masquer le menu

Day 1A : le chipcount complet

- 26 mai 2016 - Par Harper

La danse est menée par le belge Cheng-Wei Yin (photo), fier comme un coq à l'heure d'emballer ses jetons !

Cheng-Wei Yin 307 500
Salem Sahed 272 900
Sofiane Belaid 215 900
Arthur Conan 181 800
Martin Lindner 164 500
Said El Yousfi 120 000
Lucas Di Nicolantonio 117 900
Maxime Chilaud 101 800
François Hardel 97 700
Guy Cussonneaux 97 700

Gregory Dupuy 96 900
Liece Elberrak 95 800
Florian Decamps 95 500 (Team Winamax)
Karim Bennani 94 900
Gvtis Lazauninkas 93 900
Matthieu Rodriguez 86 200
Aurélien Guiglini 83 600
Sebastien Wuillot 83 400
Julien 'Kinshu' Bochereau 82 500
Esseddik Seddiki 81 100

Houcine El Otmani 79 100
Olivier Dupont 75 600
Jokin Blanco 73 900
Martynas Kukucionis 72 600
Corentin Ropert 71 400
Manu Martin 70 000
Zygimantas Milasius 64 400
Jerome Sgorrano 63 300
Arnaud Paul 60 100
Jean-Michel Texier 58 400

Gunther Vogel 57 400
Bruno Lopes 53 100 (Team Winamax)
Franck Pace 52 500
Michel Abécassis 51 600 (Team Winamax)
Greg Grangier 48 500
Franck Lelong 39 200
Michael Menetrier 21 500
Franck Simon 20 300

Tableau de bord du Day 1A
38 joueurs restants sur 179 entrées
Blindes 1 000/2 000 ante 300
Tapis moyen : 94 210

Le ton est donné

- 26 mai 2016 - Par Harper

Fête et poker : le bilan du Day 1A

La troisième édition du seul et unique double festival poker-musique est partie sur un rythme qui a de quoi nous inquiéter. Ce n'est pas un soucis d'affluence, loin de là puisque nous sommes sur les mêmes bases que l'an dernier. Mais en regardant les joueurs, les membres du staff et même les accompagnants, tous se demandent comment ils vont tenir jusqu'au petit matin de lundi !

C'est qu'au programme du SISMIX, la partie allouée au sommeil est assez sommaire. Et on ne s'en plaindra pas ! Entre les nombreux tournois, les pool parties, le social club où se multiplient les animations et les soirées endiablées au Theatr0, le meilleur moyen reste encore de traîner dans sa chambre jusqu'en début d'après-midi, quitte à louper les premières mains du tournoi. Nous n'étions ainsi pas vraiment étonnés de voir arriver une petite cinquantaine de joueurs à l'heure du coup d'envoi donné par un Florian Decamps ayant directement donné le ton : "C'est bien le seul tournoi où ce n'est pas si dramatique d'être éliminé. La fête vous attend !"

Ont-ils pris les paroles de notre Top Shark un peu trop au pied de la lettre ? Car douze heures plus tard et après une journée où les éliminations ont fusé, le taux d'élimination est de plus de 75% ! Oh, ce n'est pas si terrible. Ils ont pu profiter de la pool party menée par Mymy, Toni Vegas, Mathieu Bouthier et Druman. Avec les toujours très excitées danseuses de l'est, des joueurs faisant voler les bouteilles de rosé et des jeux de plus en plus animés au coeur de la piscine, l'ambiance était déjà au rendez-vous. Et elle ne devrait plus cesser de croître jusqu'à samedi et la fête en bord de piscine la plus attendue de la semaine : celle où Synapson devrait définitivement retourner le Es Saadi.

Car il restait encore des forces à ceux qui avaient décidé de ne pas prendre part au tournoi Bounty à 175 euros débuté sur le coup des 17 heures. Leur choix s'est plutôt porté vers le blind test organisé de mains de maître par MC Rond et DJ James. De Patrick Bruel à Maitre Gims, il fallait avoir des connaissances éclectiques pour espérer s'imposer et remporter les nombreux tickets mis en jeu.

Fête ou poker ? Difficile de faire un choix à Marrakech. C'est justement pour ça que trois journées d'introduction ont été mises en place ! Des 179 entrées (dont 26 re-entries) sur ce Day 1A, ils ne sont que 38 à s'être qualifiés pour le Day 2 samedi après 12 niveaux de 45 minutes. Avec une moyenne à 94 210, il fallait donc monter près de 5 tapis de départ pour être dans le peloton !

Les jeunes loups montrent la voie

C'est un grand spécialiste des tournois à prix d'entrée abordables qui mène la danse : Cheng-Wei Yin (photo ci-dessous), double finaliste sur le circuit WPT National Series, a accumulé 307 500 jetons. Déjà sixième du tournoi opening du SISMIX dimanche dernier, il a notamment pris son envol en éliminant Alexandre Luneau. Notre chipleader possède plus de trois fois le tapis moyen !

Dans ses talons, le jeune Arthur Conan (181 800), finaliste du Super High-Roller du Marrakech Poker Open il y a deux mois ou encore Salem Sahed, auteur d'un dernier niveau tonitruant où il a éliminé Romain Lewis avant de martyriser sa table pour finir à 272 900. Sofiane Belaid est également bien en place avec 215 900. Corentin Ropert (71 400), JM Texier (28 400) ou encore Karim Bennani (94 900) sont également de la partie.

