Winamax

Une couronne pour la dentiste

- 30 septembre 2022 - Par Benjo DiMeo

Cécile Cazajus remporte le Wanted KO

Cécile Cazajus - Wanted KO
"T'as vu qui a gagné le Wanted KO ? C'est la dentiste de Chance44 !"

Voilà le genre de bruit de couloir propice à attiser les flammes de notre curiosité. On pensait bien connaître Hadrien Gallois, mais on ignorait qu'il était l'une de ses superstars de type hollywoodien, ne se déplaçant qu'en jet privé rempli d'un aréopage de sbires aux rôles bien définis : manager, agent, maquilleuse, masseur, chef cuistot... et donc une orthodontiste, semble-t-il. Ah, ces joueurs de poker : aussitôt qu'ils réussissent, voilà que s'empare d'eux la folie des grandeurs.

Malheureusement (ou pas), la vérité est moins hors-sol. Cécile Cazajus compte effectivement le célèbre membre du Winamax Stream Gang parmi ses patients... mais c'est avant tout parce qu'elle l'a connu au sein de Toulouse Hold'em Poker, l'association de joueurs historique de la Ville Rose. Cessant le temps d'une semaine de réparer des mâchoires douloureuses, Cécile est venue à Bratislava en casser quelques-unes. Mercredi soir, elle a distribué quantité de bourre-pifs sur le Wanted KO à 150 € l'entrée. Parmi ses 231 adversaires, nombreux sont ceux qui ont dû ramper pour aller récupérer leurs ratiches égarées sous les tables du Banco Casino, tandis qu'elle affichait un sourire jusqu'aux oreilles en comptant ses 3 400 euros de gains - primes non comprises.

Cécile Cazajus

"C'est mon premier gros festival, nous dit Cécile, clairement ravie d'entrer dans le club très fermé - une trentaine de membres à tout casser - des joueurs qui quitteront Bratislava avec en poche une photo souvenir devant le mur des trophées signée Caroline Darcourt. "C'est le genre de sensations qu'on vient chercher !" Cécile pratique le poker depuis cinq ou six ans, de façon plus ou moins assidue selon les périodes, les études, le boulot. On l'avait déjà croisée sur la Grande Finale du WiPT à Paris il y a quelques années de cela. Récemment, elle a repris son activité en ligne, sur un terrain de jeu bien spécifique : l'Expresso ("les Spin", comme elle les appelle, mais on lui pardonne). "On m'a recommandé de m'y mettre pour la stratégie post-flop, c'est une bonne école pour développer des bons automatismes." Outre le club THP, Cécile a aussi traîné ses guêtres à Bordeaux, chez Poker Sphere, autre grand incubateur de talents poker dans le sud ouest. De quoi se constituer un solide réseau de potes de poker. C'est pour cela qu'il nous a fallu patienter avant de pouvoir prendre la fameuse photo. Cécile tenait à rassembler un maximum de copains derrière elle… à commencer par Clément Muller, son compagnon. Vous ne verrez pas sa tête sur la photo, mais c'est bien lui qui a fait le boulot pour qu'elle soit réussie !