masquer le menu

L'enchanteur a brillé de mille feux

- 5 mars 2014 - Par Kinshu



On s'attendait à un final de très grande qualité, nous n'avons pas été déçus. Quatre-cent minutes de beau poker ont égayé le Cercle Clichy-Montmartre ce mardi 4 février.

En toute logique, c'est Neil Siguerdidjane qui se retrouvait le premier à tapis. En débutant la finale avec seulement six blindes, le petit gars du staff Winamax était dans l'obligation de bouger vite, très vite. Et quoi de mieux qu'une paire d'As pour se relancer ? C'est Pascal Martinez, et sa paire de Dames qui en faisait les frais. Cette finale démarrait sous les meilleurs auspices !



Il fallait finalement attendre quarante minutes pour connaitre le nom de la première victime. Et ce n'est pas forcément celui qu'on attendait. Car c'est Hugo Lemaire, amenuisé par les blindes, qui tombait le premier. Le professionnel se heurtait à l'autre professionnelle de la table - Gaëlle Baumann, en poussant son tapis avec une Dame, et en se faisant payer par un As. Pas aidé par les cartes communes, Hugo quittait alors la partie en neuvième position, plus riche de 14,000 euros.

Diminué par le coup perdu d'entrée de jeu face à Neil Siguerdidjane, Pascal Martinez était le suivant à chuter. Le joueur amateur tentait un gros coup de bluff en faisant tapis avec As-Valet sur un flop hauteur neuf. Pas de bol, son unique adversaire, Pierre Merlin, avait le meilleur jeu possible à ce moment-là : brelan de neuf ! Pascal pouvait se consoler avec le prix de 16,000 touché par cette huitième place.



C'est ensuite Neil Siguerdidjane qui mordait à son tour la poussière. L'administrateur réseaux et systèmes de Winamax avait pourtant trouvé un nouveau spot favorable pour doubler son tapis. Mais son As-Roi confronté au As-Cinq d'Eric Souvay ne résistait pas à l'apparition d'un cinq sur le tableau. Neil pouvait garder le sourire : en se classant septième, il signait sa meilleure performance en live et récupérait un prix de 19,000 euros !

A six joueurs restants, les tapis se rééquilibraient, et aucune autre élimination ne venait ponctuer les quatre-vingt-dix minutes qui suivaient. Jusqu'à une nouvelle augmentation des blindes et un coup à tapis entre Emmanuel Fernandez et Pierre Merlin. Muni du plus petit tapis avec Roi-Valet et confronté à As-Dix, Emmanuel déchantait vite en voyant le croupier révèler deux autres As sur le flop. Drawing dead dès le turn, le co-propriétaire de Poker & Associés était alors relegué à la sixième place (23,500 euros).

C'est à ce moment-là que les masses commencaient à réellement bouger. Karim Elias s'emparait du chiplead au détriment de Pierre Merlin. Puis, Gauthier Roumieu reprenait la tête en démasquant un énorme bluff de ce même Karim. Pendant ce temps-là, Gaëlle Baumann se maintenait à flots en usant de toute son expérience de pro. La joueuse du Team Winamax allait même prendre les commandes du tournoi en remportant un coup à tapis avant le flop avec deux Valets face à Pierre Merlin, sans doute trop téméraire avec As-Valet. Il était alors temps de partir en pause dîner pour les cinq derniers protagonistes de l'épreuve !



La reprise était propice à l'action ! Karim doublait son tapis sur Gaëlle avant que nous assistions à l'un des plus gros pots du tournoi. Trois joueurs à tapis avant le flop, et forcément du grabuge après-coup. Un As et un Roi chez Pierre Merlin, un As et une Dame chez Gaëlle Baumann et un Valet et un Quatre chez Gauthier Roumieu dont le timing était clairement mal choisi. Un tableau plus tard, et Gaëlle concédait une bonne partie de son tapis tandis que Gauthier était lui tout bonnement éliminé en cinquième position, remportant ainsi 28,500 euros. Une performance remarquable pour ce joueur amateur qui s'était qualifié gratuitement lors de l'étape live de Toulouse !

