masquer le menu

Delmas passe à l'As

- 23 septembre 2018 - Par Benjo DiMeo

Adrien Delmas éliminé en 11e position (7 500 €)
Main Event 550 € (Day 3)


Adrien Delmas
"Que je termine douzième ou premier, cela n'a pas d'importance. Ce qui va compter demain, c'est que je prenne la meilleure décision possible sur chaque main."

Ainsi s'exprimait Adrien Delmas hier soir, au terme d'un Day 2 terminé parmi les chip-leaders. Des paroles qui, douze heures plus tard, ont pris des airs de prophétie. Le Day 3 d'Adrien fut bref, et aucune de ses décisions ne suscitera la moindre controverse. Il a bien joué. Il a perdu !

Après une relance de Matthieu Lamagnère, le short-stack Dominique Potenza fait tapis au cut-off. De petite blinde, Adrien fait de même. Matthieu s'écarte du coup, les jeux sont retournés, les deux joueurs ont les "papiers en règle" : deux Dames chez le Team Pro, deux 10 chez l'amateur. Un 10 sur le turn permet à ce dernier de se maintenir.

Dix minutes plus tard, un nouveau showdown préflop. Rien de moins que le plus gros du tournoi à ce stade : Matthieu ouvre une fois de plus, en position UTG. Au bouton, Adrien 3-bet 1,1 million. Avec sa paire de Valets, il n'attend qu'une chose : que Matthieu joue le coup de façon agressive. Le piège fonctionne : le Bordelais fait tapis.

Un tapis payé dans l'instant par Adrien. Matthieu retourne un AJ dominé. Mais la forme phénoménale de Matthieu cette semaine va une fois de plus se manifester avec l'apparition d'un As au flop.

Delmas Lamagnère
Même s'il n'atteindra pas la finale - cela aurait été sa deuxième - et ne pourra imiter son coéquipier Pierre Calamusa (vainqueur en 2015), ragnarok35 était satisfait de cette onzième place parmi 1 191 inscrits : « Je suis content, j'ai joué comme il fallait et pris les bonnes décisions aujourd'hui. Cela me fait un petit deeprun sympa. » Un deep run qui va profiter à d'autres qui ont en besoin : sur l'invitation de l'autre Adrien du tournoi (Guyon), le Top Shark va reverser une partie de ses gains à l'association Hôpital pour les Enfants.

Adrien était définitivement à l'aise dans ses baskets au WPO Dublin, festival où il fut consacré en 2017 lors de l'épreuve High Roller. « Je connais très bien ce type de fields que je rencontre beaucoup sur Internet. » Du coup, on peut lui demander son avis concernant le favori pour la victoire.

« Matthieu, évidemment. C'est le meilleur joueur restant, c'est le favori du cœur et des jetons ! » Adrien, qui vivait son premier WPO dans la peau d'un joueur sponsorisé, a aussi apprécié l'ambiance régnant au Citywest : « Il y a beaucoup de joueurs, c'est très cool, c'est tout le temps fun.  Cette année, c'était aussi plus 'social' pour moi, vu mon rôle d'ambassadeur de Winamax. » Justement, puisqu'on en parle : Adrien va immédiatement rejoindre le tournoi Face the Pros, compétition spéciale à 50 € l'entrée où le Team défie les joueurs du WPO sur iPad.