masquer le menu

Day 1D : le classement officiel

- 3 mars 2018 - Par Benjo DiMeo

Day 1D
Avant d'attaquer le Day 2A (coup d'envoi tout de suite, maintenant, à 13h), un petit point sur le Day 1D, qui s'est terminé ce samedi matin peu après cinq heures du matin avec 145 survivants. Ils vont profiter d'une bonne nuit, euh, journée de repos avant de revenir attaquer le Day 2B ce samedi soir à 20h, en compagnie des survivants du Day 1B joué jeudi soir.

Le vainqueur du Million Event des Winamax Series XIX, Michael "compte noiro" Mitha, a terminé la soirée parmi les plus gros tapis, de même que Damien "skualos" Cayet !

Top 10

1 Badr BENSALLAM 305 000
2 Sebastien SCHAHL 270 000
3 Akim AOUINE 270 000
4 Quentin LAUGT 246 000
5 Sarkis ASSATUROV 245 500
6 PIERRICK LE GOFF 234 500
7 Medhi AISSANI 229 000
8 DAMIEN CAYET 224 500
9 Kévin LEROY 222 500
10 Nicolas DIDIER 221 500

Le reste du field (sélection)

13 ALEXANDRE REARD 206 000
20 ALEXANDRE "BV77" PESCHEL 170 000
23 Parham AHOOR 164 000
48 Sebastien TA 126 000
50 Eric QU 125 500
55 Mathieu "Slayhis" ALCIATO 119 000
70 MICHAEL MITHA 104 000
95 Arthur CESTARO 82 000
99 AURELIE QUELAIN 76 000
113 Pascal LEYO 61 500
116 Xavier LASZCZ 57 000

Le classement complet du Day 1D

Ils ont été éliminés lors du Day 1D : Ivan Deyra, Jacques Guenni, Benjamin Castaldi, Mercedes Osti, Guillaume "fowan" Dupuy, Valentin "NickHautine" Devooght, Thomas "samow" Denis, Julie Brochu, Jean-Louis Tourre, Julien "TwelthMonKey" Polge.

Bouilles à fossettes

- 3 mars 2018 - Par PonceP

Grande Finale 550 € (Day 1D)

Profitez de quelques morceaux de bonheur choisis au hasard des rencontres de cette journée. Des looks, sourires et têtes connues capturés en plein exercice de leur passion par l'immense Caroline Darcourt. Nous attaquons le huitième niveau, et 311 inscriptions sont pour l'instant recensées.

CaptainAmerica

JacquesGuenni
Comment imaginer un tournoi parisien sans Jacques Guenni...

MercedesOsti
...ou sans Mercedes Osti ?

Looké

ParhamAhoor
Le sympathique runner-up du High Roller du WPO Parham Ahoor

Sourire

AlexandreReard
Pas besoin qu'il gagne 50 000 € sur le Colossus pour voir Alexandre Reard souriant

AurelieReard
Amoureux comme ils sont, je parie qu'Aurélie envoie un coeur à Alex, ou l'inverse

Et le Team Pro Winamax, il est où ? Ivan Deyra, son seul représentant ce soir, devrait débarquer sur les coups de deux heures du matin. Le chenapan compte bien imiter ses collègues Pierre Calamusa et Guillaume Diaz en montant des jetons après une inscription dans les derniers niveaux. Et après une troisième place sur le High Roller, on peut le pardonner.

Requins de la toile

- 3 mars 2018 - Par PonceP

Grande Finale 550 € (Day 1D)

Je vous disais en prélude de ce Day 1D que la journée semblait déborder de sharks aux dents longues des tables virtuelles. Je vous propose une petite sélection des visages de carnassiers que j'ai croisé entre les tables. Nous venons d'attaquer le septième niveau de la journée, 500/1000, et la fatigue commence à se lire sur certains visages. Mais pas sur ceux de nos prédateurs qui sont habitués aux veillées nocturnes devant leurs ordinateurs.

Fowan
Le coach Guillaume "Fowan" Dupuy navigue entre deux eaux avec 60 000 jetons.

BV77
C'est un plaisir de mettre un visage sur le nom d'Alexandre "BV77" Peschel, compté à 100 000 jetons.

