masquer le menu

[Vidéo] L'étape de Strasbourg en trois minutes chrono

- 14 décembre 2017 - Par Benjo DiMeo

La dernière étape WiPT de l'année 2017 (ne vous inquiétez pas, on revient très vite en janvier !) a vu la caravane du Tour poser ses valises en Alsace pour un week-end riche en vin chaud, choucroute et bretzels. Sans oublier un gigantesque tournoi freeroll ayant rassemblé 621 joueurs. A vivre ou revivre grâce à un beau compte-rendu vidéo.
 



Vidéo réalisée par Fabien Fougère

L'armée des onze

- 10 décembre 2017 - Par Benjo DiMeo

Le Main Event du WiPT Strasbourg est terminé

Fin Strasbourg
Strasbourg, 16h25. Les gagnants des tournois annexes 6-max et Shootout viennent tout juste de finir de poser pour la photo souvenir que déjà, l'arbitre en chef Guillaume Gleize annonce un coup à tapis à l'ultime bulle du Main Event. Le tournoi principal a progressé à rythme rapide : cela fait déjà quelques temps qu'il ne reste plus que deux tables, et quelques minutes qu'il ne reste plus que douze joueurs. L'un d'entre eux quittera le Palais de la Musique et des Congrès sans sa qualification pour la Grande Finale du Winamax Poker Tour...

Contrairement à la première bulle, en début de journée, l'opération se fera cette fois en un clin d'oeil, et une seule main : David est à tapis pour sa dernière poignée de jetons avec un 7 et un 6 dépareillés. En face, Frédo est largement dominant avec une paire de 8. Le croupier retournera un 6 sur le flop, mais David ne trouvera pas d'aide supplémentaire sur le turn et la rivière. C'est fini !

Bubble boy Strasbourg
Tandis que ses onze adversaires célèbrent leur qualification, David est consolé par Guillaume Gleize : ses deux jours d'efforts n'ont pas été vains, il remporte l'équivalent de 150 euros en Miles, à dépenser dans la boutique VIP Winamax.

Fin Strasbourg
Parmi les qualifiés de Strasbourg, un véritable passionné que nous connaissons bien : Vincenzo alias "Louloute le Chti" (au centre, avec son chapeau emblématique). Après des années de participation au Winamax Poker Tour et des milliers de kilomètres parcourus à travers toute la France, aussi bien en tant que joueur que reporter, c'est la première fois que le nordiste décroche sa qualif' pour l'ultime étape du Winamax Poker Tour. "J'étais pas passé loin il y a deux ans, au Touquet, j'avais terminé troisième. C'est une récompense, après toutes ces années. Ca fait vraiment plaisir."

Bravo Enzo, et bravo à tous les autres qualifiés du Main Event, qui ont surclassé plus de 600 joueurs pour décrocher en freeroll leur ticket à 550€ pour Paris !

Gagnants Main Event Strasbourg
Astrid "astrog" (Blainville-sur-l'Eau)
Quentin "ClaqueTonRSA" (Laneuveville-devant-Nancy)
Gilles "Didsz17" (Betschdorf)
Jamal "ODream" (Champigny-sur-Marne)
Olivier "Tania68" (Munster)
Merouane "-T O N Y -" (Schiltigheim)
Vincenzo "Loute_LeChti" (Liévin)
Richard "gormax" (Ostwald)
Frédéric "beloteman48" (Origny En Thierache)
Jean-Alfred "legrandragon" (Mundolsheim)
Farid "Zoanthus sp." (Joncherey)


Fin Strasbourg
Les treize qualifiés de Strasbourg (11 sur le Main Event et 2 supplémentaires sur les tournois annexes) sont les derniers de l'année 2017 : le Winamax Poker Tour va maintenant s'accorder une pause, le temps de laisser passer les fêtes. Nous serons de retour le 13 janvier, pour la maxi-étape de Lyon, puis le 20 janvier, pour les étapes de Lille, Troyes, Bordeaux, Nice et Clermont-Ferrand. Pourquoi ne pas profiter de la trêve hivernale pour tenter de vous qualifier pour l'une de ces étapes ? Les tournois Tremplin vont tourner tous les soirs de décembre, ou presque !

