masquer le menu

Lille aux trésors

- 20 novembre 2016 - Par Benjo DiMeo

La maxi-étape lilloise du Winamax Poker Tour est terminée ! Aux deux gagnants des tournois 6-max et Shootout viennent s'ajouter les onze joueurs les plus endurants parmi les 636 engagés du Main Event. Des amateurs venus de Roubaix, de Liévin, de Coutiches, d'Attiches, de Lille (pour un seul d'entre eux !), mais venus d'aussi loin que Ris-Orangis ou MitryvMory. Félicitations à eux : après avoir franchi avec succès les Sit&Go Starting Block, les tournois Tremplin, ils ajoutent une nouvelle pierre à un édifice déjà imposant. Prochaine et dernière étape pour eux : la Grande Finale et ses 500,000 euros garantis. Rendez-vous au cercle Clichy-Montmatre le 9 mars 2017 !

Le onze lillois se compose de...

Matthieu "mateosanto" (Mitry Mory)
Jean Charles "SaMAALAs" (Roubaix)
Thomas "en_mode_tilt" (Liévin)
Alexandre  "I_M_HuPPe" (Isbergues)
Jonathan "LE titus" (Laventie)
Guillaume "Geoking59" (Cappelle-La-Grande)
Emmanuel "pokisjok76" (Ris-Orangis)
Jonathan "xzjonathan" (Lille)
Cedric "cedunord" (Coutiches)
Thierry "titi2859" (Attiches)
Sebastien "APK-KidPoker"


Ancien employé du cercle Clichy-Montmartre, Mickaël (à droite sur la photo) chute sur la dernière marche en payant son tapis de grosse blinde avec KQ face à une relance du bouton. Ce dernier montre Q10 et trouve un 10 sur le flop !

 

Salve d'applaudissements, embrassades, poignées de mains, cris de joie : le lot typique des fins d'étape. C'est mérité : on tient onze qualifiés supplémentaires pour la Grande Finale du WiPT !



Voilà la tête qu'on fait lorsque l'on est le plus petit tapis, et qu'on se sauve deux fois consécutives pour décrocher sa qualification en finale !

Avant la photo souvenir, un passage obligé : faire valider sa victoire auprès du staff, et récuperer le ticket doré tant convoité.

C'est ainsi que s'achève notre virée en terres lilloises, qui fut en tous point agréable. Un grand bravo aux gagnants, et merci à tous pour votre enthousiasme.

Le caravane du Winamax Poker Tour poursuit son tour de France : le week-end prochain, nous serons à Vannes, Saumur, Nancy, Clermont-Ferrand et Marseille. Pour connaître la date de l'étape la plus proche de chez vous et y participer, rendez-vous sur le calendrier. A très vite !

6-max : un final haletant

- 20 novembre 2016 - Par Benjo DiMeo

C'est une très belle bataille que nous ont offerte les deux derniers compétiteurs du side-event joué en 6-max, après avoir surclassé leurs 118 adversaires. Frédéric et Jonathan se sont fait face pendant plus de trente minutes. En début de duel, l'avantage numérique était du du côté du premier : 900,000 unités contre 300,000 aux blindes 15,000/30,000. Jonathan a ensuite réussi à doubler avec As-Dame contre As-8, creusant ensuite son avantage nouvellement acquis. Mais Frédéric n'avait pas dit son dernier mot, doublant à son tapis pour faire revenir les masses à égalité.

C'est là qu'intervient un coup terrible, joué à tapis avant le flop, faisant culminer un heads-up où chacun a fait preuve d'un maximum d'agression. Avec QT, Jonathan était dominé par la paire de Valets de Frédéric. Un incroyable flop AJ5 entretint le suspense à la perfection, améliorant les deux joueurs mais conservant l'avantage chez Frédéric. Jonathan pria à voix haute pour un Roi (négligeant le fait que n'importe quel coeur le faisait aussi passer en tête) : son voeu fut exaucé dès le turn, et la rivière ne changea rien.

Après décompte, il ne restait plus qu'un tout petit jeton bleu de 5,000 à Frédéric, qui parvint à doubler une fois avant de s'incliner au terme d'une dernière confrontation à tapis.