CompteNoiro
Je vous présente le vainqueur du Million Event des Winamax Series XIX, Michael "compte noiro" Mitha, et ses 75 000 jetons.

Quentin
Quentin "AplLesHendek" Laugt raffole des pseudos rigolos, et on aime ça à la rédac. Il possède 105 000 pions.

Nickhautine
Le candidat de la quatrième saison de la Top Shark, Valentin "NickHautine" Devooght possède 95 000 unités.

Samow
Thomas "samow" Denis nous a quitté un peu avant minuit. Petit papillon parti trop vite.

TwelthMonKey
Julien "TwelthMonKey" Polge s'est offert un des plus beaux tournois de ce début d'année, le Monster Million. En revanche, il ne s'offrira pas le WiPT : il est tombé des mains de Damien Cayet, qui est du coup monté à 140 000.

Touche pas à mes WIP

- 2 mars 2018 - Par PonceP

Grande Finale 550 € (Day 1D)
L'armée des WIP est en place

JulieBrochu
La productrice et animatrice radio Julie Brochu est une habituée des lieux. bettyboop26 en est déjà à son troisième Main Event WiPT. "J'ai fait Day 2 la première année, mais je n'ai pas passé le Day 1 l'an dernier." Ajoutez à ça une fréquentation plus que régulière de nos tables virtuelles, et vous obtenez une WIP bien entraînée et prête à taper la gross perf'. En tout cas, on lui souhaite, au vu de sa sympathie et de sa bonne humeur à table. Pour l'instant, Julie pointe à 40 000 jetons, mais au niveau 300/600, c'est bien assez pour espérer.

JeanLouisTourre
Tout va pour le mieux du côté de Jean-Louis Tourre. L'animateur radio de RMC est en pleine régalade. En témoignent les piles de jetons de petite valeur entassées devant lui, indice de son agressivité à la table. "Ça joue plutôt serré, et très peu agressif. J'ai remporté beaucoup de petits pots sans showdown, et j'ai même perdu le minimum avec flush contre flush supérieure." Résultat de cette belle équation : jltour possède 75 000 pions à la moitié de la journée. Les doigts de pied en éventail.

ArthurCestaro
"Non, ça ne se passe pas bien." Arthur Cestaro fait la tête des mauvais jours et ça ne se voit pas sur la photo de Caro. Il faut dire que depuis, La-ceste s'est fait craquer les As. Après avoir placé un squeeze dans trois joueurs, un adversaire insconscient a choisi de pédaler préflop et flop avec Dix-Sept suité pour trouver une jolie quinte turn. Un plaquage au-dessus des épaules de notre WIP rugbyman qui a surtout fait tomber son tapis à 27 000 jetons. Allez, l'arbitre n'a pas encore sifflé la fin du match, on s'accroche.

BenjaminCastaldi
Fin de partie en revanche pour Benjamin Castaldi. L'animateur, qui sévit sous le pseudonyme airline sur nos tables a rendu les armes, non sans avoir délecté sa table de sa jovialité et créativité. Celui qui a marqué à tout jamais les caméras des Winamax Live Sessions a encore livré une partition dont il a le secret. On raconte qu'il serait plus facile de transformer le plomb en or que de deviner l'éventail de main de Benjamin. On ne peut pas trop lui en vouloir pour sa sortie, cependant. Muni d'une paire de Dix, il a envoyé la couscoussière sur un flop 684, mais est mal tombé sur la paire de Dames de son voisin. "Je le mettais sur flush draw ce petit con", plaisantera-t-il. Les mauvaises langues diront qu'il y avait mieux à faire avec son tapis de 45 000, mais les mauvaises langues sont souvent de mauvaises conseillères.

Enfant de la balle

- 2 mars 2018 - Par PonceP

Grande Finale 550 € (Day 1D)

Skualos
Les vieux de la vieille auront reconnu cette bonne bouille au sourire d'une oreille à l'autre. Damien "Skualos" Cayet se sent chez lui sur ce Day 1D. Il faut dire que ce vieux briscard du poker.fr fréquente assidument les murs du Cercle Clichy-Montmartre. Pourtant, ce n'est pas de poker dont j'ai discuté avec lui entre deux coups, mais plutôt de tennis de table.