Et si d'aventure vous n'êtes pas rassasié de compte-rendus et photos de tournois live, je vous suggère de vous tourner dès à présent vers notre reportage consacré au dernier festival pro de l'année : le PS Championship Prague, dont mon collègue Flegmatic a débuté la couverture à cette adresse. C'est parti pour neuf jours de poker de haut niveau non-stop en terres tchèques !

Merci aux alsaciens pour leur accueil ! C'est toujours un plaisir de vous rendre visite. En direct de Strasbourg, je rends l'antenne.

Benjo

La remontada de Nicolas

- 10 décembre 2017 - Par Benjo DiMeo

Tournoi annexe 6-max

Fin du 6-max
On ne donnait pas cher de la peau de Nicolas au moment d'attaquer le dernier duel du side event 6-max : en face du joueur du Doubs, Laurence possédait une très large avance. "Je me suis laissé mourir, je n'ai pas eu de jeu", confirmera "naug79" après coup. Au poker, rien n'est joué d'avance : Nico est parvenu à renverser la vapeur à force de confrontations préflop gagnantes (où il n'était pas toujours favori !). "Tu as bien chatté", lui lancera Laurence au terme du match après une accolade très fair play.

Fin du 6-max
"Ca été une super expérience", résumera Nicolas, "J'ai rencontré des gens très sympa. Ca change, pour quelqu'un qui a plutôt l'habitude de jouer devant son ordinateur." Le cariste de 37 ans a débuté le poker sur Winamax il y a six ans, après avoir tapé le carton avec des potes de foot. "J'avais déjà joué les étapes de Mulhouse et Lyon il y a quelques années. Après avoir délaissé un peu le jeu, je m'y suis remis récemment."

Père de deux enfants, Nicolas a échangé des textos tout l'après-midi avec l'ainé, âgé de 14 ans : "Il est trop jeune pour jouer, mais il a suivi le tournoi à distance toute la journée !" En attendant la Grande Finale du WiPT en mars, qu'il disputera pour la première fois, Nicolas compte continuer à développer sa stratégie en ligne : "J'ai mon jeu à moi !"


Résultats - 6-max
120 joueurs

Nicolas "naug79"
Vainqueur : Nicolas "naug79" (1 ticket à 550€ pour la Grande Finale du Winamax Poker Tour)
Runner-up : Laurence "Let_LOLY_do" (150€ en Miles Winamax)
3e : Rémi "reco011" (100€ en Miles)
4e : Nicolas "Wirtzouu" (50€ en Miles)
5e : Yann "enXIAApoit3" (50€ en Miles)
6e : Dominique "DOOM67000" (30€ en Miles)
 

Kevin, premier qualifié du week-end

- 10 décembre 2017 - Par Benjo DiMeo

Tournoi annexe Shootout

Fin du Shootout
Après un ultime coin-flip gagnant face à Christophe (une paire de 10 qui tient contre As-Valet), Kevin alias "KEVIN DU 67" est devenu peu après 16 heures le premier qualifié freeroll de ce week-end strasbourgeois. Il remporte le tournoi annexe en Shootout, devançant 99 joueurs pour décrocher le précieux sésame pour la Grande Finale du Winamax Poker Tour 2017/2018.

Fin du Shootout
Pour ce membre du club PCVN67 (Vosges du Nord) basé à Geiswiller, il s'agira d'une grande première : joueur depuis quatre ans, Kevin participait pour la première fois à une étape Winamax Poker Tour en compagnie, la chose est rare, de ses parents. Son activité sur Winamax lui a valu de recevoir des tickets WiPT. Bien lui en a pris de s'essayer aux qualifications en ligne : sa première tentative est le bonne !

Fin du Shootout
Le menuisier de 27 ans s'est inscrit au Shootout après avoir quitté le Main Event dès la troisième main, de façon assez inhabituelle : "Avec les Rois, je trouve un flop Roi-3-3, on part à tapis avec mon adversaire : il retourne le carré de 3 !" 24 heures plus tard, cette déconvenue était oubliée : Kevin disputera son premier gros tournoi en live au cercle Clichy-Montmartre en mars prochain, et tentera de décrocher sa part des 500 000 euros de dotation garantie. A très bientôt à Paris !

