Résultats :Freerolls Live
Coverage étapes :ParisLilleStrasbourg
Affichage : Plus ancienPlus récent

On en avait besoin

- 30 octobre 2022 - Par Benjo DiMeo

Winamax Poker Tour
Il aurait très bien pu ne jamais revenir. Contraints et résignés, on avait presque fini par s'habituer à son absence. Mais ce week-end, contre vents et marées, par-delà l'adversité, quelques joutes judiciaires et une pandémie, le Winamax Poker Tour est ressuscité. Et malgré le temps qui a passé - quatre ans ! - c'est intact qu'on l'a retrouvé. Qu'on vous a retrouvés ! Vous, les anciens, les habitués, les vieux routards comptant sur les doigts leur nombre de Tours. "Quatre, cinq, six, sept... attends, je les ai tous joués en fait !". Mais vous n'étiez pas seuls : ce week-end, vous avez accueilli des centaines de nouveaux venus, qui ont découvert, les yeux écarquillés et brillants, le plus grand freeroll de la planète, son ambiance unique, et son équation de base en forme de paradoxe : la démesure dans la convivialité.

2 500 joueurs et joueuses amateur réunis sous un même toit... et pas un d'entre vous n'était de trop pour fêter le retour d'un évènement si important pour nous. L'ADN de Winamax, c'est bien sûr le jeu en ligne. Mais si vous cherchez son âme, c'est sur le parvis de la Grande Halle qu'il fallait être pour la trouver, samedi matin aux alentours de dix heures, lorsque la file d'attente des participants s'étirait jusqu'à l'avenue Jean Jaurès, faisait un virage face à la Fontaine aux Lions, pour presque se replier sur elle-même à hauteur de la Cité de la Musique. Une vision dont même les membres du staff avec le plus d'ancienneté ont été choqués.

On dirait que vous en aviez besoin, de ce WiPT... mais rassurez-vous : nous aussi. Peut-être encore plus que vous, d'ailleurs... Car au sortir de ces trois journées épuisantes, il est déjà certain que toute cette énergie dépensée pour monter cet évènement à nul autre pareil a été remboursée au centuple en sourires et en compliments de votre part. Comme si c'était hier, comme s'il ne s'était rien passé, on a retrouvé une vibe identique, le même esprit de fête, la même passion chez chacun d'entre vous.

Probablement qu'il y en a pas mal qui ne sont pas rassasiés - voilà autre chose qui est restée intacte, elle aussi : cette impression que ce week-end s'est évaporé en un clin d'œil, s'achevant aussitôt qu'il avait commencé. Pas d'inquiétude : le Tour ne fait que commencer. Dans deux semaines, on vous retrouvera à Rouen, Toulouse, Dunkerque et Dijon (il n'est pas trop tard pour vous qualifier). Et très vite les maxi-étapes régionales de 600 joueurs seront de retour aussi : Lille, Strasbourg, Montpellier...

Merci à vous tous qui avez fait de ce week-end la plus belle des renaissances. Merci à toutes les équipes de la Grande Halle de la Villette, professionnelles et accueillantes tout pareil qu'il y a cinq ans - on espère attendre moins longtemps avant notre prochaine réunion. Merci à nos superviseurs de choc, dont l'équipe est restée intacte presque à 100 % depuis la dernière édition du WiPT - votre fidélité nous honore. Merci aux bordelais loco de KloudBox, organisateurs du meilleur loto de la planète. Merci aux hôtesses, aux régisseurs, aux électriciens, aux équipes de restauration, et à tous ceux qu'on oublie. La suite, c'est tout de suite !

Toutes les photos du week-end

WiPT : à votre tour ?

Winamax Poker Tour

Winamax Poker Tour

Winamax Poker Tour

Winamax Poker Tour

Winamax Poker Tour

Winamax Poker Tour

Winamax Poker Tour

Winamax Poker Tour

Winamax Poker Tour

Winamax Poker Tour

Winamax Poker Tour

Winamax Poker Tour

Winamax Poker Tour

Winamax Poker Tour

Winamax Poker Tour

Winamax Poker Tour

Winamax Poker Tour

Winamax Poker Tour

Winamax Poker Tour

Winamax Poker Tour

Winamax Poker Tour

Winamax Poker Tour

Winamax Poker Tour

Winamax Poker Tour

Winamax Poker Tour
De la part de toutes les équipes Winamax, MERCI et à très vite !

En finale et en freeroll !

