masquer le menu

Guillaume ''fanfan1515'' droit Dang le mur

- 21 septembre 2018 - Par Chhriis

Main Event 550 € (Day 1C)

Au moment où je m’approche de sa table, Guillaume "fanfan1515" jette un œil à sa petite pile de jetons et lâche : « On s’accroche. Il y a un WIP là qui me pose des problèmes et qui m'a pris pas mal de jetons », tournant son regard souriant vers le célèbre streamer Xavier "MisterMV", installé directement à sa gauche.

WPO 2018 1C fanfan1515

L’ancien gros parieur de Loto Foot, adepte du poker fermé à ses débuts, ne vit pas le départ dont il aurait rêvé dans ce Main Event mais reste pour le moment en course, contrairement aux 200 joueurs déjà éliminés aujourd’hui. Cependant, Guillaume n’a de son côté pas grand-chose à perdre puisqu’il s’est qualifié pour ce Main Event gratuitement grâce au Winamax Club Trophy. Pour les profanes, il s’agit d’un weekend organisé pour les clubs partenaires de Winamax mettant en jeu de nombreux packages pour le WPO, offerts sur des freerolls live. En bref, il s’agit d’une très belle opération qu’a réalisé fanfan1515.

Cette qualification n’a évidemment pas été facile car le niveau d’un tel freeroll live est particulièrement relevé pour un field amateur. Malgré tout, le Wameur s’en est sorti avec les honneurs et se dit qu’il est loin, ce temps où il ne savait pas comment se servir de l’application Winamax : « c’était à mes débuts, confie-t-il. Je me suis inscrit à un tournoi à 10 € et je connaissais à peine le logiciel. Sur mon téléphone, je ne savais pas où était le bouton de relance donc j’ai passé le tournoi à cliquer sur « Call », les autres joueurs de la table hallucinaient complètement. Je ne valorisais jamais mes bonnes mains, donc je ne suis évidemment pas parvenu à monter des jetons. Malgré tout, je suis entré dans les places payées de ce tournoi qui avait réuni 1 500 joueurs, mais c’était vraiment particulier. Certaines mauvaises langues vont dire que je joue toujours ainsi aujourd’hui, ou qu’ils comprennent mieux ce qu’il se passe lorsqu’ils sont à ma table ».

L’avantage avec le live, c’est que cette situation ubuesque ne risque pas de se reproduire… à moins qu’on ne s’emmêle les pinceaux avec les annonces en anglais. Puis ce WPO, Guillaume le sent bien : « Quoiqu’il arrive c’est top. On côtoie le staff, les pros, les croupières, les hôtesses… du matin au soir la proximité est là et c’est un peu comme des vacances. Le cadre est top, la salle de poker aussi et il y a plein d’activités en plus des tournois. Bien sûr, si on peut sortir de là avec un gain important, ça permettra de finir la maison et d’y faire une grosse fête pour célébrer ça comme il se doit. On pourra même imaginer un tournoi spécial Wam ! »

Le rendez-vous est pris.