Aussi à l'aise avec une raquette que cartes en main, Damien a renoué avec son sport de coeur en devenant salarié du comité départemental du Val de Marne de tennis de table. Son rôle est simple : détecter des jeunes talents dans le département. Une sorte de Top Shark du ping-pong, en somme. Et vous pouvez faire confiance à son oeil de lynx en la matière, après des études STAPS dans le domaine, Damien est classé 18. Les pongistes comprendront.

En attendant, notre requin a retrouvé une stabilité dans un milieu professionnel qui le passionne, et ça se voit sur son visage rayonnant. Quant au poker, je ne me fais pas trop de souci pour lui. Après avoir écumé les tables des casinos de Nouvelle-Calédonie, ce n'est quand même pas un petit tournoi Place de Clichy qui va l'impressionner.

Dernier quart-temps

- 2 mars 2018 - Par PonceP

Grande Finale 550 € (Day 1D)

Day1D
Les journées se suivent et se ressemblent. Le coup d'envoi a été donné pour le quatrième et ultime Day 1 de ce Winamax Poker Tour. Les murs vont encore devoir être poussés et les jetons vont voler tout au long de onze niveaux de bagarre. 293 joueurs ont déjà mis les 50 000 pions au siège qui leur a été attribué et sorti les gants pour boxer. Après un Day 1C plutôt composé de qualifiés, on passe à un Day 1D entre réguliers du cercle et grinders online. Serait-ce le plus dur ? On en saura plus au petit matin, en découvrant le nombre de rescapés. En attendant préparez-vous pour une longue soirée en ma compagnie. Des portaits vont être tirés, des parcours racontés et des flips analysés en profondeur. Bon, pour le dernier point, je déconnais.

Quand soudain, c'est (presque) le drame

- 2 mars 2018 - Par Benjo DiMeo

Une journée calme, trop calme
Grande Finale 550 € (Fin du Day 1C)


CCM
On a frôlé la catastrophe. Une demi-heure avant la fin programmée du Day 1C, le compteur affichait 194 joueurs restants. Un chiffre élevé, bien plus élevé que celui observé la même à la même heure, si bien qu'on pouvait entendre un superviseur lâcher (à voix basse, bien sûr, afin d'éviter une panique générale) "Il faut absolument que l'on perde 25 joueurs d'ici la fin, sinon on va avoir un problème de place demain."

Sortons la calculette : 194 joueurs au compteur sur le Day 1C + 141 joueurs ayant franchi le Day 1A jeudi, cela donne un total de 335 candidats pour le Day 2B, programmé samedi à 13h. Rappel : le Cercle Clichy-Montmartre contient 31 tables de poker pouvant accueillir 310 joueurs. Effectivement, nous avions bien 25 joueurs en trop, alors que l'horloge se rapprochait dangereusement du gong fatidique !

Jetons CCM
Je vous rassure tout de suite : le drame a été evité de justesse. Les éliminations se sont succédées avec célérité durant les derniers tours de jeu, et l'on a finalement terminé avec 171 joueurs (Le classement complet est en ligne). Ils seront donc 312 au départ du Day 2A, soit seulement 2 joueurs "de trop". Pas un problème du tout pour les organisateurs : "On va probablement mettre dix joueurs autour d'une des tables de black-jack : elle ne restera ouverte que le temps d'avoir deux sortants." La chose ne devrait guère prendre plus de cinq minutes, montre en main !

Parmi les derniers sortants de la journée : un BestMarmotte dont le As-Valet n'a pas été de taille contre deux Dames, un Steven Moreau pas en veine avec un As-Dame poussé pour 15BB, il tombe sur deux Rois ("1ere fois en 5 participations que je bust au Day 1", dit Gloub sur Twitter), un Matthieu Péché se faisant craquer les As, l'ancien vainqueur Pierre Merlin, le champion du dernier WPO Dublin Otto Richard... Toujours avenant, Michel Boujenah a tenté de régler le souci des superviseurs en envoyant son tapis avec 53 durant la dernière orbite. Une main avec laquelle on peut aisément sauter, mais personne ne l'a payé : le comédien reviendra au CCM samedi avec moins de huit blindes.

