Winamax

Ce rêve Bordeaux

- 26 novembre 2023 - Par Rootsah

À l'issue d'une belle étape sur les bords de la Garonne, 15 nouveaux qualifiés compostent leur ticket à 500 € pour le Main Event de la Grande Finale du WiPT !

Qualifiés Bordeaux
Leur océan, c'était la Garonne. Après un Main Event massif dans ce WiPT Bordeaux, 15 joueurs supplémentaires ont désormais une bonne raison de faire le déplacement à Paris en mars prochain : ils participeront, en freeroll, à la Grande Finale du Winamax Poker Tour 2023/2024 ! Pour obtenir le précieux sésame à 500 € qui leur permettra de jouer le tournoi principal à 1 million d'euros garantis, ils ont dû surnager au milieu d'un field de 894 joueurs, depuis le coup d'envoi de ce tournoi qualificatif samedi. Une affluence massive qui a permis d'offrir deux tickets supplémentaires, par rapport aux 13 initialement prévus. Et pour arriver à leurs fins dans ce joli écrin qu'est le Hangar 14, sur les quais de l'un des plus grands fleuves de France, nos qualifiés ont dû cravacher, notamment lors d'une bulle sous tension, comme nous l'ont confirmé quelques-uns des heureux élus.

Bulle
Un moment-clé joué en mode showdown control, cher à notre directeur de tournoi Guillaume Gleize, et qui a commencé notamment par un double-up de Thierry, du club Girondins Poker, avec Roi-Cinq contre 8-6, alors qu'il risquait l'élimination. Peu après, c'est un bad beat qui scellait le sort de Quentin, 17e : 77 contre A3, qui trouvait tout de suite un As au flop pour passer devant. Pas de quoi ôter le sourire du visage du perdant, pourtant : "C'est toujours frustrant de s'arrêter là, mais c'est la vie", résumait l'éliminé avec beaucoup de philosophie.

Bulle 3
Yannick, lui, a eu plus de réussite : il était pourtant bien mal embarqué avec J2 contre QJ, chez un joueur qui le couvrait... mais floppait directement une couleur pour survivre dans ce tournoi. "Celle-là, elle est énorme", commentait celui qui se trouva alors un nouveau surnom : "Le Chattard". Pas mal non plus, ce coup qui finit en partage pour Thierry, encore lui : contraint d'engager ses tout derniers jetons avec KQ contre... KQ, il évite une couleur à cœur synonyme d'horreur.

Bulle 2
À ce moment, la situation devient en revanche critique pour la dernière femme en course, Émilie : de grosse blinde et avec un stack de 450 000, elle doit donc poser 400 000 au milieu (la BB de 200 000 et l'Ante de la même valeur). Tout le monde passe jusqu'à la small blind d'Alexis, qui met la joueuse à tapis.

Emilie
Avec A6, elle engage ses derniers jetons et tombe sur KJ, soit un 60/40 pour sa survie. Mais le board apporte directement un Valet sur le flop 105J et une couleur sur un turn 8, actant l'élimination d'Emilie à la bulle de ce Main Event WiPT Bordeaux. Elle se consolera de cette 16e place avec 150 € en Miles à dépenser dans la boutique Winamax, laissant à ses 15 autres adversaires le pass à 500 € tant convoité.

Qualifiés
Ils s'appellent donc Xavier, Alexis, Nicolas, Yannick, Joel, Nicolas (encore), Pierre, Ceneric, Marc, Stéphane, Thierry, Benoit, Gaël, Jean Luc et Raphaël, et ils sont les 15 nouveaux qualifiés pour la Grande Finale du WiPT à Paris en mars. Quelques minutes après ce qui constitue pour la majorité d'entre eux un grand accomplissement, ils nous racontent comment ils ont vécu cette qualif' : c'est l'heure de sabrer le champagne à Bordeaux !

Thierry
Thierry, pour commencer. Sans doute le joueur qui est parti le plus souvent à tapis à la bulle : "Cela a été très, très dur pour moi, confirme le membre des Girondins Poker. J'ai été shortstack pendant 1h30. Je suis passé de 1,7 million à 400 000 après avoir perdu deux gros coinflips. Je me suis retrouvé à "tapis blinde", à partager avec ce K-Q contre K-Q... Merci aux copains qui me donnaient les infos pour savoir ce qui se passait sur l'autre table. À la bulle, tu t'imposes des choses [référence à son As-Dame foldé en BB sur un all-in de Pierre UTG+1], la stratégie est ultra-tight." Déjà qualifié pour le WPO Bratislava en septembre dernier, Thierry va donc pouvoir se tester sur un nouveau festival live Winamax dans la capitale.

