masquer le menu

Un solide onze Grenoblois

- 8 janvier 2017 - Par Benjo DiMeo

On tient les gagnants du Main Event de l'étape grenobloise du Winamax Poker Tour ! Dix joueurs, et une joueuse aux codes postaux disséminés autour de Grenoble, avec quelques uns ayant fait un peu de route pour venir, depuis l'Hérault ou Lyon. Melissa est la dernière rescapée féminine et, comme nous l'a fait noter David, l'un des membres de l'équipe d'arbitrage, il y a deux ans c'est son copain qui se qualifiait à Montélimar. Une belle performance de couple, suffisamment rare pour être saluée !

Nicolas "truck man38" (Claix)
Jordane "Handkiller" (Saint-Rambert-d'Albon)
Romain "Dorss" (Belley)
Christian "Bloodybud" (Les Avenières)
Grégoire "Gregwar38" (Saint Martin d'Uriage)
David "dav69dav" (Valencin)
Melissa "xEvalbax" (Chambéry)
Eric "ericlyon" (Le Perréon)
Antoine "Marabot" (Lyon)
Pierre ".Peakpoker." (Villard-Bonnot)
Fabien "bobbylegros" (Baillargues)


Bravo à vous tous !

C'est la place dont personne ne voulait, mais il fallait bien que cela tombe sur quelqu'un : Cédric alias "aninybob" est le bubble-boy de Grenoble. Tombé à deux blindes, le joueur de Montmelian a été forcé de s'engager de BB face à deux joueurs avec un maigre 7-6 dépareillés. L'un de ses deux adversaires trouvera une paire sur le flop, qui se transformera en brelan imbattable sur la rivière... Allez, on lui offre l'équivalent de 150€ en Miles, histoire de se consoler dans notre boutique VIP.

On tient donc onze nouveaux qualifiés pour la Grande Finale du Winamax Poker Tour ! Ils viennent s'ajouter à une liste déjà longue d'amateurs qui disputeront un beau tournoi à 500,000€ de prix minimum en freeroll. Pendant ce temps, les étapes de Strasbourg et Pau se terminent elles aussi : nous publierons la gallerie des autres vainqueurs du week-end dans la soirée.

C'est ainsi que s'achève ce beau week-end Grenoblois. La caravane du WiPT reprend la route dès le week-end prochain avec les étapes d'Amiens, Nantes, Auxerre, Bordeaux et Lyon. Notre grand tour de France est sur le point de s'achever : le week-end du 21 et 22 janvier sera l'occasion de jouer les dernières étapes freeroll de la saison au Futuroscope de Poitiers (600 joueurs), Le Havre, Dijon, Perpignan et Valence. Ultimes chances de vous qualifier en ligne pour ces villes : ce dimanche soir (20h) et mercredi soir. Ne tardez pas !

Pour ceux qui sont à la maison : la plus grosse session online de l'année vient de débuter ! Les Winamax Series sont lancées, et on n'a pas fini de vibrer avec 115 tournois et 10 millions d'euros garantis jusqu'au 19 janvier !

Merci à Grenoble pour son accueil, et à bientôt près de chez vous.

Benjo

Il n'a pas perdu la boule

- 8 janvier 2017 - Par Benjo DiMeo

L'étape grenobloise du Winamax Poker Tour vient de rentrer dans les annales du poker : pour l'éternité et jusqu'à la fin du temps, on se rappelera de ce week-end comme celui où "un mec a gagné le Shootout en jouant tout le tournoi avec une boule de cristal sur la tête." Mais derrière le gimmick et l'exentricité de la démarche de Jean-Sébastien se cache une vraie réflexion, non dénuée d'une certaine poésie (et pour l'anecdote, la boule est faite de résine acrylique).

"Je donne des cours aux enfants du cirque, et je fais beaucoup de jonglage et de manipulation", explique t-il. "Faire ça à la table de poker, cela me permet déjà de me tenir droit - je suis assez voûté. Et puis, quand tu vois que les pros arrivent à détecter un tell sur un simple geste brusque, quand je porte ça sur la tête, au moins je reste impassible, je ne bouge pas d'un cil. Et l'aspect social me plaît beaucoup aussi : on me repère de loin, je parle à tout le monde !" Voilà quelqu'un qui prend le poker au sérieux, sans pour autant oublier qu'il s'agit d'un jeu de société : tout ce qu'on aime chez Winamax, quoi !

Jean-Sébastien habite à Saint-Guilhem-le-Désert, "l'un des plus beaux villages de France," près des Gorges de l'Hérault, où il pratique la sculture et la "slack line" : une sorte d'art du funambulisme où il faut faire preuve, je suppose, des mêmes qualités de concentration que pour faire tenir une boule sur sa tête. Venu disputer l'étape avec sa copine et sa tante ("elle a fini 2e sur sa table Shootout hier !") est un habitué du Winamax Poker Tour : "J'ai joué la toute première étape de l'histoire à La Villette, à l'époque j'habitais encore à Paris." Cette saison, nous avons croisé sa boule de cristal à Montpellier et Marseille. Sa quête d'un ticket pour la Grande Finale est maintenant terminée : "Du coup, je n'aurai pas besoin de jouer Lyon !" A 37 ans, Jean-Sébastien affiche une dizaine d'années de poker au compteur. "Mais je viens tout juste de rejoindre un club ! Avant, j'ai pas mal grindé les MTT" Avec quelques beaux résultats à la clé : "J'ai déjà gagné le Money Time, le Dernier Round... J'ai manqué une finale Winamax Series une fois, je me suis pris un gros bad beat par neuville25WI ! Ces jours-ci, je tente de reconstruire la bankroll sur les tournois à cinq euros..."