C'est donc, pour la seconde fois du week-end, un membre de Pokeralille qui rafle un side event, et la qualification pour la Grande Finale qui va avec. Venu de Saint-Amand les Eaux, Jonathan n'en est pas à son premier coup d'essai, ayant disputé des étapes WiPT à Paris, Sedan et Lille et fréquentant régulièrement les tables du Pasino local, avec parmi ses perfs de choix une victoire à 2,800€ sur un tournoi Bounty il y a trois ans.

En mars prochain, il se rendra au Cercle Clichy-Montmartre pour la première fois : on peut parier qu'ils seront nombreux à le suivre au sein de PKL !

Résultats - 6-max
120 joueurs

Vainqueur : Jonathan "Gexman59" (1 ticket à 550€ pour la Grande Finale du Winamax Poker Tour)
Runner-up : Frédéric "Juda_H" (150€ en Miles Winamax)
3e : Gauthier "kakooo62" (100€ en Miles)
4e : Charly "CHARLY&BUBUL" (50€ en Miles)
5e : Bruno "beurnie59" (50€ en Miles)
6e : Roshny "Roshnaay_" (30€ en Miles)
 

Ludovic récidive

- 20 novembre 2016 - Par Benjo DiMeo

Shootout - 100 joueurs

Deux toutes petites tables de dix joueurs à vaincre coup sur coup : sur le papier, le tournoi Shootout a l'air un poil plus facile à remporter que le Main Event, où l'on retrouve 120 joueurs (pour les étapes dites "classiques"), 600 joueurs (pour les maxi-étapes de Lille, Montpellier, Poitiers et Grenoble), voire même 2000 joueurs (pour le lancement à Paris). Ludovic peut nous en parler : venu de Vendin-le-Vieil (juste à côté de Lens), le membre du club Pokeralille l'a remporté cet après-midi, un an après avoir accompli un exploit similaire lors de l'étape classique de Saint-Quentin. Nous avons donc affaire à un habitué ! Chose confirmée par le pedigree poker de l'informaticien de la SNCF (où il cotoie Alexis, président de PKL) : dix ans de pratique du jeu, dont cinq en club. Pour sa deuxième participation consécutive à la Grande Finale du Tour, Ludovic aura à coeur de faire mieux qu'en mars dernier : son parcours s'était arrêté à la toute fin du Jour 1.

Résultats - Shootout
100 joueurs

Vainqueur : Ludovic "Ludoreve_PKL" (1 ticket à 550€ pour la Grande Finale du Winamax Poker Tour)
Runner-up : Mickaël "kl2006" (150€ en Miles Winamax)
3e : Xavier "King of As" (100€ en Miles)
4e : Alain "Alain62." (50€ en Miles)
5e : Romain "el-romanoo-y" (10€ en Miles)
6e : Cédric "MagiKDeal14" (30€ en Miles)
7e : Jérôme "TonFUKA" (30€ en Miles)
8e : Valentin "Haddess59" (20€ en Miles)
9e : Patrice "Patrice1705" (10€ en Miles)
10e : Thomas "PinKMan1er" (10€ en Miles)

Le Team sur tous les fronts

- 20 novembre 2016 - Par Benjo DiMeo

Master Class, Sports Bar

Michel Abécassis est partout ! Quand il n'est pas en train de détailler étape par étape la stratégie optimale sur un MTT en compagnie de Gaëlle Baumann (la fameuse Master Class, désormais une tradition du dimanche sur les grosses étapes WiPT) MIK22 régale avec des quiz orientés sport et poker. Au programme : les titres majeurs remportés cinq fois (il y avait un piège à la question "Qui a remporté cinq fois Roland Garros ?" : la bonne réponse étant "personne"), et les nouvelles variantes disponibles depuis peu sur Winamax.fr (la moitié des participants ont chuté dès la première question : "Qu'est-ce que le PLO8 ?" Non, ce n'est pas du Omaha joué avec 8 cartes !)

La bulle : mieux qu'à la télé !

- 20 novembre 2016 - Par Benjo DiMeo

Croyez-en un « couvreur » vétéran ayant couvert plusieurs dizaines de tournois European Poker Tour et de Main Event des WSOP : la bulle de l’étape lilloise du WiPT fut l’une des plus rocambolesques auxquelles j’ai pu assister !

Durant la première heure du Day 2, les éliminations sont allées bon train, et une série de bad beats et de coups inévitables ont accéléré un peu plus la progression vers la bulle :

Assia, l’une des trois dernières joueuses, a vu sa paire de 10 craquée par JT, à tapis avant le flop : un J est retourné au milieu.

