Il ne volera plus l'orange

- 29 septembre 2022 - Par Flegmatic

Michał Janczarski remporte le premier gros trophée de ce WPO Bratislava
Battle Royale 750 € (Finale)

Michal Janczarski Trophée

Ce n'est pas lui faire injure que de dire qu'il n'a pas ultra dominé cette finale. Ni qu'il a longtemps semblé démuni lors du heads-up. Pourtant, à l'arrivée, c'est bien lui qui repart avec le trophée et le plus gros gain. Michal Janczarski n'a peut-être pas été le meilleur joueur de la TF - dixit notre observateur privilégié depuis sa cabine de commentateur PonceP - mais il a remporté tous les coups décisifs à tapis, à l'image de cet ultime 40/60 qui a fini par tourner en sa faveur.

Michal Janczarski - Gilles Lamy

Le Polonais ne cherchait d'ailleurs pas à éluder le sujet au moment de la traditionnelle interview post-victoire, réalisée encore sous le coup de l'émotion. "Le field était bien meilleur que ce à quoi je m'attendais. En finale, ce n'était pas évident, nous n'avions pas beaucoup de profondeur, mais j'ai eu de la réussite à tapis [c'est notamment lui qui sort Dorian Hem en sixième place avec As-4 contre deux Valets, NDLR]. Lors du heads-up c'était un peu différent, on s'amusait tous les deux." Mais tout de même en gardant un réel intérêt pour le trophée (et les 3 000 € de bounties laissés à la gagne après deal).

Michal Janczarski

"La victoire était très importante pour moi. C'est la deuxième meilleure chose qui me soit arrivé cette année, après la naissance de mon fils." Un titre qui valide également le tournant live pris par Michal à la reprise du circuit dans la foulée de vous-savez-quoi. Estonie, République Tchèque, Irlande, Malte, Espagne et donc Slovaquie, il multiplie les déplacements en Europe depuis un peu plus d'un an et triomphe donc dès son baptême du feu sur l'un de nos festivals. "J'ai eu vent de ce WPO via un ami qui connaissait Winamax un peu mieux que moi. Quand il m'a dit que tout se jouait en 6-max, je me suis précipité : j'adore ce format. Je ferai d'autres live Wina, c'est sûr !"

Gilles Lamy

Un W rouge qui était bien plus familier en revanche à un Gilles Lamy comptant plusieurs pastilles Winamax Series à son compteur, "la majorité d'entre elles en variantes, croyait savoir Cédric 'IllicoBusto' Danneker, présent dans son rail durant une majorité de la finale. Il garde les trophées bien en évidence à côté de son bureau, donc je peux te dire qu'il la veut vraiment cette win," commentait-il avant l'issue funeste pour son poulain et compagnon de jeu du côté de Budapest, où Gilles est installé depuis sept ans. "Il est arrivé en même temps que Benjamin Chalot et Clément Richez, avec qui il est très ami depuis longtemps." Et s'il a toutefois fallu le convaincre pour effectuer les deux heures de train séparant la capitale hongroise de son homologue slovaque, celui que nous avions rencontré pour la première fois sur le Main Event des WSOP 2021, où il s'était illustré en allant jusqu'au Day 4, ne devrait pas le regretter. Finalement, le Hold'em non plus ne lui réussit pas si mal.

Nelson Boucherat

Représentant la frange amateure au milieu de cette finale composée majoritairement de pros, Nelson Boucherat a lui aussi subi la foudre Michal Janczarski, sa paire de 7 se faisant passer devant par le As-6 du Polonais. Le Montpelliérain achève toutefois sa belle aventure en troisième place, pour sa toute première perf' à cinq chiffres en seulement deux résultats live.

Winamax Poker Open Bratislava - Battle Royale 750 €
244 entrées - Prizepool 163 480 €

# Nom Pays Gains*
Vainqueur Michal Janczarski Pologne 24 745 € (après deal)
Runner-up Gilles Lamy France 20 270 € (après deal)
3e Nelson Boucherat France 10 350 €
4e Ewen Trévidy France 7 395 €
5e Boris Progner Slovaquie 5 280 €
6e Dorian Hem France 3 770 €

*chiffres non définitifs ne prenant pas compte des bounties