La preuve par l'image

- 14 mai 2022 - Par Rootsah

Main Event 500 € (Day 2)

Mazerolle Day 2
Davidi Kitai lui-même l'a souvent répété : l'image perçue est l'une des composantes essentielles à maîtriser pour un joueur lors d'un tournoi de poker live. Hugues Mazerolle semble l'avoir parfaitement compris. Depuis le début du Main, il se construit une image de joueur maniaque, comme au début du tournoi où il jouait toutes les mains, mais aussi depuis le passage de la bulle : "Au début, je passais pour un mec bourré. Là j'ai une image de degen et je me fait livrer. Tout à l'heure, un mec m'a 4-bet shove 50 blindes avec Roi-Valet, quand j'avais deux Dames." Car oui, l'avantage de cette méthode, c'est que vos adversaires ont tendance à ne plus trop vous croire, ce qui permet de valoriser grassement ses belles mains. Pourtant, après avoir monté un stack de plus de 2 millions de jetons, Hugues nous affirme s'être un peu calmé : "Maintenant, je suis plus sage." Mais cela n'a pas l'air de changer grand-chose : ses adversaires ne semble pas vouloir le prendre au sérieux, en témoigne la main suivante.

Stefan Hugues
Stefan Baczynski relance à 36 000 au bouton, et Hugues décide de surrelancer à 116 000 depuis la petite blinde (on imagine que ce n'est pas la première fois qu'il place un 3-bet). Stefan s'aligne, et propose 65 000 après un check de Mazerolle sur le flop A2Q. Hugues paye la somme demandée, et check le turn A. Cette fois, ce sera 115 000 pour suivre. Mais "WhenLamboXD" décide d'employer la manière forte et annonce tapis... Stefan passe instantanément, et Hugues grimpe ainsi à plus de 2,4 millions après ce coup. "Je vous l'avais pourtant dit que j'étais sage ! C'est avec des value hand qu'on fait de l'argent en tournoi, pas avec des bluffs," conclut Hugues. Aux dernières nouvelles, Hugues se positionne comme l'un des chipleaders de ce Main Event à 150 joueurs restants, avec 2,8 millions de jetons en sa possession.