masquer le menu

Jimmy Kébé droit au but

- 21 septembre 2018 - Par Rootsah

Main Event 550 € (Day 1C)

On le sait, nombre de grands noms du football sont mordus de poker : on connaissait Tony Cascarino, Tomas Brolin, Teddy Sheringham, Jean-Philippe Rohr, l'ancien Team Pro Winamax Vikash Dhorasoo, et plus récemment Neymar. Désormais, il faut aussi compter sur Jimmy Kébé.

Jimmy Kébé
Si ce dernier n'a pas connu la carrière de ses illustres collègues balle au pied, il a pris sa retraite sportive il y a trois ans après tout de même huit ans de professionnalisme en France et en Angleterre (il est notamment passé par Lens et Reading, où il est resté cinq ans). Mais cartes en mains, Jimmy n'a rien à leur envier avec 128 000 $ amassés en tournois live depuis son premier cash en 2014. Pas mal pour quelqu'un qui avoue : "Jusqu'à ces derniers temps, je ne savais pas trop ce que je faisais quand je jouais en tournoi ! Je ne m'y intéresse que depuis quelques mois, je cherche à en jouer de plus en plus, c'est pour cela que je suis venu ici." Avant cette nouvelle orientation, Jimmy jouait surtout en cash game, qu'il pratique plus assidûment depuis qu'il a raccroché les crampons. "Les tournois sont complètement différents, j'aime le côté compétition, c'est mon caractère. C'était pareil dans le foot." Au point d'envisager une nouvelle carrière pro ? "On verra à l'avenir..."

Pour l'instant, Jimmy, qui n'a pas pu disputer le High Roller suite à des problèmes d'avion pour se rendre à Dublin, fait son chemin tranquillement dans ce Main Event : pour sa première au WPO, ce pote de Kalidou Sow (qui lui donne quelques conseils) possédait un stack de 160 000 au dinner-break (à la table de « Kroktachon ») et une stratégie claire : "Je ne veux pas prendre d'horreur, et mettre des jetons dans le sac à la fin de la journée !" C'est tout ce qu'on lui souhaite.