Plein à ras bord

- 19 mai 2017 - Par Benjo DiMeo

Le SISMIX 2017 est en passe de battre des records

Pool Party
Au terme d'une journée aussi longue qu'intense, le tournis nous guette. Avec 369 inscriptions sur le Day 1B du Main Event, re-entry inclus, l'augmentation est nette par rapport à l'édition 2016 du SISMIX (+25% !), et laisse présager que la participation totale va battre tous les records précédemment établis pour un tournoi à Marrakech. Aux tables aujourd'hui : un niveau de jeu très relevé, avec tout ce que la France compte de online grinders présents pour en découdre face aux joueurs locaux et aux qualifiés par satellite. Loin des tables : une pool party ensoleillée (animée entre autres par l'un de ces online grinders, par ailleurs talentueux DJ et qu'on ne pouvait donc pas se priver d'inviter : Victor "Choop" Choupeaux) et une compétition de beer pong qui en aura laissé plus d'un sur le carreau.

Gredy - Saderne
Taux d'éliminations aujourd'hui : 75%, rien que ça, mais c'est un petit peu moins qu'hier. Parmi les 90 qui se sont distingués aujourd'hui : Jérémy Saderne (photo, à droite), dernier champion couronné sur un Main Event Winamax (c'était au CCM en mars dernier, lors de la sixième édition du WiPT) et quasi chip-leader. Aussi : Jean-Pierre "Mike Betteur" Besançon, Bruno Soutavong ou encore Rakesh Lalwani, tous figurent en bonne place au classement au moment du gong. Au milieu des jeunes pousses, un ancien, un vrai de vrai de la première heure, "quand tu allais, il revenait" : David Tavernier, runner-up de l'étape EPT de Dublin en 2006, et septième au classement final du jour. Au chapitre du Team Winamax : Michel Abécassis, au dessus de la moyenne, et second qualifié au sein des pros après Alexandre Luneau hier. Vous les connaissez bien si vous êtes un lecteur fidèle : Erwann Pecheux, Corentin Ropert, Maxime Chilaud, Sylvain alias "Zerodcuix", Vincent alias "ZozoLeClown"... Bref, du beau monde, à foison. Et ce n'est pas fini. Le SISMIX vient à peine de commencer qu'il est déjà grand. On vous mentirait si on vous disait qu'on n'est pas fatigués. Mais on est impatients de découvrir la suite. Et la suite, c'est tout de suite : direction le Theatro pour aller écouter le Choop cité en début d'article : notre poto ouvre la boîte ce soir avec son collègue du collectif Bonne Nouvelle, et on s'en voudrait de ne pas aller écouter les pépites qu'il nous réserve derrière les platines.

Pour eux, ce sera demain ou jamais

Eliminés une ou deux fois aujourd'hui, les joueurs suivants vont devoir redoubler d'efforts vendredi au départ du Day 1C (s'ils choisissent de le jouer !) car passé ce délai, il leur sera trop tard pour espérer aller au Day 2 du SISMIX : Sylleo, Mercedes Osti, Flavien Guénan, ShiShi, Bernard Mendy, Aladin Reskallah, Alexandre « Skip » Crouan, Florence Mazet, Mikael Fisbein, Pierre Calamusa, Léo Margets, Aurélien Guiglini, Fred Chau, Marie-Lise Picard, Romain Nardin, Paul Guichard, Jonathan Therme, Maxime « BadAssBite » Sueur, Sylvain Loosli, Gaëlle Baumann, Vincent « LeCapoteur » Dupuy, Alexandre Réard, Antoine Dugast, Davidi Kitai...

Cette nuit, c'est Urban Sounds au Theatro

Theatro jeudi
Derrière ce nom un tantinet galvaudé se cache en fait trois artistes qui se chargeront d'assurer l'ambiance à partir d'une heure du matin au Theatro. Après avoir ouvert la pool party de cet après-midi avec un set résolument chill, le collectif Bonne Nouvelle, représenté cette semaine à Marrakech par les deux acolytes Victor 'Choop' Choupeaux et Repas Complet - ne nous regardez pas comme ça, c'est vraiment son pseudo - seront une nouvelle fois préposés au chauffage de salle, avant d'être relayés par Livoo et Ted Fee, qui auront la tâche de faire vibrer nos festivaliers jusqu'au petit matin. D'ailleurs, l'heure est venue pour nous d'aller tendre l'oreille. Bonne nuit et à demain !