Trois joueurs du Team Winamax au Day 2

Vainqueur de la première édition du SISMIX via Davidi Kitai, le Team Winamax a déjà placé trois de ses membres au Day 2. Après avoir monté un beau tapis, Michel Abécassis s'est fait attraper dans des batailles préflop et termine avec 51 600. Florian Decamps a pour sa part fait les montagnes russes et finit un poil au-dessus de la moyenne de la moyenne (95 500). Quant à Kool Shen, il l'avait promis : "Pour moi, les Day 1B et Day 1C, ça doit être à la piscine, pas à la table !" Mission réussie avec un tapis de 53 100.

La nuit s'annonce quant à elle longue pour Guillaume Diaz, toujours présent sur le High-Roller au lendemain de sa victoire sur le Main Event de Winamax.fr. Avec un tapis légèrement en dessous de la moyenne à huit joueurs restants, volatile38 reste un danger avec plus de 25 blindes devant lui. Le vainqueur empochera près de 50 000 euros ! 

Il va falloir recommencer

Pour d'autres, il faudra à nouveau tenter sa chance, n'est-ce pas Alexandre Luneau, Guillaume Darcourt, Davidi Kitai, Flavien Guénan, Anas Tadini, Ivan Deyra, Gilbert Diaz, Brian Benhamou, Pierre Merlin, Arnaud Enselme ou encore Louis Linard ? Nous accueillerons également pour leur première cartouche Gaëlle Baumann et Pierre Calamusa.

Ce soir : soirée blanche au TheatrO

Dans quelques minutes, le TheatrO va prendre une autre dimension avec l'entrée en scène de Mymy et Toni Vegas aux platines. Vous imaginez bien qu'on n'a pas franchement envie de rater ça alors laissez-nous le temps d'aller enfiler notre costume blanc afin de coller au thème et on se retrouve dans la boîte de nuit la plus chaude de Marrakech. Excellente nuit à tous et rendez-vous jeudi midi (heure locale) pour le coup d'envoi du Day 1B !

Harper et Flegmatic
Photos : Caroline Darcourt

"Le pire call de la planète poker"

- 25 mai 2016 - Par Harper

C'est en ces termes, et alors qu'il est en pleine réflexion sur la rivière, que Romain Lewis (photo) qualifie la bêtise qu'il s'apprête à commettre. Après une relance de Julien Bochereau à 2 500, Romain a placé un 3-bet au cut-off à 7 500. En petite blinde, Salem Sahed 4-bet à 14 600. Julien s'éclipse et Romain décide de payer. "Je sais qu'il a plein de cailles et je me dis que si je touche un as, je ne lâche plus" nous dira par la suite le vainqueur de La Maison du Bluff. Sur le flop A34, les deux joueurs checkent (très) rapidement. Romain décide ensuite de payer une mise de 10 500 sur le turn Q et arrive alors un A à la rivière. Sur ce quatrième coeur, Salem vérifie à nouveau ses cartes puis pousse son tapis, réclamant 30 000 jetons à Romain qui se prend immédiatement la tête à deux mains. Débute alors une longue réflexion au cours de laquelle il prononce ladite citation avant de se tourner vers les journalistes présents : "Bon, c'est re-entry non ? Payé !" Salem retourne rapidement J6, la meilleure main devant le A7 de Romain qui devra revenir au Day 1B. Salem rejoint lui les chipleaders avec 250 000 de tapis !

Tout pour la bouteille !

- 25 mai 2016 - Par Harper

Avec une moyenne de cinquante blindes, les guerres de sur-relances avant le flop commencent à être fréquentes. Et, avides de batailles que nous sommes, je dois vous avouer avoir une petite attirance pour ces moments d'action alors qu'aucune carte commune n'a encore été délivrée. Cette espèce de tension où on peut entendre les joueurs réfléchir à base de tu-me-prends-pour-un-pigeon avant de se dire allez-tu-as-trente-blindes-fais-pas-le-c**. Sur la table réunissant Aurélien Guiglini et Michel Abécassis, cette phase a commencé par une relance de Said El Yousfi au cut-off à 3 200. Au bouton, Aurélien décide de 3-bet à 8 000. Mais Michel n'en reste pas là ! En petite blinde, il 4-bet à 19 800. J'imagine les deux loustics - qui se connaissent par coeur, ils passent des heures à jouer ensemble à divers jeux - partir dans une bataille épique mais Said vient les refroidir en envoyant son tapis. "Je vais peut-être gagner la bouteille !" dit-il en poussant ses jetons, référence au bounty mis sur la tête du joueur du Team Winamax. Mais la suite est rapide : passe - passe. Voilà Michel chutant à 50 000 alors que Said s'envole à 145 000.

La grande bouffe

- 25 mai 2016 - Par Flegmatic

Le niveau 10 de ce Day 1A vient de s'achever, signe qu'il est l'heure pour les 52 joueurs encore en lice de quitter la salle de tournoi pendant 90 minutes pour aller se restaurer. Je m'en vais faire de même, avant de rejoindre le désormais incontournable Blind Test préparé de main de maître par MC Rond, en collaboration avec DJ James. Je m'en voudrais cependant de vous quitter sans vous offrir votre dose de chipcount que voici. Régalez-vous :

Cheng-Wei Yin 275 000
Arthur Conan 150 000
Romain Lewis 110 000
Julien 'Kinshu' Bochereau 105 000
Aurélien Guiglini 95 000
Corentin Ropert 95 000 (photo)
Jérôme Sgorrano 80 000
Michel Abécassis 72 000
Kool Shen 50 000
Florian Decamps 35 000
Maxime Chilaud 30 000

Tableau de bord
52 joueurs restants sur 179 entrées
Tapis moyen : 68 846
Blindes à la reprise : 600/1 200, ante 200