Feyssat bien

Nicolas FeyssatLe taux d'éliminations du Day 1C est de 45%. Hier, lors des Day 1A et 1B, c'était 55% : forcément, comme les jetons ont un petit peu moins été distribués (timidité des joueurs du field ? Des gros jeux qui se rencontrent peu ? Probablement un peu des deux), le chip-leader du Day 1C possède moins de jetons que ses prédecesseurs.

Ainsi, Nicolas Feyssat a emballé 280 000 unités ce vendredi soir : c'est un peu moins que les 325 000 de de Jimmy Kebe (leader du Day 1B), et beaucoup moins que les 392 500 de Fabrice Maurin (1A). Mais cela représente 70BB, tout de même. Venu d'Angers, Nicolas explique se rendre à Paris "une ou deux fois par an" pour disputer un tournoi live. Il a déjà joué la Grande Finale du WiPT lors des éditions précédentes, mais sans résultat à ce jour. Cette fois-ci, c'est peut-être la bonne, grâce à un bon rush en fin de journée : "à deux heures de la fin, j'avais 80,000. Je suis passé à 130,000, puis j'ai éliminé un joueur qui avait 90,000. J'ai full aux Dames, et l'on se retrouve à tapis sur la rivière, il avait deux As. Une belle rencontre !"

Un volatile en altitude

Guillaume Diaz
À l'image de son collègue du Team Winamax Pierre Calamusa hier, Guillaume Diaz a bien négocié son Day 1C. À deux différences près cela dit : Volatile a fait son entrée dans le tournoi un peu plus tôt que LeVietF0u (15h contre 16h45) et a empaqueté un peu plus de jetons (173 500 contre 144 000). "J'ai doublé juste après mon arrivée, détaille le plus jeune des deux Grenoblois. Un type m'a livré cent blindes parce qu'il n'a pas su lâcher As-Roi sur un board Roi-3-2-4-Valet alors que j'avais fait quinte avec As-5. Et ensuite, rien d'extraordinaire, je crois que je n'ai pas joué un coup lors du dernier niveau. Mais j'ai quand même une histoire sympa pour finir." Vas-y, ça m'intéresse. "Pensant que je suis UTG, je jette ma main en premier... sauf que je suis de grosse blinde." Tout le monde passe alors jusqu'au voisin de droite de notre W rouge, Timothée Scotti, runner-up de La Fièvre ici-même l'an passé pour 34 000 €, qui ne se gêne évidemment pas pour pousser son tapis. "Il a 55 000 sur des blindes 1 000 / 2 000 alors que j'ai environ 100 000. J'ai Dame-10 off, je pense que c'est un call mais j'ai quand même fold. Il avait 7-3 suités." Un petit coup de roublardise qui n'a pas suffit à Timothée pour faire remonter son tapis, lui qui a terminé 43 000. Installé toute la journée dans la salle VIP du CCM, Michel Abécassis a quant à lui bouclé son Day 1C avec 65 000 pions. C'est 65 000 que ses malheureux partenaires du jour Leo MargetsSylvain Loosli et Gaëlle Baumann, pour qui ce Main Event n'a pas duré plus de quelques heures.

Fred Chau patate

Fred Chau
À l'image de son collègue WIP Moundir hier, Fred Chau a bien négocié son Day 1. Tellement bien d'ailleurs que l'acteur a devancé son copain aventurier, montant un tapis de 242 500 jetons. N'allez cependant pas croire que Fred a multiplié les bonnes rencontres pour se propulser d'un coup dans les hauteurs du classement, c'est plutôt tout le contraire qui s'est produit aujourd'hui. "Je suis monté petit à petit, explique-t-il. J'ai globalement super bien run, j'ai bien joué de la bonne image que j'avais, en position, tantôt agressif, tantôt plus serré. Vraiment une bonne journée." Un discours tellement rodé que l'on pourrait le croire sorti de la bouche d'un joueur chevronné, habitué du circuit live depuis des années.

L'école des champions

Francois Pirault
Runner-up de la Top Shark Academy 2017/2018, LOVE IS ALL a sorti les dents sur ce Day 1C. Invité sur le tournoi grâce au package qu'il avait remporté en terminant major de promo en sixième semaine de la compétition, François Pirault (c'est comme ça qu'on le connaît dans le civil) n'est pas venu faire de la figuration. Le colocataire de Jeremy Saderne à Londres compte bien imiter son roommate et soulever l'épée du vainqueur mardi. "Je suis dans un rush de malade en live depuis la Top Shark. J'ai fait 5 ITM en sept tournois joués, dont un min-cash sur le High Roller du WiPT (41e)." Avec un joli tapis de 144 000 jetons empaqueté, il disposera de cinquantes belles blindes pour étaler tout le talent dont il avait fait preuve pendant la Top Shark.