S'en suivait l'élimination d'Eric Souvay en quatrième position (36,000 euros). A tapis avec Roi-Valet contre Gaëlle Baumann en possession d'une paire de trois, le qualifié en ligne pensait pourtant doubler en voyant un Roi apparaitre sur le flop, mais la river apportait à la joueuse Winamax un troisième trois !



Il fallait maintenant définir le tiercé gagnant du tournoi. Avec le plus petit tapis au départ du jeu à trois, Karim Elias ne semblait toutefois pas décidé à lâcher prise. Là où beaucoup d'autres auraient vite perdu patience dans cette situation, le joueur régulier du Cercle Clichy-Montmartre ne paniquait pas et parvenait même à maintenir une certaine pression sur ses deux concurrents en doublant à plusieurs reprises.

Mais au fil des orbites, un joueur finissait tout de même par se détacher : le chipleader Pierre Merlin. Aussi offensif que talentueux, 'Lenchanteur' faisait parler son expérience et son imposant tapis pour se tracer une voie royale vers la victoire. Rien ne semblait pouvoir l'arrêter. Pierre éliminait alors Karim lors d'un énième coup à tapis. L'habitué des lieux pouvait se satisfaire de cette très belle troisième place qui lui rapportait 48,000 euros.



Confronté à Gaëlle Baumann lors du duel final, Pierre Merlin ne faisait qu'une bouchée de la joueuse du Team Winamax. Forcément, le rapport de force était totalement déséquilibré au départ du heads-up, avec plus de 80% des jetons en faveur de 'Lenchanteur'. Gaëlle n'avait pas grand chose à se reprocher : elle passait à côté de la victoire, certes, à l'instar de Sylvain Loosli à Dublin lors de la dernière édition du Winamax Poker Open, mais faisait honneur à son statut en se classant deuxième pour 65,000 euros de gains !



Pierre Merlin était déclaré vainqueur de cette finale individuelle du Winamax Poker Tour ! Habitué aux succès sur les tables de Winamax sous le pseudonyme de 'Lenchanteur', ce joueur amateur de 25 ans pouvait savourer cette première victoire en live qui lui rapportait la bagatelle de 100,000 euros !

Kinshu

Pierre Merlin remporte le Winamax Poker Tour !

- 5 mars 2014 - Par Kinshu



Finale individuelle du Winamax Poker Tour - 550€ - 1263 joueurs
Vainqueur : Pierre Merlin 100,000€
2e : Gaëlle Baumann (Team Winamax) 65,000€
3e : Karim Elias 48,000€
4e : Eric Souvay 36,000€
5e : Gauthier Roumieu 28,500€
6e : Emmanuel Fernandez 23,500€
7e : Neil Siguerdidjane 19,000€
8e : Pascal Martinez 16,000€
9e : Hugo Lemaire 14,000€

Liste complète des joueurs primés

Gaëlle n'a rien pu faire

- 5 mars 2014 - Par Kinshu



Duel final totalement déséquilibré : à gauche, Gaëlle Baumann et ses dix blindes, à droite, Pierre Merlin, et son énorme tapis de plus de cinquante blindes !

Alors, forcément, au bout de quelques mains, les tapis ont volé : ATrèfle8Coeur pour Gaëlle, 6Pique6Carreau pour Pierre.

Un flip messieurs dames !

Le tableau QPiqueTCoeur3Trèfle6Coeur5Pique fait alors pencher la balance du côté du chipleader !

A l'instar de Sylvain Loosli lors du Winamax Poker Open, Gaëlle Baumann rate d'un cheveu la victoire dans cette troisième édition du Winamax Poker Tour ! Deuxième de l'épreuve, la joueuse du Team Winamax remporte 65,000 euros !

