Un départ en fanfare

- 18 mai 2017 - Par Flegmatic

Vous êtes nombreux, vous êtes à l'heure

Foule
Deux faits sont incontestables à Marrakech alors que s'achève cette journée du mercredi 17 mai. D'une part, jamais la température n'est montée aussi haut pour le coup d'envoi du Main Event de notre festival poker/fiesta (littéralement : le thermomètre a frôlé les cinquante degrés). D'autre part, jamais la première journée de départ de l'épreuve reine de la semaine n'a regroupé autant d'inscriptions. Coïncidence ? Probablement pas. Car après les 192 entrées de 2015 et les 179 de 2016, ce ne sont pas moins de 217 tickets à 6 000 Dirhams qui ont été compostés aujourd'hui, par 180 joueurs différents. Quelques semaines seulement après une Finale du Winamax Poker Tour elle aussi record, ce début de SISMIX prouve encore, si besoin était, que les tournois à prix d'entrée accessible - comprenez, autour de 500 euros - font le sel du poker francophone depuis plusieurs années et font mieux que simplement faire vivre notre jeu de cartes préféré.

Une frénésie pokeristique qui s'est étendue bien au-delà du Main Event. Sur le satellite programmé à 20 heures, l'organisation a ainsi dû arrêter prématurément d'enregistrer des inscriptions, afin de pouvoir terminer à un horaire respectacle et de laisser un peu de place aux autres gourmandises annexes au programme. Voilà ce qui s'appelle être victime de son succès. Vous l'avez compris, on ne compte clairement pas en rester là, et c'est avec une joie et une excitation non dissimulée que l'on se projette déjà sur les deux journées à venir (Day 1B et 1C) qui promettent d'être dantesques, au vu de l'affluence observée à la pool party aujourd'hui, remplie de joueurs affûtant leurs couteaux en prévision du début de leur tournoi. Mais ne plaçons pas la charrue avant les chameaux, et concentrons-nous sur ceux qui ont su tirer leur épingle du jeu en cette journée caniculaire.

Les WIP reçus 3/3

WIP
Si le Team Winamax focalise essentiellement ses efforts sur le High-Roller (quatre membres dans l'argent, trois en table finale !), le club informel des Winamax Important Person font de leur côté parler la poudre sur le Main Event ! Trois étaient sur la ligne de départ, trois sont à l'arrivée de ce Day 1A. « Du pur bonheur » s'enthousiasme Xari qui a connu une journée particulièrement compliquée. Amputé d'une partie de son tapis à cause d'une paire de Dames craquée, le streamer est revenu dans la course en réalisant un bluff énorme avec 4-5 sur un turn 8-7-7-8... Une fin de journée tonitruante marquée par un coin flip gagné avec As-Roi contre paire de Dix lui a permis d'emballer 198 500 jetons. « Maintenant, l'objectif est de briller sur les évènements majeurs : le blind test et le grand quiz ! » se marre-t-il, bien décidé à profiter des deux prochaines journées off devant lui avant le Day 2.

Autre WIP dans le coup : Mike d'Inca. L'amoureux du 4-max s'est trouvé à son aise sur ces tables accueillant un maximum de six joueurs et s'est rapidement placé parmi les chipleaders. « Je viens sur un festival pour travailler et en même temps je peux jouer au poker, quel pied ! » glissait alors le chanteur de Sinsémilia qui sera aux commandes de la pool party reggae de vendredi en compagnie de Riké, son acolyte de toujours. Une fin de journée plus contrastée a vu son tapis fondre à quinze blindes. Mike a terminé la journée en compagnie d'un Moundir décidément en forme sur ce SISMIX. Déjà 26e (sur 257) du Starter, l'aventurier a monté son tapis à la force du poignet, éliminant Aladin Reskallah avant de réaliser un gros call contre Quentin Roussey. Sa fin de journée a également été heureuse avec l'élimination d'un petit tapis avec 10-7 de pique contre une paire de 8. Bilan : 317 000 jetons emballés, soit plus de 60BB pour entamer le Day 2 !

Il connaît le chemin

Jérôme Sgorrano
Parce que l'histoire du poker aime parfois à se répéter - n'est-ce pas Matt 'Mike McDermott' Damon ? - celui qui a réussi à empaqueter le plus de jetons aujourd'hui est un joueur à qui le SISMIX a déjà souri, et même plutôt bien. Pour preuve, toute personne entrant par la porte principale du Casino de Marrakech passe immanquablement sous son portrait, qui s'affiche en grand entre ceux de Davidi Kitai et Kool Shen, en sa qualité de vainqueur de l'édition 2015, monsieur Jérôme Sgorrano, heureux détenteur ce soir de 550 500 jetons.