Pierre Yann
Pierre, lui aussi, a connu son lot de sensations fortes. Il faut dire qu'il réussit un incroyable back-to-back sur ce tournoi, après avoir déjà gagné son ticket l'an passé sur cette même étape bordelaise ! Peut-être une première dans l'histoire du WiPT... Quand on pense au pourcentage de joueurs ayant gagné le ticket sur ce field de 894 joueurs (1,6%), et de 645 participants l'an passé, il y a en effet de quoi avoir le vertige : "C'est un truc de fou, confirme Pierre. Je suis passé par toutes les émotions, j'ai eu de la chance quand il le fallait. La bulle était dure, personne ne lâchait rien, c'était beau. C'est vraiment top. Je suis content de mon jeu, je suis conscient d'avoir eu de la chance à des moments cruciaux. Je suis encore sonné.." On va donc laisser le mot de la fin à son père Yann, éliminé durant ce Day 2 mais qui n'a pas lâché le fiston d'une semelle depuis le rail : "Je suis vachement fier de son jeu. Bon, maintenant, on va être obligés de venir à Bordeaux tous les ans ! Évidemment, je l'accompagnerai à Paris..."

Qualifié 1
Paris : pas sûr que Raphaël puisse y venir en mars. Car un bonheur n'arrive jamais seul : sa femme attend des triplés pour le mois de janvier ! "Je ne sais pas si je pourrais y aller, ce sera compliqué, explique le qualifié, membre du Haillan Poker Tour et venu à Bordeaux avec sa mère. Mais je suis super content. J'étais serein à la bulle, car j'avais un gros stack. Ça a été long, mais ça fait plaisir d'arracher le ticket." Une petite revanche pour celui qui avait aussi terminé runner-up du tournoi Shootout à Bordeaux l'an passé, ratant d'une marche le ticket...

Yannick
En terme d'émotions, Yannick n'est pas mal non plus : "J'ai versé ma petite larme... J'étais à deux doigts de sortir à la bulle [c'est lui qui avait J-2 contre K-J]. J'attends que ça redescende... C'était le premier gros freeroll de ma vie. D'habitude je joue des tournois au casino de Gujan. L'organisation était très bien, c'était très bien géré, il n'y a pas eu de temps mort. Je vais motiver mes collègues à faire l'étape de Toulouse pour ne pas aller tout seul à Paris," espère ce joueur résidant à Mont-de-Marsan, qui explique bosser au casino de Barbotan en tant que caissier et physio.

Gael
Gaël, lui, vient d'encore plus loin : il a fait le trajet jusqu'à Bordeaux depuis Toulon ! "Je n'avais pas réussi à me qualifier pour l'étape de Marseille. C'était mon premier gros tournoi en live, c'est énorme. Quand je repense au Day 1, j'ai vraiment eu de la chance, j'ai vécu un ascenseur émotionnel important. Et ce genre d'étapes permet de rencontrer des gens, C'est génial, ce n'est que du plaisir."

Marc
Enfin, focus sur Marc : pour lui, la Grande Finale du WiPT ne sera pas une première sur un festival Winamax, car il était au WPO Bratislava en septembre. Et il ne regrette pas d'avoir joué un freeroll à Bordeaux : "Se qualifier pour 0 €, c'est super sympa à vivre. Je travaille à Bordeaux, c'était mon premier WiPT. C'est une super expérience."

Nicolas
Dans le top 3 en jetons à l'issue du Day 1, Nicolas a transformé l'essai !

WiPT Bordeaux : les 15 qualifiés sur le Main Event

Prénom Pseudo Ville
Yannick Yannick40nul Hontanx
Xavier evertry Bruges
Nicolas Kakou3309 Val-de-Virvé
Nicolas Jmatetgagne1 Agen
Gaël Kezia Toulon
Marc Dr Range Senlis
Alexis Ptitjoueur40 Bourriot-Bergonce
Raphaël gustbuster Martignas-sur-Jalle
Stéphane dockyard Pessac
Joël Moza 40 Saint-Pierre-du-Mont 
Thierry TitiBalboat Parempuyre
Benoit Macaosix Montauban
Pierre Le_Geek Nantes
Jean-Luc FBI33 Balizac
Ceneric Koodza33 Hérouville-Saint-Clair