Karim est las

- 5 mars 2014 - Par Kinshu



C'était à prévoir : la chute rapide de l'un des deux joueurs shortstacks. Et c'est finalement Karim qui a cédé le premier !

Relance de Pierre qui call le shove de Karim : 'Lenchanteur' révèle QCoeurJTrèfle et fait face au ACoeur7Carreau du régulier du cercle Clichy-Montmartre.

Le tableau 6TrèfleQTrèfle7Pique9TrèfleKTrèfle est sans appel !

Karim Elias se classe 3e du Winamax Poker Tour et empoche la bagatelle de 48,000 euros !

Pierre en roue libre

- 5 mars 2014 - Par Kinshu

On passe à des blindes à 200,000 et 400,000. Voie royale pour Pierre dont les deux adversaires n'ont plus qu'une dizaine de blindes devant eux !

Siège 1 - Gaëlle Baumann (Team Winamax) 4,475 millions
Siège 2 - Karim Elias 4,15 m.
Siège 3 - Pierre Merlin 16,65 m.

L'histoire se répète

- 5 mars 2014 - Par Kinshu



Ce cas de figure s'est au moins produit à trois reprises durant les deux dernières heures : bataille de blindes amorcée par Gaëlle en faisant tapis sur Karim, qui paye, et qui double !

C'est une confrontation entre KCarreau2Carreau et KPique8Pique qui a cette fois permis au régulier du CCM de doubler au terme d'un tableau 6TrèfleQCoeurKCoeur5CoeurACoeur. Du coup, Karim remonte quasiment au niveau de la joueuse du Team Winamax. Et c'est 'Lenchanteur' qui se frotte les mains...

Le roi Merlin

- 4 mars 2014 - Par Kinshu

Pierre Merlin est clairement passé à l'offensive ! 'Lenchanteur' profite de son statut de chipleader pour attaquer de nombreux coups et le fait à merveille. A la baguette une main sur deux, Pierre remporte la plupart des pots dans lesquels il investit volontairement des jetons.



C'est sans doute Karim qui fait le plus les frais de l'agressivité constante de Pierre. Le régulier des lieux a tendance à souvent défendre sa grosse blinde sur les relances de 'Lenchanteur', mais fold tout aussi souvent sur la moindre mise envoyée après le flop. Du coup, Pierre en profite, comme sur ce flop 4-10-2 où il ne mise qu'une seule blinde en guise de c-bet. Et cela marche, puisque Karim passe à nouveau...

Du beau poker

- 4 mars 2014 - Par Kinshu

Partie à trois très technique entre Gaëlle, Karim et Pierre : impossible de deviner qui sera le premier à céder !

Dernière main disputée : Pierre attaque en petite blinde à 700,000, Gaëlle défend en grosse blinde en payant. Sur le flop 8PiqueJTrèfleKCarreau, la pro du Team Winamax call le c-bet à 700,000, puis profite d'un check de son adversaire sur le 8Trèfle turn pour placer une mise calibrée à 1,175 million. 'Lenchanteur' abandonne.

La fleur de l'âge

- 4 mars 2014 - Par Kinshu



On a retrouvé deux Bisounours dans le rail : Antoine Pignon et Erwann Pecheux, fervents supporters de Pierre 'Lenchanteur' Merlin. C'est cool les fleurs les gars, mais on préfère les licornes et les poneys !

Karim a bougé

- 4 mars 2014 - Par Kinshu



Il suffisait de le dire pour qu'il le fasse ! Nouveau spot de bataille de blindes où Gaëlle impose une pression maximale sur Karim en faisant tapis. Le régulier du CCM paye avec une paire de 9. La joueuse Winamax dévoile quant à elle un As et un 3 de trèfle. Le tableau 5-10-10-Roi-4 fait alors gagner Karim qui passe à 5 millions.