masquer le menu

Touche pas à mes WIP

- 2 mars 2018 - Par PonceP

Grande Finale 550 € (Day 1D)
L'armée des WIP est en place

JulieBrochu
La productrice et animatrice radio Julie Brochu est une habituée des lieux. bettyboop26 en est déjà à son troisième Main Event WiPT. "J'ai fait Day 2 la première année, mais je n'ai pas passé le Day 1 l'an dernier." Ajoutez à ça une fréquentation plus que régulière de nos tables virtuelles, et vous obtenez une WIP bien entraînée et prête à taper la gross perf'. En tout cas, on lui souhaite, au vu de sa sympathie et de sa bonne humeur à table. Pour l'instant, Julie pointe à 40 000 jetons, mais au niveau 300/600, c'est bien assez pour espérer.

JeanLouisTourre
Tout va pour le mieux du côté de Jean-Louis Tourre. L'animateur radio de RMC est en pleine régalade. En témoignent les piles de jetons de petite valeur entassées devant lui, indice de son agressivité à la table. "Ça joue plutôt serré, et très peu agressif. J'ai remporté beaucoup de petits pots sans showdown, et j'ai même perdu le minimum avec flush contre flush supérieure." Résultat de cette belle équation : jltour possède 75 000 pions à la moitié de la journée. Les doigts de pied en éventail.

ArthurCestaro
"Non, ça ne se passe pas bien." Arthur Cestaro fait la tête des mauvais jours et ça ne se voit pas sur la photo de Caro. Il faut dire que depuis, La-ceste s'est fait craquer les As. Après avoir placé un squeeze dans trois joueurs, un adversaire insconscient a choisi de pédaler préflop et flop avec Dix-Sept suité pour trouver une jolie quinte turn. Un plaquage au-dessus des épaules de notre WIP rugbyman qui a surtout fait tomber son tapis à 27 000 jetons. Allez, l'arbitre n'a pas encore sifflé la fin du match, on s'accroche.

BenjaminCastaldi
Fin de partie en revanche pour Benjamin Castaldi. L'animateur, qui sévit sous le pseudonyme airline sur nos tables a rendu les armes, non sans avoir délecté sa table de sa jovialité et créativité. Celui qui a marqué à tout jamais les caméras des Winamax Live Sessions a encore livré une partition dont il a le secret. On raconte qu'il serait plus facile de transformer le plomb en or que de deviner l'éventail de main de Benjamin. On ne peut pas trop lui en vouloir pour sa sortie, cependant. Muni d'une paire de Dix, il a envoyé la couscoussière sur un flop 684, mais est mal tombé sur la paire de Dames de son voisin. "Je le mettais sur flush draw ce petit con", plaisantera-t-il. Les mauvaises langues diront qu'il y avait mieux à faire avec son tapis de 45 000, mais les mauvaises langues sont souvent de mauvaises conseillères.