- 30 octobre 2022 - Par Benjo DiMeo

Winamax Poker Tour Paris - 43 gagnants
Guillaume, qui a dû jouer un coup à tapis durant les derniers instants du tournoi : "C'était tellement chaud ! Pour un premier tournoi, je suis super heureux. J'ai vécu un rush, puis derrière ça a été compliqué. Mais l'important, c'est d'être encore là !"

Frédéric, qualifié avec 60 000 jetons aux blindes 60 000 / 120 000 : "Quel stress, mais quel stress !"

Walid, venu de l'Isère pour découvrir le WiPT : "Je suis super content. C'est une première étape de franchie... et on n'a pas tapé les kilomètres pour rien !"

Salomon : "C'est une folie, c'est splendide ! C'est une première victoire."

Antoine, membre du staff Winamax : "Très heureux d'avoir gâché toute ma réserve de chatte pour au moins trois ans. Nan, je rigole ! C'était super cool, giga amical, que des sourires partout."

Stéphanie de la Darshan Team 75, qui a dû survivre aux assauts du WIP CarbonRH en toute fin de partie : "Je suis folle de joie ! Pour une première fois, c'est réussi !"

Jean-Charles, un habitué qui, avant le Winamax Poker Tour, a connu les années France Poker Tour : "Sur mes précédentes tentatives, je suis passé tout près à plusieurs reprises. Cette fois, c'est la bonne. Je suis très content. C'est un bel évènement. L'organisation est impressionnante !"

Bravo à Guillaume, Frédéric, Walid, Salomon, Antoine, Stéphanie, CarbonRH mais aussi à Elodie, à ceux qui ont fait de la route comme Loïc le Breton, Cyrille le Nantais, Kamal le Nordiste. Bravo à tous : vous entrez dans l'histoire en remportant l'étape de la renaissance du Winamax Poker Tour après quatre longues années d'absence. Vous posez pour la première photo de groupe de vainqueurs freerolls de la saison, la première depuis 2018. Vivement les prochaines à Lille, à Strasbourg, à Rennes, à Biarritz, à Montpellier, à Clermont-Ferrand, enfin partout, quoi !

WiPT Paris : les 43 qualifiés sur le Main Event

Prénom Pseudo Ville
Stéphanie arcmedia Drancy
Rémi Captain-Teii Colombes
Cédric C4porno Sotteville-lès-Rouen
Ronan CarbonRH Oinville-sur-Montcient
Sébastien --GOODMAN-- Rosny-sous-Bois
Elodie hello-89 Gron
Benjamin Morrikins Paris
Sébastien Tyostan Coudekerque-Branche
Julien JV_Genie77 Vitry-sur-Seine
Walid Wal38200 Vienne
Max CAAsse-tORt La Garenne-Colombes
Jérôme Fastlucker Sèvres
Christopher HEYu78 Maurepas
Alexandre jtecramouye Saint-Memmie
Loïc 56coic Plouhinec
Baptiste Bap2pokwin Caillouet-Orgeville
Mélanie -deadpool- Vauréal
Bertrand - 35 - Plougastel-Daoulas
Frédéric x fred2007 Tours
Ismaïl B3lieve Paris
Adrien Pilote AA Issy-les-Moulineaux
Kamal pelington _ Mons-en-Barœul
Jérémy plata0plomoo Miribel
Fabienne fab54360 Mont-sur-Meurthe
Richard PTIOBREIZH Verneuil-en-Halatte
David dekers72 Paris
Fabrice Le serbe BMS Neuilly-sur-Seine
Jérôme irma_ladouce Paris
Jean-Charles BTP75 Saint-Maur-des-Fossés
Mickael bool77115 Melun
Frédéric TasMieuxGG Saint-Julien-du-Sault
Mickael GYPSY QUENN Arnières-sur-Iton
Benoît Benito Gomez Épernon
Cyrille ciwil44 Nantes
Samuel Ssomas Amiens
Emmanuel wome21 Léhon
Johan CHAT TARD Fresnes
Severin tiesco92i Clamart
Guillaume w.pagermaan Saint Etienne Du Rouvray
Salomon Sup04u Paris
Rémi BOKITIGE Toulouse
Antoine PabloGallego Paris
Stéphane LaFouinette Antony

Plus c'est long, plus c'est bon !

