Winamax

On vous avait pas raconté ?

- 16 mai 2022 - Par Rootsah

Tableau médailles
11 jours de fiesta. 11 jours tellement intenses que forcément, on est passé à côté de quelques moments forts du festival au niveau poker. Ne nous en voulez pas : entre Beer Pong Open, Bongo Loco, Blind Test et surtout un Main Event à rallonge qui s'est étalé sur cinq jours, la rédaction ne savait parfois plus où donner de la tête. Mais il n'est pas trop tard pour une session de rattrapage, qu'on vous propose donc depuis Paris, quatre jours après le sacre d'Omar Del Pino. Car oui, des instants poker mémorables, il y en a eu un paquet... Tableau d'honneur.

High Roller : un record, là encore

303 entrées : on a vérifié, c'est bien un record d'affluence pour le High Roller d'un festival Winamax. On a bien fait de programmer ce tournoi en toute fin de festival : à l'image de Fabricio Abbraciamento par exemple (finalement 28e de l'épreuve), certains ont profité de leur min-cash dans le Main Event pour se faire un petit plaisir. Le programme de satellites online plus fourni qu'à l'accoutumée et les autres sats organisés au casino de Madrid ont certainement joué également un rôle important... En tout cas, les 228 entrées enregistrées au SISMIX de Lloret de Mar sont désormais de l'histoire ancienne. 

Benitez
Et l'histoire, c'est Abraham Faraj Benitez qui l'a écrite, s'appropriant pas moins de 60 000 € pour sa victoire dans ce High Roller. Il multiplie ainsi par quatre ses gains en tournois live, lui dont le meilleur résultat restait une 28e place au Battle of Malta 2019 pour 13 330 €, et a permis aux supporters espagnols de chauffer la salle Mandalay quelques heures avant la consécration d'Omar Del Pino. En fin de tournoi, on a tout de même retrouvé le meilleur joueur espagnol de l'histoire, Adrian Mateos Diaz, dont l'apparition aura malheureusement été trop courte puisqu'il a échoué à la bulle de la table finale (8e pour 5 800 €). Le Français le plus connu du casting, Cédric Danneker alias Illico Busto, a lui été le premier éliminé d'uneTF au line-up pas forcément clinquant mais à l'accent international. Oui, vous êtes venus de partout pour jouer nos beaux tournois !

Adrian Mateos
High Roller 1 000 € - Samedi 14 et dimanche 15 mai
303 entrées - Prizepool : 272 700 €
Vainqueur : Abraham Faraj Benitez - 60 000 €

Position Prénom Nom Pays Prix
#1 Abraham Benitez Faraj Espagne 60 000 €
#2 Gustavo Rodriguez Vaquero  Espagne 42 000 €
#3 Junda Zhan Zu Espagne 30 500 €
#4 Audrius Eukynas Lituanie 21 500 €
#5 Andrei Ioniut-Gabriel ? 15 500 €
#6 David Vie Giner ? 11 100 €
#7 Cédric Danneker France 8 000 €

Monster Stack : la razzia espagnole

Winner Monster
Les Espagnols ont fait main basse sur la plupart des gros tournois de ce WPO, et le Monster Stack n'échappe pas à la règle : le titre revient ainsi à Jorge David Tejera Valdivia. Aucune trace d'une performance précédente pour l'Espagnol, qui a cependant fait montre d'un talent certain pour battre un field de 540 entrants, avec un top 3 squatté par les joueurs ibériques. Jorge empoche la plus grosse part d'un prizepool de 143 100 €, sur l'un des cinq tournois ayant dépassé les 100K€ de dotation sur ce WPO : le voilà plus riche de 23 800 € à l'issue d'une finale dépourvue de noms ronflants, où trois Francès ont aussi rempli leur portefeuille.

Monster Stack 300 € - Samedi 14 et dimanche 15 mai
540 entrées - Prizepool : 143 100 €
Vainqueur : Jorge David Tejera Valdivia - 23 800 €

Position Prénom Nom Pays Prix
#1 Jorge Daviz Tejera Valdivia Espagne 23 800 €*
#2 Luis Diaz Munoz Espagne 14 700 €*
#3 Julian Enache Espagne 13 300 €*
#4 William Teruel France 18 100 €*
#5 Unai Iruin Malumbres Espagne 7 000 €
#6 Pierre Jeffredo France 5 000 €
#7 Massimo Schiralli France 3 590 €