Staff Bordeaux

Pour cette première au Hangar 14, sur les rives de la Garonne, ce WiPT Bordeaux a dépassé nos espérances avec 894 participants au Main Event, même s'il n'a pas battu le gros record d'affluence établi à Nantes la semaine passée. En incluant les Side Events, 18 joueurs ont ainsi remporté un ticket à 500 € pour la finale parisienne. Alors, on ne peut que vous remercier de continuer à faire du plus grand circuit de poker live gratuit du monde un succès jamais démenti. La grande famille Winamax aura le plaisir de vous retrouver dès la semaine prochaine pour la cinquième étape de la saison 2023/2024 : ce sera le week-end des 2 et 3 décembre à Nancy, où nous assurerons comme d'habitude un reportage dans ces colonnes. On se voit en Lorraine ?

Fleuve

We've Got a World That Swings

- 26 novembre 2023 - Par Rootsah

Willy et Khaya ont vécu un tournoi marqué par l'instabilité de leurs stacks respectifs. Mais au bout du compte, ils remportent chacun un ticket à 500 € pour la Grande Finale du WiPT.

Winners 6-Max
Le 6-handed est un format propice à l'action. On le sait mieux que personne chez Winamax, et c'est pour cela qu'on vous propose à chaque étape WiPT un Side Event 6-Max. Un tournoi où les swings sont constants, et où à l'approche de la bulle, les stacks se font et se défont plus vite que la musique, multipliant les ascenseurs émotionnels pour les tout derniers joueurs en quête d'un ticket. Ce scénario, il s'est une nouvelle fois dessiné lors de cette étape bordelaise.

Khaya
À trois joueurs restants, par exemple, Khaya (photo) pense avoir trouvé le spot pour éliminer Jeremy, quand il parvient à mettre son adversaire à tapis avec deux Dames. Sauf que ce dernier retourne... Deux Rois ! Après un petit imbroglio au niveau de la distribution de la main (une histoire de cartes brûlées), c'est ensuite Khaya qui se retrouve sur la sellette, mais dégote à son tour un double-up avec 85 contre le KJ adverse.

Jeremy
C'est alors au tour de Will, le troisième larron, de payer le maigre tapis de Jeremy (photo) avec 87. Khaya se poste alors à côté du "chipleader", appelant de ses vœux qu'il gagne cette main importantissime. Jouant contre 99, Will trouve un flop à accident, 467, et un turn 3 à l'issue duquel Jeremy réclame très fort un As sur la river. Mais ce sera un terrible 5 qui offre la quinte à Will. Le duo gagnant peut exulter : Will et Khaya sont désormais titulaires d'un ticket à 500 € pour jouer la Grande Finale du WiPT !

Will 3Will aura ainsi l'occasion de vivre un premier tournoi live payant à Paris... car ce WiPT Bordeaux constituait bel et bien sa première expérience en tournois live ! "En fait, je suis content d'avoir sauté du Main Event, expliquait notre gagnant. Je ne suis pas à l'aise sur des tables de dix joueurs, le 6-max est mon domaine de prédilection. Je connais les ranges d'open." On devine que l'on a affaire à un grinder online, ce que nous confirme "PIMENT CABRI" : "Je me suis qualifié sur Winamax il y a quinze jours. D'habitude, je joue des tournois en ligne à 1 ou 2 €. J'ai aussi terminé 2ᵉ d'un tournoi Winamax Circus en 2018, pour plus de 1 700 €, sous le pseudo "TELLMEMORE."

Will
Mais surtout, le poker est pour Will une façon d'occuper son temps libre. "Pour moi, c'est une rééducation." Sur ce Side Event, il confie avoir connu "beaucoup de swings, des hauts et des bas durant tout le premier jour." L'essentiel pour lui est donc bien de finir ce tournoi au sommet...

Khaya
S'il ne se revendique pas comme un spécialiste du 6-max, Khaya avait toutefois décidé d'appliquer un style de jeu particulier pour ce tournoi, en référence à un ami à lui. "J'ai joué comme une merguez. Enfin, disons que j'ai joué très aggro, alors que ce n'est pas mon profil. J'étais tellement énervé d'avoir été éliminé du tournoi principal, que je n'ai respecté personne. J'ai beaucoup bluffé, j'ai joué de cette image, je n'ai pas eu peur." Sur la fin du tournoi cependant, "-Gib-" confie avoir connu plus de difficultés : "Il y a eu beaucoup de swings, ce coup avec les Dames contre les Rois à la bulle. J'ai été plusieurs fois en danger, j'ai fait les montagnes russes."