- 30 octobre 2022 - Par Rootsah

Fin 4
17h54 ce dimanche : ça y est, on connait enfin le nom de nos 42 qualifiés pour La Grande Finale du WiPT 2022-23 ! Alors, oui, ça ne paraît pas si tard comme ça, mais tout de même : avec un Day 2 débuté avec 255 joueurs à 10h30, on avait anticipé un épilogue plus rapide. Sauf qu'un ticket à 500 € pour un des plus beaux tournois live prévus l'année prochaine dans la capitale, ça fait des envieux. Et les candidats au précieux sésame n'étaient pas déterminés à lâcher l'affaire comme ça...

Fin 6
La phase finale de ce Main Event a réellement démarré sous les coups de 16h30 sous les yeux d'une foule compacte dans le rail, après l'élimination du joueur classé 46e. Quelques instants auparavant, un autre s'en était sorti avec une couleur backdoor contre un quinte max... À partir de là, les tapis payés vont s'enchaîner, faisant miroiter une fin plutôt rapide.

Gleize
D'autant qu'un petit événement va venir bousculer la fin de tournoi : Guillaume Gleize annonce au micro qu'un membre du staff Winamax, Antoine, est toujours dans le field. Par conséquent, il est logiquement décidé, pour respecter l'équité de ce tournoi, d'attribuer un siège supplémentaire : ce ne sont donc plus 42 tickets à 500 € qui seront distribués, mais bien 43, sauf dans le cas où Antoine fait partie des trois prochaines éliminés. Un cas de figure improbable, le responsable des VIP chez nous possédant un stack ne l'obligeant pas à prendre de risques inutiles. La pré-bulle débute donc plus tôt que prévu ! 

Fin 5
Mais malgré plusieurs possibilités d'éliminations, il faut attendre 17h17 pour une action décisive. De grosse blinde, Mickael call dans le noir le tapis de Gaël en petite blinde, car il n'a même pas une blinde à ajouter. Avec 86 contre As-Roi, Gaël nourrit des espoirs de double-up après un tableau 9-5-4-8... Mais c'est un Roi qui poppe à la river, envoyant le malheureux dans le rail en 45e place. 

Fin 1144 joueurs restants pour 43 ITM : Guillaume Gleize peut donc lancer officiellement le main-par-main. Et d'entrée, Ronan "CarbonRH" décide de prendre les choses en main. Après avoir "atomisé" la table télévisée lors de l'heure précédent la bulle, en jouant une "partition parfaite" selon Yann, le floor en charge de la TV table, Ronan, qui a monté un gros stack, joue un coinflip contre Stéphanie, avec K-Q contre 7-7. Mais un 7 au turn accorde définitivement le double-up à l'une des dernières joueuses en course.

Fin 8
Sur la main suivante, on croit que c'en est terminé, quand Guillaume se retrouve à tapis avec K-J contre 5-5 au turn d'un board 7-6-8-9... Veunstyle, au milieu des tables, annonce même à PonceP : "Ce 9 ne change rien." Erreur : c'est un 10 qui tombe sur la river, offrant une quinte supérieure à Guillaume !

Fin 7
Après ce coup d'éclat, tout le monde se calme : les joueurs semblent attendre que CarbonRH continue son travail de sape (ce qu'il fait en relançant toutes les mains dans le noir en table TV) et aucun tapis payé n'est annoncé durant 4 tours. Il faut attendre le 7e coup du main-par-main pour que Sébastien envoie la boite sur le plateau TV avec 5-5, que Ronan paye donc in the dark... Et retourne A-K ! Mais la paire tient. On remet ça sur la main suivante, puisque c'est Benjamin qui se retrouve à tapis avec K-5, Ronan retournant 7-6. Une nouvelle fois, la meilleure main reste devant.

Schmidt
Oui, CarbonRH, soutenu par Sacha "PyroSC" dans le rail a beau s'échiner à terminer ce tournoi, les coups à tapis ne veulent pas tourner en sa faveur : c'est donc une autre tête connue qui va prendre le relais. Jérôme Schmidt, en petite blinde, joue contre Xavier "Quietriver" en grosse blinde, qui est à "tapis blinde" : après avoir payé l'ante et la blinde, il ne lui reste plus aucun jeton à jouer. Les mains sont révélées : J6 chez Xavier, et un 109 à potentiel chez le rédac' chef de Poker52. 

Fin 2
Et alors qu'on appelait depuis longtemps le réveil des croupiers, notre héros va dérouler un board complété par une river qui va en revanche faire grand bruit : 72QA... 10 ! Oui, il est 17h51, et Jérôme est bien l'homme qui a libéré Paris : la bulle de ce Main Event WiPT Paris vient enfin d'éclater ! 

fin 1
Christophe et Alex, les boss de Winamax, font alors péter les confettis sous les vivas de 43 joueurs heureux, qui se congratulent les uns les autres et se jettent dans les bras de leurs potes massés dans le rail. Dans une ambiance de bulle que seul Winamax peut offrir, ils remportent tous un ticket à 500 € pour jouer le Main Event de la Grande Finale du WiPT, qui se déroulera du 1er au 5 mars 2023 à Paris !

