lorsqu'il restait encore cinq joueurs, les finalistes se sont progressivement tus, trop crevés pour plaisanter. Je retiendrai tout de même ce dialogue, entendu en fin de partie alors que les joueurs discutaient du programme du lendemain.

Pierre : "On reprend à 13 heures demain ? C'est bien comme horaire, non ? Enfin, ça dépend, on peut s'inscrire au Main Event jusque quand ?
Superviseur : "Il y a dix niveaux de late reg. Et il y aussi un Day 1C..."
Pierre : "Ha mais non, on a envie de jouer le Day 1B, nous. Histoire de sacocher un peu. On ne peut pas jouer le SISMIX sur une seule entry, ça existe pas ! C'est naze !"
Bruno : "Ben moi, j'ai réussi l'an passé..."

La partie reprendra donc à 13 heures (14h en France), avec trois prétendants au titre possédant les masses suivantes :

Kool Shen 3,75 millions
Matthieu Lamagnère 2,975 m.
Pierre Calamusa 2,55 m.


Blindes : 40 000/ 80 000 ante 10 000

Bien entendu, nous serons là pour vous raconter la dernière ligne droite, qui se jouera en parallèle du Day 1B du Main Event, dont le coup d'envoi sera donné une heure plus tard.

 

La finale la plus prestigieuse de l'histoire de Winamax ?

- 18 mai 2017 - Par Benjo DiMeo

Highroller (Day 2)

TF Highroller
Une heure du matin à Marrakech. Il ne reste plus que cinq joueurs dans le Highroller du SISMIX, et le casting des derniers prétendants au trophée (et au premier prix de 53 000€) est remarquable à plus d'un titre. D'abord parce que, et ce n'est pas si fréquent, nous connaissons bien, voire très bien, l'intégralité des joueurs encore en course. Et aussi parce que trois de ces cinq joueurs ont remporté un Main Event live organisé par Winamax au cours des vingt derniers mois. Et les deux autres ne sont pas passés loin au cours de leur carrière ! Vous voulez une dernière stat' à dormir debout ? Trois d'entre eux font partie du Team Winamax, et sont assis côte à côté ! !

Essayons donc de présenter ces joueurs qui n'ont pas besoin de présentation, par ordre décroissant de tapis.

Kool Shen Show
Kool Shen, bien entendu, est le tenant du titre sur le SISMIX, ayant remporté l'édition 2016 de notre Main Event marocain. Nous venons de le voir éliminer Houssine El Otmani en sixième place sur un call pas si facile : Bruno détenait As-Dame sur un flop Dame-Valet-8, et a vu El Otmani faire tapis devant lui. Quelle décision prendre sachant qu'un de ses coéquipiers du Team doit parler derrière lui ? Bruno a fini par payer : il était devant le Roi-Dame du Marocain. Le coéquipier en question a jeté As-Valet, et a grogné en voyant un Valet apparaître sur le turn ! Ce coup gagnant permet à Bruno de passer chip-leader, avec 3,3 millions aux blindes 25K/50K.

Sylvain Loosli
Sylvain Loosli, lui, a chuté sur la dernière marche d'un Main Event Winamax à deux reprises (WPO Dublin en 2013, SISMIX en 2015), s'étant par ailleurs bien rattrappé sur feu le circuit EPT, avec quelques juteuses finales et victoires Highroller. Le November Nine 2013 pointe à 1,5 million.

Pierre Calamusa
Pierre Calamusa est le coéquipier cité deux paragraphes plus haut. Le vainqueur du WPO Dublin 2015 (qui nous a régalé pas plus tard que lundi soir lors d'une session Twitch aussi survoltée que victorieuse) n'est pas loin de Sylvain avec 1,4 million.

Matthieu Lamagnère
Matthieu "sixcoups" Lamagnère est un grand habitué de nos évènements live depuis les tout débuts, il y a sept ans de cela. Si son meilleur résultat sur un Main Event Winamax en live est une "modeste" 11e place (lors de la première édition du SISMIX en 2014), ses victoires et finales lors des tournois annexes organisés en parallèle commence à constituer une jolie collection. Le bordelais possède 1,4 million.