Khaya est un tout cas un joueur d'expérience, à 37 ans : pour lui, la Grande Finale du WiPT ne sera pas vraiment une grande première. "Le WiPT Bordeaux, je l'ai joué quatre fois en dix ans. Et j'ai déjà joué un tournoi à 500 € à Gujan-Mestras : il y avait Romain Lewis, qui n'était pas encore Team Pro Winamax à l'époque. On a aussi un groupe de joueurs avec des potes, on joue des tournois online. Je fais aussi un peu d'Expresso de temps en temps." Auxiliaire de vie dans le civil, le Martiniquais, pour qui le poker reste un loisir complet, pourra donc compter sur quelques supporters pendant son périple parisien...

Side Event 6-max : la table finale

TF 6-Max

# Prénom Pseudo Ville Gains
Vainqueur Willy PIMENT CABRI Moncé-en-Belin Ticket Grande Finale 500 €
Vainqueur Khaya -Gib- Pessac Ticket Grande Finale 500 €
3e Jérémy Stall_on Talence 150 € en Miles
4e Swann Mathis ThisIsTismax Gradignan 100 € en Miles
5e Denis jabalii Cestas 50 € en Miles
6e Yann panelka Daignac 50 € en Miles
7e Vincent KidoVinsss Paris 30 € en Miles

Duels de choc et duo de charme

- 26 novembre 2023 - Par Rootsah

Au bord de l'élimination en heads-up durant le premier tour du tournoi Shootout, Olivier remporte finalement le duel qui compte en table finale, ainsi qu'un ticket à 500 €. Une TF qui restera un grand souvenir pour Julien (runner-up) et Laurie (6e), un couple qui a joué ensemble ce dernier acte.

Olivier
Et dire qu'il a bien failli ne jamais jouer cette table finale... Pensez donc : sur sa première table du tournoi Shootout, Olivier s'était glissé en heads-up. Sauf que... "À un moment, je n'avais plus que 25 000 jetons, et mon adversaire en avait 975 000, se souvient le désormais champion. Je n'y croyais pas trop..." Mais vous connaissez cet adage universel au poker : one chip, one chair. Et au bout du compte, c'est bien Olivier qui se qualifie pour cette première TF du WiPT Bordeaux. Un dernier acte où il a un peu tout vécu : "D'entrée, ça ne s'est pas bien passé. Je suis tombé à 20 BB, j'ai doublé. Et après..." Olivier nous trace une ligne droite avec sa main, pour expliquer que le run a été plutôt fluide. "Je possédais la moitié des jetons de la table, 500 000 jetons. Je me suis dit que je ne redescendrai pas en dessous." Pari gagné : c'est bien lui qui a fini par conclure le heads-up sur un joli "trap" : limp au bouton avec AK, pendant que Julien, son dernier adversaire, découvre A3 en BB. Ce sera tapis pour ses 13 dernières blindes, snap-call bien évidemment par Olivier. Le flop K3J apporte un 3 à Julien, mais aussi le Roi à Olivier, qui reste devant après un turn 7 et une river 7.

Olivier
Résultat, ce joueur de 47 ans repart avec le premier ticket à 500 € distribué lors de ce WiPT Bordeaux, lui qui jouait, comme beaucoup, son premier event Winamax Poker Tour : "J'ai essayé de me qualifier pour Nantes, mais je n'ai pas réussi, explique ce joueur de St-Jean-de-Monts. Pour Bordeaux, il ne m'a fallu qu'un seul essai." Venu sur les bords de la Garonne avec sa femme pour passer le week-end, Olivier va jouer pour la première fois un gros tournoi live à Paris, après presque 20 ans de pratique du poker. D'ailleurs, ça se voyait lors du heads-up : "Je joue assez vite, je n'ai pas de mal à calculer les outs. J'ai commencé avec le jeu vidéo Poker Hold'em sur Xbox 360, explique ce joueur de 47 ans, un anniversaire fêté il y a trois semaines. Je joue depuis 15 ans en club, actuellement au Hold'em St-Jean. On est d'ailleurs premiers au classement interclubs... Sinon, je fais un peu de cash-game en ligne, et beaucoup d'Expresso, jusqu'à 10 €. Mais je ne joue pas en casino." Dans la vie, Olivier exerce la profession de mécanicien de bateau, et va donc devoir prendre quelques congés en mars pour la Grande Finale.