Fin 3
Ce WiPT s'achève donc dans la liesse, après deux jours de poker live à la sauce Winamax. Merci à vous, et merci à tout le staff : on espère que vous avez kiffé, et on vous attend nombreux sur les 39 étapes restantes du WiPT 2022-23 ! À très vite sur les routes de France !

Fin 10

Fin 14

Fin 13

Fin 12

6-max un jour, 6-max toujours

- 30 octobre 2022 - Par Rootsah

Chez Wina, le poker joué en format 6-max est une religion, vous le savez : alors en plus du Main Event, on se devait de vous proposer un beau Side Event avec 6 joueurs par table, pour que les éliminés précoces puissent continuer à kiffer. Ce sont donc 240 joueurs qui ont pris part à cette épreuve débutée samedi après-midi, et offrant donc deux tickets à 500 € pour la Grande Finale, ainsi que d'autres places payées sous forme de Miles à dépenser dans la boutique Winamax. Le duo de vainqueurs ? On vous présente Xavier et Vincent ! 

Duo
Commençons par le moins connu des deux : Xavier (à gauche sur la photo) a forcé son destin en éliminant le troisième du tournoi, Marc-Alexandre (qui repart avec un "package" en Miles d'une valeur de 150 €), quand il a payé le tapis de son adversaire avec son K-Q sur un flop K-5-3,  et que la Q au turn a définitivement scellé le destin de ce tournoi contre un K-7 bien insuffisant. Un coup que Xavier aurait bien pu ne jamais jouer : "Après avoir bust du Main Event avec deux Rois contre deux As, je me suis vraiment inscrit in extremis sur ce 6-max, nous racontait-il. À un moment, j'étais également à tapis couvert avec As-10 contre As-Roi, et j'ai fait le 10. Et pour être ici, il m'a fallu pas moins de 18 Tremplins ! Cette victoire, c'est vraiment inespéré. C'était ma première TF live... " "Durango" a en tout cas bien fait de persévérer, lui qui habite à cinq minutes à pied de La Grande Halle de la Villette : après avoir débuté le poker en 2019 lors de parties privées avec ses potes et joué trois tournois live, dont deux au Club Montmartre, il va avoir l'occasion de se mesurer à ses adversaires d'un autre calibre dans quelques mois : "Ça va me permettre de progresser," espère t-il. C'est tout le mal qu'on lui souhaite.

Vincent, lui, est en revanche un visage familier dans la sphère du poker français : il est en effet le vice-président de la Darshan Team 75, un club où notre Team Pro Gaëlle Baumann a fait ses armes à ses débuts. Lui aussi revient de loin dans ce tournoi, après avoir notamment pris quinte flush contre full dans le Main Event. "À la première pause, je n'avais plus que 3 BB, affirme Vincent. Puis j'ai éliminé pas mal de shortstacks, et j'ai eu trois ou quatre phases de rush : en revenant de la pause déjeuner aujourd'hui, j'ai sorti quatre joueurs d'affilée. Car avec seulement deux tickets en jeu, c'était encore plus dur..." Vincent a en tout cas su prendre le relais de sa N+1, la présidente du club, qui était chipleader de ce 6-Max à la fin du Day 1. Déjà qualifié sur une étape à Tours en... 2010, pour la finale d'un circuit qui s'appelait alors le France Poker Tour et dont la finale se jouait à l'Aviation Club de France, Vincent va maintenant pouvoir retourner gérer sereinement les 60 membres de la Darshan Team, dont les locaux se trouvent à Porte Maillot. Il compte aussi repartir grinder en live : "On va partir à Prague avec des amis, faire du cash-game. Il y a des clubs où les blindes sont à 0,40 €/0,80 €, et où tout le monde s'envoie en l'air." Lui qui confesse "s'ennuyer un peu" en jouant au poker en ligne semble en tout cas au point pour aller raser les tables tchèques.

Xavier et Vincent joueront donc à domicile La Grande Finale du WiPT : on se retrouve en mars, Messieurs !

