masquer le menu

Le jour le moins long

- 5 mars 2018 - Par Benjo DiMeo

Il ne reste plus que six joueurs au terme du Day 4
Grande Finale 550 €

Finale WiPTDieu que cette journée fut rapide ! Il n'aura fallu que cinq petits niveaux d'une heure pour que les 24 joueurs de ce Day 4 se réduisent à 6 ! Ce qui signifie que nous avons perdu trois joueurs par niveau en moyenne : les spectateurs ont du s'accrocher pour ne pas se faire emporter par cet ouragan d'éliminations. De beaux parcours ont été stoppés net, tandis que de jolies histoires restent encore à écrire demain. Revenons sur chacune des éliminations qui ont rythmé cette journée folle.

Djemel Adid fut le premier sortant de la journée, sur un combo setup-slash-bad beat infligé par par Jérémy Routier.

Dernier représentant des 182 qualifiés freerolls venus de toute la France, Enrique Saenz s'incline en 23e position, après un flip perdu contre Michel Leibgorin. Qualifié pour zéro euros, le Toulonnais remporte 3 600 euros !

Slobodan
Sosie officiel de Zlatan Ibrahimovic et membre du club très privé des Red Diamond, le Serbe Slobodan Milosavljevic solde sa première visite à Paris par une 22e place après son élimination par Aymeric Schultze.

Le membre du Club Poker Antoine "Jack Eight" Chuzeville devra se contenter de la 21e place, faute d'avoir pu remonter son short-stack. Il perd son dernier coup face à Sebastian Linden.

Représentant la plus ancienne association de joueurs de France, Savoie Poker, Loic Guille voit son parcours stoppé net en 20e place, son As-9 ne trouvant pas d'aide face aux Valets de Jérémy Routier. Son premier résultat en live lui rapporte 4 500 euros.

Qualifié via les satellites organisés sur Winamax, Thibaut Faullimel a manqué de veine, sa paire de Dames se faisant craquer par un tirage couleur rentré par Badr Bensallam.

Michel Leibgorin
Sans aucun doute le joueur avec le plus d'années "de chaise" derrière lui (le premier de ses cent résultats en live remonte à 1995 !), Michel Leibgorin a perdu trois confrontations à tapis successives, faisant fondre son tapis à zéro en un rien de temps. Le Parisien se contente de la 18e place, pour 4 500 euros après avoir perdu un ultime flip face à Bruno Sangla.

Sale, très sale setup que celui qui a précipité la sortie de Fabien Gaudin en 17e place : deux paires Valet-8 contre deux paires Roi-Valet sur un flop Roi-Valet-8 ! C'est Frédéric Bertrand qui tire profit de cette rencontre difficile à éviter.

Slobodan
Flip du mauvais côté du flop pour Aymeric Schultze : il paye depuis le bouton avec A T le tapis d'une vingtaine de blindes de Florent Estegassy au cut-off. Ce dernier ouvre 9 9 et trouve un 9 dès le flop pour éliminer Aymeric en 16e position (5 400 €).

Marc Gardier se souviendra longtemps de la première carte du dernier flop de son tournoi. Parti à tapis pour ses dix dernières blindes avec paire de Rois, Marc serre le poing en voyant le As-Roi de Badr Bensallam. Malheureusement, un As vient anéantir ses espoirs. Marc repart avec 7 000 € pour sa belle 15e place.

Fabrice Fleury
Avec moins de dix blindes, Fabrice Fleury devait prendre des risques. C'est ce qu'il a fait en enchaînant les ouvertures à tapis, mais a fini par trouver un payeur en la personne de Frédéric Bertrand. Les deux Valets de ce derniers sont restés devant le Q J de Fabrice jusqu'à la river, et Fabrice nous quitte avec 7 000 € remportés pour sa 14e position.

Le coup le plus fou de la journée a été fatal à Akim Aouine. Le bourreau de Bernard Mendy n'a pas eu peur d'envoyer trois barrels et tapis en pur bluff face à Damien Lhommeau. Sauf que ce dernier s'est fait un plaisir de payer avec brelan de Dames. Akim propulse Wintops aux sommets du classement et quitte la compétition en 13e position avec 9 000 € pour sécher ses larmes.