Couple
Mais l'autre belle histoire de ce tournoi Shootout, c'est bien celle de Laurie et Julien. En couple dans la vie, ils se sont ainsi qualifiés tous les deux pour la finale de ce tournoi ! "C'est la première fois qu'on se retrouvait en TF," explique Laurie. Autant dire que ce matin, le duo avait des idées plein la tête : "C'est le mieux qu'on pouvait espérer. On était assez euphoriques. On rêvait de faire le heads-up." Malheureusement, ce deep run commun a pris fin après l'élimination de Laurie en 6e place, qui n'a "pas gagné une main sur la TF". Mais Julien pouvait donc encore décrocher le ticket : "En finale, j'ai joué serré sur les six premiers niveaux, et je suis arrivé avec le 2e stack au break. Je n'ai rien fait jusqu'à quatre joueurs restants. Ensuite, j'ai joué agressif pour refaire mon retard en jetons..."

Julien Laurie
Cela n'a pas suffi pour que la belle histoire se termine en apothéose pour ce joueur originaire du bassin d'Arcachon qui joue depuis 15 ans, alors que Laurie vient de Charente, et joue depuis deux ans seulement. "Elle jouait déjà quand on s'est rencontré", précise Julien. Ils sont tous les deux membres du MPC (Mont Poker Club). "Je viens de m'inscrire pour la rejoindre", explique "BrunoJuiphe". C'est en tout cas la première fois qu'ils se retrouvaient pour un week-end poker, après avoir gagné chacun leur ticket pour le Main Event bordelais sur Winamax : "Mais on a été éliminés assez tôt, du coup on a tenté le Shootout." La suite de l'histoire, vous la connaissez...

Julien
Julien va maintenant retourner autour des tapis verts, mais pour distribuer les cartes cette fois : il est en effet croupier de tournois au casino de Gujan-Mestras, et était soutenu dans le rail par Tom, lui aussi croupier et chipleader du Day 1 du Main Event. Pour son premier WiPT, le joueur de 33 ans a en tout cas apprécié l'événement : "Je suis très content de l'organisation, et du tournoi. On viendra peut-être pour la finale à Paris..." Pour jouer en couple le "vrai" Main Event, cette fois ?

Side Event Shootout : la table finale

TF

# Prénom Pseudo Ville Gains
1er Olivier veglia76go Saint-Jean-de-Monts Ticket Grande Finale 500 €
2e Julien BrunoJuiphe La Teste-de-Buch 150 € en Miles
3e Ethan Shark82pok Cordes-Tolosannes 100 € en Miles
4e Dorian El_blondoo Blanquefort 50 € en Miles
5e Arnaud frenchco33 Bordeaux 30 € en Miles
6e Laurie laurie17240 Saintes 20 € en Miles
7e Matthieu MatthUM33 Villenave-d'Ornon 10 € en Miles
8e Anthony Matio77 Cadaujac 30 € en Miles
9e Grégory Greg0ose33 Bordeaux 20 € en Miles
10e Manuel manukey99 Saint-Jean-d'Illac 10 € en Miles

L'œil des maîtres

- 26 novembre 2023 - Par Rootsah

Master Class 3
Un détenteur de bracelet WSOP, et l'un des joueurs francophones les plus performants en tournois live depuis deux ans : autant dire que la Master Class de Romain Lewis et Mehdi Chaoui a attiré les foules ce dimanche matin au Hangar 14. Et encore, on ne parle pas de la grosse expérience du duo sur les MTT online...

Master Class
Le thème de ce cours magistral totalement gratuit était donc tout trouvé : les différences entre les tournois live et online. "On a parlé du poker de tournoi, et expliqué sur quoi se focaliser en live", explique Romain, avant de se livrer à une petite séance de selfies à la fin de la session.

Master Class 2
Les deux pros ont également disséqué une table finale WSOP de Romain sur un tournoi à 10 000 $, un deeprun de Mehdi sur un Main Event Winamax Poker Open, et enfin un heads-up de "Carence en L" sur un tournoi APO. Ils ont ainsi pu répondre aux nombreuses questions des spectateurs, avides de comprendre les raisonnements de joueurs professionnels.

Master Class 9
"C'était intéressant, débriefe Pierre, qui a suivi l'intégralité des deux heures qu'a duré cette Master Class. Ils font des calls que je n'aurais pas fait par exemple. C'est l'occasion de s'améliorer avec des joueurs plus aguerris, d'avoir des conseils de leur part." Venu de l'Aveyron, Pierre, qui joue au poker depuis 20 ans et confie être un grand fan de rLewis qu'il suit depuis de nombreuses années, en a également profité pour échanger quelques mots et prendre une photo avec le Bordelais. Avant d'aller appliquer ce qu'il a appris sur les Sit&Go organisés au fond de la salle, qui pour rappel sont encore ouverts tout l'après-midi. Une chose est sûre, tout le monde aura kiffé ce moment en compagnie des membres du Team Winamax... et les pros aussi.