Ensuite, Paolo n’a absolument rien pu faire avec une paire de Rois tombée contre les As, tandis que David se sauvait à une table voisine avec la configuration inverse : les Rois contre les Dames.

Il ne restait plus que 63 joueurs pour 62 récompenses : la bulle pouvait commencer, orchestrée par un Guillaume Gleize énumérant une à une les consignes : « Restez à vos places… On joue un coup à la fois… Quand vous avez fini, vous stoppez… S’il y a un tapis payé, vous stoppez aussi… Vous ne montrez pas les jeux… Vous attendez le signal pour lancer le coup à tapis… » L’arbitre en chef du WiPT ne le savait pas encore, mais il allait avoir de nombreuses opportunités de répéter ces règles durant les trente minutes à venir. Car la bulle du Winamax Poker Tour fut un long feuilleton à rebondissements. On vous raconte ça par ordre chronologique.

11h31 : première salve de mains

Avec à peine une demi-blinde devant lui, Antonio est le candidat idéal à l’élimination : il a été forcé d’envoyer son tapis de BB avec un très maigre 63, et fait face aux Rois. Mais non : un 6 est retourné au flop, puis un 3 sur le turn. Ses deux paires le sauvent : il exhulte !

Non loin, Mickaël a check/raisé à tapis pour 156,000 sur un flop 335. Il fait face à deux joueurs : l’un d’eux va payer la mise après avoir longuement réfléchi. Les deux : paire de 9 pour le gros stack, et… Q3 pour Mickaël ! Pas de bad beat : le turn et la rivière ne changent rien. Nous sommes toujours à 63 joueurs.

11h39 : deuxième salve de mains

Antonio est de nouveau à tapis : normal, il est toujours très short-stack, et en plus, il vient de trouver la meilleure de départ main possible, les As. Il remporte sans peine sa confrontation contre AJ (pour l’anecdote, le dernier As du paquet est retourné sur le board, de même qu’un Valet)

Mathias, lui, a tenté le tout pour le tout avec A10 et fait face à une paire de 6. Un As sur le turn vient le sauver. Pas de sortant !

11h44 : troisième salve de mains

Un seul coup à tapis cette fois, parmi sept tables. Amin a trouvé deux Dames : c’est largement suffisant pour engager ses sept blindes. Il ne tremblera pas face à une paire de 4.

11h49 : quatrième salve de mains

Histoire d’épicer un peu plus cette bulle déjà mouvementée, une table décide d’ajouter un ingrédient supplémentaire : une faute de jeu…. Provoquée par ce joueur décidant d’envoyer une mini-relancer à 42,000 au bouton, alors qu’un joueur avait déjà annoncé tapis en début de parole ! Le fauteur décidera de ne pas payer la mise, abandonnant sa relance sans pouvoir aller plus loin.

A la table d’à côté, ce sont pas moins de trois joueurs qui sont à tapis avant le flop suivant cette séquence

David relance à 40,000 avec deux Valets.
Pierre suit les 40,000 avec deux 10.
Anthony fait tapis pour 124,000 avec deux Dames.
David PAIE le tapis, mais Pierre dit « all-in » à son tour ! David est couvert et décide de payer après deux minutes de réflexion.

« La force des mains est inversement proportionnelle au tapis », annonce Guillaume Gleize avec un sourire gourmand (la passion n’est pas éteinte après toutes ces années à commenter au micro ce genre de coup !), et la logique sera respectée sur le board K549Q : Anthony triple, David prend le pot extérieur, et Pierre est réduit à une poignée de jetons. Toujours pas sortant !

11h59 : cinquième salve de mains

Avec deux blindes, Fabien ne pouvait guère espérer mieux que K9 pour tenter le tout pour le tout. Il est derrière le A6 adverse, mais trouve un 9 au flop pour éviter l’élimination à la bulle.

Troisième de la course préflop jouée sur le coup précédent, David est à tapis avec une paire de 2. Il est en flip contre le AK de Philippe : un Roi est retourné sur le turn. Nous tenons enfin le bubble boy de cette étape lilloise !

Après trente minutes de tension, les 62 joueurs ITM peuvent se féliciter : ils sont tous assurés de remporter une prime minimum représentant dix euros en miles. Les récompenses vont aller croissant jusqu’à l’objectif ultime : la qualification freeroll pour la Grande Finale, promise à onze joueurs seulement.