"J'ai passé une super journée. J'adore discuter à table et avec la bonne ambiance du tournoi, j'ai été servi. J'ai notamment rencontré le WIP Aypierre et j'ai surtout eu la bonne surprise de me retrouver avec Nicolas "Warnerman" Gourlier, qui avait été éliminé en sixième semaine de la Top Shark." Le tournoi reprendra demain pour les deux Académiciens. Quand on vous dit qu'on fabrique des champions à la Top Shark.

Parmi les 171 survivants du Day 1B, il y a...

Jachara & Laura
Top 10

Nicolas FEYSSAT 280 000
Anthony APICELLA 250 000
Fred Chau (WIP) 242 500
Medhi COHU 241 500
Renaud TOUZET 233 500
Romain STERN 233 000
Yann LOREAU 228 000
Philippe DE SOUSA 200 000
Fabrice RAHULIN 199 500
Didier GEORGIEFF 188 500

Reste du field (sélection)

Guillaume Diaz (Team Winamax) 173 500
François Pirault (Finaliste Top Shark) 141 000
Laeticia "tartiflette" (Breizh Poker Club) 121 000
Cédric "smiths2000" (Wam-Poker) 115 500
---- Moyenne 93 859 ----
Maxime Chilaud 85 000
Frédéric "xdef93000" 85 000
Xavier "MisterMV" 74 500
Vincent "Le Capoteur" 73 000
Michel Abécassis (Team Winamax) 65 000
Nathalie “Nath.1967” (Wam-Poker) 62 000
Sandrine Phan 54 500
Axel "Hi im Random" (Poker Savoie) 54 000
Guillaume "LeSouilleuse" 36 000
Bérengere Saussac 32 000
Michel Boujenah 28 500
Philippe “Nenessebal” (Wam-Poker) 22 000
Alexandre "Alex Ruiz64" (Wam-Poker) 4 500

Les 171 survivants du Day 1A
Le Day 2 débutera aux blindes 1500/300, ante 400

Joueuse CCM
La joie de découvrir qu'il ne reste plus que quelques minutes à patienter avant d'être qualifié pour le tour suivant

Joueuse CCM
Un Day 2, cela donne toujours le sourire


Maxime Saussac
Visiteur fréquent des events Winamax, l'amateur Maxime Saussac a été éliminé lors de la dernière heure du Day 1C. Mais son épouse Bérengère sera au Day 2 !


Ils ont aussi été éliminés lors du Day 1C : Paul "66suited", Cyrille "picpoche", Jason "StoZy", Sylvain Loosli, Gaëlle Baumann, Leo Margets, Gauthier Klauss...

Notre reportage en direct de la Grande Finale du Winamax Poker Tour se poursuit : nous laissons la main à PonceP, qui va vous raconter une partie du Day 1D. La dernière journée de départ du tournoi se poursuivra jusqu'à cinq heures du matin : on va y retrouver pas mal de têtes connues du poker Parisien, y compris un certain "serial perfeur" ayant remporté hier soir son troisième tournoi en trois mois...

Benjo & Flegmatic

Joli coup, mon cher Michel Boujenah

- 2 mars 2018 - Par Flegmatic

Grande Finale 550 € (Day 1C)

Michel Boujenah

Bon, je ne vais pas mentir, la seule présence de Michel Boujenah dans le field de ce Day 1C m'est apparue comme une invitation à caler quelque part dans ces colonnes cette séquence du beaucoup trop méconnu Derrick contre Superman, deuxième coup d'essai du génial Michel Hazanavicius dans l'exercice du détournement de scènes de films / séries, avant le coup de maître La Classe Américaine.