Master Class 1
Il ne restait plus une chaise disponible dans l'espace dédié à cette Master Class...

Master Class 6

Master Class 4

Master Class 5

L'ITM, c'est pas de la piquette

- 26 novembre 2023 - Par Rootsah

Bulle
109 places payées, pour un minimum de 10 € crédités en Miles sur leur compte Winamax : voilà le premier cut pour lequel concouraient les 182 joueurs au départ de ce Day 2. Un palier qui a été tranquillement atteint au bout d'une heure de jeu. Et contrairement à l'étape de Lille par exemple, le passage de cette première bulle a été plutôt fluide, la phase de showdown control n'ayant duré qu'une quinzaine de minutes à peine.

Rémi
La main qui a précipité l'éclatement de ladite bulle ? En fait, il y en a eu deux : un coinflip A-J contre 10-10 chez le shortstack pour éliminer le 111e (un As au flop) et une confrontation Q-J contre A-K pour Rémi (photo), le joueur le mieux fourni en jetons. La meilleure main est restée devant, permettant donc à 109 joueurs d'entrer dans l'argent.

Bulle
Faire ITM : une performance symbolique pour de nombreux participants à ce Main Event, certains n'ayant jamais atteint un Day 2 de leur vie... quand ils ne jouent pas carrément leur premier tournoi live.

Gaetan
C'est justement le cas de Gaëtan. Souvenez-vous : à l'issue du Day 1, il était le shortstack officiel du tournoi, avec seulement deux toutes petites blindes en sa possession. Quelques heures plus tard, il valide pourtant sa première place payée en live ! "J'ai triplé sur la 1ʳᵉ main, j'ai fait full avec 5-5, explique le Périgourdin. Ensuite, j'ai doublé avec deux As contre 5-5." Après un changement de table, Gaëtan est revenu à sa table initiale avec une dizaine de blindes en sa possession, chaleureusement accueilli par ses acolytes, un peu surpris de le revoir mais surtout heureux pour lui. "C'est énorme, commente Gaëtan. Je n'y croyais pas."

Résident à côté de Périgueux, en Dordogne, celui qui loge chez sa sœur à Bordeaux pour le WiPT s'était qualifié en ligne sur son deuxième essai lors d'un tournoi Tremplin. "Je suis venu ici pour prendre du plaisir." Les émotions auront en tout cas été au rendez-vous pour cette première expérience, alors qu'il n'a repris que récemment le poker. "Cela fait bizarre quand tu arrives le premier jour... Je n'ai vraiment repris le poker que fin août, précise Gaëtan. Avant, je jouais un peu, mais pas sérieusement. Aujourd'hui, je fais surtout des tournois en micro-limites sur Winamax, je joue aussi entre potes. Sur le WiPT, il y a une bonne organisation. Je vais aussi essayer de me qualifier pour l'étape de Toulouse." Après avoir écrit l'une des belles histoires du WiPT Bordeaux ? Réponse dans quelques heures...

[EDIT 12h30] Aventure terminée pour Gaëtan, qui termine 75ᵉ et passe de justesse le palier des 20 € crédités en Miles.

Yann Pierre
Hier, Pierre, qui a gagné son ticket pour la Grande Finale ici même l'an passé, nous disait que son objectif était que lui ou son père Yann atteigne au moins le Day 2 (oui, la famille joue ensemble ce WiPT). Le duo a fait encore mieux : père et fils sont entrés dans l'argent ! Après avoir déjà joué le WiPT Nantes la semaine passée, ils espèrent évidemment gagner à nouveau un siège pour Paris...

Full
[EDIT 12h35] Yann laisse son fils représenter la famille, après avoir floppé un full avec deux As (tapis préflop), et s'être pris un board à la Casino Royale...

L'échelle des prix 

Salle 10

# Gains
1er-15e Ticket Grande Finale 500 €
16e-17e 150 € en Miles
18e-20e 100 € en Miles
21e-26e 50 € en Miles
27e-41e 30 € en Miles
42e-75e 20 € en Miles
76e-109e 10 € en Miles

Bulle 2

Bulle 1