masquer le menu

Les premiers diplômés de la promo 2019

- 25 septembre 2019 - Par Benjo DiMeo

La toute première cérémonie de remise de diplômes du WPO Dublin 2019 s'est tenue en fin d'après-midi dans une atmosphère absolument pas solennelle. Pierre Calamusa a remis leurs trophées aux étudiants les plus méritants des épreuves jouées lundi et mardi. On en verra encore défiler une bonne trentaine de plus tout au long de la semaine !

Cliquez ici pour consulter la liste complète des joueurs ITM sur les tournois du WPO Dublin

Vivien - Hyper Turbo
Lundi soir, Vivien a frappé le premier coup en remportant l'Hyper Turbo à 60 euros de 22 heures devant 95 inscrits. L'intitulé de l'épreuve le laisse clairement entendre : il s'agit d'un tournoi très rythmé, parfait pour les gens qui n'ont pas le temps. Vivien semble appartenir à cette catégorie : il s'est imposé un handicap supplémentaire en se pointant dans la salle avec pas mal de retard. "J'ai late reg aux blindes 150/300 avec un stack de départ de 5 000," explique le joueur de Dordogne, membre du Poker Club Montremois, avant d'ajouter : "J'ai percuté les bons flops !" Il y a trois ans, Vivien avait remporté l'Open de Poitiers, une victoire lui assurant un package pour le WPO Dublin. L'expérience lui a plu : il n'a pas loupé une édition depuis. C'est son premier sacre en terres Irlandaises, après avoir récolté deux ITM lors de ses précédentes visites. L'amateur remporte 1 300 euros. Bravo !

Antoine - Bounty KO
201 inscriptions ont été enregistrées sur le Bounty Progressive KO organisé mardi après-midi. Entamée peu avant minuit, la finale s'est déroulée dans l'ambiance foutraque caractéristique du WPO Dublin une fois la nuit tombée. On a par exemple vu un pote d'un des finalistes encourager son poulain à l'aide d'un mégaphone miniature, avant d'aussitôt ranger son jouet, persuadé qu'il allait se faire sermonner par les arbitres (que nenni). Au milieu du fracas, Antoine est parvenu à tirer son épingle du jeu. A 23 ans, le lillois dispute pour la première fois le WPO. "Je n'avais pas la bankroll avant !", précise t-il. Sa victoire - acquise en partie grâce à, je cite, "deux 30/70 gagnants" - lui rapporte un joli billet (plus de 6 000 € en comptant les primes) et le chti n'aura pas besoin de se pactole pour disputer le Main Event et le High Roller : "Je me suis qualifié en ligne pour les deux !"

Nicolas - Turbo
Un habitué a triomphé sur le Turbo de 22h organisé hier soir ! Nicolas en est à son quatrième WPO et joue presque exclusivement sur Winamax. Confortable sur tous les niveaux de buy-ins, on le retrouve déjà au départ du High Roller au lendemain de son sacre sur cette épreuve à 100 € qui s'est achevé peu après trois heures du matin. Cette victoire à 2 670 € vient gonfler un palmarès live comportant plus de 150 000 $ de gains.

Alvar
Enfin, un grand bravo en mode "corporate" à Alvar Margets-Parilla, vainqueur sur le petit tournoi reservé au staff et aux journalistes. 33 "insiders" étaient présents et c'est l'un des derniers arrivés au sein de la famille Winamax qui a soulevé le trophée : Alvar nous a rejoint oil y a tout juste au sein du pole "tournois live". En auscultant son patronyme, vous vous demanderez peut-être si le barcelonais est lié avec une certaine star espagnole du Team Winamax. Tout juste : Alvar et Leo sont cousins ! Certaines familles ont des cartes et des jetons qui leur coulent dans les veines...