Winamax

Il a mis la barre haute

- 25 septembre 2023 - Par Phil Anthropik

Martin Bartos est le champion de ce Winamax Poker Open Bratislava 2023
Le Slovaque remporte le titre à la maison et encaisse 100 000 €

Main Event 500 € (Day 3)

Martin Bartos

Arrivé avec le sixième tapis sur l'ultime table de ce tournoi, Martin Bartos n'était pas favori pour aller chercher le trophée. C'était sans compter sur l'expérience du Slovaque. Ayant déjà réalisé des performances lui permettant de collecter 370 000 $ sur le circuit, il était évident qu'il avait quelques tours dans son sac pour remonter son tapis.

Martin Bartos - Richard Miklosovic HU

C'est à travers un coup clé contre Victor Fryda avec deux Dames contre une paire de 4, que Martin entamera son ascension. Puis lors du duel final, il prendra définitivement l'ascendant avec cette paire de JJ qui tient contre KQ, lui permettant de prendre une avance qu'il ne lâchera plus.

Rail N&B

À 35 ans, Martin va donc chercher cette victoire, la dixième de sa carrière, de loin la plus belle, la première à six chiffres : 100 000 € tout rond. Surtout, il la décroche dans sa ville et son casino de cœur, devant un parterre d'amis et devant sa petite amie. "Le dimanche parfait," nous confie-t-il avant d'aller poser pour les objectifs.

Martin Bartos

Il en profite également pour remercier le staff du casino, qu'il connait bien. "C'est incroyable, je ressens énormément de bonheur, les joueurs étaient très bons pendant cette finale. Victor (Fryda) était un excellent joueur, et il aurait également mérité la victoire." Sous le coup de l'émotion, entre les applaudissements, les caméras, les interviews, il conclura simplement par une phrase parfaitement adaptée à ce Winamax Poker Open : "Maintenant, on va faire la fête".

Winamax Poker Open Bratislava - Main Event 500 €
1 577 inscrits (re-entries inclus) - Dotation 693 880 €

Martin Bartos

# Nom Nationalité Gains
Vainqueur Martin Bartos Slovaquie 100 000 €
Runner-up Richard Miklosovic Slovaquie 64 500 €
3e Victor Fryda France 42 000 €
4e Pierre Neuville Belgique 28 000 €
5e Victor Hoogstoel France 21 000 €
6e Davidi Kitai (Team Winamax) Belgique 16 000 €
7e Leo Margets (Team Winamax) Espagne 12 300 €

Miklosovic so close...

- 24 septembre 2023 - Par VictorP

Richard Miklosovic termine runner-up après un heads-up à rebondissements (64 500 €)
Main Event 500 € (Finale)

Richard Miklosovic

Ils étaient deux Slovaques à se disputer le titre de champion du Main Event de ce WPO Bratislava. Et au terme d’un heads-up aux multiples rebondissements, Richard Miklosovic termine runner-up pour un joli chèque de 64 500 €. Un duel notamment marqué par deux coups déterminants qui ont fait basculer la partie. Sur le premier, tout est parti préflop. Richard, couvert par le stack de son adversaire, possède alors AQ et envoie tous ses jetons au milieu de la table. Martin Bartos trouve quant à lui As10 et paye rapidement. Le board vient AK5Q8 et le premier cité double alors son tapis, reprenant le dessus sur son adversaire.

Richard Miklosovic

Les cartes sont dès lors redistribuées, mais Martin n’a pas dit son dernier mot et se venge quelques minutes plus tard. Fort de sa paire de Valets, ce dernier décide de limper. Richard le relance alors avec KQ et tombe dans le piège d’un Martin qui n’a plus qu'à prononcer "all-in". C’est call par son opposant et le board 3J837 vient redonner l’avantage à Bartos.

[

Richard Miklosovic

Dès lors, ce dernier se retrouve avec un stack trois fois supérieur à celui de son compatriote. Et cette fois-ci, il n’y aura plus de changement. Sur la toute dernière main de ce tournoi, Richard voit son QJ se faire crucifier par J10, suite à l'apparition d'un 10 au flop. Même après ce coup du sort final, Martin Miklosovic s'estimait néanmoins très chanceux d’en être arrivé là.

Richard Miklosovic - Martin Bartos

Je suis forcément un peu triste maintenant, j’ai passé un super moment dans ce casino que je connais bien. J’ai beaucoup apprécié le niveau des joueurs sur ce Main Event. C'est un tournoi très relevé, ce qui m’a permis de me sentir plus à l’aise, car, je joue mieux quand les joueurs en face de moi ne font pas n’importe quoi. J’ai notamment adoré jouer contre des joueurs du calibre de Davidi Kitai et Pierre Neuville. De plus, en y réfléchissant, il ne faut pas oublier que je suis tombé à quatre millions de jetons plus tôt dans cette finale, donc je m’estime chanceux d’avoir fini deuxième". Et de conclure en nous promettant de revenir sur nos futurs festivals. C’est bien noté Richard !

