Winamax

Apothéose collective

- 7 mars 2016 - Par Flegmatic

Fin du Day 3

Comme le veut la tradition pour une journée marquée par l'entrée dans les places payées, le Day 3 de cette Finale du Winamax Poker Tour fut de loin le plus animé, le plus frénétique, et le plus passionnant à suivre jusqu'à présent, après deux journées et nuits d'introductions animées mais sans réel enjeu narratif. Si la finale qui se jouera mardi nous permettra d'assister au triomphe d'un individu, ce Day 3 était surtout l'occasion de célebrer une apothéose collective, en applaudissant les 188 joueurs parvenant à atteindre l'argent.

Et si avec 236 joueurs au départ ce dimanche, la majorité étaient assurés de repartir avec un petit quelque chose en poche, ce ne fut logiquement pas le cas de tout le monde, à commencer par nos qualifiés freeroll Cyril (Nantes), Hervé (Brest) ou encore Sébastien (Paris), notre qualifié "Océan Indien" Fabien, les membres du club du SEPT Bastien et Nicolas, le Wameur Frédéric, alias dragonflush ou encore mon collègue du Staff Winamax Aurélien Guiglini.

Est ensuite venu le moment attendu autant que redouté de la bulle, qui a "couronné" Fred Weiss (le mec qui tire la tronche sur la photo ci-dessus) comme bubble boy officiel de cette cinquième édition, et en temps que tel, d'ores et déjà invité à revenir en 2017. Juste avant, Alain Lehmann a probablement subi le coup le plus cruel de la journée, à la pire des places possibles (la 190e), sa paire d'As se faisant craquer par... une paire d'As qui trouve une couleur grâce à un board monocolore.

La longue période de la bulle fit ensuite chuter le tapis moyen à 25 blindes à peine, entraînant toute une série d'éliminations rapides, dont celles des Wameurs Nicolas 'kroktachon' Pignon (à gauche ci-dessus, au côté de Derek Decamps, frère de notre Top Shark Florian, éliminé à la 90e place) et Nathalie 'Nath.1967' Abreu, de notre joueuse pro Aurélie Quélain, du Champion 2014 Pierre Merlin, ainsi que d'Émile Petit, pour une de ses rares apparitions sur le circuit.

Le début de soirée a ensuite été marqué par un énorme hero call avec une seconde paire, signé Kevin 'Dromz' Goillot (photo), pour remporter le premier pot à un million du tournoi, et mettre fin du même coup au parcours d'Alexandre Réard.

Notons enfin les éliminations dans les deux derniers niveaux de la journée de Kool ShenAlexandre AmielJacques SantiniKarim Lehoussine et du plus valeureux de nos Wameurs, Guillaume 'Chupachupa' Giraudeau (photo).

Pendant que les sortants défilaient un à un devant la caisse pour récupérer leurs gains, certains ne se sont pas fait prier pour monter un bon paquet de jetons. C'est le cas notamment de deux têtes bien connues de la scène francophone Ricardo Manquant (photo), et Damien Lhommeau. Ce dernier poursuit d'ailleurs sa belle histoire avec les tournois live Winamax, en signant une septième place payée en neuf participations, tous événements confondus (Finale WiPT, SISMIX, WPO). Nous n'oublions pas non plus Reine Benguigui, dernière féminine en lice, et toujours en course après être tombée à quatre petites blindes. Quant à Mourad Amokrane, qui trône tout en haut du chipcount avec 2,306 millions, il nous est pour l'instant totalement inconnu. Mais vraisemblablement plus pour longtemps.

Ils ne seront en tout cas plus que 40 à pouvoir prétendre lundi à une place parmi les neuf finalistes et un gain minimum de 14 500 euros, tout en pensant forcément au chèque de 110 000 euros promis au vainqueur. Parmi ceux-là, 17 ne faisaient preuve jusqu'alors aucune place payée en tournoi live, tandis que 9 n'en comptent qu'une ou deux. Pour beaucoup, ce Day 4 sera donc une plongée totale dans l'inconnu. Nous verrons alors qui supportera le moins bien la pression et qui sera au contraire galvanisé par l'enjeu.

Pour ne rien manquer de la suite de ses palpitantes joutes pokeristiques au Cercle Clichy-Montmartre, soyez branchés à partir de 14 heures. En attendant, faites de beaux rêves, et bonne nuit !

Cliquez ici pour consulter la liste des joueurs primés durant le Day 3