Résultats - Shootout
100 joueurs

Kevin "KEVIN DU 67"
Vainqueur : Kevin "KEVIN DU 67" (1 ticket à 550€ pour la Grande Finale du Winamax Poker Tour)
Runner-up : Christophe "Tylian54300" (150€ en Miles Winamax)
3e : Maxime "Maxibeloo" (100€ en Miles)
4e : Pascal "Paskal57" (50€ en Miles)
5e : Jérôme "MATTLACARTE" (10€ en Miles)
6e : Jérémy "_PulsaroiiD_" (30€ en Miles)
7e : Paul "Bagnio" (30€ en Miles)
8e : Jonathan "bmotard68" (20€ en Miles)
9e : Gheorge "gigi18" (10€ en Miles)
10e : Fabien "chipsmoi" (10€ en Miles)


 

A travers la presse déchainée

- 10 décembre 2017 - Par Benjo DiMeo

DNA
Si vous mettez la main sur l'édition dominicale des Dernières Nouvelles d'Alsace, jetez un oeil à leur cahier région : le quotidien consacre un article au Winamax Poker Tour (consultable aussi en ligne, derrière un paywall), où l'on retrouve le fondateur de Winamax Alexandre Roos, le pro du Team Guillaume Diaz, ainsi que Franz et Julie, des amateurs qualifiés pour l'étape strasbourgeoise.

Alsace 20Vendredi, c'est carrément la télévision alsacienne qui faisait honneur au Winamax Poker Tour : le papa du WiPT Matthieu Duran était sur le plateau d'Alsace 20 en compagnie d'Alexandro, joueur online intensif qui s'apprêtait à disputer pour la première fois un tournoi live. Parmi les questions posées à nos deux passionnés par les journalistes de la chaîne : qu'est-ce qui les fait vibrer dans le poker ? Comment aborder une grosse compétition ? Cinq minutes d'antenne à regarder à cette adresse.

Fabien est le meilleur parieur du week-end

- 10 décembre 2017 - Par Benjo DiMeo

Un seul gagnant dans notre grand opé betting du week-end ! Comme mon collègue Nabil vient de l'expliquer au micro, vous avez été 342 a remplir le "Carnet du Parieur" remis samedi à tous les participants du Main Event strasbourgeois. Il s'agissait de viser juste sur la rencontre de Ligue 1 entre Monaco et Troyes, en trouvant :

Le vainqueur de la rencontre (ou le match nul)
Le score final
Le score à la mi-temps
L'identité du premier buteur

Il y avait 500 euros en cash à la clé pour celui (ou ceux) qui glisseraient dans l'urne le plus beau bulletin. A l'heure du dépouillement, nous avons relevé...

57 bulletins contenant quatre mauvaises réponses sur quatre. Merci d'avoir participé !
283 bulletins comprenant une seule bonne réponse. C'est déjà ça.
11 bulletins avec la moitié de réponses correctes.
1 seul bulletin avec trois quarts de bonnes réponses.
Zéro bulletins parfaits !

Fabien
A défaut de récompenser un "perfect", nous sommes heureux de déclarer Fabien alias "ChipsMoi" unique gagnant de l'opération, avec ses trois bonnes réponses  : nous lui reversons 500€ sur son compte Winamax. Félicitations !

Pari gagnant
Le bulletin gagnant de Fabien : il a vu juste sur l'identité du premier buteur (du côté de Troyes), le score à la mi-temps (favorable à l'équipe qui perdra finalement la rencontre), mais pas sur le score final - l'idée était bonne mais il lui manquait deux buts !

La classe des maîtres

- 10 décembre 2017 - Par Benjo DiMeo

Master Class
"C'est bien la première fois que les SNG ne démarrent pas à l'heure annoncée !" Ainsi parlait Matthieu Duran, papa du WiPT, aux alentours de midi. Annoncé au micro par les superviseur, le lancement des tournois "une table", activité de consolation pour les joueurs éliminés du Main Event, du 6-max, du Shootout (ou tout simplement pour les badauds passant par là) a été retardé par un spectacle immanquable : la Master Class des deux pros du Team Winamax présents à Strasbourg ce week-end : Romain Lewis et Guillaume Diaz.

Master Class
Ainsi, alors que la quinzaine de tables reservées aux SNG restaient desertées, la Master Class affichait complet, avec l'intégralité des sièges occupés par un auditoire attentif, et plus d'une poignée de spectateurs restant debout pour écouter rLewis et Volatile38.