Fryda KO

- 24 septembre 2023 - Par Rootsah

Victor Fryda termine sur le podium (3ᵉ pour 42 000 €)
Grand favori à quatre joueurs restants, le dernier Français en lice ne verra pas le heads-up
Main Event 500 € (Finale)

Fryda
La déception est à la hauteur des espoirs. Énorme chipleader au dinner-break, avec près de 60 % des jetons en sa possession à quatre joueurs restants, Victor Fryda semblait avoir la voie toute tracée vers le titre dans ce Main Event. Mais, vous l'aurez compris, la chute n'en a été que plus brutale : le Français termine finalement 3ᵉ de ce tournoi.

Dans ce terrible scénario, on retiendra particulièrement un coup clé, qui a paru faire basculer le destin de Victor, et de son adversaire Martin Bartos, alors que le pro expatrié à Malte venait de faire doubler Richard Miklosovic à deux reprises. En position UTG, et continuant sur sa stratégie d'appliquer un maximum de pression à ses adversaires, Victor open-shove avec 44. Sauf que cette fois, Martin Bartos, le second plus gros tapis encore en lice, trouve un call facile en BB pour ses 20 dernières blindes avec deux Dames. La meilleure main reste devant à l'issue d'un board 10-Roi-7-Roi-As, et Victor tombe à 18 millions après ce coup.

Fryda 2
Rapidement, le Français parvient cependant à éjecter Pierre Neuville, pour repasser à 18 millions, plus de 25 blindes. Mais le destin va s'acharner, où plutôt va aller dans le sens de ses opposants locaux. Victor open-shove 15 BB en small blind avec 86, et cette fois c'est Richard Miklosovic qui se réveille avec un monstre en BB, deux As. Le flop 79J donne de l'espoir au Tricolore, mais l'A et le K ne lui sont d'aucun secours. Large chipleader 90 minutes auparavant, il se retrouve avec 2,4 blindes devant lui...

Un tapis qu'il engage au bouton sur la main suivante avec J6, payé évidemment en BB par Martin avec J10. Le board 678Q4 lui offre néanmoins un sursis, lui permettant de remonter à 5,9 millions. Ce répit sera de courte durée : depuis la SB, Martin open-shove avec KQ, et le Français engage ses derniers jetons avec une main dominée Q8. Sur le flop A84, on se dit que la remontada est en marche, ce que confirme le turn 9... mais c'est bien un K qui déboule sur la river, scellant l'élimination du Français. "Cette paire de 4 a fait tout basculer, analysait à chaud le joueur de 27 ans. Je pense que c'est juste pas de chance, je n'ai pas eu de jeu quand j'en ai eu besoin. Ça s'est bien passé en demi-finales et en début de TF, mais ensuite, j'étais un peu card dead."

Fryda 3
Victor Fryda termine donc 3ᵉ de ce tournoi pour un très beau gain de 42 000 €, ce qui constitue de loin le plus gros gain en live de ce talentueux grinder, plus du double des 20 000 € gagnés lors de sa 8ᵉ place sur la Battle of Malta en juin dernier. Mais aussi beaucoup mieux que sa 17ᵉ place sur ce WPO Bratislava l'an dernier, dans une édition 2023 décidément propice aux back-to-back. Si la déception se lisait sur son visage au moment de quitter la table, Victor parvenait néanmoins à tirer du positif de son séjour : "Bratislava me réussit bien. Le tournoi était très agréable à jouer, c'était une bonne expérience." Ayant fait montre d'un très bon niveau de jeu durant ce Day 3, Victor Fryda prend date pour une perf' encore meilleure à l'avenir.

Chevre Miel
Déception aussi pour les supporters du Français, avec notamment Nicolas Vayssières...

Le heads-up de ce Main Event WPO Bratislava 2023 va donc débuter dans quelques minutes. Il sera 100 % slovaque, puisqu'il opposera Richard Miklosovic à Martin Bartos ! En jeu ? 100 000 € et un prestigieux titre !

Rail
Le rail slovaque peut bien trinquer...

L'incombustible Pierre Neuville

- 24 septembre 2023 - Par VictorP

Le vétéran de cette finale s'incline en quatrième position (28 000 €)
Main Event 500 € (Finale)

Pierre Neuville

Sa présence lors de WPO Bratislava a surpris bon nombre de personnes présentes sur ce festival Winamax. Et même lorsque l’on ne l’attend pas, la légende Pierre Neuville ne manque pas de performer, encore, et encore. En atteste sa présence au Day 3 de ce Main Event. Et alors qu’il avait entamé cette ultime journée dans la peau de chipleader avec 11,2 millions de jetons, le November Nine nous quitte en quatrième position pour 28 000 €. Pour en arriver là, le "Serial Qualifier" s’est embarqué dans des coups qui lui ont coûté bien cher. Parmi eux, un pot à plus de 6 millions de jetons, abandonné river sur un board 44J108 contre Victor Fryda.

