masquer le menu


Tous les compteurs sont au max

- 6 juin 2015 - Par Benjo DiMeo

Bilan du Day 1C

Ajouté au programme de cette seconde édition, le Day 1C fut celui de tous les records avec une participation maximale. Entre les déçus des Day 1A et B (Samuel Chartier, Romain Nardin, Pierre Merlin) et ceux qui foulaient pour la première fois la moquette du Salon Jean Bauchet (Ronan Monfort, les wameurs Sylvain Roullet et Cédric Arnaud, les WIP Raymond Domenech, Estelle Denis et Benjamin Castaldi), 411 inscriptions au total sont a recenser, une fois de plus sous une chaleur proprement caniculaire, avec en bonus malvenu quelques trombes d'eau tombées en milieu d'après-midi, menaçant une vingtaine de minutes les journalistes installés sous une tente temporaire adossée au bâtiment du casino. Quoi qu'il en soit, autant dire qu'avec 872 entrées au total sur les trois journées de départ (dont 291 en re-entry) les chiffres de l'édition 2014 (640) sont pulvérisés.

Il a vu de la lumière, il est entré


Pour un mec presque là par hasard, Samuel Chartier n'a pas fait de la figuration : le Québecois habitué des tournois à gros buy-in est venu à Marrakech en vacances avec des amis afin de profiter du soleil et de profiter parallèlement des grosses parties de cash-games qu'offre le casino. Sauf que des grosses parties, cette semaine, il n'y en a pas beaucoup en ville. Alors l'ami caribou s'est rabbatu sur notre petit mais très marrant SISMIX. Samuel a donc tenté sa chance une première fois (Day 1A) puis une deuxième (1B) sans succès. Avant de finalement entrevoir la lumière lors de ce Day 1C. À une table où il a vu notamment défiler Estelle Denis ou encore Benjamin Nicault, le pro du pays du sirop d'érable a déroulé le grand jeu après un début de journée très poussif. Avec le calme et la sympathie qui le caractérise, Sam s'est tranquillement installé tout en haut du classement en se constituant un tapis de 252 700, l'équivalent de plus 12,5 caves de départ !

Ils ont mis le temps


Il leur a fallu plusieurs essais mais leur ultime tentative aura été la bonne. On retrouvera au Day 2 Romain Nardin. L'ancien élève de la Top Shark aura eu besoin de cinq inscriptions pour finalement finir une première journée. Un temps chipleader, 'Y.Strahovski' a bien degrind pour terminer avec 26 600 jetons. Cinq buy-in consommés également pour Pierre Merlin, mais pour autant d'éliminations !

Jamais deux sans trois pour Anas TadiniBenoit Meric, Yves Maison et Valentin Devooght alors que deux essais auront été nécessaires à Florent Le Neillon, Sonny Franco et Romain Chauvassagne. En revanche, une entrée aura suffi à Ronan Monfort, Ricardo Manquant ou encore Sylvain Roullet.

Une pensée pour ceux qui ne verront pas le Day 2, et ce n'est pas faute d'avoir essayé : Alexandre Reard, François Robert, Neil Siguerdidjane, Aurelien Guiglini, David Zakine, Patrick Sacrispeyre, Mercedes Osti...

Team Pro : tout le monde au Day 2 !


Après les qualifications dès le Day 1A de Guillaume Diaz, Michel Abécassis et Sylvain Loosli, on attendait des trois derniers Team Pro une performance du même acabit. Au final, Bruno Lopes, Ludovic Riehl et Adrien Guyon atteignent tous le Day 2, réalisant un Grand Chelem qui ne manquera pas de faire plaisir à coach Matheu ! Si les deux premiers cités ont évité l'effet yo-yo tout au long de la journée, tournant le plus souvent autour de l'average, l'ami 'shakkkiraa' s'est fait davantage peur. Descendu à 20 000 jetons aux alentours du dinner break il a réalisé une très belle fin de journée, qu'il boucle avec un stack de 95 000. Rendez-vous donc pour tout ce beau monde dès demain midi pour ce qui constituera à n'en pas douter une formidable préparation en vue des WSOP.


Ce soir : rythmes orientaux

Ceux à qui il reste des forces après ces trois jours éprouvants pourront se diriger vers les portes du TheatrO pour un show couleur locale. L'Oriental Party de ce vendredi soir donne en effet carte blanche à deux DJs marocains, David Benayer et le résident Kol, ce dernier étant déjà apparu furtivement plusieurs fois aux platines depuis le début de la semaine.

Rendez-vous samedi à midi (13h en France) pour la suite des festivités !

Kinshu, Florence, Sylvain et Benjo

105 joueurs au bout du Day 1C

- 6 juin 2015 - Par Kinshu

Samuel Chartier 252 700
Ilkay Mutlu 231 000
Franck Lelong 219 700
Vivian Anselline 199 000
Javier Barral 165 200
Florent Le Neillon (photo) 159 600
Gilles Gori 155 600
Loic Virapin-Apou 152 900
Juan Manuel Garcia 150 500
Karim Aroudj 137 800

Jon Garde 133 400
Mickael Dellambre 129 900
Laura Gallardo 126 200
Rahid Ammor 124 200
Bruno Lopes (Team W) 119 500
Khier Rezaik 119 000
Mehdi Ouakhir 117 800
Rakesh Lalwani 117 700
Vincent Mansour 113 600
Marouane Chamille 110 500

Pedro Fernandez 106 500
Aiman El Hafiz De Pablo 106 400
Benjamin Blasco 101 200
El Mostafa Ederoua (photo) 100 400
Sylvain Lang 100 100
Matthieu Rodriguez 97 000
Loic Alexandroff 96 700
Christophe Charlet 96 900
Adrien Guyon (Team W) 95 300
Farid Azarhan 94 000