* Après un deal à quatre

Sunday Surprise (Mystery Bounty) - 5 000 balles et tu déballes

Bounties
Chaque dimanche sur Winamax, le Sunday Surprise offre un trèèès beau cadeau à son vainqueur. Alors on était obligé d'envoyer du lourd sur la version live pour ce WPO. Résultat ? Un tournoi KO au format Mystery Bounty, très en vogue depuis deux ans sur les festivals internationaux (nous, on avait déjà testé le format depuis un bail). Le principe ? Chaque joueur éliminé dans les places payées donne à son bourreau le droit de tirer une enveloppe contenant un carton où est écrit un montant compris entre 100 et 5 000 € (hors des places payées, on gagne des goodies). Une prime à encaisser, comme ça, juste en lisant un bout de papier. C'est cadeau. Et comme vous avez pu le voir en vidéo, il y en a un qui a été un peu plus chanceux que les autres :

Tout le staff le poussait, alors que nombre d'enveloppes avaient déjà été ouvertes mais que le jackpot à 5 000 € n'était pas encore tombé : "Prends l'enveloppe coincée sur le côté du mélangeur, là, c'est sûrement celle-là !" Dans un réflexe plein d'à-propos, notre larron nous a écouté... Et bim, 5 000 balles dans la besace, soit 500 euros de plus que le gain de la 4e place du tournoi (dévolue d'ailleurs à un grinder bien connu de nos services, Hayg Badem alias Haygus). Un grand moment de partage : même si pas grand-monde ne connaissait le veinard, tout le rail a bruyamment célébré le vainqueur après ce joli coup de chatte. Un format qui a donc fait l'unanimité, certainement appelé à être renouvelé, et qui prouve que le WPO, c'est avant une grande fiesta populaire.

Bounties 2

Sunday Surprise 200 € - Dimanche 15 mai
535 entrées - Prizepool : 93 625 €
Vainqueur : Raphael Davidou - 10 800 € (+ Bounties)

Le staff a (bien) fait le taff

Sprint
On avait investi une bonne partie d'un hôtel pas loin du casino : 40 membres du staff Winamax basés à Paris ont fait le déplacement à Madrid pour bosser dur au casino Torrelodones, sans compter les nombreux et précieux "add-ons" qui nous ont apporté un gros coup de main. Si tous ou presque ont fini sur les rotules, l'un d'entre eux a certainement mis un peu plus de temps que les autres à s'endormir lundi matin : Fabien, l'un des animateurs des clubs Winamax, s'est ainsi imposé sur le King Kong Battle KO après un deal à 4, pour la somme de 3 890 € ! Voilà qui a certainement permis de payer un bon paquet de chouquettes à la cafète de la boîte cette semaine... Un titre qui intervient après la brillante victoire de Pierre sur le Média Event (qui a ensuite dégueulé la thune des collèges sur une autre forme de poker - pas le strip, hein) et la seconde place de José sur le Sprint Martes. Ok, on était bien plus nombreux, mais le staff a ramené plus de titres à la maison que le Team Pro W sur ce WPO. Hé ouais.

Leplat

2,4 millions d'euros distribués : vous vous êtes régalés

Salle
Vous ne rêvez pas : à quelques milliers d'euros près, le chiffre ci-dessus est bien le montant des gains distribués lors des 47 tournois organisés durant 11 jours dans ce Winamax Poker Open Madrid (2 417 390 € exactement). Et tout ça, c'est d'abord grâce à vous, joueurs, puisque 9 398 inscriptions ont été compilées sur l'ensemble du festival (et encore, on ne compte pas les centaines de jetons rouges achetés pour jouer le Midnight Deglingos). Mais ce succès, c'est aussi grâce à l'investissement sans faille du staff Winamax, aux petits soins jour et nuit pour vous permettre de vivre un festival mémorable. Joueurs et organisateurs sans exception méritent ainsi applaudissements nourris et remerciements fournis. On n'a qu'une hâte : remettre ça le plus vite possible. On se voit à Bratislava ?

Tous les joueurs primés sur le WPO Madrid

Défaite à domicile

- 16 mai 2022 - Par Benjo DiMeo

Face the Pros

Face the Pros
C'est une tradition au Winamax Poker Open : le dimanche, on vous propose d'affronter le Team Winamax en one to one... Et cette année, vous les avez battus ! Joué sur iPad, le Face the Pros a attiré 58 joueurs pour cette première édition madrilène, prêts à poser 50 € sur la table pour tenter de remporter quatre heads-up d'affilée contre les pros W, et ainsi remporter une enveloppe de 1 000 €. Vous auriez pu être encore plus nombreux, mais nous avons été contraints de clôturer les inscriptions, afin de pouvoir terminer dans les temps.

Face the Pros
Et au grand dam du coach Stéphane Matheu, le Team a donc terminé l'épreuve dans le rouge, avec une perte sèche de 550 €. Trois des participants, Mehdi, Timothée et José ont ainsi battu quatre pros sur quatre, remportant la prime maximale. Un seul joueur, Stéphane, a choisi d'encaisser une prime de 400 € avant le dernier match. Moundir a bien failli rejoindre la liste des gagnants mais s'est incliné sur son dernier match face à Gaëlle Bauman.