Master Class
C'est un Romain Lewis on ne peut plus crédible qui a entamé avec Guillaume ce cours consacré à une victoire acquise sur l'After Work à 20€ de Winamax, puisque le bordelais a passé une bonne partie de la nuit à deep run le Highroller sur son ordinateur. Sa session s'est terminée peu après deux heures du matin, de la plus belle manière qui soit :
 


Master Class
Ce qui fait de la Master Class un évènement incontournable des maxi-étapes WiPT ? Son aspect interactif : il ne s'agit pas d'un banal cours magistral ! les questions sont encouragées, le public peut donner son avis sur les coups en temps réél, et ceux qui parviennent à deviner les décisions les plus justes sur une main donnée remportent des tickets à la volée. Forcément, on comprend que cela donne envie à certains de délaisser cartes et jetons.

Master Class


Master Class


Master Class


Master Class

La bulle la plus longue de l'histoire du WiPT !

- 10 décembre 2017 - Par Benjo DiMeo

Bulle Main Event
Question : avec 64 joueurs sur la ligne de départ du Day 2, une structure de paiement prévoyant 62 joueurs ITM, et une moyenne ne dépassant pas les 17BB, combien allait-il falloir attendre avant de voir éclater la bulle sur le Main Event du WiPT Strasbourg ?

A/ Une minute, ça allait prendre une minute
B/ Deux mains, pas plus
C/ Allez, soyons fous : cinq mains au total
D/ 70 minutes, une douzaine de coups à tapis, et dix short-stacks doublant leur tapis

Bulle Main Event
Tous ceux qui avaient prédit une bulle rapide (j'en faisais partie, en compagnie de l'équipe d'arbitrage) en ont été pour leurs frais : c'est bien la réponse D/ qui s'avérée correcte ! Et c'est tout simplement le "main par main" le plus long de l'histoire du Winamax Poker Tour auquel nous venons d'assister en ce neigeux dimanche matin strasbourgeois.Les coups à tapis furent pourtant nombreux, mais les short-stacks ont réussi à doubler à chaque fois pendant la totalité de deux niveaux de trente minutes, montrant plus souvent que jamais la meilleure main au showdown, et restant en tête aussi souvent jusqu'à la rivière.

Bulle Main Event
Le Main Event avait pourtant repris sur les chapeaux de roue, avec l'élimination du short-stack officiel dès la première main, à onze heures pile. David a poussé ses derniers jetons de petite blinde avec 85, et n'a pas réussi à s'améliorer contre le QJ de Jacques en BB.

Bulle Main Event
On ne le savait pas encore, mais plus d'une heure nous séparait encore de l'élimination suivante. Au cours des deux niveaux suivants, on a vu pêle-mêle Charles doubler contre Franz (A5 contre KQ), Vincent tenir face à Eric (TT contre 88), Antoine gagner contre Sylvain (AQ contre QJ, les tapis volent sur Q562)

Bulle Main Event
Parfois, les joueurs à tapis ont du s'améliorer pour survivre, comme lorsque Chris s'est retrouvé en danger face à Louloute avec A7 contre 99 : un As au flop est venu le sauver.

Bulle Main Event
Finalement, après 70 minutes de jeu en main par main (et une ribambelle de coups à tapis supplémentaires : As-Roi contre As-Valet, 10-10 contre 88, As-10 contre As-9...), et alors que l'augmentation des blindes avait fait chuter la moyenne à moins de dix blindes, la situation s'est débloquée lorsque Eric s'est retrouvé all-in pour quatre BB. Avec AJ face au J3 de Frédéric, il était pourtant en tête. C'était sans compter sur la rivière d'un board 2-6-8-10-3, qui scella son élimination en 63e place.

Bulle Main Event
Eric était-il donc le bubble-boy, autrement dit le dernier joueur quittant le Main Event les mains vides ? Peut-être pas : à la table d'à côté, un autre joueur était à tapis : Yves, avec son A3, pas favori contre le A9 de Seb. Après un board 9-8-6-5-3, c'était officiel : Yves était éliminé en même temps qu'Eric. Les règles du WiPT sont formelles, et sont en faveur des joueurs : lorsque l'on perd deux joueurs simultanément à la bulle, les deux sont récompensés.