Jean Michel Meyer 91 500
Julien Berthou 89 200
Mortaza Sahibzada 88 900
Sébastien Gaude 88 600
Luigi Macaluso 88 000
Dimitri Halliez 87 000
Paco Torres 85 800
Ange-Mathieu Bonvarlet 85 100
Jean-Joseph Hubschmann 84 900
Bernhard Pielomer 82 100

Cedric Payen 82 100
Moataz El Sayed 78 100
Zoubir Mahi 77 500
Fatiha Irari 75 800
Raphael Moron 75 100
Mickael Brigatti 74 000
Reda Sahiaoui 71 200
Pierre Frederic 71 100
Michels Bruno 70 800
Sonny Franco 70 700

Jean-Patrick Poingt 70 500
Sylvain Liotard 70 500
Brice Spillemaecker 69 900
Ali Zrari 67 000
Ronan Monfort 67 000
Ludovic Riehl (Team W) 66 800
Peter Rieder 66 800
José Luis 66 700
Xavier Balignan 66 600
Jordane Beraldin 65 800

Mohammed Keradin 65 100
Anas Tadini 65 000
Ugo Faggioli (photo) 64 000
Cherif Lermiche 63 600
Muriel Gomez Aragon 62 700
Hassan Lamzariki 59 800
Benjamin Riviera 59 100
Abdelmajid Essafi 58 600
Mehdi Marowei 58 600
Luca Faggioli 58 200

Yilmaz Ferhat 58 200
François Guedes 57 900
Antoine Boudat 56 400
Matthieu Laurent 54 400
Aurélien Bertrand 53 800
Roland Van Morckhoven 52 900
Clause Christiansen 52 400
Romain Chauvassagne 51 000
Laurent Lavige 50 800
Houssine El Otmani 48 700



Sylvain Roullet (photo) 48 400
Jean-Pierre Grand Moursel 46 900
Jerome Barre 46 200
Cecile Meroth 43 600
Mustapha Bouzid 43 000
Benoit Meric 42 800
Juan Antonio 41 700
Brahim Hassani 41 400
Said Georges 40 400
Raphaël Godard 39 500

Loic Lecharny 35 900
Valentin Devooght 35 600
Cecilia Ferrajoli 35 000
Mahmoud Chahrour 34 000
Yves Maison 31 700
Jean-Paul Beaumet  31 400
Maxime Chilaud 30 000
Luke McIntyre  28 000
Romain Nardin  26 600
Ludwin Walpole 26 000

Jeremy Mayeur 25 700
Robin Visconti 24 900
Loic Blarez 19 700
Abedel Douair 18 400
Franck Goudal 16 200

Tableau de bord
105 joueurs passent le Day 1C (sur 411 au départ, re-entry inclus)
Blindes au départ du Day 2 : 600/1,200, ante 100
Tapis moyen : 78,500

À la Kool Shen

- 5 juin 2015 - Par Florence

Il a bien récupéré de son showcase au Theatro : Bruno Lopes est en pleine forme dans cette fin de journée. Après une ouverture en début de parole du rappeur, payé deux fois, le joueur en BB va donk à 5 000 sur un flop A92. Kool Shen relance à 20 000. C'est vite call par la BB avec seulement 35 000 environ derrière. Sur la turn 3, KS envoie son tapis, faisant finalement passer son adversaire qui dira détenir As-Roi avec le Roi de coeur. Nobru dévoilera alors A2.

Puis il se chargera d'éliminer notre collègue du support Antoine Aivand. Après une relance d'Antoine UTG avec As-8, la SB defend tout comme Kool Shen en bb. Tout partira sur un flop 873 entre le deux hommes. Le 9 turn donnera l'avantage à KS qui détenait 9 et 6.

Notre Team Pro dépasse donc les 100 000 pions alors que les trois dernières mains de la journée sont annoncées.

Parmi les gros stacks de cette fin de journée, Ugo Faggioli (frère de Luca ici mentionné) pointe à près de 180 000.

Les sosies sont secs

- 5 juin 2015 - Par Kinshu

Belle brochette de sosies ou d'anciens sosies à la table numéro six...

Les fans de Game of Thrones ont reconnu Jorah Mormont (interprété par l'Écossais Iain Glen) en la personne de Dimitri Halliez. Même l'intéressé avoue qu'on lui répète sans cesse : « Je ressemble au mec du feuilleton avec les nains, c'est ça ? »

Les cheveux de Stéphane Albertini et les yeux de Ludovic Riehl, ou l'inverse peut-être, ou alors... bref :  Alexandre Locatelli.

Paco Torres qui est beaucoup moins marrant depuis qu'il a rasé sa moustache il y a maintenant quelques années. L'Espagnol devait en avoir marre qu'on l'appelle Super Mario.

NickHautine se patche

- 5 juin 2015 - Par Flegmatic

À peine le temps de tourner le dos en rentrant de la pause d'îner que Valentin 'NickHautine' Devooght s'est enrichi de 20 000 jetons. "Un vilain coup," me confie-t-il tout bas, remporté contre son voisin de droite, visiblement encore en tilt. Sur une ouverture de ce dernier à 1 600 (blinds 400/800), l'ancien candidat Top Shark 3-bet à 3 600 avec 7/5 off.

Il prend ensuite l'initiative sur le flop T83 avec une mise à 3 200 avant un check général sur le 9 qui tombe à la turn. Le J à la river lui offre une quinte qu'il décide de valoriser en misant en position à 6 500. Son adversaire snapcall, découvrant un brelan de valet insuffisant donc pour remporter le coup. Le voilà maintenant prévu, l'abus de 'NickHautine' est dangereux pour la santé.