Side-Event 6-max : la table finale
 

Rang Prénom Pseudo Ville Gains
1 Xavier -Durango- Paris Ticket Grande Finale (500 €)
2 Vincent -VTB- Saint-Ouen-l'Aumône Ticket Grande Finale (500 €)
3 Marc-Alexandre Nozbowne Paris 150 € en Miles
4 Adrien AD_BooV Nanterre 150 € en Miles
5 David FoldBack Sceaux 100 € en Miles
6 Grégory lego45_x Amilly 100 € en Miles

Les Franciliens dominent le 8-max

- 30 octobre 2022 - Par Benjo DiMeo

16h30. À l'ombre d'un Main Event vivant ses derniers instants, deux joueurs ont célébré en toute détente une qualification acquise en tandem. Surclassant un field de 240 inscrits sur le side-event joué en 8-max, Tony et Joachim vont devoir dégager leur agenda à la page du mois de mars 2023 : ils disputeront en freeroll la Grande Finale du Winamax Poker Tour !

Tony et Joachim Side Event 8-max
Joachim (à gauche sur la photo) est membre d'une asso historique de la capitale, le Paname Poker Club. Le "data analyst" a rejoint le PPC il y a seulement deux ans, mais pratique le poker depuis une bonne décennie. Aujourd'hui encore, l'amateur basé à Montrouge continue d'être stimulé par les défis que propose le poker. "J'aime bien le challenge, j'aime bien quand je fais des bons reads. J'aime bien essayer de bien jouer !" Se définissant comme un joueur de live avant tout, Joachim n'avait pourtant jamais foulé les contrées du WiPT auparavant. Il sort de cette première expérience avec un ticket à 500 euros pour la Grande Finale, et des bonnes ondes au kilo. "L'organisation est super. L'ambiance est très bonne. Je n'ai vu aucun clash aux tables !"

Week-end fatiguant pour notre second vainqueur, Tony (à droite). Car après avoir passé la semaine au volant d'un bus de la RATP, Tony a enchaîné avec deux nuits blanches vendredi et samedi au Pablo, la boîte de nuit de Chilly-Mazarin (91). Pas sur la piste de danse, hein ! Mais bien au service des fêtards... en tant que barman, son second job. Entre deux shifts assurés jusqu'à 6 heures du matin, Tony a donc dû puiser dans ses réserves et trouver de la motivation pour aller taper le carton à la Grande Halle de la Villette deux journées entières de suite. ll faut dire que ces jours-ci, Tony a faim de cartes et d'action, ayant retrouvé le chemin des tables après une très longue pause. Un peu à l'image du WiPT, en fait ! "J'ai 35 ans, je joue depuis mes 19 ans. J'ai connu l'époque des cercles parisiens, le Wagram et compagnie, quand tu pouvais croiser des joueurs comme Antony Lellouche. Je suis plutôt un joueur de cash-game. Mais après, j'ai eu des enfants. J'ai complètement arrêté. Pendant huit ans, je n'ai pas joué du tout. Cela fait quelques mois que j'ai repris." C'est un peu par hasard que Tony a entendu parler du Winamax Poker Tour. "Un soir où ma femme regardait la télé, j'ai allumé le logiciel. J'ai regardé comment marchait le système de qualifications. J'ai utilisé le ticket offert pour un Sit&Go Starting Block, je l'ai gagné, et je me suis aussitôt inscrit au Tremplin pour Paris. Et voilà !' Basé à Ivry-sur-Seine, au bord du périph', Tony fait donc partie de ces centaines de joueurs qui découvraient le WiPT ce week-end. Mais avec quelques atouts dans sa manche, sous la forme d'un palmarès online plutôt garni. "A la grande époque, j'ai terminé deuxième du Main Event de Winamax pour 18 000 euros, et j'ai gagné l'XTASE." En mars 2023, Tony pourra découvrir ce que sont devenus les cercles qu'il a connus il y a plus de dix ans. Attention : désormais, on les appelle les clubs !

Side Event 8-max : la table finale

Rang Prénom Pseudo Ville Gain
Vainqueur Tony Mbappeking Massy Ticket Grande Finale (500 €)
Vainqueur Joachim minded89 Montrouge Ticket Grande Finale (500 €)
3e Corentin Giro PhAAre Roanne 150 € en Miles
4e Vincent Viniman Clichy-sous-Bois 150 € en Miles
5e Fabien takabubu Meulan-En-Yvelines 100 € en Miles
6e christophe chrisflynt Thiais 100 € en Miles
7e Nicolas Teamy13 Marly-la-Ville 50 € en Miles
8e Olivier Akak Noisy-le-Sec 50 € en Miles