masquer le menu

Jérémy Routier remporte le Winamax Poker Tour

- 6 mars 2018 - Par Benjo DiMeo

Jérémy Routier
Il avait prévenu au terme des demi-finales : "Impossible que cette épée ne m'échappe !" 24 heures plus tard, Jérémy Routier n'a pas trahi sa promesse : l'expérimenté amateur Parisien remporte la septième édition du Winamax Poker Tour, un chèque géant de 100 000 €, et le fameux totem du plus grand circuit live amateur de France. "C'est l'extase ! Un truc de fou."

Jérémy Routier
En possession du plus gros tapis à l'entame du dernier jour, Jérémy n'a jamais été inquiété au cours de la cinquième et dernière phase de la Grande Finale : lors de cette ultime journée, il s'est chargé d'éliminer trois de ses cinq derniers adversaires, sans jamais concéder son chip-lead ni tomber sous la barre des 80 blindes. "Avec un tel stack, il était hors de question que je fasse la moindre erreur. C'est pour ça que le duel a été long."

Le heads up entre Jérémy Routier et Frédéric Bertrand s'est en effet etalé sur deux heures et demie, presque la moitié de la (brève) durée de la finale, mais ne représenta guère plus d'une formalité pour Jérémy, dont la prudence, couplée à quelques belles combinaisons de cartes, lui a permis de tranquillement naviguer jusqu'à son sacre.

Jérémy Routier
Une élimination cruciale en finale : celle de Damien Lhommeau, "le joueur le plus dangereux de la finale" selon Jérémy


"J'ai marché sur l'eau", dira modestement Jérémy pour résumer ces cinq jours de partie, employant une expression bien connue des joueurs de poker. "Le premier jour, je me suis retrouvé à la table d'un joueur qui n'arrêtait pas de me bluffer. Le problème, c'est que j'ai eu les Rois à deux reprises, et que j'ai fait full à chaque fois." Bien lancé, Jérémy ne quittera jamais les cîmes du classement lors des journées suivantes. Grâce, bien entendu, quelques belles confrontations (comme ce carré rentabilisé contre... hauteur As !) mais aussi quelques décisions prudentes : "A un moment, je couche As-Roi contre un joueur qui fait tapis pour cent blindes, cela ne sert à rien de jouer ce genre de coup dans un tournoi aussi beau !" Plus tard, alors qu'il ne restait plus que 17 joueurs, la domination de Jérémy était telle qu'il possédait 11 millions de jetons parmi les 61 millions en circulation. "Forcément, j'ai commencé à jouer encore plus de coups."

Jérémy Routier
Figure bien connue du milieu Parisien, passionné de cartes depuis sa première visite à l'Aviation Club de France en 2011, Jérémy a dédié sa victoire à deux de ses meilleurs éléments : Alexandre Réard et Laurent Polito. De grands champions qui ont aiguisé la curiosité et la soif de connaissances de cet entrepreneur, qui a fondé en 2005 On Va Sortir, site pionner dans le domaine des "rencontres amicales" figurant encore aujourd'hui parmi les poids lourds du marché, avec 1,7 million d'utilisateurs dans toute la Francophonie. "Réard et Polito, je les ai beaucoup regardé jouer, et j'ai toujours beaucoup discuté de coups de poker avec eux. Ce genre de joueurs, en les voyant perfer autant, tu as envie de percer leur secret !"

Jérémy RoutierAujourd'hui, ce sont Réard et Polito qui ont regardé Jérémy signer sa plus belle performance sur un tournoi live, et soulever le trophée en direct devant les caméras de Winamax TV : on dirait bien qu'il a trouvé à son tour la recette pour briller.