Jérémy Saderne
Dernier vainqueur en date sur un live Winamax (c'était sur le Winamax Poker Tour, et c'était beau), Jérémy Saderne était le plus en difficulté à cinq joueurs restants avec une douzaine de blidnes, et a été éliminé tandis que je commençais à rédiger  cet article. Il ne reste donc plus que quatre joueurs... Dont trois pros du Team ! Au vu de la profondeur des tapis, il se pourrait bien que la partie soit mise en pause pour la nuit, si les derniers finalistes souhaitent se reposer. Cela dépendra d'eux.

Les prix restants à distribuer

Vainqueur 580 000 dirhams (53 000€ environ)
Runner-up 408 000 dirhams
Troisième 282 000 dirhams
Quatrième 205 000 dirhams

Sylvain, Pierre, Bruno et Michel dans l'argent

- 17 mai 2017 - Par Flegmatic

Highroller (Day 2)

Michel - Kool Shen - Pierre

Ils étaient huit W rouges sur les 70 joueurs au départ du Day 2 de ce Highroller, ils sont finalement quatre à atteindre l'une des 23 places payées, s'assurant un gain minimum de 27 000 Dirhams. Et si Michel Abécassis vient à l'instant de rendre les armes en vingtième position, son As-10 tombant contre Roi-Dame, Pierre CalamusaSylvain Loosli et Kool Shen - 300 000, 560 000 et 650 000 jetons respectivement sur des blindes 6 000/12 000 - peuvent encore prétendre aux 580 000 MAD de la victoire, alors que le field est actuellement réduit à trois tables de six joueurs. LeVietF0u aurait même pu voir son nom figurer tout en haut du chipcount si, alors qu'il détenait Q8, son adversaire n'avait pas eu la bonne idée de le relancer sur un flop 2-3-5 avec deux piques, avant d'envoyer deux nouvelles grosses salves sur le turn Dame et la rivère 10 avec... 10-2.

Au-delà de nos Pros, de nombreuses têtes connues sont encore de la partie, à commencer par le chipleader de ce midi Romain Nardin, le vainqueur de la dernière Finale du WiPT Jérémy SaderneArthur ConanMatthieu LamagnèreSaïd El-Yousfi, Alexandre Tarantino, dont le nom de famille a déjà conquis le cinéphile que je suis ou encore Leo Margets. Pour y voir un peu plus clair, voici le seat draw en bonne et due forme :

Table 1
1/ Said El Yousfi
2/ Leonardo (pseudo)
3/ Tud (pseudo)
4/ Younes El Boujdaini
5/ Arthur Conan
6/ Pierre Calamusa (Team Winamax)

Table 2

Sylvain Loosli

1/ Sylvain Loosli (Team Winamax)
2/ Houssine El Otmani
3/ Alexandre Tarantino
4/ Franck Calonnec
5/ Dimitri Sukhorukov
6/ Kamel Atoui

Table 3

Leo Margets

1/ Leo Margets
2/ Romain Nardin
3/ Bruno Lopes (Team Winamax)
4/ Mehdi Senhaji
5/ Matthieu Lamagnère
6/ Jérémy Saderne

Nicolas Gredy

À noter que Sylvain 'Zerodcuix' fait malheureusement partie des premiers éliminés post-bulle, tout comme un Timothée Marlin qui a aussitôt rejoint Erwann Pécheux sur le Main Event. Du côté d'Alexandre RéardSonny FrancoMercedes OstiNicolas Gredy (photo) et Ivan Deyra en revanche, il faudra attendre encore un peu avant de repartir les poches pleines de Dirhams.

Tableau de bord
18 joueurs restants sur 185 inscriptions
Blindes : 6 000/12 000, ante 2 000
Tapis moyen : 513 888
Prix assuré : 27 000 MAD