Florent Estegassy
C'est un Florent Estegassy ému et passablement énervé qui a quitté le Cercle Clichy-Montmartre en 12e position. Il faut dire que ce Day 4 ne lui aura pas beaucoup souri, à l'image de cette ultime main où son ouverture à tapis avec A 2 s'est empalée sur la paire de 9 de Frédéric Bertrand, qui s'est en plus payé le luxe de trouver un 9 dès le flop. Sortie précoce et définitive en 12e position, bonne pour 9 000 €.

Rou Al Rineh aura été aussi discret dans son tournoi que dans son élimination. Très short en table télévisée, il a attendu d'ouvrir une jolie paire de 2 pour faire tapis en bataille de blinds contre l'autre shortstack de la table, Sebastian Linden. Ce dernier a payé les dix blindes avec QJ et a trouvé un Valet à la turn, synonyme de porte de sortie pour Rou en 11e place (11 000 €).

Qualifié sur Winamax.fr, Pekka Ikonen a fait l'éloge de la solidité de l''école scandinave tout au long de son parcours. Mais, comme bien d'autres dans ce tournoi, il a subi la loi d'un Jérémy Routier des grands jours. En bataille de blindes, Pekka a poussé ses 3 millions avec K T et s'est vu payé par le A 6 de Jérémy. Un board hauteur As plus tard, et le finlandais nous quittait en 10e position pour 11 000 €, laissant les neufs survivants se réunir autour de la table finale sans lui.

Shortstack tout au long des Days 3 et 4, Bruno Sangla a réalisé une véritable démonstration de survie. Souvent tombé à moins de cinq blindes, Bruno a toujours trouvé un tour dans son sac pour parvenir à doubler et continuer sa route. Mais l'accession à cette ultime table a marqué la fin de son voyage : en bataille de blindes contre Frédéric Bertrand, il pousse son tapis avec K T et se retrouve en grand danger contre le K Q de l'intouchable Frédéric. Pas d'amélioration, et Bruno nous quitte en gardant le sourire en neuvième position (13 390 €).

Cedric Arnaud
Cédric Arnaud bataillait avec un tapis réduit depuis les demi-finales et un énorme coup perdu face à Badr Bensallam. Le Wameur émérite a toutefois su trouver les ressources, sans doute avec l'aide de la communauté qui l'encourageait, pour atteindre la table finale. Avec douze blindes devant lui, il s'est empressé de mettre son tapis au milieu quand il a découvert une paire de Valets. Mais c'était sans compter la forme olympique d'un Damien Lhommeau qui a soulevé paire de Dames et a mis un terme au parcours incroyable d'un de nos chouchous en huitième position, pour 16 400 €.

Enfin, et parce qu'il fallait bien que ce Day 4 se solde par l'élimination d'un joueur en septième position, c'est l'expérimenté Jean-Marc Thomas qui en a hérité. Après avoir avancé pendant de longues heures dans ce tournoi avec un petit tapis, le runner-up WSOP 2015 était tout heureux de trouver une paire de Rois en petite blinde derrière une ouverture de Badr Bensallam avec A3, mais voit un As débarquer dès le flop pour anéantir ses rêves de victoire. Ce grand habitué du Cercle Clichy Montmartre repart tout de même avec un beau chèque de 20 000 €.

Ils nous ont quitté lors du Day 4 :

7 Jean-Marc Thomas 20 000 € par Badr Bensallam
8 Cedric Arnaud 16 400 € par Damien Lhommeau
9 Bruno Sangla 13 390 € par Frédéric Bertrand

10 Pekka Ikonen 11 000 € par Jérémy Routier
11 Rou Al Rineh 11 000 € par Sebastien Linden
12 Florent Estegassy 9 000 € par Frédéric Bertrand
13 Akim Aouine 9 000 € par Damien Lhommeau
14 Fabrice Fleury 7 000 € par Frédéric Bertrand
15 Marc Gardier 7 000 € par Badr Bensallam
16 Aymeric Schultze 5 400 € par Florent Estegassy

17 Fabien Gaudin 5 400 € par Frédéric Bertrand
18 Michel Leibgorin 4 500 € par Bruno Sangla
19 Thibaut Faullimmel 4 500 € par Badr Bensallam
20 Loic Guille 4 500 € par Jérémy Routier
21 Antoine Chuzeville 3 600 € par Sebastien Linden
22 Slobodan Milosavljevic 3 600 € par Aymeric Schultze
23 Enrique Saenz 3 600 € par Michel Leibgorin
24 Djemel Adid 2 850 € par Jérémy Routier