Mais par intégrité journalistique, je suis quand même resté derrière l'épaule de notre WIP jusqu'à le voir entrer dans une main. Et autant vous dire que la tâche n'était pas aisée, puisque l'acteur/humoriste ne possédait qu'un maigre tapis de 25 000 jetons, soit à peine plus de dix blindes. Patient, Michel a attendu d'être en grosse blinde et de voir un joueur ouvrir à 6 000 en milieu de parole, pour "prendre le spot" et pousser l'intégralité de son tapis. Pas franchement décider à payer ce 3-bet shove, son adversaire finit par abandonner ce qu'il révèle ensuite être As-10. Après ce léger sursis et alors qu'il ne reste que quelques minutes de jeu, Michel Boujenah compostera-t-il son ticket pour le Day 2 ? Réponse très vite, dans l'article de conclusion de ce Day 1C, agrémenté de moults autres infos.

Golden Bridge

- 2 mars 2018 - Par PonceP

Grande Finale 550 € (Day 1C)

MichelAbecassis
Michel Abecassis est au sommet de sa forme ! Et pour cause, l'illustrissime Team Pro a d'ores et déjà validé sa place pour disputer la finale mardi prochain, avec à la clé une qualification pour les championnats d'Europe, et peut-être les championnats du Monde à Orlando, Floride. Vous l'aurez compris, je ne parle pas de poker : Mik22 a retrouvé son amour de jeunesse des jeux de cartes, le bridge, et fait son grand comeback sur le circuit Senior.

Compétiteur dans l'âme, Michel s'est logiquement trouvé une passion pour ce jeu. "Le bridge a la réputation d'être un jeu intellectuel pour les vieux, tout le contraire du poker. Pourtant, les deux disciplines, bien que très différentes, requièrent les mêmes qualités, et sont tout aussi captivantes. Je m'éclate d'ailleurs bien plus à une table de bridge actuellement, on est impliqué dans chaque coup et les journées passent plus vite."

Voilà pourtant quinze ans que Mik avait délaissé les tapis verts aux coins carrés, sans pour autant perdre son talent cartes en main. "Je suis étonné de mon niveau. Non seulement je n'ai rien perdu sur le plan technique, mais mon expérience dans le poker professionnel m'a énormément apporté sur le plan mental." Entré dès les huitièmes de finale en qualité de tête de série de ces championnats de France Seniors, Michel a vite retrouvé ses marques, ainsi que ses anciens camarades et adversaires de jeu. Le vainqueur du championnat gagnera son ticket pour les championnats d'Europe, et les meilleurs pays s'envoleront disputer les championnats du Monde. Mais d'ailleurs, quels sont les pays rois du bridge ? "Les Etats-Unis, évidemment, mais aussi la France qui revient très fort, notamment grâce à une paire championne du Monde du tournoi Open. Sans oublier les Italiens et Norvégiens qui se débrouillent pas trop mal non plus." De toute façon, Mik22 connaît le field par coeur et ne semble craindre personne.

"Stratégiquement, on est dans une approche GTO, mais la créativité a également sa place. Simplement, la technique évolue beaucoup moins vite qu'au poker." Un autre triste point commun rapproche d'ailleurs les deux jeux : la triche. Une sale affaire a récemment secoué la petite planète du bridge : quatre paires du Top Mondial ont été prises la main dans le sac. Grâce à un subtil code, les joueurs parvenaient à révéler des informations sur leurs "ranges" de mains et augmentaient donc considérablement leurs chances de s'imposer. Et ce sont justement leurs actions "non-GTO" qui ont éveillé les soupçons de leurs adversaires. Comme souvent, tous les moyens sont bons pour gagner, quitte à laisser son honneur sur le bas de la route.

Moment de répit

- 2 mars 2018 - Par Benjo DiMeo

Grande Finale 550 € (Day 1C)

CCM
Pendant la pause du Winamax Poker Tour, on...

CCM
On se presse vers la sortie pour aller prendre un peu d'air (aujourd'hui à Paris, il n'a pas fait froid !)

CCM
On retrouve les potos pour s'échanger nos hauteurs de tapis

CCM
On refait le match pour savoir si cette paire de 9 était bien jouée ou pas

CCM
On raconte ses coups les plus fumants aux journalistes accrédités

CCM
On se fait interviewer par les caméras de Winamax TV

CCM
On prend la pause - euh, la pose

CCM
Bref, on profite d'un moment de répit. Sauf quand on est croupier. Les croupiers, pendant la pause, ils montent la garde aux tables !