S’il se maintient en vie en doublant une fois après l’apparition miraculeuse d’un 6 turn contre ce même Victor, au sortir d’un coup préflop où il partait pourtant derrière avec son A-6 dépareillé contre l’As-10 suité du Français, le Belge finit par rendre les armes au terme d’une bataille de blindes dans laquelle il part à tapis avec moins de 7 BB et un maigre J2. En big blinde, Victor réfléchit quelques instants et finit par call son K7. Le flop vient As-5-5. Turn 7 qui n’offre dès lors, plus beaucoup de possibilités au Belge qui ne joue plus que trois cartes dans le paquet. Une Dame à la river éteint son maigre espoir. Malgré cela, l’homme aux 4,9 millions de gains live ne regrette pas d’être venu passer du bon temps en terres slovaques.

Pierre Neuville OUT

"J’ai tout de même été meilleur que 1 574 personnes dans ce Main Event. Cela reste néanmoins une belle victoire. D’autant que j’ai passé une excellente semaine ici. L’organisation de l’équipe Winamax a été géniale, et j’espère pouvoir revenir lors du prochain festival que vous organiserez. Sur le plan du poker, cela a été un peu plus compliqué aujourd’hui. Assez souvent card dead, et sous pression du chipleader qui n’a pas manqué d’être très agressif. J’attendais impatiemment d’avoir des mains, qui ne sont malheureusement jamais venues. Donc c’était difficile pour moi d’inverser la vapeur. Malgré cela, je ne vais pas arrêter le poker de si tôt, et je compte bien être présent pendant encore une bonne vingtaine d’année", nous dit-il, en rigolant, du haut de ses 80 printemps. Une performance bien loin des standards auxquels il est habitué, mais qui reste tout de même très belle tant le niveau a été particulièrement relevé ces deux derniers jours. Bravo monsieur Neuville !

Le plein d'émotions

- 24 septembre 2023 - Par Rootsah

Victor Hoogstoel prend la 5e place (21 000 €)
Le Nantais a bien vibré pour son premier gros deeprun en live
Main Event 500 € (Finale)

Hoogstoel 1
Il l'avait annoncé à notre collègue Fausto à 30 joueurs restants dans ce Main Event, alors qu'il venait de tomber à six blindes : "Ne t'inquiètes pas, tu l'auras ton interview de finaliste !" 24 heures plus tard, Victor Hoogstoel tenait parole : après un rush que n'aurait pas renié Patrick Bruel, le Nantais atteignait la finale de ce WPO. Pas dans les meilleures dispositions certes : un stack moyen et les deux chipleaders à sa gauche, soit le spot parfait pour se faire exploiter par les deux gros tapis. Mais Victor a fait ce qu'il a pu, jusqu'à se retrouver shortstack en compagnie de deux autres joueurs. "Il y avait un ICM de bourrin. J'étais obligé de voler les blindes pour ne pas bust." Alors quand il découvre une paire de 4 en petite blinde dans un pot non ouvert, le grinder envoie son tapis de 6,4 millions, soit 13 blindes, sur la grosse blinde de l'autre Victor de cette finale, Fryda. Le chipleader s'aligne avec As-Valet et fait directement l'As sur le flop d'un tableau A22QJ.

Victor 3
Un banal coinflip fatal, mais qui ne remet pas en cause sa performance : "J'ai pris les bons spots, j'ai fait les bons calls," débriefait Victor après coup. Il n'y a qu'un seul play où je ne suis pas sûr de moi... Je n'ai dormi que quatre heures cette nuit, mais j'ai été focus à fond, j'ai pris mon temps sur chaque décision. Je suis content." Et surtout, Victor, qui prend donc la 5ᵉ place de ce tournoi, aura bien vibré pour son premier gros deeprun en live : "Ça n'a rien à voir avec le online, c'est indescriptible", commentait le vainqueur de 4 titres Wina Series. Il va désormais pouvoir fêter cette belle perf (21 000 €) en compagnie de sa team Poker Dompé, avec laquelle il a terminé runner-up du KING5 cette année. Avant de repartir à la découverte du circuit : "Je fais de plus en plus de live, mais cette perf ne va pas me calmer, c'est sûr. J'irai peut-être à Chypre pour l'EPT, et à Vegas, c'est sûr, ainsi que sur les prochains events Winamax." Alors on se dit à bientôt Victor, pour, on l'espère, un premier titre en live cette fois...

Victor 2

Tableau de bord
Reprise à 20h30 au level 45 - Blindes 300 000 / 700 000 / 700 000
4 joueurs restants (sur 1 577 entrées)
Tapis moyen : 78 850 000
Prix assuré : 28 000 €