Timothée Face the Pros
Timothée a battu successivement Davidi Kitai, Alex Romero, Gaëlle Baumann et enfin Kool Shen

José Face the Pros
Si vous avez suivi le coverage en long et en large, vous reconnaissez le visage de José : l'Epagnol a terminé en tête du Day 1 sur le Main Event et s'est incliné pas loin de la table finale hier. Sur tablette, il s'est vengé en triomphant de Romain Lewis, Gaëlle, Guillaume Diaz et enfin Davidi


Face the Pros

Face the Pros

Face the Pros

Face the Pros

Face the Pros

Le braquage de Branko

- 15 mai 2022 - Par Benjo DiMeo

Branko Milosavljevic remporte le Sniper KO

MILOSAVLJEVIC BRANKO  SNIPER
Lorsque les deux grands gaillards barbus à queue de cheval se sont pointés pour récupérer le trophée du Sniper KO, seul l'esprit le plus embrumé par la soirée beer pong de la veille aurait pu passer à côté du fait que nous avions affaire à deux frangins. J'ai reconnu sans peine le cadet, Slobodan : le Red Diamond avait connu son heure de gloire à Paris en 2018 avec une 22e place sur la Grande Finale du Winamax Poker Tour (et des demandes de selfies de tous les Parisiens qu'il croisait dans la rue, la faute à son incroyable ressemblance avec LA start du PSG de l'époque, Zlatan Ibrahimovic). En revanche, il a fallu me présenter l'ainé (quatre ans de plus), prénommé Branko. Dès lors, la question était : qui exactement avait gagné le tournoi ?

MILOSAVLJEVIC BRANKO  SNIPER
C'est autour du cou du non-professionnel Branko qu'a été accroché le trophée. "Je suis venu tenir compagnie à mon frère", explique-t-il avec un large sourire. À Madrid, Branko a apprécié aussi bien la structure des tournois du WPO que l'organisation. Et aussi le format KO proposé par le tournoi Sniper, qui lui a permis de pratiquer à foison son move préféré : "All-in !" De distraction, le natif de Kruševac en a bien besoin en ce moment : "J'investis dans les cryptos !" Un secteur qui, comme tant d'autres valeurs spéculatives, boit le bouillon en ce moment. Vainqueur devant 150 inscrits, Branko remporte 2 200 euros, plus les primes collectées tout au long de la partie. Pas sûr que cela suffise à compenser ses pertes de la semaine sur les marchés...

Sniper KO 150 € - Résultats
151 inscrits (re-entries inclus) - 19 630 €

Position Nom Prénom Pays Prix (€)
(hors bounties)
#1 MILOSAVLJEVIC BRANKO Serbie 2 200
#2 HERRERA PABLO Espagne 2 200
#3 FAHIM SAMI France 1 600
#4 BIENVENU CHRISTOPHE France 1 150
#5 LOMBARD ALEXIS France 850
#6 ANDRIS RESEVSKIS 600

Tous les résultats du WPO Madrid

Yannice People

- 12 mai 2022 - Par Flegmatic

Yannice Bahri fusille le Wanted après un final de feu

Yaccine Bahri Winner Photo Groupe

Encore une coloc' de choc qui terrorise ce Winamax Poker Open ! Après celle de Benjamin Hamman et Dylan Cechowski, respectivement vainqueur et troisième du Battle Royale ; après celle des Pok Pok Bulls dont on vous parle depuis le début de la semaine, menée par le lauréat du Pistolero Mathieu Pinson et le "Capitaine" Romain Lefebvre de Rieux, actuellement en table télévisée aux côtés de Romain Lewis, s'ajoute désormais celle de Malcolm Franchi (photo, 2e en partant de la gauche), Said Abdel Attey (à droite) et Yaccine Bahri (avec le trophée). Le premier, on vous en parlait hier, a remporté le Warm-Up avant de se qualifier pour le Day 2 du Main Event. Le second n'est autre qu'Abam199, finaliste de la Top Shark Academy 2020 aux côtés de Léo Lombardozzi, Arnaud Enselme et Cédric Danneker. Le troisième, on y vient enfin, est le tout récent champion du Wanted KO !

"J'ai bust du Main Event juste à temps pour late reg au tout dernier niveau, avec même pas vingt blindes, rembobine Yaccine. Derrière, j'ai été quasi tout le temps short stack, et à la bulle, je n'avais toujours éliminé personne. Et puis à partir des demi-finales, c'était n'importe quoi : j'ai bust tous les joueurs de mes deux tables ! En finale, il n'y avait quasiment que des Espagnols avec moi, et un match France-Espagne a commencé à se monter dans le rail, c'était fou." "Il faut qu'on te montre la vidéo de la dernière main pour que tu comprennes bien pour l'article, enchérit Malcolm. L'Espagnol open shove avec Roi-Valet contre As-5 chez Yannice. Valet au flop et il fait runner-runner flush !" Vous imaginez les cris de joie et les sauts qui vont avec, pour électriser une salle Francesa quasi vide autour de 3h30 du matin.