En mars, Jean-Sébastien disputera la Grande Finale du Winamax Poker Tour pour la première fois. Entouré de joueurs imitant sa méthode pour se concentrer ? "Comptez quelques heures d'entraînement avant d'y arriver !", lâche t-il avec un sourire.

Résultats - Shootout
100 joueurs

Vainqueur : Jean Sébastien "Viet-vAudo0O" (1 ticket à 550€ pour la Grande Finale du Winamax Poker Tour)
Runner-up : Franck "batfranky" (150€ en Miles Winamax)
3ième : Théo "junior273" (100€ en Miles)
4ième : Baptiste "baptb" (50€ en Miles)
5ième : Anais "Aanais1987" - Antibes (30€ en Miles)
6ième : Sébastien "Tempus39" (30€ en Miles)
7ième : Emmanuel "Homer0774" (20€ en Miles)
8ième : Anthony "Verone 13" (20€ en Miles)
9ième : Morgan "las 73" (10€ en Miles)
10e : Laurent "Pixies69" (10€ en Miles)

Jean-Sébastien nous offre une petite démo avant de partir...





Pour gagner, il faut parfois perdre au bon moment

- 8 janvier 2017 - Par Benjo DiMeo

La victoire d'Alex dans le tournoi 6-max de l'étape de Grenoble est venue magistralement nous rappeler que le poker est très souvent une affaire de timing... Y compris là où l'on ne s'y attend pas : "Lorsque j'ai sauté du Main Event hier, il ne restait que cinq places dans le 6-max... J'ai presque courru pour m'inscrire !"

24 heures plus tard, voilà le joueur de Claix (une commune voisine de Grenoble) qui décroche son sésame pour la Grande Finale du WiPT en freeroll. Pas mal pour quelqu'un qui disputait une étape de notre circuit pour la toute première fois. "Je joue en ligne depuis 2004, mais ces derniers temps, j'y consacre moins d'argent, je continue de jouer entre potes mais un peu moins en ligne", explique le commercial de 29 ans. "Du coup, jouer les Starting Blocks et les Tremplins me convenait bien." Au cours de la finale, le run d'Alex a été plutôt fluide : "Je ne me suis pris aucun bad-beat... Et j'ai eu l'occasion d'en mettre quelques uns !" Un cocktail, admettons-le, plus qu'idéal pour qui souhaite remporter un side event. On retrouvera Alex au cercle Clichy-Montmartre en mars prochain, pour le coup d'envoi de la Grande Finale dotée de 500,000 euros de prix au minimum.

Résultats - 6-max
120 joueurs

Vainqueur : Alexandre "alex38om" (1 ticket à 550€ pour la Grande Finale du Winamax Poker Tour)
Runner-up : Nicolas "cheche0113" (150€ en Miles Winamax)
3e : Davy "Madchester" (100€ en Miles)
4e : Benoît "RiverInMyAss" (50€ en Miles)
5e : Yves "duff73200" (50€ en Miles)
6e : Christophe "38nanou38" (30€ en Miles)

Multi-cartes

- 8 janvier 2017 - Par Benjo DiMeo

Non content d'être le doyen des arbitres du poker Français, assurément l'un des plus respectés et appréciés, Guillaume Gleize est aussi un photographe chevronné. Et petit à petit, son hobby se transforme en un métier qui occupe de plus en plus de ses week-end, au gré de mariages et commandes diverses. Sur les étapes WiPT, en revanche, la direction des parties reste bien entendu la direction des tournois du week-end... Ce qui ne l'empêche pas, lorsque l'action se calme quelque peu, de dégainer son énorme téléobjectif, et de se glisser au milieu des railbirds pour jouer les papparazi. Voici quelques uns de ses clichés, volés en milieu d'après-midi. "Attention, c'est non retouché !" précise ce perfectionniste devant l'éternel.
 



Il ne reste plus qu'une joueuse en course dans le Main Event...

Marc est présent dans l'équipe de supervision du WiPT depuis la toute première saison en 2011

Les régionaux de l'étape Mike d'Inca et Pierre Calamusa s'amusent en SNG

L'homme à la boule est toujours en course en finale du Shootout : il ne reste plus que trois joueurs !

Alexandre surveille les jetons comme le lait sur le feu

Jay Bee dirige la finale du Shootout. Attention : chute de bad beats !

Les blousons teddy du Staff Winamax sont jalousés de pas mal de joueurs du WiPT. Désolés : on ne les propose pas encore dans la boutique (sinon, vous n'arriveriez plus à nous reconnaître à cent mètres de distance !)

Une bonne leçon

- 8 janvier 2017 - Par Benjo DiMeo

Pour progresser, corriger deux ou trois défauts dans son jeu, ou approfondir sa stratégie, on ne saura que trop conseiller à ceux qui ne sont pas occupés par un tournoi de monter en haut des gradins du Summum : Florian Decamps y anime une Master Class centrée sur un tournoi Magnum remporté il y a quelques mois.

Point de cours magistral ici : la session est interactive. A l'aise dans l'exercice, notre Top Shark fait défiler les coups sur le replayer de Winamax, et, pour chaque décision tendue, demande les avis de son auditoire. Un joueur fait tapis pour 14BB UTG  : de BB, avec quelles mains peut-on le payer ? Au besoin, on sort l'application Snapshove.

Le public est attentif mais j'en ai tout de même repéré un en train ayant lancé deux tables sur son ordi. Histoire de mettre directement en application les conseils du Team Pro ?