Winamax

Un hero call à 1 million

- 6 mars 2016 - Par Benjo DiMeo



La photo ci-dessus a été prise durant le Day 1A, mais elle est parfaitement d'actualité après le coup que vient de remporter Kevin Goillot à la faveur d'une décision aussi difficile que judicieuse.

Sur un board final KA7210, "Dromz" faisait en effet face à la démonstration ultime d'agressivité en No-Limit : un all-in pour 360,000, poussé par nul autre que le dangereux Alexandre Réard.



Muni d'un simple KJ pour la deuxième paire du board, Kevin ne peut pas abdiquer si facilement. Il fait face à un excellent joueur qui s'est montré très agressif aujourd'hui, comme d'habitude lorsqu'il possède un gros tapis. D'ailleurs, et Kevin a tout loisir d'y réfléchir tandis qu'il contemple cette mise : sur le coup précédent, Alexandre l'avait 3-bet préflop, et Kevin s'était défendu avant d'abdiquer au flop. Que faire, cette fois, sachant que Réard a de nouveau 3-bet (cher, en plus : 88,000) mais a décliné le c-bet, choisissant d'attendre le turn pour envoyer 90,000 et des poussières, avant de vider son chargeur sur la rivière.

Il faudra cinq bonnes minutes à Kevin pour prendre sa décision. La bonne : un call, un énorme call pour la majorité de ses jetons. Lorsque Kevin avance la pile de jetons sur le tapis, Réard est déjà en train de se lever : "Tu as As-Dame ?" Kevin : "Non." Réard : "Tu as gagné". Il révèle... J4 pour un bluff osé ! Kevin retourne fièrement sa main : il vient de remporter le plus gros pot du tournoi jusqu'à présent.



Après coup, son voisin de table Kool Shen tentera d'analyser le move de Réard : "Je ne voyais pas trop avec quelle main il pouvait value-bet. As-10 ? Un brelan de 10 ?"

Kevin acquiese, mais ne creusera guère l'explication de texte, fatigué qu'il est de sa soirée de la veille ("On s'est couchés à dix heures et demie [du matin !]"), et tout à sa joie de collecter un pot valant plus de un million, le premier du tournoi : Dromz est rien de moins que notre nouveau chip-leader !