Yaccine Bahri Winner Photo

Joueur online depuis ses 18 ans - il en compte aujourd'hui 27 - Yannice s'est lancé dans le live en 2019, au moment de l'ouverture des divers clubs de jeu dans la capitale. Régulier du Circus comme Malcolm, il y a décroché en janvier celle qui était avant ce WPO sa plus belle victoire en dur. Déjà payé sur le Colossus et sorti aux portes de la finale du Magnum, il remporte cette fois 3 800 €, en plus d'une palanquée de bounties, sur un Popcorn Bounty à 300 €.

Comme pour les deux autres groupes cités en début d'article, nul besoin d'aller chercher bien loin pour trouver le secret de cette étincelante forme collective. "Il n'y a que des bonnes ondes dans cette coloc. On a une piscine, une super ambiance, deux voitures pour organiser nos allers/retours comme on veut, c'est parfait ! Ah et au fait : Marlon, celui qui fait deuxième du Warm-Up derrière Malcolm, il est aussi avec nous !" Mais où s'arrêteront-ils ? "On veut le troisième collier pour aller avec ces deux-là." Pourquoi pas dès aujourd'hui sur le Omaha KO à 225 € sur lequel Malcolm et Saïd s'en vont "gamble" ?

Javier Molina fait sauter son premier bouchon

- 12 mai 2022 - Par David S.

L'Espagnol remporte son premier titre en live et 16 000 € devant les 280 inscrits du Magnum
Un side-event marqué par la présence en finale de Pierre Calamusa (5e)

Javier Molina
Il répond à nos questions avec joie et du tac au tac. Javier Molina, vainqueur du Magnum à 250 € organisé mardi soir, s'est vu remettre cet après-midi le trophée qui valide son statut de champion sur le Winamax Poker Open Madrid. Une marque de reconnaissance qui vient accompagnée d'un prix pas vilain du tout : 16 000 €. Deux bonnes raisons d'être réjoui : c'est ce qu'on lit sans peine sur son visage. À 27 ans, le Madrilène est venu à bout d'une table finale où figurait également Pierre Calamusa. Pour ce dernier, l'affaire a tourné court avec une élimination en cinquième place, bonne pour tout de même 3 200 euros.

"C'est ma première victoire en live", se réjouit Molina. "Sur Internet, j'ai gagné plusieurs trucs, mais en live, je ne suis pas un régulier. Je suis content du jeu que j'ai déroulé." Motif de satisfaction supplémentaire après ce premier sacre : Molina n'avait que quatre blindes au moment d'attaquer la dernière table du tournoi. "J'ai eu de la chance, car les deux fois où j'ai doublé, je faisais face à Pierre." Pour triompher face à notre W rouge, Molina a eu besoin de faire tomber la pièce du bon côté par deux fois. D'abord en payant le tapis de Pierre avec KJ ("Pierre avait 99 et a perdu le flip") puis dans une bataille de blindes où il a suivi le all-in du pro avec A5 : en face il y avait 33 .

"À partir de là, je me suis senti très à l'aise", poursuit le vainqueur du Magnum, qui n'a pas l'intention de jouer les flambeurs avec son gain : "tout ira à la banque". "Il y a un an, j'ai pris la décision d'essayer de me professionnaliser et depuis quatre mois, je suis chez BeYourBpoker, pour apprendre.", explique Molina. Avant de se quitter, l'Espagnol prend le temps de nous féliciter pour le boxon que nous sommes en train de mettre au casino de Torrelodones. "C'est incroyable : le staff, les croupiers... tout est spectaculaire", lâche-t-il en prenant le chemin menant au bureau des inscriptions pour le Main Event. Bravo à nous mais surtout bravo à lui !

Traduction : Benjo

Magnum 250 € - Résultats
281 inscrits (re-entries inclus) - 61 820 €

Position Nom Prénom Pays Prix (€)
#1 MOLINA PELAYO JAVIER Espagne 16 000
#2 CASSAGNE CLEMENT France 10 800
#3 DEBAILLIE AURELIENE France 7 100
#4 PEREZ ESTEBAN Espagne 4 800
#5 CALAMUSA PIERRE France 3 200
#6 CORRAL CARRILLO GABRIEL Espagne 2 150
#7 MALLON NILS Allemagne 1 500
#8 BAHRI YANNICE France 1 100
#9 HAMOUCHE ROMAIN France 1 100
#10 PRADO ROMANO CRISTINA Espagne 830

Tous les résultats du WPO Madrid