Bulle Main Event
Eric et Yves se voient donc offrir l'équivalent de dix euros en Miles Winamax, à dépenser comme ils le souhaitent dans la boutique VIP (tickets de tournois, goodies...). Aussitôt après leur sortie, la partie reprendre, à rythme forcément accéléré : dans l'heure qui a suivi la bulle, on est passé de 62 à 42 joueurs restants. Le tapis moyen tourne toujours autour des dix blindes.

Bulle Main Event
Olivier, chip-leader au départ du Day 2

Bulle Main Event
Emilie, de son côté, était en tête au sein du clan féminin

 

Main Event : on termine aux portes de la bulle

- 9 décembre 2017 - Par Benjo DiMeo

Fin du Day 1
Il faut que je me dénonce : c'est bel et bien l'auteur de ces lignes qui a demandé au responsable de la sono de balancer "Allumer le Feu" à fond les ballons au moment où a sonné la fin du Day 1 du Main Event. L'instant s'y prêtait à merveille, je trouve : le compteur mural affichait 66 joueurs restants, le même chiffre que la route américaine mythique chère au coeur de biker de notre Jojo national.

Guillaume Gleize
Guillaume Gleize n'a pas osé tenter un karaoké de fin de journée (dommage !)


Las : peut-être excités par l'avalanche de décibels du rocker le plus célébré de France, deux joueurs ont engagés leurs jetons sur la toute dernière main de la journée, et n'ont pas réussi à remporter leur confrontation à tapis. Cela porte le nombre de qualifiés pour le Day 2 à 64 joueurs, soit un iota plus que 10% du field. Autrement dit : la bulle ne sera qu'une formalité à la reprise de la partie dimanche à 10 heures 30, puisque 62 joueurs seront récompensés. N'arrivez pas en retard !

Louloute
Dans le Top 10, on retrouve un joueur bien connu du monde amateur, pour qui chacun de ses déplacements sur le Winamax Poker Tour est aussi bien l'occasion de jouer que de rendre compte de l'action : le chti Enzo alias "Louloute". En un seul week-end, ce grand passionné va trouver le moyen de jouer le Main Event, animer une radio en direct, prendre des photos, et remplir un coverage sur ses forums. Qui dit mieux ? Le pire, c'est qu'Enzo s'excuse presque en emballant son stack de 408,000 (plus de deux fois la moyenne) : "Je l'ai pas fait exprès !"

Fin du Day 1
Le Top 10 des stacks en fin de journée :

Olivier 508 000
Richard 502 000
Franck 455 000
Sylvain 443 000
Philippe 411 000
Enzo 408 000
Frédéric 407 000
David 396 000
Djamal 368 000
Merouane 350 000


Fin du Day 1
C'est ainsi que s'achève la première moitié de notre séjour strasbourgeois. Il est temps pour nous d'aller tenter de bouffer local : ce n'est pas gagné d'avance car on dirait bien qu'en cette période de Marché de Noël, le monde entier a choisi ce week-end pour visiter la capitale européenne. J'espère tout de même que cette histoire ne va pas se terminer au McDo, car j'ai une choucroute géante qui clignote dans ma tête depuis que je suis sorti du train.

Benjo

6-max : 34 joueurs seront au Day 2

- 9 décembre 2017 - Par Benjo DiMeo

Ils étaient 120 joueurs sur la ligne de départ du tournoi annexe joué en 6-max : au terme du premier tour de jeu, ils ne sont plus que 34 à pouvoir prétendre au ticket pour la Grande Finale mis en jeu en freeroll.

Au moment de la traditionelle séance d'emballage des jetons, j'ai repéré quelques stacks bien au dessus de la moyenne, qui est de 35,000 alors que les blindes passeront à 1000/2000 à la reprise (programmée à onze heures pétantes).

Michael
Avec 80,200 unités (huit tapis de départ !), Michael est le clair chip-leader au terme du Day 1

Stéphane
Il est talonné par Stéphane (79,100), qui aurait pu terminer en tête s'il n'avait pas fait doubler un joueur à quelques mains du gong

Yann
Parmi le peloton des poursuivants, Yann sera au Day 2 avec 53 400

Jean-François Campanile
Peu en veine sur le Main Event, le "Sunday Surprise Killer" Jean-François "AKlibur" se console sur ce 6-max. Il sera au Day 2 avec un stack dans la moyenne