masquer le menu


C'est gagné c'est bien joué

- 4 juin 2015 - Par Benjo DiMeo



En table 11, Jean-François Rial (photo) est plongé dans une grande conversation stratégique avec Romain Nardin. « Un coup intéressant », confie le patron de l’agence Voyageurs du Monde, « mais je ne suis pas sûr d’avoir bien joué. » 

Nardin embraye : « Je relance avec Q6, trois payeurs… Flop K99. Je c-bet 2,700 dans 7,000, le monsieur me paie. »

Rial prend la suite du récit : « Turn 7, il met tout petit, 2,400. »

Nardin complète l'histoire : « Il me relance à 8,400, je mets 15,200, il fait tapis, et je passe. »

Rial : « J’ai Roi-Dame. Mon raisonnement pour transformer ma main en bluff : je peux tenter de faire passer As-Roi, deux As, ou tout simplement le tirage. »

Rial n’est pas sûr de son coup, mais toujours est-il qu’il a fonctionné : cet amateur passionné de poker que l’on a toujours plaisir à croiser sur nos tournois pointe désormais à 77,000, bien au dessus de la moyenne. De son côté, l’ancien candidat Top Shark reste assis derrière un tas de jetons confortable.