"Je n'ai fait que monter aujourd'hui, rembobine le Belge, qui nous a gratifié durant toute la journée de têtes impayables qui ont fait le bonheur de l'objectif de notre photographe Caroline Darcourt. Ma première table était assez facile, j'ai passé toutes mes values et un 4-bet light, pour grimper rapidement à 113 000 au premier break. J'ai touché pas mal de jeux ensuite, avec plusieurs cold 4-bet réussis." Revenu de la pause dîner avec 187 000 pions, Jérôme a connu deux dernières heures de folie, remportant notamment un énorme coin flip avec une paire de Dames contre As-Roi - what else? - pour 215 000 jetons. Sa fin de journée ? "J'ai joué pour la bouteille," avoue-t-il sans détour, à savoir celle offerte au chipleader de chaque Day 1, à savourer au Theatro quand cela lui chante. "Dès que j'ai vu que mon voisin de gauche avait plus de jetons que moi, j'ai tout tenter pour le dépasser ! " Avec succès, donc.

Quant aux deux jours qui lui restent à combler avant de reprendre les armes sur le Main Event, Jérôme a déjà sa petite idée : "Demain, pool party et puis à côté, sûrement un petit side event ou deux." Pas franchement de day off donc. "Je fais du volume moi !," conclut dans un sourire celui qui compte déjà 22 ITM depuis le début de l'année 2017 ! À titre indicatif, le record de l'année 2016 est à mettre à l'actif d'un certain John Holley, rentré à 52 reprises dans les places payées. L'histoire est en marche.

Ces gens sont dangereux

Quentin Roussey
D'autres têtes bien connues de nos services se sont constitué un joli pactole en cette première journée de départ, s'offrant par la même occasion deux journées de congé (ou de tournois annexes), comme l'ancien candidat Top Shark Quentin Roussey (sur le podium avec plus de 500,000 - photo), le décidément épatant Romain Lewis (417,000), ou l'animateur historique de la radio Club Poker Olivier Piechaczyk (310,500). Unique représentant du Team a avoir franchi le Day 1A (il faut dire que nombre de ses coéquipiers ont été occupés par le Highroller aujourd'hui), Alexandre Luneau se place pile dans la moyenne avec 240,000.

Elle n'est plus dans le Team mais elle reste dans nos coeurs : Aurélie Réard (vous l'avez connue lorsqu'elle portait encore son nom de jeune fille, Quélain) termine avec 183,500. Au chapitre des perfeurs immanquables sur les MTT de Winamax (live comme online), on retrouve Timothée Marlin, qui ne disposera cependant que d'une quinzaine de blindes pour entamer le Day 2.

Ils vont devoir retenter leur chance

Au chapitre des joueurs éliminés aujourd'hui (par deux fois pour ceux passés par la case re-entry), citons Erwann Pecheux, Alexandre Réard, Sonny Franco, Jonathan Therme, François Pirault, Slimane Mameche, Paul Guichard, Saber Hazzazin Guillaume Giraudeau, Alexis Fleur ou encore Aurélien Guiglini. L'aventure n'est pas véritablement terminée pour eux, puisque si le soleil de Marrakech ne suffit pas à les combler de bonheur cette semaine, le Main Event leur reste accessible jeudi et/ou vendredi, avec des Day 1B et 1C offrant chacun une possibilité de re-entry. Malicieux que nous sommes, nous ne manquerons pas d'ici là de dénoncer ceux ayant réussi l'exploit de re-entry le maximum de fois sans pour autant parvenir à se qualifier pour le Day 2 (oui, il y en aura.)

Ce soir au Theatro : soirée rouge et blanche !

Theatro mercredi
Pour être dans le ton ce soir au Theatro, il va falloir s'habiller aux couleurs de Winamax, le titre de cette soirée faisant référence au dress code suggéré par les organisateurs. Rien d'obligatoire bien sûr, mais si vous avez choisi aujourd'hui pour porter votre maillot des Verts, vous risquez de jurer un peu au milieu des participants. Ne boudez cependant pas votre plaisir : les DJ que nous avons sélectionnés vont pousser les watts jusque l'aube !